Ric Hochet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ricochet.

Ric Hochet
Série
logo de la série
logo de la série

Scénario A.-P. Duchâteau
Dessin Tibet
Couleurs Mittéï
Martine Brichau
Didier Desmit
Frank Brichau
Benjamin Lacombe
Christophe Lacroix
Assistant Mittéï
Didier Desmit
Christian Denayer
Frank Brichau
Genre(s) Franco-belge
Polar

Thèmes Énigme
Personnages principaux Ric Hochet
Commissaire Bourdon
Lieu de l’action Paris, France
Époque de l’action Années 1950-2000

Pays Belgique
Langue originale français
Éditeur Dargaud
Édition de Lombard
Le Lombard
Collection Collection du Lombard
Sur les pas de vos héros
Première publication
Format Normal
Nb. d’albums 78

Prépublication Tintin (1958)

Ric Hochet est un personnage de bande dessinée créé par le scénariste A.-P. Duchâteau et le dessinateur Tibet, qui ont donné son nom —  en forme de calembour — à une série de bande dessinée franco-belge dont le premier tome est publié en par Le Lombard. Le héros est librement inspiré de Rouletabille, auquel il est parfois fait allusion. Ce personnage est aussi un hommage à un autre personnage de bande dessinée, Valhardi[1]. Journaliste, Ric Hochet coopère régulièrement avec la police judiciaire. Ses enquêtes se déroulent souvent dans une atmosphère fantastique qui cache de sordides pulsions meurtrières et les intérêts étroits des protagonistes. Le thème du double intervient dans de nombreux albums, associé souvent à celui de la filiation, du revenant, ou encore du « faux mort ».

Description[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Principaux[modifier | modifier le code]

  • Ric Hochet, journaliste, héros de la série. Son vrai prénom ("Ric" est un diminutif) n'est pas clairement défini. Pour A.-P. Duchâteau, c'est Frédéric[2]. Pour Tibet, c'est Richard[3]. Lors de la parution de la première planche de Mystère à Porquerolles dans l'hebdomadaire Tintin, le 22 mai 1962, on peut lire sur un porte-nom déposé sur le bureau de Ric Hochet : "Richard Hochet". Tandis que que lors de la parution de l'album, deux ans plus tard, le prénom et le nom ont été effacés.
  • Commissaire Bourdon, de son identité complète Sigismond Bourdon, il tient un poste depuis toujours dans la direction régionale de la police judiciaire du quai des Orfèvres. C'est un grand ami de Ric Hochet. Le plus gros juron qu'il connaisse est Bonsoir de bonsoir. Ce personnage est inspiré du commissaire Maigret.
  • Nadine, nièce du commissaire (en vérité, petite-nièce parce que c'est la petite-fille de la sœur du commissaire) et petite amie de Ric Hochet. Son caractère est affirmé dès ses premières apparitions, mais son rôle s'estompe dans la résolution des intrigues au fil de la série. On voit sa poitrine dénudée dans On tue au théâtre ce soir[4].
  • Richard Hochet, père de Ric Hochet, un ancien gentleman-cambrioleur et baroudeur.
  • Inspecteur Ledru, second du commissaire Bourdon. Dans les derniers albums, il est promu lieutenant, puis capitaine et dirige une cellule antiterroriste. Jaloux de ses prérogatives, il coopère assez peu avec le commissaire Bourdon… qui le fera mettre sur écoute (Puzzle mortel). Il a un fils, Jean-Pierre, jeune photographe, qui se fait tuer dans Le Contrat du siècle.
  • Bob Drumont, tout d'abord journaliste, puis rédacteur en chef à La Rafale, c'est non seulement le collègue, mais surtout l'ami de Ric Hochet. Il est enlevé à trois reprises, d'abord dans Mystère à Porquerolles, ensuite dans Alerte ! Extra-terrestres !, enfin par le Bourreau, dans Dernier Duel, où il est tué par balles.
  • Professeur Lucien Hermelin, scientifique dont l'inventivité et le génie n'ont d'égal que son mauvais caractère et sa lâcheté. Il déteste la présence du commissaire Bourdon.
  • Le Bourreau, alias B, l'ennemi juré de Ric Hochet. C'est un espion obèse qui fait régulièrement l'objet d'échange de prisonniers entre la France et d'autres États. Il meurt d'effroi dans Dernier Duel, car Ric Hochet tire sur lui avec un revolver chargé à blanc.

Secondaires[modifier | modifier le code]

  • Inspecteur Manière alias Caméléon : fils adoptif de Pierrot Volcan, ancien repris de justice. Il venge son père adoptif en entrant à la Brigade criminelle et en se moquant de Bourdon, qu'il manque de faire mourir carbonisé dans l'incendie de son bungalow de Chevreuse (Signé Caméléon).
  • Commissaire Brébant
  • Lambert, journaliste peu scrupuleux du journal concurrent Paris-Night. Il a travaillé auparavant à La Rafale, sous la direction de Bob Drumont.
  • Lamberto, cinéaste et metteur en scène qui apparaît dans Le Crime de l'an 2000 et revient dans quelques tomes de la série, dont On tue au théâtre ce soir, dans lequel il met en scène une pièce de théâtre dans laquelle jouent Ric Hochet et Nadine, et « Ici, 77 ! »....
  • Nanar, le chat noir et blanc de Ric Hochet. Paresseux, il n'hésite cependant pas à sauter au visage des agresseurs qui font irruption dans l'appartement parisien du héros. Ric Hochet s'amuse à lui parler comme à un être humain.
  • M. Barnex, magnat de la presse.

Apparitions[modifier | modifier le code]

Liste des apparitions des personnages

P : Participant / E : Évoqué

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78
Ric Hochet P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P
Commissaire Bourdon P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P E P P P P P P P E P P P P P P P P P P P P P E P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P
Nadine P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P
Richard Hochet P E P P P P P P P P E P P ? E P P P P P P ? ?
Inspecteur Ledru P P P P[5] P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P ? P P P P P P P P P P P ? P ? ?
Bob Drumont[6] P P[7] P[5] P P[8] P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P P ? P P P P ? ?
Professeur Hermelin P P P P E P P P P P P P P E ? P P P P
Le Bourreau P P P ? P P P P P P
Lambert P P ? E E P P P P E P P ?
Lamberto P ? P P P P
Liste des apparitions des personnages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78

Analyse[modifier | modifier le code]

Naissance et caractéristiques du héros[modifier | modifier le code]

Le commissaire Bourdon préexiste à Ric Hochet. En effet, il naît en 1955, inspiré des personnages du commissaire Maigret et de l'inspecteur Bourrel de la série télévisée Cinq dernières minutes. Puis arrive un autre personnage, un jeune crieur de journaux nommé Ric Hochet, qui devient reporter pour le journal La Rafale avec un goût très particulier pour le mystère. Sa rencontre avec le commissaire Bourdon va en faire un détective amateur de renom.

Tous deux apparaissent, à partir de décembre 1958, comme protagonistes de courtes rubriques illustrées, des énigmes policières publiées dans le Journal de Tintin sous le titre Relevez le gant !.

Le premier épisode de la série de bande dessinée Ric Hochet, Signé Caméléon, est également édité dans le journal Tintin, avant que l'éditeur Le Lombard ne sorte le tout premier tome de la même série en septembre 1963 : Traquenard au Havre. Ce premier tome contient en réalité les deux premières aventures de Ric Hochet, Signé Caméléon et Traquenard au Havre.

Ric Hochet et le commissaire Bourdon sont censés être français et parisiens, mais interviennent souvent en Belgique, ou même utilisent des expressions wallonnes, inconnues en France, comme « accident de roulage »[9] ou « buisson creux »[10] (en français de France, c'est plutôt « chou blanc »). L'uniforme des policiers, en particulier le dessus rouge du képi, ne respecte pas entièrement la tenue réglementaire française de l'époque.

La voiture de Ric Hochet[modifier | modifier le code]

Dans les deux premiers albums de la série, Ric Hochet conduit une MG jaune. C'est au moment de commencer les premières planches du tome 3, Défi à Ric Hochet, que l'assistant de Tibet, Mittéï (sans doute influencé par le concessionnaire Porsche du coin), propose de troquer la MG contre une Porsche (jaune) décapotable. MG ou Porsche, Tibet s'en moque, du moment que son personnage puisse avoir une voiture dynamique et suffisamment puissante.

On retrouve la Porsche dans L'ombre de Caméléon et dans Piège pour Ric Hochet. Mais dans Rapt sur le France, le personnage change de véhicule et adopte une Volvo.

Au moment de commencer le tome 12, Les spectres de la nuit, Christian Denayer, alors assistant de Tibet, estime qu'il serait "plus dynamique" qu'il roule à nouveau en Porsche. Désormais, Ric Hochet conduira une Porsche 911 de couleur jaune. "On peut donc dire que je suis à l'origine de ce changement, qui est devenu sa marque de fabrique au même titre que sa veste à pois" (Christian Denayer)[11].

Un petit problème s'était posé au moment de la course-poursuite entre la Porsche de Ric Hochet et une Mercedes 300 SL, dans le tome 3, Défi à Ric Hochet. En effet, Mittéï avait attribué une Mercedes-Benz 300 SL au personnage du riche industriel Rémy Valloire, sans connaître le scénario de l'histoire en détail. Lorsque le découpage de la planche 21 lui est parvenu, il a pu lire que Ric Hochet, au volant de sa Porsche, rattrapait la Mercedes avant de la voir plonger dans un étang. Ennuyé, Mittéï a aussitôt téléphoné à Tibet pour lui signaler que la Porsche qu'il avait attribuée à Ric Hochet n'est pas suffisamment puissante pour rattraper une Mercedes-Benz 300 SL. Tibet lui a, alors, conseillé de modifier la course poursuite en faisant en sorte que Ric Hochet puisse prendre un raccourci. Par la suite, Mittéï s'est bien gardé d'attribuer aux personnages de la série des voitures plus puissantes que la Porsche de Ric Hochet.

Lorsque, des années plus tard, Tibet raconte cette anecdote à son assistant Didier Desmit, celui-ci lui propose d'augmenter la puissance de la Porsche 911 en attribuant au personnage une Porsche Turbo. Ainsi plus de problème concernant l'attribution d'un véhicule puissant ou non à d'autres personnages. Ce qui est fait dès le tome 29, Opération 100 milliards.

Tibet trouvait anormal de voir un simple journaliste être le propriétaire d'une voiture dont le prix à l'achat est exorbitant. D'autant qu'il doit souvent en racheter un nouvel exemplaire, A.-P. Duchâteau ayant décidé de démolir régulièrement la voiture du personnage tout au long de la série. Tibet disait également, en riant, qu'il aurait aimé voir Ric Hochet au volant d'une 2 CV. Qu'à cela ne tienne ! Didier Desmit adopte l'idée à partir de la planche 22 du tome 45, Le triangle Attila! Mais en fin d'histoire, Tibet et Desmit se rendent compte que la "Deuche" pose des problèmes au cours des filatures et poursuites écrites par Duchâteau. De plus, ainsi que le disait Christian Denayer, la Porsche 911 est devenue la « marque de fabrique du personnage ». C'est donc tout naturellement que Ric Hochet s'offre une nouvelle Porsche Turbo dont on se demande toujours comment il a trouvé l'argent pour l'acheter.

Les décoristes[modifier | modifier le code]

Tibet n'a jamais dessiné le moindre décor: c'est un aspect de son métier qui ne l'intéressait pas du tout. C'est pourquoi il utilise, dès le début de la série, les services d'assistants décoristes (dessinateurs spécialisés dans les décors). Le premier d'entre eux est Mittéï, pour les tomes 1 à 3. Au cours du quatrième album L'ombre de Caméléon (1964), Dany assiste Mittéï à partir des planches 19-20 que Mittéï confie à Dany sans l'informer qu'il s'agit de planches de la série Ric Hochet. Les décors du cinquième album (Piège pour Ric Hochet) sont réalisés par Dany.

D'après les dires de Mittéï, les décors du sixième tome (Rapt sur le France) seraient réalisés par Pierre Seron. Mais Dany affirme avoir également travaillé sur cet album[12].

Concernant l'album 7,Suspense à la télévision (1967), les décors sont repris par Christian Denayer à la planche 33. Par la suite, celui-ci réalise les décors jusqu'à la planche 30 comprise de l'album 17 (Epitaphe pour Ric Hochet). Les décors des quatorze dernières planches de cet album sont réalisés par un dessinateur dont Tibet ne révélera jamais le nom. Il faut dire qu'il doit pratiquement retoucher, si pas refaire, une grande partie des décors de ce dessinateur inconnu.

Tibet se trouve donc alors un nouveau décoriste qui travaille sur les albums allant du n°18 au n°25, ainsi que sur les dix premières planches du n°26 (L'ennemi à travers les siècles). Ce décoriste, frère d'un dessinateur connu, préfère travailler totalement dans l'ombre pour des raisons personnelles. Ce qui explique qu'il ne sera jamais mentionné par Tibet dans aucune interview.

Didier Desmit, qui était lui-même l'assistant de Christian Denayer, devient le décoriste attitré de la série à partir de la planche 11 de L'ennemi à travers les siècles. Il le restera jusqu'au tome 67, Le nombre maudit (2003). Didier Desmit est le premier assistant de Tibet dont le nom soit cité en fin d'album, et ce dès ses débuts. "Il a une qualité que je n'ai pas: la patience, déclare Tibet. Il peut rester penché sur un décor pendant des heures alors que j'aurais, dans le même cas de figure, tout envoyé balader depuis bien longtemps... Didier est la mémoire de Ric Hochet: c'est son premier fan, son frère aîné."[13]

À partir du tome 68, Le collectionneur de crimes (2004), le coloriste de la série, Frank Brichau, succède à Didier Desmit. Il dessinera les décors de Ric Hochet jusqu'au dernier album achevé, Ici 77 ! (2010).

Du temps de leur collaboration, Tibet et Mittéï avaient établi une sorte de contrat duquel il ressortait que le second fournissait au premier les planches de Ric Hochet sur lesquelles la mise en page était réalisée et les décors déjà crayonnés, de sorte que Tibet n'avait qu'à dessiner et encrer les personnages, sans oublier les textes dans les phylactères. Cela lui permettait de gagner beaucoup de temps et à Mittéï de percevoir une petite partie des droits d'auteurs sur la vente des albums de la série (dixit Tibet). Mittéï, pour sa part, se faisait seconder par plusieurs jeunes dessinateurs qui participaient plus ou moins à sa production, sans jamais qu'ils ne soient cités. Ce n'était pas à proprement parler un studio bien établi tel celui de Jean Graton à la même époque ou tel celui de Greg au sein duquel a participé Dany. Toutefois, dès le début de sa collaboration avec Mittéï, Dany a participé durant un an et demi à la réalisation d'une grande partie de la production "mittéïenne" sans que son nom n'ait jamais été mentionné (dixit Dany). Tibet s'était cependant aperçu d'un changement de technique dans la manière de réaliser les décors et les coloriages concernant les planches de Ric Hochet et celles des 3 A, sans vraiment chercher à savoir qui était derrière ce changement. C'est pourquoi il ne citait jamais le nom de Dany dans la liste de ses assistants.

A partir de la collaboration avec Christian Denayer, Tibet faisait la mise en page et esquissait plus ou moins un rapide décor dans lequel il encrait ses personnages avant de remettre les planches à son assistant.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Le dessinateur Simon Van Liemt et le scénariste Zidrou reprennent le personnage dans Les Nouvelles Enquêtes de Ric Hochet dont la première aventure se publie en dans L'Immanquable[14].

La série a fait l'objet de deux tentatives d'adaptation pour la télévision. En 1968, Raymond Leblanc, fondateur des éditions du Lombard et de la société Belvision, produit Signé Caméléon, un pilote de trente minutes adapté du premier tome de la BD. Daniel Vigo et Jacques Lippe y incarnent Ric Hochet et Bourdon, tandis que Tibet et A.-P. Duchâteau y font de la figuration en agents de police. Présenté en première partie du film animé Astérix et Cléopatre en Belgique, ce court-métrage est très vite retiré de l'affiche car il fait peur aux enfants, et le projet de série télévisée est abandonné.

Par la suite, divers courts métrages radiophoniques sont enregistrés et diffusés par la Radio Télévision Belge.

En 2003, Dargaud Marina (la filiale multimédia de la maison d'édition) s'associe avec les Films du Triangle pour mettre en scène Ric Hochet dans vingt-six épisodes de vingt-six minutes, qui doivent être distribués en prime-time, en Belgique. Mais Le budget de 4.500 euros par minute diffusée rend impossible une réalisation de qualité et la vision du pilote de la série ne peut convaincre personne du contraire. Une fois encore, Ric Hochet rate son arrivée sur le petit écran.

Publication[modifier | modifier le code]

Marchands de journaux[modifier | modifier le code]

L'intégralité des 78 albums est parue en kiosque dans une édition collector chez Hachette intitulée La collection Ric Hochet de février 2012 à août 2013[15].

Albums[modifier | modifier le code]

La date indiquée pour chaque album est celle de sa première impression.

  • 1 Traquenard au Havre[16], Lombard, Collection du Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 2 Mystère à Porquerolles, Lombard, Collection du Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 3 Défi à Ric Hochet, Lombard, Collection du Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 4 L'Ombre de Caméléon, Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 5 Piège pour Ric Hochet, Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 6 Rapt sur le France, Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 7 Suspense à la télévision, Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 8 Face au serpent, Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 9 Alias Ric Hochet, Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 10 Les Cinq Revenants, Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 11 Cauchemar pour Ric Hochet, Lombard, (ISBN 2-8036-0082-X),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 12 Les Spectres de la nuit, Lombard, (ISBN 2-8036-0083-8),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 13 Les Compagnons du diable, Lombard, (ISBN 2-8036-0084-6),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 14 Ric Hochet contre le Bourreau, Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 15 Le Monstre de Noireville, Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 16 Requiem pour une idole, Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 17 Épitaphe pour Ric Hochet, Dargaud,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 18 Enquête dans le passé, Éditions du Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 19 Les Signes de la peur, Dargaud,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 20 L'Homme qui portait malheur, Dargaud, (ISBN 2-205-00936-2),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 21 Le Trio maléfique, Éditions du Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 22 Alerte ! Extra-terrestres !, Éditions du Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 23 La Ligne de Mort, Dargaud,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 24 La Piste rouge, Dargaud, (ISBN 2-205-01074-3),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 25 Coups de griffes chez Bouglione, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0095-1),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 26 L'Ennemi à travers les siècles, Dargaud, (ISBN 2-205-01220-7),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 27 L'Épée sur la gorge, Éditions du Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 28 Hallali pour Ric Hochet, Dargaud, (ISBN 2-205-01512-5),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 29 Opération 100 milliards, Dargaud, (ISBN 2-205-01545-1),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 30 Le Fantôme de l'alchimiste, Dargaud, (ISBN 2-205-01714-4),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 31 K.O. en 9 rounds[17], Éditions du Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet (auteur BD)
  • 32 Tribunal noir, Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 33 Le Scandale Ric Hochet, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0102-8),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 34 La Nuit des vampires, Éditions du Lombard,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 35 La Mort noire, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0037-4),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 36 La Flèche de sang, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0402-7),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 37 Le Maléfice vaudou, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0418-3),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 38 Face au crime, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0441-8),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 39 Le Disparu de l'enfer, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0463-9),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 40 Le Double qui tue, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0483-3),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 41 La Maison de la vengeance, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0521-X),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 42 La Liste mortelle, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0564-3),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 43 Les Messagers du trépas, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0616-X),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 44 Ric Hochet contre Sherlock, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0635-6),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 45 Le Triangle Attila, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0697-6),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 46 Les Témoins de Satan, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0714-X),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Didier Desmit
  • 47 Les Jumeaux diaboliques, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0782-4),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 48 Le Secret d'Agatha, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0810-3),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 49 L'Exécuteur des ténèbres, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0855-3),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 50 Le Crime de l'an 2000, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-0955-X),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 51 La Bête de l'apocalypse, Éditions du Lombard, (ISBN 2-8036-1002-7),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 52 Le Maître de l'illusion, Le Lombard, (ISBN 2-8036-1033-7),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 53 Meurtre à l'Impro, Le Lombard, (ISBN 2-80361-074-4),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Liliane Labruyère
  • 54 Le Masque de la terreur, Le Lombard, (ISBN 2-80361-103-1),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Liliane Labruyère
  • 55 Qui a peur d'Hitchcock, Le Lombard, (ISBN 2-80361-158-9),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Liliane Labruyère et Frank Brichau
  • 56 Un million sans impôt, Le Lombard, (ISBN 2-80361-206-2),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Frank Brichau
  • 57 L'Heure du kidnapping, Le Lombard, (ISBN 2-80361-228-3),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Frank Brichau
  • 58 Premières Armes[18], Le Lombard, (ISBN 2-80361-246-1),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Frank Brichau
  • 59 La Main de la mort, Le Lombard, (ISBN 2-80361-264-X),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Frank Brichau
  • 60 Crime sur internet, Le Lombard, (ISBN 2-80361-348-4),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Frank Brichau
  • 61 Le Jeu de la potence, Le Lombard, (ISBN 2-8036-1399-9),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 62 B.D. meurtres, Le Lombard, (ISBN 2-80361-479-0),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 63 La Sorcière... mal aimée, Le Lombard, (ISBN 2-80361-518-5),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 64 Le Contrat du siècle, Le Lombard, (ISBN 2-80361-634-3),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 65 Panique sur le web, Le Lombard, (ISBN 2-80361-745-5),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 66 Penthouse Story, Le Lombard, (ISBN 2-80361-770-6),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 67 Le Nombre maudit, Le Lombard, (ISBN 2-80361-871-0),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 68 Le Collectionneur de crimes, Le Lombard, (ISBN 2-80361-970-9),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 69 L'Homme de glace, Le Lombard, (ISBN 2-8036-1982-2),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 70 Silence de mort, Le Lombard, (ISBN 2-8036-2068-5),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 71 La Dernière Impératrice, Le Lombard, (ISBN 2-80362-158-4),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 72 Le Trésor des Marolles, Le Lombard, (ISBN 2-80362-184-3),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 73 On tue au théâtre ce soir, Le Lombard, (ISBN 978-2-8036-2263-4),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 74 Puzzle mortel, Le Lombard, (ISBN 978-2-8036-2372-3),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 75 Code pour l'au-delà, Le Lombard, (ISBN 978-2-8036-2442-3),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 76 Dernier Duel, Le Lombard, (ISBN 978-2-8036-2528-4),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 77 « Ici, 77 ! »..., Le Lombard, (ISBN 978-2-8036-2654-0),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • 78 À la poursuite du griffon d'or, Le Lombard, (ISBN 2803627213),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet - Couleurs : Martine Brichau
  • Hors-série
  • 1 Premières Enquêtes, P&T Production, (ISBN 2-87265-007-5), 5 000 exemplaires numérotés,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 1 Dossier Ric Hochet, Le Lombard, 1 000 exemplaires numérotés et signés,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 1 Intrigue au « Ji Butch »[19], BD First, 900 exemplaires numérotés et signés,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 1 Comme une lettre à la poste, CBBD,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 1 Le Monde de la BD no 01, Panini Comics,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 1 50 ans d'enquêtes, 7 000 exemplaires,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • Autres
  • 1 Main basse sur le plutonium, Éditions du bobard,
    Scénario : Divers - Dessin : Tibet
  • 1 Monsieur X frappe à minuit, Panpan Éditions, (ISBN 2-9600521-2-9),
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 1 Les Enquêtes de Ric Hochet no 1, Melmac,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • 2 Les Enquêtes de Ric Hochet no 2, Melmac,
    Scénario : André-Paul Duchâteau - Dessin : Tibet
  • À l'étranger[modifier | modifier le code]

    français anglais allemand italien finnois 'néerlandais- Pays Bas' 'néerlandais- Belgique' suédois danois
    Ric Hochet Ric Hochet Rick Master Ric Roland Riku Oska Rik Ringers Rik Ringers Allan Falk
    Rick Hart
    Allan Falk
    Commissaire Bourdon ? Kommissar Bourdon Commissario Bourdon ? Commissaris Baardemakers Commissaris Baardemakers Kommissarie Bourdon Kommissær Lavall
    Nadine ? Nadine Nadine ? Nadine Nadine Nadine Nanna
    Richard Hochet ? Richard Hochet ? ? Richard Ringers Richard Ringers Al Falk Al Falk
    Inspecteur Ledru ? Inspektor Ledru Ispettore Ledru ? Kremers Kempers Dupont Ledru
    Bob Drumont ? Bob Drumont ? ? Bob Dalberg Bob Drumont Bob Drumont Bob Drumont
    Professeur Hermelin ? Professor Hermelin ? ? professor Hermelijn professor Hermelijn Professor Hermelin Professor Hermelin

    Hommages[modifier | modifier le code]

    • La fresque de Ric Hochet, réalisée par Georgios Oreopoulos et David Vandegeerde de l'asbl "Art Mural" d'après un projet original de Tibet, a été inaugurée le 20 janvier 1995, et a une superficie de 30 m2. L'intrigue du tome 72 "Le Trésor des Marolles", publié en 2006, tourne autour du quartier des Marolles, à Bruxelles. On peut y voir une scène qui se passe rue de Bon Secours[20] avec la reproduction de la fresque 'Ric Hochet' sur le mur, telle qu'elle est dans la réalité.
    • En 2002, Les Issambres (quartier maritime de Roquebrune-sur-Argens), où Tibet passait ses vacances, ont reçu leur Boulevard Ric Hochet.
    • En 2012, David Vandermeulen sort Ric Remix, une histoire composée de cases tirées des 78 albums d'origine.
    • En 2016, une autre fresque a été inaugurée, rue Jules-Guesde, à Coudekerque-Branche.

    Notes et références[modifier | modifier le code]

    1. http://www.lalibre.be/culture/arts-visuels/article/219852/ric-hochet-ne-jettera-pas-l-eponge.html, La Libre Belgique, 12 mai 2005
    2. Selon Duchâteau, "Ric Hochet, comment tout à commencer", dans La collection Ric Hochet, tome 1, Hachette, 2012, p. 66.
    3. Selon Tibet, ibid.
    4. planche 15, 6e vignette
    5. a et b Présent dans la dernière vignette, qui rassemble les personnages de plusieurs histoires précédentes, venus célébrer l'anniversaire de Ric.
    6. orthographié "Drumond" sur la 1re planche de Mystère à Porquerolles
    7. seulement planche 37, vignette 9
    8. N'intervient qu'une fois, épisodiquement, en planche 12 (page 14).
    9. Album Piège pour Ric Hochet planche 52, 3e vignette
    10. Album Piège pour Ric Hochet planche 38, 7e vignette
    11. « dBD hors-série Ric Hochet », Magazine, no 15,‎
    12. « dBD hors-série Ric Hochet », Magazine, no 15,‎
    13. Patrick Gaumer, Tibet la fureur de rire, Le Lombard, 2000
    14. Philippe Tomblaine, « « Les Nouvelles Enquêtes de Ric Hochet T1 : R.I.P., Ric ! » par Simon Van Liemt et Zidrou », sur BDZoom, (consulté le 22 mai 2017).
    15. [1]
    16. Cet album inclut également le tout premier épisode Signé Caméléon
    17. Recueil de neuf histoires courtes Coups de soleil (7 planches), Le Village de la peur (11 planches), L'Assassin fantôme… (8 planches), Silence… Clinique ! (8 planches), Comme une lettre à la Poste… (8 planches), Péril en la demeure… (8 planches), Le Traître malgré lui (12 planches), Qui a volé le Tintin en or ? (7 planches), Les Otages (8 planches)
    18. Cet album reprend douze histoires courtes Ric Hochet mène le jeu (5 planches), Le Mauvais Œil (5 planches), Enquête chez les "Timbrés" (5 planches), Ric Hochet contre "l’ombre" (5 planches), L'Énigme des photos express (5 planches), La Première Enquête de Ric Hochet (1 planche), L’Affaire de la case mystérieuse (4 planches), Seul Coupable (3 planches)…
    19. Il existe également en rouge.
    20. planche 22, 2e vignette

    Bibliographie[modifier | modifier le code]

    • Magazine dBD - Hors-série : Ric Hochet (juin 2015)

    Liens externes[modifier | modifier le code]