Les Franval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Franval
Série
logo de la série
logo de la série

Scénario Jacques Acar (Marc Franval)
puis Yves Duval (Les Franval)
Dessin Édouard Aidans
Genre(s) Aventure

Thèmes Reportage, voyages, exotisme
Personnages principaux Marc Franval,
Cathy, sa femme,
Didi, leur fils
Lieu de l’action Afrique, Amérique du Sud, Asie, Europe, Océanie
Époque de l’action Années 1960 et 1970

Langue originale français
Autres titres Marc Franval
Éditeur Le Lombard puis Dargaud
Collection Jeune Europe
Première publication 1970-1980
Nb. d’albums 12

Prépublication Journal de Tintin, 1963-1975

Marc Franval puis Les Franval sont une série de bande dessinée d'aventure, créée par le dessinateur Édouard Aidans sur des scénarios de Jacques Acar puis d'Yves Duval.

Cette série met en scène un aventurier, Marc Franval, d'abord seul, puis avec sa femme Cathy et leur fils Didi, famille de globe-trotters et cinéastes. Elle est pré-publiée dans le Journal de Tintin de 1963 à 1975, puis éditée en douze albums de 1970 à 1980.

Historique[modifier | modifier le code]

La série Marc Franval, ensuite intitulée Les Franval, paraît dans le journal Journal de Tintin de 1963 à 1975. Le premier épisode est Marc Franval chasse le condor !, avec des dessins d'Édouard Aidans sur un scénario de Jacques Acar[1]. Cet épisode est un « récit de pure aventure » qui aurait pu rester un album isolé sans être une série[2].

Le scénariste Yves Duval contacte Aidans pour lui suggérer de dessiner les aventures d'une famille de cinéastes et conférenciers, rappelant la famille Mahuzier. Aidans accepte, et convertit son personnage Marc Franval en père de famille, époux de Cathy et père de Didi, pour en faire une famille de voyageurs « chasseurs d'images »[2].

La trame[modifier | modifier le code]

photo d'une fourgonnette Volkswagen rouge, vue de face
Un « Combi » Volkswagen rouge, emblématique de la série

Ce sont les aventures d'une famille de cinéastes globe-trotters[3].

Marc Franval, reporter photographe puis cinéaste, entraîne sa femme et leur fils à sa suite. Dans leur fourgonnette Volkswagen « Type 2 » rouge, au rythme des reportages à effectuer et de leurs aventures, ils parcourent l'Afrique, l'Amérique du Sud, l'Asie, l'Océanie jusqu'à Bornéo, traversant la brousse autant que les déserts[4].

Les derniers épisodes mettent en scène le père uniquement[4].

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Marc Franval, aventurier, reporter cinéaste et conférencier.
  • Cathy, son épouse.
  • Didi, leur fils.

Succès éditorial[modifier | modifier le code]

Cette série fait « les beaux jours » des éditeurs Le Lombard et Dargaud. Elle connaît un grand succès en montrant des périples et des contrées à l'époque peu accessibles par les médias modernes[4].

Jugements sur la série[modifier | modifier le code]

Les deux créateurs de cette série au « véritable succès » entrent au « Panthéon du 9e Art »[4].

Philippe Delisle relève des similitudes avec d'autres bandes dessinées relatives à des aventures africaines, notamment Tintin au Congo : le héros affronte des malfaiteurs étrangers qui cherchent à s'emparer des richesses locales et se liguent avec une secte secrète autochtone ; dans Alerte aux autours, le héros Marc Franval se heurte au malfrat Herbitz qui est en cheville avec la dangereuse secte des « Origous »[5].

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1966 : T. 1 - Du sang sur l'ivoire, dessins Édouard Aidans, scénario Yves Duval, collection Jeune Europe no 42, éd. Le Lombard ; prépublié en 1964 dans le Journal de Tintin.
  • 1966 : T. 2 - Visa pour 3 continents, dessins Édouard Aidans, scénario Yves Duval, collection Histoires du journal Tintin, éd. Le Lombard
  • 1967 : T. 3 - Sur la piste des Kasbahs, dessins Édouard Aidans, scénario Yves Duval, collection Jeune Europe no 48, éd. Le Lombard
  • 1968 : T. 4 - Destination Desertas, dessins Édouard Aidans, scénario Yves Duval, collection Jeune Europe no 53, éd. Le Lombard
  • 1969 : T. 5 - Les pirates de la brousse, dessins Édouard Aidans, scénario Yves Duval et Mittéi, collection Jeune Europe no 57, éd. Le Lombard
  • 1970 : T. 6 - Alerte à Bornéo, dessins Édouard Aidans, scénario Yves Duval, collection Jeune Europe no 63, éd. Le Lombard
  • 1971 : T. 7 - Rapt à Tokyo, dessins Édouard Aidans, scénario Yves Duval, collection Jeune Europe no 73, éd. Le Lombard
  • 1973 : T. 8 - Marc Franval chasse le condor, dessins Édouard Aidans, scénario Yves Duval, collection Vedette, éd. Le Lombard
  • 1980 : T. 9 - La grande initiation, dessins Édouard Aidans, scénario Yves Duval, collection Vedette, éd. Bédéscope
  • 1980 : T.10 - Safari Pacifique, dessins Édouard Aidans, scénario Yves Duval, collection Vedette, éd. Bédéscope
  • 1980 : T.11 - Le démon du temple, dessins Édouard Aidans, scénario Yves Duval, collection Vedette, éd. Bédéscope
  • 1980 : T.12 - Tonnerre sur San Felipe, dessins Édouard Aidans, scénario Yves Duval, collection Vedette, éd. Bédéscope

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Franval dans le journal Tintin édition française », sur http://bdoubliees.com (consulté le 31 décembre 2015).
  2. a et b Gaumer 2010, p. 560.
  3. « Aidans, Edouard », dans Henri Filippini, Dictionnaire de la bande dessinée, Paris, Bordas, (ISBN 2-04-018455-4), p. 579.
  4. a b c et d « Les Franval », sur bedetheque.com (consulté le 31 décembre 2015).
  5. Philipe Delisle, De Tintin au Congo à Odilon Verjus: le missionnaire, héros de la BD belge, Kartala éditions, , p. 66 et note 46.

Sources[modifier | modifier le code]