Valz-sous-Châteauneuf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Valz-sous-Châteauneuf
Image illustrative de l'article Valz-sous-Châteauneuf
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Issoire
Canton Brassac-les-Mines
Intercommunalité Agglo Pays d'Issoire
Maire
Mandat
Edwige Gimel
2014-2020
Code postal 63580
Code commune 63442
Démographie
Population
municipale
54 hab. (2014)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 26′ 03″ nord, 3° 25′ 02″ est
Altitude Min. 509 m
Max. 791 m
Superficie 5,14 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte administrative du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Valz-sous-Châteauneuf

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte topographique du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Valz-sous-Châteauneuf

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Valz-sous-Châteauneuf

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Valz-sous-Châteauneuf

Valz-sous-Châteauneuf est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne-Rhône-Alpes. Les habitants de Valz s'appellent les Castelvalzois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

  • Valz
  • les Carrières
  • Bourrasset
  • Chambrefaite
  • Passage
  • Vielleprade.


  • Bourrat
  • Les Bouchers, les Planas, Suquet de Lafont, le Planard, les Garnasses, le Suquet, les Sagnards, Vigne Basse, Vigne Haute, les Dévines, la Croix, le Pachet, Prés de Curé, la Barthe, le Planard, les Prés Pillots, les Granas, les Quilles, les Bonneliches, les Sagnes, les Rats, la Rente, Prés Ceilloux, les Choux.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Ses communes limitrophes sont Champagnat-le-Jeune, Peslières, Saint-Jean-Saint-Gervais et Saint-Martin-d'Ollières.

Hydrographie et relief[modifier | modifier le code]

  • Deux ruisseaux : la Guelle et le Sée
  • Forêts

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Vallis supra Alzonum (1393)
  • Église dédiée à Saint-Pierre-ès-Liens
  • Les habitants de la commune ont été invités par le président Mitterrand à la garden party de l'Élysée. En retour François Mitterrand est venu à Valz le jeudi 19 février 1987.

Association[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

L'association Communale et Culturelle de Valz-sous-Chateauneuf organise cette année 2010 :

  • Concours de pétanque le dimanche 4 juillet
  • Fête patronale le 1er août
  • Randonnée pédestre le 5 septembre
  • Halloween
  • Noël

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 Marcel Bertinelli
mars 2008 (réélue en mars 2014) en cours Edwige Gimel

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 54 habitants, en diminution de -3,57 % par rapport à 2009 (Puy-de-Dôme : 2,3 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
306 282 295 335 345 338 345 385 356
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
326 344 311 295 316 320 318 281 267
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
264 236 230 163 143 127 121 106 81
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
72 57 41 43 50 43 55 55 54
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Stèle en l’honneur de François Mitterrand (à la suite de sa visite du jeudi 19 février 1987).
  • Église gothique.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]