Université Nantes-Angers-Le Mans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Université Nantes-Angers-Le Mans
Lunam.jpg
Histoire et statut
Fondation
Dissolution
Type
Pôle de recherche et d'enseignement supérieur
Établissement public de coopération scientifique
Forme juridique
Régime linguistique
Président
Jacques Girardeau
Localisation
Localisation
Pays
Chiffres-clés
Étudiants
Environ 76 000
Enseignants-chercheurs
Environ 4 200

L'université Nantes-Angers-Le Mans (UNAM) est un pôle de recherche et d'enseignement supérieur regroupant des établissements d'enseignement supérieur et de recherche de la région Pays de la Loire. Il a été créé par un décret du 31 décembre 2008, et rassemble 11 membres fondateurs et 19 membres associés.

L'université Nantes-Angers-Le Mans fusionne avec l'Université européenne de Bretagne pour donner lieu en janvier 2016 à l'université Bretagne-Loire.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 18 avril 2006 : la loi de programme pour la recherche encourage « la coopération entre les acteurs de la recherche ».
  • 31 décembre 2008 : création officielle de l’UNAM sous la forme d’un pôle de recherche et d'enseignement supérieur (Pres) et le statut d’établissement public de coopération scientifique (EPCS)[1].
  • 29 juin 2009 : lancement officiel du Pres[2]. Daniel Martina, président de l'université d'Angers est élu président du Pres[3]
  • Novembre 2009 : le Pres adopte son règlement intérieur et les trois instances du Pres se constituent : le conseil d’administration, le conseil scientifique et le comité d’orientation. Les quatre premiers fondateurs (les universités de Nantes, d'Angers et du Maine, et l'École centrale de Nantes) sont rejoints par sept nouveaux membres fondateurs et 18 membres associés.[réf. nécessaire]
  • 1er juillet 2011 : l'UNAM intègre l'École supérieure des beaux-arts de Tours-Angers-Le Mans tandis que les 2 centres régionaux de lutte contre le cancer fusionnent : les centres René-Gauducheau et Paul-Papin constituent L'Institut de cancérologie de l'Ouest.
  • 1er mai 2011 : l'Inserm adhère à l'UNAM
  • 29 mai 2012 : Jacques Girardeau, ex vice-président de l'université de Nantes chargé de la recherche, de la valorisation et de la formation doctorale, est élu président du Pres
  • 2013-2015 : la loi relative à l'enseignement supérieur et à la recherche de 2013 supprime les PRES et instaure les communautés d’universités et établissements (Comue). L'université Nantes-Angers-Le Mans fusionne avec l'Université européenne de Bretagne pour donner lieu en janvier 2016 à l'université Bretagne-Loire[4].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres fondateurs[modifier | modifier le code]

Les membres fondateurs s'engagent dans des missions communes que le PRES coordonne.

Membres associés[modifier | modifier le code]

Les membres associés s'investissent dans des projets spécifiques de l'UNAM et y apportent leurs compétences et moyens.

Gouvernance[modifier | modifier le code]

L’UNAM s’organise autour de quatre instances :

Conseil d’administration :

  • 32 membres
  • Détermine la politique de l’établissement et délibère notamment sur les orientations générales, le budget, l’organisation et le fonctionnement de l’établissement.

Conseil scientifique :

  • 16 membres avec voix délibérative et 8 avec voix consultative
  • Fait des propositions, émet des avis et réalise des études sur ou en relation avec les orientations du PRES en matière de recherche et de formation.

Comité d’orientation :

  • 88 membres.
  • Permet d’informer les acteurs régionaux des activités du PRES et de recueillir leurs avis sur les grandes orientations stratégiques de l’établissement.

Comité d’orientation et de suivi de la formation doctorale (COS) :

  • Les représentants des huit établissements coaccrédités et associés,

les représentants des Écoles et Collèges doctoraux.

  • Coordonne et valide la politique des Écoles doctorales en matière de formation à la recherche et à l’insertion professionnelle.

Missions et réalisations[modifier | modifier le code]

L’UNAM vise à renforcer l’attractivité et la visibilité, notamment à l’international, de ses établissements membres. Pour cela, il coordonne et mutualise leurs activités et développe des stratégies d’action autour des axes suivants :

Labellisation et signature

  • Attribution du label « L'Université Nantes Angers Le Mans » aux doctorats délivrés par les établissements membres habilités
  • Signature sous l’appellation de L’Université Nantes Angers Le Mans pour la production scientifique réalisée dans les unités de recherche des membres

Recherche et formation doctorale

  • Élaboration et mise en œuvre d’un plan d’action stratégique des recherches communes
  • Politique concertée d’acquisition des grands équipements de recherche et d’optimisation et mutualisation de leurs usages
  • Valorisation des recherches communes
  • Gestion coordonnée de la formation doctorale et suivi de l’insertion professionnelle des docteurs

International

  • Conduite de projets communs à l’international
  • Création de masters internationaux et ouverture à l'international de la formation doctorale

Vie étudiante, formation continue et culture scientifique et technique

  • Études et ingénierie de l’insertion professionnelle
  • Établissement de politiques documentaires coordonnées et mutualisation des ressources documentaires numériques
  • Application et développement de l’université numérique en région
  • Élaboration d’une politique de médecine préventive
  • Définition de politiques cohérentes en matière de formation continue et de validation des acquis et de l’expérience
  • Promotion des activités de culture scientifique et technique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 31 décembre 2008
  2. Maëlle Flot, « Université Nantes Angers Le Mans : l’identité des PRES en débat », Educ Pro, 3 juillet 2009, consulté sur www.educpros.fr le 21 juillet 2010
  3. « Daniel Martina président du PRES « Université Nantes Angers Le Mans » », Educ Pro, 3 juillet 2009, consulté sur www.educpros.fr le 21 juillet 2010
  4. Décret du 8 janvier 2016

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Textes réglementaires[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]