Élodie d'Avray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avray.

Élodie d'Avray
Série
Logo de la série
Logo de la série

Auteur Charles Jarry
Genre(s) Aventure, policier

Thèmes Presse féminine, reportages
Personnages principaux Élodie d'Avray
Lieu de l’action France
Époque de l’action années 1970
Langue originale français

Prépublication Journal de Tintin, Tintin Sélection, Le Soir, Spirou, Pilote

Elodie ou Élodie d'Avray est une série de bande dessinée créée par Charles Jarry pour le Journal de Tintin. Elle paraît en 1970 et 1971 dans Tintin et dans Tintin Sélection. Elle est aussi publiée par Le Soir, par Spirou et par Pilote.

Trame[modifier | modifier le code]

Élodie d'Avray est rédactrice pour la revue féministe Isis. Rentrant d'un reportage en Champagne, elle se retrouve en panne de batterie, sous un gros orage, bloquée dans un petit village partiellement inondée par une crue de la Marne.

Le hasard et les nécessités de ses reportages la mettent aux prises avec des individus peu recommandables. Elle se tire d'affaire par sa présence d'esprit et sa combativité. Ses divers talents, notamment en natation ou dans les langues étrangères, lui sont régulèrement bien utiles.

Historique de la série[modifier | modifier le code]

Charles Jarry est l'auteur de cette série, centrée sur le personnage d'Élodie d'Avray. Elle paraît en 1970 et 1971 dans Tintin puis dans Tintin Sélection[1].

Selon Jean Pirotte et Luc Courtois, cette série paraît d'abord dans Spirou, puis également dans Pilote et dans Le Soir jeunesse[2]. Selon d'autres, c'est pour Tintin que Charles Jarry crée ce personnage[3].

La publication dans Tintin commence en 1970 au numéro 1134, avec un premier épisode intitulé Week-end à Etretat, sous le titre de série « Élodie d'Avray – Rédactrice à la revue féministe Isis »[1],[4]. La série se poursuit dans Tintin avec deux autres épisodes : La maison des Pouzilhac et Exclusivité à saisir[1]. Le quatrième et dernier épisode, La Voix en or, est publié dans le Tintin Sélection numéro 11, en 1971[4].

Les personnages[modifier | modifier le code]

Le personnage central de la série, Élodie d'Avray, est rédactrice pour une revue féministe, Isis. Jolie, brune, elle a un grain de beauté sous l’œil gauche. Sportive, elle est bonne nageuse et connaît suffisamment plusieurs langues étrangères.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Alain Lerman, « Histoire du journal "Tintin" », J. Glénat, (consulté le 10 mars 2017), p. 91.
  2. Jean Pirotte et Luc Courtois, « Du régional à l'universel: l'imaginaire wallon dans la bande dessinée », Fondation wallonne, (consulté le 10 mars 2017), p. 233.
  3. « Jarry, Charles », Bedetheque.com (consulté le 10 mars 2017).
  4. a et b « Elodie d’Avray dans le journal Tintin », sur bdoubliees.com (consulté le 10 mars 2017).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Filippini, Dictionnaire encyclopédique des héros et auteurs de BD, Glénat, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]