Alix (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alix.

Alix
Série
Buste d'Alix sur la tombe de Jacques Martin à Céroux (Ottignies-Louvain-la-Neuve, Belgique)
Buste d'Alix sur la tombe de Jacques Martin à Céroux (Ottignies-Louvain-la-Neuve, Belgique)

Auteur Jacques Martin
Scénario Jacques Martin (1948-2009)
François Maingoval (2006-2007)
Patrick Weber (2007-2009) (2010)
Marco Venanzi
Dessin Jacques Martin (1948-1998)
Rafael Morales (1998-2005)
Marc Henniquiau (1998-2005)
Jacques Denoël (dessinateur) (1999-2012)
Cédric Hervan (2006)
Christophe Simon (2006-2009)
Ferry (2009-2010)
Marco Venanzi (2010)
Marc Jailloux (depuis 2013)
Genre(s) Aventure
Historique

Personnages principaux Alix
Enak

Pays Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Langue originale Français
Éditeur Casterman
Première publication 1965
Nb. d’albums 37 (série en cours)

Alix est une série de bande dessinée écrite et dessinée par Jacques Martin à partir de 1948, publiée par les éditions Casterman dont les intrigues se déroulent à l'époque de Jules César, principalement à Rome, en Gaule, en Mésopotamie, en Afrique et en Asie Mineure. Le style des dessins est apparenté à la ligne claire. La série porte le nom de son héros, esclave d'origine gauloise devenu citoyen romain et proche de César.

Auteurs[modifier | modifier le code]

Créateur d'Alix, Jacques Martin a longtemps assuré seul les scénarios et le dessin de la série.

De 1998 à 2005, Rafael Morales dessine la série en collaboration avec Marc Henniquiau, tandis que Jacques Martin continue à préparer les scénarios, le découpage et la mise en place.

Une seconde équipe a vu le jour en 2004, avec la mise en chantier d'un nouvel album, dessiné par Cédric Hervan, qui a maintenant cédé sa place à Christophe Simon. Depuis l'album C'était à Khorsabad (2006), Jacques Martin a arrêté de faire les découpages et les esquisses de chaque planche comme il en avait l'habitude jusque-là, malgré son âge et ses problèmes de vue. Il a alors réalisé des synopsis (résumés assez courts mais complets de l'intrigue) et c'est un scénariste qui s'est chargé de la mise en pages.

Après François Maingoval, c'est au tour de Patrick Weber d'assumer cette tâche pour l'album 26 L'Ibère (novembre 2007) avec Christophe Simon pour les dessins.

Parallèlement à l'équipe Simon-Weber, une deuxième équipe s'est mise en place, constituée du dessinateur belge Ferry, toujours associé à Patrick Weber. Cette équipe a réalisé La Cité engloutie, le 28e épisode de la série.

Le projet de reprendre la série a été confié à Marco Venanzi qui a écrit et scénarisé le 29e tome sorti en octobre 2010[1]. D'autres auteurs ont suivi pour les tomes suivants.

Personnages[modifier | modifier le code]

Alix Graccus
héros de la série, jeune esclave d'origine gauloise qui devient le fils adoptif d'un riche romain, Honorus Galla. Ami de César, il est caractérisé par son courage exemplaire et le tiraillement entre son origine gauloise et son adoption romaine. Il aura un fils avec Lidia Octavia, sœur de l'empereur Auguste, Titus (voir la série Alix Senator).
Enak 
ce garçon de quatorze ans, qui ne devait pas au départ devenir un des principaux personnages, est le fidèle ami d'Alix[2]. Les deux jeunes gens se rencontrent à Alexandrie dans l'épisode Le Sphinx d'or pour ne plus se quitter. Il devait intervenir uniquement dans cet album, mais suite aux demandes des lecteurs il devient l'un des principaux protagonistes de l'histoire. Enak apparaît être un prince égyptien à partir de l'album Le Prince du Nil - bien que le doute subsiste quant à la réalité de ce titre. Il aura un fils nommé Képhren, né d'une suivante de la reine Cléopâtre (voir la série Alix Senator).
Arbacès 
ennemi juré des héros qu'ils retrouvent à de nombreuses reprises sur leur chemin. Il est fourbe et cruel. Il apparaît dans l'album Alix l'intrépide, album où il achète Alix et en fait son esclave.
Adroclès 
frère d'Arbacès, il est moins violent que ce dernier mais tout autant retors. Il manifeste néanmoins une admiration (réciproque) pour Alix. Il apparaît dans La Tour de Babel.
Galva 
centurion de l'armée romaine qu'Alix rencontre une première fois dans La Griffe noire et qu'il retrouvera régulièrement par la suite, notamment en Gaule. Il meurt dans l'épisode Le Testament de César.
Héraklion 
jeune Spartiate, fils de la dernière reine de Sparte, il deviendra le protégé d'Alix après le décès de sa mère et la destruction de la citadelle sur laquelle elle régnait.
Horatius 
général de plusieurs légions et ferme soutien de César, il sera le tuteur d'Héraklion et un grand ami d'Alix, souvent sauveteur providentiel. Il meurt dans l'album Le Cheval de Troie.
César 
Jules César, lui-même, protecteur d'Alix même si la conscience de ce dernier s'oppose parfois aux intérêts du grand homme.
Cléopâtre 
la célèbre reine d'Égypte qu'Alix aura l'occasion de rencontrer.
Pompée 
le rival de César. Il cherchera souvent à éliminer Alix, sans y parvenir.
Vanik 
cousin gaulois d'Alix qui devient agent et soutien de César en Gaule.

Alix rencontre de nombreux personnages secondaires : Numa Sadulus, Senoris, Qaâ... mais également des personnages historiques comme Vercingétorix, Jules César, Pompée Auguste, Livie...

Titres parus[modifier | modifier le code]

Histoire de la publication[modifier | modifier le code]

Alix est d'abord paru en feuilleton dans le Journal de Tintin, à partir du no 38 du . Trois autres aventures ont paru avant d’être reprises en album cartonné aux éditions du Lombard, qui continuera comme éditeur jusqu’au cinquième album en 1959 (La Griffe noire). L’association avec Tintin s'est terminée avec Vercingétorix en 1985. Depuis, les titres paraissent uniquement en album. La maison Casterman a repris la série en 1966 avec le sixième album, mais les premiers titres restaient indisponibles jusqu’en 1969-1973.

À ce jour, ce sont plus de 25 millions d'exemplaires d'Alix qui ont été vendus.[réf. nécessaire]

Une série animée sur l'univers de Alix a été produite en 1999 par une société de production française.

À partir de l'album Le Testament de César, le premier à paraître après la mort de Jacques Martin, l'ordre chronologique de la série ne correspond plus à l'ordre de parution des albums. Certains sont datés et font référence à des intrigues d'albums précédents, par exemple, Le Testament de César, vingt-neuvième album de la série se déroule avant L'Ibère, le vingt-sixième album. En effet, il est fait référence à la campagne en Hispanie que César va partir mener contre les fils de Pompée dans ce dernier album, campagne à laquelle on assiste dans L'Ibère. Par la suite, d'autres albums sont eux-mêmes venus s'intercaler chronologiquement entre plusieurs autres précédemment publiés.

Les Aventures d’Alix par Jacques Martin seul[modifier | modifier le code]

Titre Date de parution ISBN
Tintin Le Lombard Casterman
1. Alix l'intrépide 1948-1949 1956 1973 (ISBN 2-203-31210-6)
2. Le Sphinx d'or 1949-1950 1956 1971 (ISBN 2-203-31208-4)
3. L'Île maudite 1951-1952 1957 1969 (ISBN 2-203-31206-8)
4. La Tiare d'Oribal 1955-1956 1958 1966 (ISBN 2-203-31203-3)
5. La Griffe noire 1957-1959 1959 1965 (ISBN 2-203-31202-5)
6. Les Légions perdues 1962-1963 1965 (ISBN 2-203-31201-7)
7. Le Dernier Spartiate 1966-1967 1967 (ISBN 2-203-31204-1)
8. Le Tombeau étrusque 1967-1968 1968 (ISBN 2-203-31205-X)
9. Le Dieu sauvage 1969 1970 (ISBN 2-203-31207-6)
10. Iorix le grand 1971-1972 1972 (ISBN 2-203-31209-2)
11. Le Prince du Nil 1973 1974 (ISBN 2-203-31211-4)
12. Le Fils de Spartacus 1974 1975 (ISBN 2-203-31212-2)
13. Le Spectre de Carthage 1976 1977 (ISBN 2-203-31213-0)
14. Les Proies du volcan 1977 1978 (ISBN 2-203-31214-9)
15. L'Enfant grec 1979 1980 (ISBN 2-203-31215-7)
16. La Tour de Babel 1981 1981 (ISBN 2-203-31216-5)
17. L'Empereur de Chine 1982 1983 (ISBN 2-203-31217-3)
18. Vercingétorix 1985 1985 (ISBN 2-203-31218-1)
19. Le Cheval de Troie 1988 (ISBN 2-203-31219-X)

Les Aventures d’Alix par Jacques Martin avec collaborateurs[modifier | modifier le code]

Les Aventures d'Alix, série créée par Jacques Martin
Titre Date Scénario Dessins ISBN
20 Ô Alexandrie 1996 Jacques Martin Jacques Martin,
Rafael Morales,
Marc Henniquiau
(ISBN 2-203-31220-3)
21 Les Barbares 1998 Rafael Morales
Marc Henniquiau
(ISBN 2-203-31221-1)
22 La Chute d'Icare 2001 (ISBN 2-203-31222-X)
23 Le Fleuve de jade 2003 (ISBN 2-203-31223-8)
24 Roma, Roma... 2005 (ISBN 2-203-31224-6)
25 C'était à Khorsabad 2006 Jacques Martin,
François Maingoval
Cédric Hervan
Christophe Simon
(ISBN 2-203-31225-4)
26 L'Ibère 2007 François Maingoval
Patrick Weber
Jacques Martin
Christophe Simon (ISBN 2-203-31226-2)
27 Le Démon du Pharos 2008 Patrick Weber
Jacques Martin
(ISBN 2-203-01472-5)
28 La Cité engloutie 2009 Ferry (ISBN 2-203-01218-8)

Les Aventures d’Alix sans Jacques Martin[modifier | modifier le code]

En octobre 2010 est sorti le 29e tome de la série, premier épisode à sortir depuis la mort de Jacques Martin en janvier. Ce tome, scénarisé et dessiné par Marco Venanzi, est intitulé Le Testament de César[1].

Titre Date Scénario Dessins ISBN
29. Le Testament de César 2010 Marco Venanzi Marco Venanzi (ISBN 2-203-02540-9)
30. La Conjuration de Baal 2011 Michel Lafon Christophe Simon (ISBN 978-2-203-03594-2)
31. L'Ombre de Sarapis 2012 François Corteggiani Marco Venanzi,
Mathieu Barthélemi,
Véronique Robin
(ISBN 978-2-203-02542-4)
32. La Dernière Conquête 2013 Géraldine Ranouil Marc Jailloux,
Corinne Billon
(ISBN 978-2-203-01725-2)
33. Britannia 2014 Mathieu Breda Marc Jailloux (ISBN 978-2-203-07401-9)
34. Par-delà le Styx 2015 Mathieu Breda Marc Jailloux (ISBN 978-2-203-09369-0)
35. L'Or de Saturne 2016 Pierre Valmour Marco Venanzi (ISBN 978-2-203-07096-7)
36. Le Serment du gladiateur 2017 Mathieu Bréda Marc Jailloux (ISBN 978-2-203-11809-6)
37. Veni Vidi Vici 2018 David B. Giorgio Albertini (ISBN 978-2-203-16184-9)

Alix Senator[modifier | modifier le code]

Le sort le premier tome d’Alix Senator intitulé Les Aigles de sang[3], écrit par Valérie Mangin et dessiné par Thierry Démarez. L'histoire d’Alix Senator se déroule lorsque Auguste est nommé empereur, soit plus d'une vingtaine d'années après les aventures d'Alix. Alix est devenu sénateur et vit à Rome avec son fils Titus et Khephren, le fils d'Enak (ce dernier étant apparemment mort en Égypte dans des circonstances encore inconnues, suite aux décès de Cléopâtre et Marc-Antoine). Le meurtre sauvage de son ami Agrippa (beau-frère d'Auguste) par un aigle aux serres d'or le sort de sa retraite d'aventurier. Il est alors chargé par Auguste de mener discrètement l'enquête; rapidement, les initiatives de ses fils font progresser l'enquête.

Titre Date Scénario Dessins ISBN
1. Les Aigles de sang 2012 Valérie Mangin Thierry Démarez (ISBN 978-2-203-04566-8)
2. Le Dernier Pharaon 2013 (ISBN 978-2-203-06637-3)
3. La Conjuration des rapaces 2014 (ISBN 978-2-203078581)
4. Les Démons de Sparte 2015 (ISBN 978-2-203089211)
5. Le Hurlement de Cybèle 2016 (ISBN 978-2-203100923)
6. La montagne des morts 2017 (ISBN 978-2203115989)
7. La Puissance et l'Éternité 2018 (ISBN 978-2203136892)
8. La Cité des poisons 2018 (ISBN 978-2203159198)

Les Voyages d'Alix[modifier | modifier le code]

Cette série d'albums illustrés retrace la géographie et l'histoire de l'Antiquité avec des illustrations inspirées des aventures d'Alix. Ces ouvrages sont surtout des ouvrages de documentation, le but étant de découvrir l'Antiquité sous un crayon semblable à celui de Jacques Martin, de représenter des sites antiques tels qu'ils étaient à l'époque.

Les Voyages d'Alix, série créée par Jacques Martin
Titre Date Éditeur Dessins ISBN
1. Rome 1 1996 Orix Gilles Chaillet (ISBN 2-203-32910-6)
2. L'Égypte 1 Rafael Morales (ISBN 2-205-04417-6)
3. La Marine antique 1 1997 Marc Henniquiau (ISBN 2-205-04481-8)
4. La Grèce 1 Pierre de Broche (ISBN 2-205-04418-4)
5. La Grèce 2 1998 Dargaud (ISBN 2-205-04419-2)
6. Rome 2 1999 Gilles Chaillet (ISBN 2-205-04943-7)
7. La Marine antique 2 Marc Henniquiau (ISBN 2-205-04634-9)
8. Le Costume antique 1 Jacques Denoël (ISBN 2-205-04696-9)
9. L'Égypte 2 2000 Rafael Morales (ISBN 2-205-04599-7)
10. Le Costume antique 2 Casterman Jacques Denoël (ISBN 2-203-32919-X)
11. Carthage Vincent Hénin (ISBN 2-203-32920-3)
12. Athènes 2001 Laurent Bouhy (ISBN 2-203-32923-8)
13. Le Costume antique 3 2002 Jacques Denoël (ISBN 2-203-32924-6)
14. Jérusalem Vincent Hénin (ISBN 2-203-32925-4)
15. Pompéi 1 Marc Henniquiau (ISBN 2-203-32922-X)
16. Persépolis 2003 Cédric Hevan (ISBN 2-203-32927-0)
17. Pétra Vincent Hénin (ISBN 2-203-32929-7)
18. Les Mayas 1 2004 Jeronaton (ISBN 2-203-32931-9)
19. Les Étrusques (ISBN 2-203-32930-0)
20. Les Jeux olympiques Cédric Hervan,
Yves Plateau
(ISBN 2-203-32935-1)
21. Les Mayas 2 2005 Jeronaton (ISBN 2-203-32938-6)
22. Les Aztèques (ISBN 2-203-32940-8)
23. Les Vikings 2006 Éric Lenaerts (ISBN 2-203-32937-8)
24. Lutèce Vincent Hénin (ISBN 2-203-32933-5)
25. Les Incas Jeronaton (ISBN 2-203-32943-2)
26. Les Étrusques 2 2007 Jacques Denoël (ISBN 2-203-32930-0)
27. La Chine 2008 Erwin Drèze (ISBN 2-203-01612-4)
28. Alexandre
le conquérant
2009 De Wulf,
Christophe Simon,
De Marck
(ISBN 2-203-32939-4)
29. L'Égypte 3 Rafael Morales,
Léonardo Palmisano
(ISBN 2-203-32928-9)
30. Lugdunum Gilbert Bouchard (ISBN 2-203-32934-3)
31. Orange -
Vaison-La-Romaine
2010 Marco Venanzi,
Alex Evang
(ISBN 2-203-03409-2)
32. Vienna 2011 Gilbert Bouchard,
Benoît Helly
(ISBN 2-203-01592-6)
33. Nîmes - Le pont du Gard 2012 Jacques Denoël,
Éric Teyssier
(ISBN 2-203-03410-6)
34. Aquae Sextiae 2013 Alex Evang,
Yves Plateau,
Jérôme Presti
(ISBN 978-2-203-05770-8)
35. Babylone - Mésopotamie 2013 Jean-Marie Ruffieux (ISBN 978-2-203-05821-7)

Alix raconte (collection arrêtée)[modifier | modifier le code]

Il ne s'agit pas ici de la série créée par Jacques Martin, lequel n'intervient pas dans l'élaboration de ces albums. Chaque album de cette série de bande dessinée présente la biographie romancée d'un personnage clé de l'Antiquité. Quand l'époque l'autorise, Alix est d'ailleurs présent en tant que personnage secondaire. Le scénario des trois premiers albums est de François Maingoval.

Titre Date Éditeur Scénario Dessins ISBN
1. Alexandre le Grand 2008 Casterman François Maingoval Jeronaton (ISBN 2-203-30603-3)
2. Cléopâtre Éric Leenaerts (ISBN 2-203-30604-1)
3. Néron Yves Plateau (ISBN 2-203-30605-X)

Alix Origines[modifier | modifier le code]

En février 2019 paraît le premier volume d'Alix Origines : L’Enfance d’un Gaulois, sur la jeunesse du personnage. Le scénario est signé Marc Bourgne et Laurent Libessart assure le dessin et les couleurs.

La décision de créer une série explorant l'enfance d'Alix revient à Benoît Mouchart, directeur éditorial bande dessinée des Éditions Casterman, qui souhaitait ainsi renouveler le lectorat et gagner un public jeune (à partir de dix ans) qui ne lit plus Alix. Pour écrire cette nouvelle série, Benoît Mouchard a sollicité Marc Bourgne, qu'il connaît depuis l'adolescence et qu'il sait grand admirateur d'Alix, lequel a proposé que le dessin soit confié à Laurent Libessart, qui avait déjà dessiné une série se déroulant dans la Gaule antique (Le Casque d'Agris[4]). Benoît Mouchard a souhaité s'éloigner graphiquement de Jacques Martin pour trouver un style plus inspiré du manga, tout en insistant sur l'exactitude historique du récit et des dessins. Marc Bourgne imagine quel aurait pu être le passé d'Alix avant qu'on ne le découvre jeune esclave dans la cité assyrienne de Khorsabad dans Alix l'intrépide, le premier album de la série-mère, à partir des quelques éléments donnés par Jacques Martin dans les albums Alix l'intrépide, Le Sphinx d'or, Iorix le grand et C'était à Khorsabad, en souhaitant tout à la fois conquérir un jeune lectorat et faire plaisir aux « vieux fans » dont il déclare faire partie[5].

Le premier tome se situe en 61 av. J.-C., soit 8 ans avant Alix l'intrépide et présente le jeune Alix, fils d'Astorix, chef du peuple gaulois des Éduens, dont il est destiné à suivre les traces, qui va devoir déjouer un complot qui menace sa famille.

Cette série, éloignée du style ligne claire, reçoit un accueil négatif sur BDZoom[6] et sur BD Gest'[7], mais plutôt positif sur Actua BD[8] et sur Planète BD[9].

Titre Date Éditeur Scénario Dessins et couleurs ISBN
1. L'Enfance d'un gaulois 2019 Casterman Marc Bourgne Laurent Libessart (ISBN 978-2-203-14140-7)

Albums spéciaux et hors-série[modifier | modifier le code]

  • Spartaci filius, 1983.Version latine du Fils de Spartacus.
  • L'Enfant grec, 1983. Version grecque.
  • Jacques Martin, L'Odyssée d'Alix, Casterman, 1987 :
  1. L'Odyssée d'Alix. Grand format, 1987, réédité formal normal en 1999.
  2. L'Odyssée d'Alix, t.2, dessins de Christophe Simon, Dargaud, 1999.

Portfolios et apparentés[modifier | modifier le code]

  • La Mémoire d'Alix, éd. Bédérama, 1980. Portfolio relié préfacé par François Rivière)
  • Scènes de la Vie Antique, éd. Alain Littaye, 1983. Portfolio tiré à 1500 ex. avec textes de François Rivière.
  • Jacques Martin, éd. Ligne claire, 1983. Portfolio, 99 ex. + 24 HC.
  • Alix l'intrépide, 1986. Commémoration des « 40 ans d'exercice de la BD par l'auteur », 1 300 ex. au format planche.
  • Alix…, éd. Hélyode, 1992. Portfolio relié toilé blanc tiré à 80 ex., avec textes de François Rivière.
  • François Rivière, Images d'Alix, Hélyode,
  • Images Captives - Alix, éd. Casterman/Jacques Martin/Bedefonce/Bédéphage, 2001. Portfolio relié « à l'italienne », 400 ex.
  • Icarios, éd. Point Image - JVDH, coll. Paroles & Croquis no 2, 2002. Carnet de croquis de Rafael Moralès et Jacques Martin, préliminaires à La Chute d'Icare, 800 ex.
  • Les Voyages d'Alix - Persépolis, éd. Point Image - JVDH, coll. Paroles & Croquis, 2003. Carnet de croquis de Cédric Hervan et Jacques Martin A5, 500 ex.
  • Alix, 60 ans de couvertures, Casterman, 2008. Toutes les couvertures d'Alix pour le journal Tintin agrémentées d'une biographie détaillée et de nombreux dessins restés inédits.

Albums d'entretiens illustrés[modifier | modifier le code]

Adaptations et produits dérivés[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Ces romans publiés par Casterman sont écrits par Alain Hammerstein et illustrés par Jean-François Charles. Certains adaptent des histoires déjà existantes, d'autres sont inédites.

  1. Alix l'intrépide, 2004.
  2. Le Sortilège de Khorsabad (inédit), 2004.
  3. L'Ombre de César (inédit), 2004.
  4. Le Sphinx d'or, 2004.

Guide de voyage[modifier | modifier le code]

  • Thérèse de Cherisey et Jacques Martin, Rome - Itinéraires avec Alix, Casterman, collection « City guides Itinéraires »,2009

Disque[modifier | modifier le code]

  • Alix l'intrépide, disque 33 tours 25 cm S coll. Le Disque d'Aventure no 7, éd. Festival, par Jean Maurel, 1960. Voix d'Alix : Claude Vincent.

Série animée[modifier | modifier le code]

  • Alix, série animée en 26 épisodes de 24 minutes, éd. Carrère/Projet Images Films/Sipec/Videal, pour FR3 et Télé München, 1998. Voix d'Alix : Christophe Lemoine. Édition VHS 1999 et DVD 2002.

Statuettes[modifier | modifier le code]

  • Statuette Alix, éd. Leblon-Delienne/Casterman, 999 ex., 2000 (1re version antérieure : couleur de peau et chevelure différents)
  • Statuette Enak, éd. Leblon-Delienne/Casterman, 999 ex., 2002
  • Statuette Alix gladiateur, Christian Merland/Casterman, 45 ex., 2004
  • Statuette La griffe noire, Christian Merland/Casterman, 35 ex., 2009

Pastiches[modifier | modifier le code]

  • Alex l'intrépide, par Dupa, Journal de Tintin du
  • Axile, par Roger Brunel, Pastiches tome 1, Glénat, 1980

Iconographie[modifier | modifier le code]

Alix a fait l'objet d'un timbre postal belge en 2007.

Pour l'occasion, La Poste belge, en collaboration avec le Centre belge de la bande dessinée, édite un ouvrage intitulé Les Expéditions d'Alix[10].

Jeu[modifier | modifier le code]

Un jeu de plateau, Le Grand Jeu Alix, Stratégie et conquête dans le monde antique, est édité par Casterman.

Analyse[modifier | modifier le code]

Inspirations[modifier | modifier le code]

Si le premier épisode reprend fortement Ben-Hur, que ce soit dans son pitch, ses scènes, et parfois même ses plans, les albums suivants sont l'occasion d'un approfondissement du personnage d'Alix et d'un élargissement de l'action[11].

Dans plusieurs albums, la politique contemporaine est transposée dans des histoires, que ce soit la collaboration dans Les Proies du volcan où un chef justifie d'avoir livré les otages aux envahisseurs ou la guerre d'Algérie dans La Griffe Noire (des officiers romains massacrent les habitants d'un village conquis) et Le Dieu sauvage (le mot de passe des sentinelles étant la devise de Thomas Robert Bugeaud)[11]

Malgré quelques imprécisions dans les décors (présence des contreforts turcs et vénitiens sur le mur de soutènement de Cimon, du belvédère de la reine Amélie et du musée archéologique à Athènes) et les costumes (les tenues gauloises ressemblent surtout à des vêtement du Second Empire), les reconstitutions historiques des décors sont souvent très fidèles et exactes[11].

La représentation des mœurs oscille quant à elle entre la réalité historique et le cliché, puisant dans les œuvres de Suétone (Le Fils de Spartacus), Pétrone (Iorix le Grand) et Carcopino[11].

Homoérotisme dans l'univers d'Alix[modifier | modifier le code]

La question a été posée à de nombreuses reprises de savoir s'il y a de l'homoérotisme[12],[13],[14], voire une éventuelle relation homosexuelle entre le héros et son compagnon Enak. L'homoérotisme passerait notamment par le dessin du corps des hommes, souvent peu vêtu dans la mesure où l'époque et le climat le permettaient. Il est accentué par le faible nombre de femmes apparaissant dans la série. À l'appui de cette interprétation, les magazines Le Gai Pied et Têtu ont publié des illustrations d'Alix et Enak et des articles sur la série[15].

Dans plusieurs interviews Jacques Martin s'est exprimé sur ce sujet :

  • « À la réflexion, il y a tout lieu de penser et de constater que certains groupes homosexuels se sont emparés d'Alix et d'Enak comme des images emblématiques malgré le fait qu'ils n'aient pas du tout été créés pour cela. Ainsi donc, je pense que cette situation est irréversible parce que beaucoup d'homosexuels ont besoin de figures de proue et qu'ils s'identifient à ce duo libre, fier et esthétiquement réussi[16] ».
  • « C'est au lecteur de réagir selon sa sensibilité parce qu'Alix et Enak sont à mon sens, des archétypes du monde antique. Toutefois dans les images de mes albums, il n'y a aucune vignette provocatrice et rien n'indique qu'ils aient des rapports intimes. Mais, il est évident que je ne peux empêcher certain lecteur d'imaginer, d'affabuler ou même de fantasmer sur ces deux personnages car j'en conviens ils peuvent prêter à toutes sortes d'interprétation[16] ».


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Lancement officiel de Casterman sur Youtube du 29e tome
  2. Jacques Martin, relaté par Hugues Dayez, « Le duel TintinSpirou », p. 77-78
  3. http://www.alixsenator.com/
  4. « Le Casque d'Agris », sur BD Gest'
  5. Stéphane Jacquet, « Marc Bourgne et Alix Origines: l'interview », sur http://alixmag,
  6. Henri Filippini, « Alix origines : Jacques Martin, revenez ! », sur BDZoom,
  7. F.Houriez, « Alix origines 1.L’Enfance d’un Gaulois », sur BD Gest', 18 mars2019
  8. Didier Pasamonik, « La série Alix tourne le dos à "L’École de Bruxelles" », sur Actua BD,
  9. Guillaume Garcia-Mora, « Alix origines T1 L’Enfance d’un Gaulois », sur Planete BD,
  10. Les Expéditions d'Alix, La Poste belge et Centre belge de la bande dessinée, coll. « Philabédé », (ISBN 2-930196-74-2).
  11. a b c et d Aziza, Claude., Guide de l'Antiquité imaginaire : roman, cinéma, bande dessinée, Les Belles lettres, dl 2016, cop 2016 (ISBN 9782251446219 et 2251446214, OCLC 965372657, lire en ligne)
  12. http://culture-et-debats.over-blog.com/article-20353917.html
  13. http://www.auracan.com/Indiscretions/227-alix-et-les-gays.html
  14. http://www.lesdiagonalesdutemps.com/article-alix-enak-amitie-erotique-77441525.html
  15. Le Gai Pied no 105 du 4 au 10 février 1984 et no 305 du 30 janvier au 5 février 1988, Têtu no 141 de février 2009.
  16. a et b http://www.tcomt.fr/Sitealix/Dossiers/07Interview/interview04.html

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • collectif, Avé Alix, Casterman-Association Clovis,
    Catalogue d'une l'exposition itinérante.
  • collectif, Schtroumpf : Les Cahiers de la bande dessinée, no 20, Spécial Jacques Martin, mars-avril 1973
  • Les Expéditions d'Alix, La Poste belge et Centre belge de la bande dessinée, coll. « Philabédé », (ISBN 2-930196-74-2)
  • Michel Éloy, Alix et Alii - Jacques Martin, le César de la BD historique, CBEBD,
  • Jacques Martin, « Alix a 20 ans », Phénix, no 8,‎ , p. 75-82
  • DBD Histoire - Hors série : Rome, DBD, [texte intégral] 
  • David Barroux, « Les héros de Jacques Martin revivent grâce à Casterman », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  • Les Mondes d'Alix, L'Histoire, hors-série no 6, février 2018, p. 100
  • Jacques Martin, Benoît Mouchard et Stéphane Beaujean, « Jacques Martin : Alix l'Intrépide », Kaboom, no 6,‎ , p. 60-66.
  • Stéphane Beaujean, Pauline Ducret, Romain Brethes, Didier Pasamonik, Yann Potin, Gaëtan Akyüz, Alix, l’art de Jacques Martin, Casterman, 2018.

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • Les héros de papier ne meurent jamais, réalisé par Xavier Truti et Jean-Michel Dury, DVD Ere Productions, 2009. Film documentaire de 54 minutes consacré à la vie et à la carrière de Jacques Martin.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]