Alain Chevallier (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Alain Chevallier (comédien).

Alain Chevallier
Série
Titre de la série
Titre de la série

Scénario André-Paul Duchâteau
Dessin Christian Denayer
Genre(s) Aventure, policier

Thèmes Course automobile
Personnages principaux Alain Chevallier
John John « Steach »
Tina Rex
Époque de l’action années 1970 et 1980

Langue originale français
Éditeur Rossel puis Le Lombard
Première publication 1973-1986
Nb. d’albums 17

Prépublication Le Soir, 1971-1977
Journal Tintin, 1977-1985

Alain Chevallier est une série de bande dessinée créée par Christian Denayer pour le dessin et André-Paul Duchâteau pour les scénarios. Elle paraît d'abord en bandes quotidiennes dans le journal Le Soir à partir de 1971. Elle paraît ensuite dans le Journal de Tintin de 1977 à 1985. Cette série est publiée en dix-sept albums par Rossel et par Le Lombard.

Trame[modifier | modifier le code]

Alain Chevallier est un pilote automobile. Il vit des aventures aux multiples rebondissements, entre péripéties sportives automobiles et intrigues policières. Il est assisté de son mécanicien John John alias « Steack » (sic), et accompagné de sa fiancée Tina Rex[1].

Historique de la série[modifier | modifier le code]

La série Alain Chevallier est l'œuvre de Christian Denayer pour les dessins et d'André-Paul Duchâteau pour les scénarios. Ils la publient d'abord sous leur pseudonyme commun « Cap ». Cette série paraît dans le quotidien belge Le Soir, à la page jeunesse, en bandes quotidiennes ; elle paraît ensuite dans le Journal de Tintin, éditions française et belge, de 1977 à 1985. Un dernier gag y est publié en 1988[1].

Les albums en sont publiés par Rossel à partir de 1973, puis par le Lombard. Loup en publie en 2002 un album de récits complet[1].

Albums[modifier | modifier le code]

  1. Enfer pour un champion, Rossel, 1973 ;
  2. La course diabolique, Rossel, 1974 ;
  3. Tournoi pour 500, Rossel, 1974 ;
  4. Les pirates de la route, Rossel, 1975 ;
  5. Safari pour Zombis Rosse 1975 ;
  6. Le virus de la peur, Rossel, 1975 ;
  7. Duel Auto Moto, Rossel, 1977 ;
  8. Les rivaux, Le Lombard, 1978 ;
  9. Team de la mort, Le Lombard, 1979 ;
  10. Forcing dans la neige, Le Lombard, 1979 ;
  11. Attentat en formule 1, Le Lombard, 1980 ;
  12. Le Français errant, Le Lombard, 1981 ;
  13. L'héritier, Le Lombard, 1982 ;
  14. Sous le signe indien, Le Lombard, 1983 ;
  15. Fléaux sur le rallye des pharaons, Le Lombard, 1984 ;
  16. Come Back, Le Lombard, 1985 ;
  17. Pole position, Le Lombard, 1986.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Gaumer 2010, p. 12.

Bibliographie[modifier | modifier le code]