Montpeyroux (Puy-de-Dôme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montpeyroux.
image illustrant une commune du Puy-de-Dôme
Cet article est une ébauche concernant une commune du Puy-de-Dôme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Montpeyroux
Le village de Montpeyroux sur sa butte.
Le village de Montpeyroux sur sa butte.
Blason de Montpeyroux
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Issoire
Canton Vic-le-Comte
Intercommunalité Communauté de communes Couze Val d'Allier
Maire
Mandat
Christophe Rochette
2014-2020
Code postal 63114
Code commune 63241
Démographie
Population
municipale
344 hab. (2013)
Densité 105 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 37′ 25″ Nord 3° 12′ 18″ Est / 45.6236, 3.205
Altitude Min. 342 m – Max. 484 m
Superficie 3,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte administrative du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Montpeyroux

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte topographique du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Montpeyroux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Montpeyroux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Montpeyroux
Liens
Site web montpeyroux63.com

Montpeyroux est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme, en région d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Elle fait partie de l'association Les Plus Beaux Villages de France[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Incluse dans l'aire urbaine de Clermont-Ferrand[2] et bordée à l'est par rivière Allier, la commune de Montpeyroux est desservie par l'autoroute A 75 (échangeur 7) et la route départementale 797.

Le village de Montpeyroux, qui fait partie de l'association Les Plus Beaux Villages de France, est accessible par la RD 797C, à 20 kilomètres au sud de Clermont-Ferrand et 15 kilomètres au nord d'Issoire.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Montpeyroux
Authezat Vic-le-Comte
Plauzat Montpeyroux Parent
Coudes

Histoire[modifier | modifier le code]

Rue typique du village de Montpeyroux
Rue typique du village de Montpeyroux.

Adhérent de l'association Les Plus Beaux Villages de France, ce petit village perché est dominé par la silhouette d'un donjon datant du XIIIe siècle. La pierre autrefois extraite à Montpeyroux, l'arkose, a beaucoup servi pour la construction locale. Sa chaleureuse teinte blonde se retrouve également sur plusieurs églises romanes du val d'Allier, notamment à l'abbatiale d'Issoire.

La commune de Montpeyroux est née en 1889, de la scission de la commune de Coudes[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Montpeyroux fait partie de l'arrondissement d'Issoire ; jusqu'en mars 2015, elle dépendait du canton d'Issoire, à la suite du redécoupage des cantons du département, elle fait désormais partie du canton de Vic-le-Comte[4].

De plus, elle a également fait partie de la communauté de communes des Coteaux de l'Allier, qu'elle a quitté le [5] pour rejoindre Couze Val d'Allier[6].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Marcel Astruc    
mars 2008 en cours Christophe Rochette[7] SE réélu pour le mandat 2014-2020
Vice-président de la communauté de communes[8]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, Montpeyroux comptait 344 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Montpeyroux, cela correspond à 2008, 2013, 2018[9], etc. Depuis 2006, les autres dates correspondent à des estimations légales.

Le déclin démographique de Montpeyroux au profit de Coudes fut essentiellement dû au manque d'approvisionnement en eau du village avant la mise en service de l'eau courante. Les femmes descendaient alors jusqu'à l'Allier avec leurs brouettes pleines de linge par le « chemin du Rivage ». Par la suite, comme il n'était pas question de planter un château d'eau « classique » au centre du village sans le défigurer, Il fut camouflé en bâtiment ancien (voir la plus haute bâtisse au centre).

           Évolution de la population  [modifier]
1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936
570 541 514 451 400 287 290 286 244
1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008
211 244 324 282 284 262 303 329 358
2013 - - - - - - - -
344 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Montpeyroux sur le site Les Plus Beaux Villages de France, consulté le 20 octobre 2013.
  2. Zonage en aires urbaines 2010 de Clermont-Ferrand (019) sur le site de l'Insee, consulté le 5 novembre 2013.
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Décret no 2014-210 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Puy-de-Dôme
  5. « Communes membres », CC des Coteaux de l'Allier (consulté le 18 février 2015).
  6. Page d'accueil de la communauté de communes Couze Val d'Allier, consultée le 18 février 2015.
  7. Liste des maires 2014, site de la préfecture du Puy-de-Dôme (consulté le 13 juillet 2014).
  8. « Conseil de communauté », sur le site de la communauté de communes (consulté le 20 février 2015).
  9. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 6 octobre 2013).
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2008, 2013.
  11. « Ruines de la tour du château fort », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 22 octobre 2013.
  12. « Porte fortifiée », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 20 octobre 2013.