Jhen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jhen
Série
Logo de la série
Logo de la série

Auteur Jacques Martin
Scénario Jacques Martin (1978-2008)
Hughues Payen (2008-2012)
Jerry Frissen (2013-2015)
Jean-Luc Cornette (2013)
Dessin Jean Pleyers (1978-2013)
Thierry Cayman (2008-2011)
Paul Teng (2015)
Couleurs Rosanna Crognaletti (1985-1986)
Véronique Grobet (1989-1990)
Cégé (2000)
Jonathan Cayman (2008-2011)
Thierry Cayman (2008-2011)
Corinne Pleyers (2009-2013)
Bruno Wesel (2011)
Véronique Robin (2015)
Genre(s) historique

Thèmes ?
Personnages principaux Jhen
Lieu de l’action France
Époque de l’action Moyen Âge, Renaissance

Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Langue originale français
Titre original Xan
Éditeur Éditions du Lombard (1984-1985)
Casterman (1984-2015)
Première publication 1984
Format couleur
Nb. de pages 44-46
Nb. d’albums 16

Prépublication Tintin, 1978

Jhen, anciennement Xan, est une série de bande dessinée historique franco-belge créée par Jean Pleyers (dessins) et Jacques Martin (scénario), publiée en 1978 dans Tintin sous le titre Xan, du no 33 du [1] au no 18 du [2] — en France, du no 153 du [3] au no 242 du [4] — et éditée en album de 1984 en 1985 par les Éditions du Lombard. Les aventures de Xan se poursuivent sous le titre Jhen, uniquement en album chez Casterman à partir de 1984. Depuis 2008, le scénario est repris par Hughes Payen, tandis que Thierry Cayman alterne avec le dessinateur et les coloristes.

Historique de la publication[modifier | modifier le code]

Lors de sa première apparition dans Tintin, le personnage s’appelait Xan Larc. À la suite du changement d’éditeur de Jacques Martin, la série n’a pas pu être poursuivie sous le titre Xan. En effet, si le personnage appartenait à son créateur, le copyright de la série était détenu par Le Lombard. l'auteur l’a donc rebaptisée Jhen.

Description[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le héros, Jhen Roque, est un jeune maître sculpteur (et aussi peintre) qui parcourt les routes de France à la fin de la guerre de Cent Ans ; le premier tome commence d'ailleurs par une tentative infructueuse pour sauver Jeanne d'Arc. Il croise le chemin de Gilles de Rais, dont il sera le seul ami mais qu’il ne pourra empêcher de sombrer dans la folie. Il rencontre également d’autres personnages historiques : le roi Charles VII, cynique mais habile politicien, et le dauphin Louis qui tient vraiment de son père.

Personnages[modifier | modifier le code]

Gilles de Rais, personnage phare de la série Jhen (dédicace du dessinateur Jean Pleyers, 1991).
Jhen Roque, anciennement Xan Larc 
 ?
Jeanne d'Arc, anciennement Jehanne d'Arc 
 ?
Gilles de Rais 
Ami de Jhen, malgré sa folie.

Analyse[modifier | modifier le code]

Le point commun de tous les récits est la folie des hommes aveuglés par l’or et le pouvoir, et, dans le cas de Gilles de Rais, la folie tout court. On peut y trouver une excellente peinture des mœurs, de l’art, des costumes, des armées du XVe siècle.

Postérité[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Influences[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Tintin en Belgique[modifier | modifier le code]

sous le titre de Xan 
  • L’Or de la mort, récit complet de 7 pages au no 33 du [1]
  • L’Or de la mort, 2e chapitre, récit complet de 6 pages au no 38 du [1]
  • L’Or de la mort, 3e chapitre, récit complet de 6 pages au no 43 du [1]
  • L’Or de la mort, 4e chapitre, récit complet de 7 pages au no 48 du [1]
  • L’Or de la mort, 5e chapitre, récit complet de 8 pages au no 52 du [1]
  • L’Or de la mort, 6e chapitre, récit complet de 6 pages au no 5 du [5]
  • L’Or de la mort, 7e chapitre, récit complet de 6 pages au no 9 du [5]
  • Jehanne de France, récit complet de 6 pages au no 7 du [2]
  • Jehanne de France, récit à suivre au no 18 du [2]

Tintin en France[modifier | modifier le code]

sous le titre de Xan 

Albums[modifier | modifier le code]

sous le titre de Xan chez Le Lombard 
sous le titre de Jhen chez Casterman 

Intégrales[modifier | modifier le code]

Les Voyages de Jhen[modifier | modifier le code]

Cette série documentaire reprend le principe des Voyages d’Alix.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Le journal de Tintin édition belge en 1978
  2. a b et c Le journal de Tintin édition belge en 1980
  3. a b c d e et f Le journal de Tintin édition française puis internationale en 1978
  4. a et b Le journal de Tintin édition française en 1980
  5. a et b Le journal de Tintin édition belge en 1979
  6. a et b Le journal de Tintin édition française en 1979
  7. Laure Pelé, « Histoire : Une BD reconstitue le Paris du XV e siècle », Le Parisien,‎
  8. Vincent Fifi, « Bande dessinée : Un « Voyage de Jhen » passe par Villers-la-Ville. Une abbaye de pierre et de papier », Le Soir,‎

Annexes[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]