Yakari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yakari (homonymie).
Yakari
Série
Logo de Yakari
Logo de Yakari

Scénario Job
Dessin Derib
Couleurs Dominique
Genre(s) Western

Personnages principaux Yakari
Lieu de l’action Amérique du Nord

Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Langue originale française
Éditeur Dargaud
André Jobin
Casterman
Le Lombard
Première publication 12 décembre 1969
Nb. d’albums 39

Yakari est une série de bande dessinée franco-belge pour la jeunesse créée le par Job (scénario), Derib (dessin) et Dominique (couleurs) dans Le Crapaud à Lunettes, un hebdomadaire romand. Cette collaboration durera 40 ans jusqu'au 39e album. Depuis , le scénario est assuré par Job et Joris Chamblain[1],[2].

La série met en scène Yakari, un enfant sioux lakota qui a le don de parler aux animaux d'Amérique du Nord qu'il rencontre en voyageant avec sa tribu[3].

Elle compte, en janvier 2017, trente-neuf albums parus tout d'abord en 1973 aux éditions 24 heures[4], Rossel et Dargaud, puis Casterman et enfin Le Lombard[5],[6]. La plupart des premières histoires ont aussi été pré-publiées dans un journal jusqu'en mars 1996[7], notamment les magazines Tintin[8], Pif [9] et Yakari[7],[5].

Il s'agit d'une des bandes dessinées les plus connues et les plus vendues en Europe ; elle a été traduite dans de nombreuses langues[10]. La série a aussi été adaptée sur de nombreux supports, tels qu'en séries animées pour la télévision, jeux vidéo, romans, jouets et jeux de société.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Yakari est un jeune indien sioux lakota[3]. Il a la particularité de pouvoir comprendre et parler la langue des animaux. Ses aventures le mènent à la rencontre de toutes sortes d'animaux d'Amérique du Nord. Son plus grand ami est un cheval mustang nommé « Petit-Tonnerre ». Il a un totem qui s'appelle « Grand-Aigle » ainsi que deux amis Graine-de-Bison et Arc-en-Ciel.

Personnages[modifier | modifier le code]

Seuls les personnages importants de la série sont mentionnés.

Amérindiens[modifier | modifier le code]

  • Yakari : ce garçon sioux lakota[3], dont l'âge n'est pas connu, est le personnage principal de la série. Son totem, Grand -Aigle, lui a conféré le don de parler à tous les animaux. Yakari est pacifiste. Il résout les conflits par la diplomatie, par exemple quand il rencontre un prédateur et sa proie[travail inédit ?][réf. nécessaire].
  • Arc-en-Ciel : cette jeune sioux est la meilleure amie humaine de Yakari. Elle connaît son don.
  • Celui-qui-sait : homme-médecine (shaman) de la tribu de Yakari.
  • Graine-de-Bison : enfant, ami de Yakari. Il rêve de devenir un grand chasseur.
  • Regard-droit : père de Yakari.
  • Tresse-de-nuit : mère de Yakari.
  • Élan-lent : personnage peu rapide comme son nom l'indique connait la danse pour faire tomber la pluie.
  • Roc-tranquille : vieux sage de la tribu.
  • Tortue-rapide : vieille femme de la tribu.
  • Oeil-de-bouillon : dort tout le temps et fume le calumet.
  • Arc-tendu : chasseur de la tribu qui contrairement aux autres membres de la tribu cherche à obtenir des trophées et ne chasse pas uniquement pour se nourrir. Il va même jusqu'à enlever Arc-en-Ciel pour que Yakari lui livre un ours blanc dont il est ami afin de le tuer.

Animaux[modifier | modifier le code]

Animaux de la tribu

  • Petit-Tonnerre : ce poulain de race mustang est la monture et l'ami inséparable de Yakari. Il est noir et blanc avec une crinière et une queue jaune.
  • Oreille-Tombante : un chien de la tribu.

Animaux totems & esprits

Animaux sauvages

  • Double-Dent : castor, artiste.
  • Tilleul : jeune castor, farceur et aventureux.
  • Rosier-Sauvage : castor, mère de Tilleul.
  • Rude-Écorce : castor, père de Tilleul.
  • Mille-Gueules : castor, « chef de chantier ».
  • Digue-de-Bois : vieux castor, « sage » du clan-famille.
  • Rayon-de-Miel : ours de petite taille.
  • Le grizzly, devenu un ami de Yakari à la fin du 5e tome.

Historique[modifier | modifier le code]

Yakari paraît pour la première fois le lorsqu'il remplace la série Pythagore dans l'hebdomadaire des écoliers romands Le Crapaud à Lunettes[11].

Publication[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Historique des publications en albums[modifier | modifier le code]

La série Yakari est d'abord publiée dans un court intervalle en 1973 par trois éditeurs selon les pays : aux éditions 24 heures en Suisse[4], Rossel en Belgique et Dargaud en France. Même chose pour le tome 2. La série est ensuite publiée dans la collection normale de Casterman de 1977 à 1998. Toujours en collection normale, elle est finalement reprise par Le Lombard en 1999[5],[6].

Liste de publication en albums[modifier | modifier le code]

Ces listes présentent les caractéristiques de la première édition de chaque album dans le pays d'origine et indique les changements de titres.

Série classique[modifier | modifier le code]
Série petit format[modifier | modifier le code]

Yakari, l'ami des animaux est une intégrale thématique où chaque tome regroupe trois albums de la série classique en fonction d'une espèce animale particulière[13].

  • 1 Yakari, l'ami des chevaux, Le Lombard, Bruxelles, 17 avril 2009
    Scénario : Job - Dessin : Derib - Couleurs : Dominique - (ISBN 978-2-8036-2542-0)
  • 2 Yakari, l'ami des castors, Le Lombard, Bruxelles, 6 mars 2010
    Scénario : Job - Dessin : Derib - Couleurs : Dominique - (ISBN 978-2-8036-2684-7)
  • 3 Yakari, l'ami des ours, Le Lombard, Bruxelles, 12 novembre 2010
    Scénario : Job - Dessin : Derib - Couleurs : Dominique - (ISBN 978-2-8036-2733-2)
  • 4 Yakari, l'ami des bisons, Le Lombard, Bruxelles, 3 juin 2011
    Scénario : Job - Dessin : Derib - Couleurs : Dominique - (ISBN 978-2-8036-2838-4)
  • 5 Yakari, l'ami des loups, Le Lombard, Bruxelles, 18 novembre 2011
    Scénario : Job - Dessin : Derib - Couleurs : Dominique - (ISBN 978-2-8036-2974-9)
  • 6 Yakari, l'ami des oiseaux, Le Lombard, Bruxelles, 17 février 2012
    Scénario : Job - Dessin : Derib - Couleurs : Dominique - (ISBN 978-2-8036-3046-2)
  • 7 Yakari, sous l'aile de Grand Aigle, Le Lombard, Bruxelles, 13 septembre 2013
    Scénario : Job - Dessin : Derib - Couleurs : Dominique - (ISBN 978-2-8036-3318-0)

Périodiques[modifier | modifier le code]

Historique des publications dans les périodiques[modifier | modifier le code]

Liste des publications dans les périodiques[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

Avec le personnage de Petit Tonnerre, la série accorde une place centrale au cheval qu'on retrouve dans les bandes dessinées se passant pendant la conquête de l'Ouest américain[3].

Les animaux rencontrés[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

L'album Le secret de Petit Tonnerre remporta en 1982 le prix Alfred Enfant au Festival d'Angoulême[14].

Influences[modifier | modifier le code]

Liens avec les mythologies amérindiennes[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Homme déguisé en amérindien serrant un poney dans ses bras.
Yakari et Petit Tonnerre dans la comédie musicale.

Traductions[modifier | modifier le code]

La série a été traduite en une vingtaine de langues[3].

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Yakari a été adapté à deux reprises pour la télévision. La première série a été diffusée à partir de 1983, tandis que la seconde le fut à partir de 2005[3].

Comédie musicale[modifier | modifier le code]

  • Yakari - Freunde fürs Leben (français Yakari - Des amis pour la vie, comédie musicale allemande, 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Internet[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Antoine Bigor, « Joris Chamblain succède à Job au scénario de Yakari | 9emeArt.fr », sur www.9emeart.fr, (consulté le 23 juin 2016)
  2. « Un nouveau scénariste pour Yakari - Le Lombard », sur Le Lombard (consulté le 23 juin 2016)
  3. a, b, c, d, e et f Laurent Jérôme, « Cosmologies amérindiennes et figurations animales dans la bande dessinée », Religiologiques, no 32,‎ , p. 10 (lire en ligne)
  4. a et b « Yakari : Item Details », sur Helveticat (consulté le 16 juillet 2016)
  5. a, b et c Jean-Michel Vernet, Serge Buch, Gilles Ratier et Claude Derib, Derib, sous l'œil de Jijé et Franquin, Grenoble, Mosquito, , 128 p. (ISBN 2-35283-054-0, lire en ligne), p. 116-120
  6. a et b Philippe Magneron, « Yakari -1 », sur www.bedetheque.com (consulté le 16 juillet 2016)
  7. a et b « Yakari : Item Details », sur Helveticat (consulté le 16 juillet 2016)
  8. « Yakari - Parutions dans Tintin », sur bdoubliees.com (consulté le 16 juillet 2016)
  9. « Yakari - Parutions dans Vaillant/Pif », sur bdoubliees.com (consulté le 16 juillet 2016)
  10. Arnaud Derib, « DERIB | BD », sur www.derib.com (consulté le 16 juillet 2016)
  11. Gilles Ratier, « Les débuts de Derib | BDZoom.com », sur bdzoom.com, (consulté le 16 juillet 2016)
  12. http://www.yozone.fr/spip.php?article19787
  13. « Yakari et ses Amis animaux », sur Le Lombard (consulté le 4 janvier 2017)
  14. Janine Despinette, « La littérature pour la jeunesse dans le monde: ses prix littéraires et leurs finalités », Enfance, vol. 37, no 3,‎ , p. 225–331 (DOI 10.3406/enfan.1984.2843, lire en ligne)