Saison 1 de Star Wars: The Clone Wars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Wikipédia:Bons articles Vous lisez un « bon article ».
Saison 1 de Star Wars: The Clone Wars
Description de l'image Star Wars The Clone Wars.png.

Série Star Wars: The Clone Wars
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Cartoon Network
Diff. originale
Nb. d'épisodes 22

Chronologie

La première saison de Star Wars: The Clone Wars, série d'animation en 3D américaine, est constituée de vingt-deux épisodes. Créée par George Lucas, la série se déroule entre l'épisode II, L'Attaque des clones, et l'épisode III, La Revanche des Sith, de la série de films Star Wars. La série décrit les événements de la guerre des clones, un conflit qui oppose les forces de la République, composées de Jedi et de soldats clones, et des Séparatistes, composées de Sith et de droïdes de combat.

Elle est précédée d'un film sorti au cinéma en , également nommé Star Wars: The Clone Wars, qui rassemble quatre épisodes qui étaient initialement destinés à appartenir à la saison. Par la suite, elle débute sur Cartoon Network avec les épisodes Embuscade et L'Aube du Malveillant, diffusés le , et se termine avec l'épisode Prise d'otage diffusé le . En France, elle a été diffusée du au sur W9.

La saison a reçu des critiques généralement positives, dont un meilleur accueil que le film, et a été nominée aux Annie Awards 2009 pour la musique de l'épisode L'Aube du Malveillant dans la catégorie de la meilleure musique dans une production télévisuelle et aux Saturn Awards 2009 pour la meilleure série diffusée sur le câble ou en syndication.

Elle sort ensuite en DVD et disque Blu-ray le aux États-Unis et le en France.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La saison est composée de plusieurs arcs narratifs centrés sur des événements, des personnages ou des lieux[1] :

  1. Toydaria (1 épisode) : le maître Jedi Yoda se rend sur la lune de Rugosa pour commencer les négociations avec le roi de la planète Toydaria, Katuunko, afin d'installer une base de ravitaillement de la République. Cependant, un seigneur Sith, le comte Dooku, envoie son assassin, Asajj Ventress, pour empêcher cela.
  2. Malveillant (3 épisodes) : un nouveau vaisseau des Séparatistes, le Malveillant, détruit tous les croiseurs de la République qu'il croise. Anakin et son apprentie, Ahsoka, partent alors sauver le maître Jedi Plo Koon attaqué par le Malveillant.
  3. Soldats clones (1 épisode) : sur un avant-poste de la République, une équipe de nouveaux soldats clones doit faire face à une invasion Séparatiste.
  4. R2-D2 (2 épisodes) : lors d'une bataille, le chasseur d'Anakin est touché et R2-D2, son droïde, est porté disparu. Anakin et Ahsoka partent alors à sa recherche avant que les Séparatistes ne découvrent les secrets militaires cachés dans sa mémoire.
  5. Nute Gunray (3 épisodes) : après avoir été capturé sur la planète Rodia, le Séparatiste Nute Gunray est escorté vers Coruscant, la capitale de la République, pour y être jugé. Dooku envoie alors Ventress afin de sauver Gunray ou le réduire au silence.
  6. Comte Dooku (2 épisodes) : alors qu'Anakin et Obi-Wan tentent de capturer Dooku, celui-ci s'écrase sur une planète où il est capturé par des pirates qui exigent une rançon.
  7. Marridun (2 épisodes) : lors d'une bataille pour secourir le chevalier Jedi Aayla Secura, Anakin est gravement blessé. Bloqués sur une planète à la suite d'un écrasement, ils cherchent une aide médicale pendant que les Séparatistes testent une nouvelle arme.
  8. Orto Plutonia (1 épisode) : sur cette planète normalement inhabitée, l'avant-poste de la République a mystérieusement été décimé. Anakin et Obi-Wan sont alors envoyés pour élucider le mystère.
  9. Christophsis (1 épisode) : Anakin et Obi-Wan tentent de reprendre la planète des mains des Séparatistes. Cependant, ils découvrent qu'un traître se cache dans leurs rangs.
  10. Ombre bleue (2 épisodes) : sur la planète Naboo, la sénatrice Padmé Amidala et le représentant de Naboo, Jar Jar Binks, sont capturés alors qu'ils cherchaient un laboratoire Séparatiste cultivant un virus. Anakin, Ahsoka et Obi-Wan partent afin de les libérer et d'empêcher la propagation du virus mortel.
  11. Ryloth (3 épisodes) : Anakin et Ahsoka sont envoyés dans l'objectif de libérer la planète Ryloth du blocus Séparatiste, tandis qu'Obi-Wan se prépare à l'assaut terrestre et le maître Jedi Mace Windu à la reprise de la capitale.
  12. Chasseurs de primes (1 épisode) : au Sénat de la République, Cad Bane et plusieurs mercenaires prennent en otage des sénateurs afin de libérer de prison Ziro le Hutt qui avait organisé l'enlèvement du fils de Jabba le Hutt (dans le film Star Wars: The Clone Wars).

Distribution[modifier | modifier le code]

Principaux et récurrents[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sources et légende : version française (VF) sur Planète Jeunesse[2], version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[3].

Production[modifier | modifier le code]

Une série d'animation se déroulant durant la guerre des clones est envisagée dès 2002 par George Lucas, le créateur de la saga Star Wars, afin d'approfondir les personnages et les lieux de la prélogie[4]. Trois ans plus tard, après la diffusion de la série télévisée Star Wars: Clone Wars, Lucas annonce une nouvelle série se déroulant sur la même période mais en animation 3D[4]. Avant que The Clone Wars ne soit diffusée pour la première fois à la télévision, Lucas décide de rassembler certains épisodes afin de monter un film qui précède la série[5]. Ainsi, la trame principale du long métrage est composée d'un arc de trois épisodes : Castle of Deception, Castle of Doom et Castle of Salvation, tandis qu'un épisode autonome, intitulé The New Padawan, devient la séquence d'ouverture du film et permet l'introduction du personnage d'Ahsoka Tano[5]. Cette première saison présente deux nouveaux types de droïdes : le droïde tactique et le droïde commando. Le premier a été développé afin de présenter un méchant plus performant mais sans créer un commandant organique unique comme les généraux Loathsom et Lok Durd ou le capitaine Mar Tuuk[6]. Le modèle vocal du droïde est partiellement inspiré par la voix du robot Lucifer dans la série Battlestar Galactica diffusée dès 1978[6]. Le deuxième est un croisement du droïde de combat standard et du super droïde de combat sous la forme d'une silhouette humaine[7]. Il a été créé pour représenter une menace face aux soldats clones et aux Jedi grâce à une plus grande intelligence et rapidité que les autres droïdes[7]. Le premier épisode de la saison, Embuscade, marque l'introduction de Yoda, dont l'apparence est volontairement exagérée et stylisée, et permet de montrer son côté sociable envers les clones, à l'inverse des films de la prélogie où il apparaît très sérieux[8].

Photographie d'un cuirassé accompagné d'un petit remorqueur.
Le cuirassé Bismarck, dont le Malveillant est inspiré.

Pour Killian Plunkett, chargé du design et de la conception de la série, le Jedi Plo Koon, présent dès le premier arc, fut un de ses travaux les plus faciles car Dave Filoni possède une maquette de la tête du Jedi sculptée par Darren Marshall et qu'il s'agissait de cette tête que Filoni voulait pour Koon[9]. Le Jedi étant le personnage préféré de Filoni, celui-ci fut très précis sur sa tenue vestimentaire[9]. Dans l'arc consacré au Malveillant, le style de ce vaisseau de combat est inspiré par le cuirassé allemand Bismarck[10]. Celui-ci partage certaines similitudes avec le Malveillant, notamment le fait qu'ils étaient trop puissants pour être détruits par des vaisseaux adverses et qu'il a fallu envoyer des bombardiers équipés de torpilles pour les détruire[10]. Dans cet arc, l'épisode L'Ombre du Malveillant permet le retour des bombardiers Y-wing et des capsules de sauvetage introduits dans Un nouvel espoir[11]. Pour l'équipe de production, la conception du bombardier fut difficile car celui-ci devait parvenir à relier les deux trilogies[11]. Il devait à la fois correspondre à l'esthétisme de la prélogie tout en restant le vaisseau de l'Alliance rebelle, dans l'épisode IV, quand il est plus vieux et détérioré[11],[12]. La conception des capsules de sauvetage s'inspirent de celles du premier film Star Wars dont leur aspect est simplifié et légèrement stylisé[9].

Malgré un accueil négatif dans les trois épisodes de la prélogie, Jar Jar Binks est intégré dans la série dès l'épisode Jedi Bombad par George Lucas en raison du poste du Gungan (représentant de Naboo au Sénat galactique) durant la période de guerre[13]. Pour l'équipe de production, l'épisode a permis d'aborder l'histoire comme un conte de fées avec des éléments classiques comme Padmé Amidala dans le rôle de la princesse en détresse enfermée dans un château, C-3PO dans celui du serviteur, et l'absence de dragon a permis de développer le monstre marin Kwazel Maw[13]. Dans l'épisode suivant, La Cape des ténèbres, James Marsters interprète le capitaine Faro Argyus du commando du Sénat à la suite de l'audition que l'acteur avait passé pour le rôle d'Anakin Skywalker dans La Menace fantôme[14]. Cet épisode impose certaines difficultés à l'équipe de production en introduisant Luminara Unduli[15]. Ainsi, la conception de son costume fut très difficile en raison de sa composition de plusieurs couches d'étoffes à faire avec l'animation 3D[15]. Afin de le réaliser, plusieurs couches ont été supprimées pour le simplifier tout en gardant le châle, la coiffure et la jupe[15]. De plus, en raison des délais dus à la télévision, le sabre laser d'Unduli n'a pas pu être modélisé[15]. L'équipe de production a donc utilisé le modèle du sabre de Plo Koon grâce à leur grande similarité et a pu par la suite concevoir celui d'Unduli[15].

L'arc suivant, dédié à la capture du comte Dooku, introduit Hondo Ohnaka et sa bande de pirates[16]. George Lucas a demandé à l'équipe de production que chaque pirate ait des caractéristiques individuelles dans chaque plan, à l'exception du chef Ohnaka[16]. Pour ce faire, l'équipe a créé deux modèles de pirate, un homme et une femme, qui ont été habillés simplement puis divers éléments différents (cheveux, vêtements, armes, etc.) ont été ajoutés, ce qui a permis à l'équipe d'utiliser ce procédé pour la première fois[16]. L'arc Maridun permet d'approfondir le personnage d'Aayla Secura, d'abord apparu dans la série de bande dessinée Star Wars: Republic publiée par Dark Horse Comics puis brièvement dans L'Attaque des clones et La Revanche des Sith[17]. Pour Dave Filoni, le superviseur de la réalisation, ce fut l'occasion de vraiment savoir qui elle était et de la représenter, sous une certaine forme, comme la sœur aînée d'Ahsoka Tano[17]. Durant le développement du personnage, elle devait avoir une voix rude et un accent américain[17]. Cependant, il a été décidé de lui donner un accent français, ce qui a participé à définir sa personnalité[17]. Cet arc, dont l'épisode Les Défenseurs de la paix est inspiré par le film Les Sept Samouraïs d'Akira Kurosawa, permet également d'intégrer une vision pacifiste dans le conflit grâce au peuple des Lurmens[18]. Ainsi, pour Henry Gilroy, le superviseur du scénario, ce fut l'occasion de montrer ce que peut faire un peuple pour éviter le conflit[18].

Dans l'épisode suivant, Intrusion, Lucas a soumis l'idée que l'histoire s'approche de la conquête de l'Ouest où les pionniers sont menacés par des indigènes supérieurs en nombre[19]. Afin de créer la planète Orto Plutonia, Lucas voulait beaucoup de jours blancs et une forte densité neigeuse[19]. Pour ce faire, l'équipe de production s'est basée sur les planches de Ralph McQuarrie pour la planète Hoth dans L'Empire contre-attaque[19]. Cet épisode marque l'évolution de l'animation où celle-ci devient plus fluide et réaliste, notamment grâce aux vapeurs de la bouche lors des dialogues et des traces laissées dans la neige par les véhicules de la République[19]. Le dernier arc, centré sur la planète Ryloth, a été conçu afin de montrer les conséquences de la guerre, comme la famine, sur des innocents[20]. À l'origine, dans le premier épisode de l'arc, Tempête sur Ryloth, Anakin participe avec Ahsoka et l'escadron au premier affrontement entre la République et les Séparatistes pour Ryloth[20]. Cependant, Lucas proposa de laisser Anakin sur le pont du croiseur afin que celui-ci consolide sa confiance envers Ahsoka[20].

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Embuscade[modifier | modifier le code]

Titre original
Ambush[21]
Numéro de production
1 (1-01)[21]
Code de production
1.08[21]
Première diffusion
Réalisation
Dave Bullock[21]
Scénario
Steven Melching[21]
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,99 millions de téléspectateurs[22] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 730 000 téléspectateurs[23] (première diffusion)
Résumé détaillé

Soucieux d'installer pour le compte de l'armée républicaine une base de ravitaillement dans le système Toydaria, le maître Jedi Yoda part sur la lune Rugosa afin d'entamer des négociations avec le roi Katuunko. Cependant, le vaisseau du Jedi est attaqué par les Séparatistes près de la lune mais Yoda parvient à s'y rendre avec trois soldats clones, Jeck, Thire et Rys, grâce à une capsule de sauvetage. Ils doivent alors faire face à l'apprentie du comte Dooku, Asajj Ventress, qui met au défi Yoda de battre son armée droïde afin de prouver que les Jedi sont assez forts pour protéger une planète. Elle impose alors un choix au roi Katuunko : si Yoda parvient à battre l'armée droïde, la République s'allie avec Toydaria, autrement le roi devra s'allier avec les Séparatistes. Un premier affrontement a alors lieu, avec une victoire aisée pour le Jedi et les clones, ce qui rassure Katuunko, mais le lieutenant Thire est blessé par une roquette d'un super droïde de combat. Afin de prendre du repos, ils se réfugient dans une grotte et Yoda explique que malgré leur ressemblance, les clones sont tous différents.

Le Jedi est interrompu par les droïdes et Yoda décide de les attaquer seul, laissant aux clones le bon moment pour l'aider. Alors que Yoda décime les droïdes, Ventress envoi des droïdekas pour le stopper. Le Jedi étant surpassé par ces derniers, les clones décident de l'aider en tirant une roquette sur un bout de falaise, ce qui détruit les droïdekas. À la vue des compétences du Jedi, le roi Katuunko décide de s'allier à la République. Dooku, déçu d'apprendre cela, ordonne à Ventress, par hologramme, de tuer Katuunko. Yoda intervient au dernier moment et empêche cela. Il désarme alors Ventress mais celle-ci crée une diversion et s'échappe. Peu après, un croiseur de la République arrive et récupère Yoda, les clones et une délégation Toyadarienne.
Sagesse Jedi
« Les grands chefs inspirent la grandeur à ceux qui les entourent. »[Note 2]

Épisode 2 : L'Aube du Malveillant[modifier | modifier le code]

Titre original
Rising Malevolence[24]
Numéro de production
2 (1-02)[24]
Code de production
1.07[24]
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Steven Melching[24]
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,92 millions de téléspectateurs[22] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 730 000 téléspectateurs[23] (première diffusion)
Résumé détaillé

Plusieurs vaisseaux de la République sont attaqués et détruits par surprise en ne laissant aucun survivant, ce qui lance une rumeur autour d'une arme Séparatiste. Afin de déterminer le problème, le maître Jedi Plo Koon est envoyé traquer cette mystérieuse arme. Après l'avoir repéré dans le système Abregado, il informe le Jedi Anakin et l'apprentie de celui-ci, Ashoka, afin d'obtenir des renforts, mais ceux-ci répondent qu'ils sont déjà en mission et qu'ils ont ordre de rester où ils sont puis la communication est interrompue. Alors qu'elle se prépare au combat, l'ennemi devance la flotte de la République et envoie un énorme champ électromagnétique qui décharge l'énergie des croiseurs puis détruit aisément les trois croiseurs. Le vaisseau ennemi, nommé le Malveillant et dirigé par le comte Dooku et le général Grievous, envoie alors des chasseurs afin d'éliminer les passagers des capsules de sauvetages et ainsi éviter que la République apprenne la nature de l'arme. Peu après, Anakin informe le Conseil que la balise du vaisseau de Koon a cessé d’émettre et le Conseil en conclut donc que le Jedi et sa flotte sont morts. Anakin et Ahsoka, en désaccord avec cette conclusion, partent à bord du Twilight afin de trouver des survivants.

Pendant ce temps, la capsule de Koon reçoit un appel à l'aide d'une autre capsule et le Jedi découvre la stratégie des Séparatistes. Par la suite, Anakin et Ahsoka captent un signal de détresse et se dirigent vers celui-ci. Dans un même temps, les droïdes découvrent la capsule de Koon et essaient de la détruire, mais le Jedi et quelques clones sortent de celle-ci et parviennent à détruire le chasseur des droïdes. Alors que tout espoir semble perdu, Ahsoka ressent grâce à la Force la présence de Plo Koon et se dirige vers sa direction, ce qui permet de récupérer la capsule à bord du Twilight où Plo Koon explique alors que l'arme est un canon à ions. Afin de ne pas se faire repérer par les Séparatistes, les Jedi éteignent tous les équipements électroniques mais les droïdes captent un signal ne provenant pas des Séparatistes, ce qui donne la position du Twilight. Anakin redémarre alors le vaisseau immédiatement et commence des manœuvres d'évasion, tandis que Grievous ordonne un tir du cannon à ions. Les Jedi parviennent à s'échapper et à regagner la flotte pour faire leur rapport au Conseil, tandis que Dooku est déçu de l'échec de Grievous.
Sagesse Jedi
« La foi n'est pas une affaire de choix, mais de conviction. »[Note 2]
Commentaires

Épisode 3 : L'Ombre du Malveillant[modifier | modifier le code]

Titre original
Shadow of Malevolence[26]
Numéro de production
3 (1-03)[26]
Code de production
1.09[26]
Première diffusion
Réalisation
Brian Kalin O'Connell[26]
Scénario
Steven Melching[26]
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,08 millions de téléspectateurs[27] (première diffusion)
  • Drapeau de la France France : 730 000 téléspectateurs[23] (première diffusion)
Résumé détaillé

Après avoir découvert l'existence du Malveillant, Anakin est ses troupes se préparent à contre-attaquer. Le Jedi explique alors son plan à l'équipage : bombarder, grâce à des Y-wing, la passerelle du Malveillant où se trouve le général Grievous afin de stopper le vaisseau. Pendant ce temps, le Malveillant continue de détruire les vaisseaux de la République et Dooku, par hologramme, désigne une nouvelle cible au général : une base médicale secrète située près de la planète Naboo, où plus de 60 000 clones sont soignés. Les Jedi apprennent alors que les Séparatistes s'attaquent à des croiseurs médicaux et Anakin en déduit que la prochaine cible sera sûrement la base médicale. Une partie de la flotte part alors vers la base médicale à bord des bombardiers en suivant un raccourci d'Anakin qui consiste à traverser une nébuleuse remplie de créatures volantes, les Nebray Mantis, après la sortie en hyperespace afin d'arriver avant le Malveillant.

Peu de temps après l'arrivée d'Anakin par la nébuleuse, le vaisseau Séparatiste émerge de l'hyperespace puis Grievous envoie des chasseurs droïdes. Afin de neutraliser les vaisseaux ennemis, le cyborg ordonne un tir de canon à ions que certains vaisseaux Républicains ne parviennent pas à éviter. Tandis que les chances de réussite deviennent minces, Anakin lance tout de même son attaque alors que les pertes se multiplient. Ahsoka conseille donc à son maître de changer son plan, ce qu'Anakin fait en ne visant plus la passerelle mais le flanc bâbord du canon à ions. Les bombardiers lancent leurs torpilles au même moment où Grievous ordonne de faire feu sur la station médicale, ce qui endommage le Malveillant également au niveau de l'hyperpropulsion. Peu après, trois croiseurs de la République, commandés par le maître Jedi Obi-Wan Kenobi, arrivent pour achever le vaisseau Séparatiste.
Sagesse Jedi
« La voie qui mène à la sagesse est aisée pour celui qui n'est pas aveuglé par son ego. »[Note 2]

Épisode 4 : Détruisez le Malveillant[modifier | modifier le code]

Titre original
Destroy Malevolence[28]
Numéro de production
4 (1-04)[28]
Code de production
1.11[28]
Première diffusion
Réalisation
Brian Kalin O'Connell[28]
Scénario
Audiences
  • Drapeau de la France France : 730 000 téléspectateurs[23] (première diffusion)
Résumé détaillé

Les trois croiseurs de la République suivent sans relâche le Malveillant, toujours en flammes. Alors qu'il se dégrade peu à peu, le comte Dooku informe Grievous qu'il a un plan : un sénateur de la République se dirige vers le vaisseau Séparatiste, ce qui donne l'opportunité au cyborg de le prendre en otage afin que les croiseurs cessent leur attaque. Le sénateur s'avère être Padmé Amidala, accompagnée de C-3PO, qui pense résoudre une négociation avec le Clan bancaire. Les Jedi apprennent la présence de Padmé et ordonnent alors que l'attaque soit cessée. Elle informe les Jedi que son vaisseau est attiré par un faisceau tracteur vers un hangar. Une fois arrivée dans celui-ci, Padmé met les générateurs du vaisseau en surcharge afin de le faire exploser et s'enfuit. Peu après, Grievous rentre dans le vaisseau et remarque les générateurs en surcharge. Il se retrouve sous les décombres et parvient à s'en sortir indemne. Pendant ce temps, Anakin, Obi-Wan et R2-D2 partent au secours de la sénatrice et parviennent à rentrer dans le Malveillant grâce à une écoutille où ils donnent rendez-vous à Padmé dans un grand espace ouvert. Une fois rendue, Padmé est attaquée par des droïdes de combat et est obligée de sauter sur un railjet et C-3PO atterrit sur un autre.

Anakin réussit à sauver Padmé tandis qu'Obi-Wan tente de récupérer C-3PO grâce à la Force. Cependant, alors que le droïde lévite, il est percuté par un railjet. Afin d'éviter que l'hyperpropulsion ne soit réparée, Obi-Wan se dirige vers la salle dédiée mais est pris au piège par Grievous et ses droïdes. Il parvient à s'échapper en utilisant les droïdekas comme arme et bouclier mais ne réussit pas à saboter l'hyperpropulsion. Peu après, Anakin et Padmé arrivent sur la passerelle et le Jedi détruit les droïdes qui se chargeaient de réparer l'hyperpropulsion. Il en profite pour trafiquer le système. De son côté, Obi-Wan combat pendant un court instant Grievous et parvient à s'échapper et à rejoindre le reste de l'équipe, incluant C-3PO qu'R2-D2 avait retrouvé, à l'écoutille. Une fois partis, ils sont poursuivis par Grievous à bord de son vaisseau. Pendant ce temps, les droïdes du Malveillant informent Grievous que l'hyperpropulsion est réparée et le cyborg ordonne qu'ils passent en hyperespace, mais le vaisseau Séparatiste se dirige à toute vitesse sur la lune voisine et s'écrase à la suite du sabotage d'Anakin. Conscient de son échec, Grievous ne répond pas à l'appel de Dooku et s'enfuit. De retour sur leur croiseur, les Jedi et l'équipage se félicitent d'avoir battu ce terrible vaisseau.
Sagesse Jedi
« Un plan n'a d'intérêt que pour ceux qui en distinguent l'ossature. »[Note 2]
Commentaires
  • Grievous salue Kenobi en disant « Hello there », ce qui est une référence à Obi-Wan qui dit cela à Grievous dans La Revanche des Sith qui était également une référence à Obi-Wan qui dit cela à R2 dans Un nouvel espoir[29].
  • La conception du railjet (les trains à grande vitesse) est inspirée des chars TMT (Transport Multi-Troupes) de La Menace fantôme[29].

Épisode 5 : Les Bleus[modifier | modifier le code]

Titre original
Rookies[30]
Numéro de production
5 (1-05)[30]
Code de production
1.14[30]
Première diffusion
Réalisation
Justin Ridge[30]
Scénario
Steven Melching[30]
Audiences
  • Drapeau de la France France : 730 000 téléspectateurs[23] (première diffusion)
Résumé détaillé

Alors que les Jedi sont dispersés dans la galaxie, la demande de soldats clones s'intensifie, ce qui provoque le départ de nombreux clones sans qu'ils puissent avoir fini leur formation intensive. Sur la lune de Rishi, un avant-poste de la République est occupé par des bleus. Le commandant Cody et le capitaine Rex, qui effectuent une série de vérifications sur les bases et avant-postes, sont en chemin pour une inspection. Peu après, une pluie de météorites s'abat sur l'avant-poste protégé par un bouclier. Cette pluie, non naturelle, cache des droïdes commando ayant pour mission de prendre le contrôle de l'avant-poste. Ils arrivent à infiltrer la base, tuer quelques clones, tandis que quatre clones parviennent à s'échapper, les droïdes étant trop nombreux. Afin de ne pas se faire repérer, les droïdes désactivent l'alarme et lancent le signal RÀS. Les clones restants se retrouvent à l'extérieur de la base et l'un deux, Cutup, se fait manger par une anguille géante. Peu après, Cody et Rex se posent sur la plateforme où un droïde déguisé en clone les accueille. Afin de les avertir, les survivants envoient une fusée d'attaque droïde et Rex abat le droïde déguisé.

Alors qu'ils sont pris en embuscade, les droïdes lancent des détonateurs thermiques qui font exploser la navette de Cody et Rex, ce qui leur permet de cacher leur fuite, rejoindre les survivants et décider de reprendre la base. Du côté de la flotte de la République, Anakin et Obi-Wan se demandent pourquoi ils n'ont pas reçu de nouvelles de Cody et Rex mais ne s'inquiètent pas en raison du signal. Après avoir repris la base, le général Grievous envoie des renforts. Les clones concluent qu'ils seront dépassés par le nombre et décident de faire exploser la base afin que le signal n'émette plus et ainsi avertir la République. Cependant, la télécommande pour la mise à feu ne fonctionne pas, ce qui force Hevy, un bleu, à rester pour déclencher la mise à feu manuellement. Après avoir abattu plusieurs droïdes, Hevy est touché plusieurs fois mais parvient à déclencher l'explosion. La flotte de la République, avertie grâce à la rupture du signal, se rend directement sur place et met Grievous en fuite. Sur Rishi, des canonnières viennent chercher les clones pour les ramener à la flotte puis, après avoir reçu une médaille, le capitaine Rex les intègre dans la 501e légion.
Sagesse Jedi
« La meilleure source de confiance est l'expérience. »[Note 2]

Épisode 6 : La Chute du droïde[modifier | modifier le code]

Titre original
Downfall of a Droid[31]
Numéro de production
6 (1-06)[31]
Code de production
1.02[31]
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Résumé détaillé

Après une série de défaites face au général Grievous, Anakin se replie avec ses croiseurs dans le système Bothawui, où se trouve une ceinture d'astéroïdes, afin de préparer une meilleure défense. Obi-Wan, par hologramme, lui suggère de se replier, ce qu'Anakin refuse. Une fois que Grievous est arrivé, le cyborg décide de passer dans la ceinture d'astéroïdes et attaque le croiseur le plus proche. Pendant ce temps, Anakin et ses pilotes partent affronter les vaisseaux Séparatistes. Ahsoka, restée sur le croiseur, ordonne à Rex et ses hommes d'attaquer les Séparatistes. Les clones, qui se trouvent à bord de plusieurs véhicules sur des astéroïdes, ouvrent le feu et prennent l'ennemi à revers. Peu après, Anakin voit Grievous s'enfuir et le prend en chasse, tandis qu'Ahsoka donne le coup de grâce à l'ennemi. Alors qu'il est à portée de tir, l'aile droite du vaisseau du Jedi explose soudainement. Rex ramène alors Anakin inconscient à bord du croiseur. À son réveil, Ahsoka apprend à Anakin que l'astromécano sur son vaisseau, R2-D2, a disparu. Une fois rétabli, Anakin révèle à Obi-Wan que le droïde a disparu et qu'il contient encore des plans d'attaque et des positions de bases de la République. Afin qu'il ne tombe pas entre les mains des Séparatistes, Anakin et Ahsoka doivent retrouver l'astromécano. Peu après, Ahsoka présente le remplaçant de R2 : R3-S6, un dernier modèle de droïde. Anakin ne l'accepte pas mais Ahsoka insiste pour qu'il le prenne. Après avoir retrouvé le chasseur, ils constatent que le droïde n'est plus là mais remarquent un vaisseau collecteur.

Ils font la connaissance de Gha Nachkt, un Transdoshan, qui revend des pièces trouvées et espèrent trouver R2. Anakin croit entendre R2 et demande à R3 d'ouvrir la porte, mais celui-ci active les droïdes assassins. Les Jedi parviennent à détruire les droïdes et Nachkt dit qu'il n'y a pas d'unité R2 dans son vaisseau. Anakin et Ahsoka repartent et supposent qu'R2 a été détruit. Peu après, Nachkt contacte Grievous en lui annonçant qu'il détient le droïde. Une fois rentrés, Obi-Wan révèle qu'il y a une station d'écoute Séparatiste dans les environs, ce qui expliquerait les victoires stratégiques de Grievous qui connait alors les emplacements des croiseurs de la République. Anakin part alors, accompagné d'R3, pour la trouver et la détruire. Pendant ce temps, R2 tente de s'échapper mais il est rattrapé par Nachkt. Plus tard, Anakin sort de l'hyperspace et demande à R3 d'activer les détecteurs longue portée, mais celui-ci active la balise de repérage, ce qui alerte tout le monde, y compris Grievous, de sa présence. Le Jedi tente de repartir en hyperspace mais R3 détache l'anneau d'hyperpropulsion au lieu de le préparer. Grievous arrive alors et envoie tous les chasseurs à la poursuite d'Anakin. Cependant, Ahsoka arrive et parvient à récupérer Anakin, avec l'aide de Rex et d'autres clones, et passe en hyperespace où Anakin pense que R2 est toujours « vivant ».
Sagesse Jedi
« Aie foi en tes amis et ceux-ci auront des raisons d'avoir foi en toi. »[Note 2]

Épisode 7 : Duel de droïdes[modifier | modifier le code]

Titre original
Duel of the Droids[32]
Numéro de production
7 (1-07)[32]
Code de production
1.06[32]
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Kevin Campbell et Henry Gilroy[32]
Résumé détaillé

Alors que Gha Nachkt arrive en orbite autour de la planète où il doit remettre R2-D2 au général Grievous, l'astromécano tente de contacter Anakin mais est interrompu par Nachkt. Anakin, Ahsoka et les clones, toujours en mission à bord du Twilight pour découvrir la station d'écoute Séparatiste, captent la transmission du droïde et se dirigent vers sa direction en pensant qu'R2 et la station peuvent se trouver au même endroit. Une fois arrivés, Nachkt arrive sur la planète et atterri dans une station spatiale droïde où il livre R2 à Grievous qui ordonne son démantèlement pour voir les données qu'il contient. Peu après, Anakin et son équipe arrivent près de la planète et le Jedi découvre que la station d'écoute s'y cache. Il contacte Obi-Wan où il l'informe de la situation et propose de sauver R2, ce qu'Obi-Wan refuse et ordonne à Anakin de faire exploser la station. Anakin, Ahsoka et des clones sautent alors depuis le Twilight afin d'infiltrer le lieu ennemi et Anakin divise l'équipe en deux : Ahsoka et les clones sont chargés de faire exploser les réacteurs et Anakin de retrouver R2. Pendant ce temps, Nachkt récupère les données d'R2 et informe Grievous que la mémoire du droïde n'a jamais été effacée. Il demande alors plus d'argent mais Grievous le tue. Peu après, R3, qui se révèle être un espion Séparatiste, contacte Grievous et l'informe de la présence des Jedi.

Une fois arrivés près des réacteurs, Ahsoka et les clones se retrouvent face à une porte protégée par un champ électrique qu'R3 essaie de désactiver mais il est interrompu par des droïdes de combat qu'Ahsoka et les clones parviennent à vaincre. Cependant, Grievous arrive et Ahsoka engage le combat contre lui mais est rapidement mise en difficulté par le cyborg. Les clones tentent de le stopper mais Grievous arrive aisément à se débarrasser d'eux. Alors qu'il allait donner le coup de grâce au capitaine Rex, Ahsoka l'en empêche et le provoque en duel mais s'enfuit dans un entrepôt avec R3. Pendant ce temps, Anakin retrouve R2 et les clones restants poursuivent la mission du réacteur. Anakin convoque tout le monde dans un hangar, où se trouve déjà le Twilight, pour évacuation et constate l'absence d'Ahsoka. Rex lui explique la situation puis ils décident d'aller la récupérer, mais R3 ferme les portes et active des droïdes Vautour, révélant à Anakin qu'il est un espion. Alors que Grievous traque Ahsoka, celle-ci découvre aussi qu'R3 est un traître mais Grievous parvient à prendre le dessus sur elle. Pendant ce temps, Anakin ordonne l'activation des explosifs placés sur le réacteur, ce qui permet à Ahsoka de se libérer de Grievous et de fuir. À la suite de son échec, Grievous prend un vaisseau et s'échappe. Afin d'ouvrir la porte du hangar, Anakin envoie R2 activer une commande à l'extérieur mais il est rejoint par R3 venu l'en empêcher. R2 réussi à ouvrir la porte du hangar et, après un court combat contre R3, arrive à détruire le traître. De son côté, Ahsoka parvient à rejoindre Anakin et, avec l'aide des clones, parviennent à repartir. À bord du Twilight, Anakin prend son chasseur et récupère enfin R2.
Sagesse Jedi
« On s'attache à ses amis en se fiant plus à son cœur qu'à sa tête. »[Note 2]

Épisode 8 : Jedi Bombad[modifier | modifier le code]

Titre original
Bombad Jedi[33]
Numéro de production
8 (1-08)[33]
Code de production
1.05[33]
Première diffusion
Réalisation
Jesse Yeh[33]
Scénario
Kevin Rubio (en), Steven Melching et Henry Gilroy[33]
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,77 millions de téléspectateurs[34] (première diffusion)
Résumé détaillé

Alors que de plus en plus de planètes sont sous un contrôle Séparatiste, Padmé Amidala, accompagnée de Jar Jar Binks et C-3PO, se rend sur Rodia afin de s'assurer que ce monde restera fidèle à la République. Une fois arrivée et pour éviter toute maladresse coutumière de Binks, la sénatrice le laisse en compagnie de C-3PO à bord du vaisseau. Elle rencontre le sénateur Rodien Onaconda Farr qui est aussi un vieil ami de la famille Amidala. Celui-ci explique à Padmé que son peuple n'est pas en sécurité et qu'il subit la famine en raison des attaques de pirates contre les vaisseaux ravitailleurs de la République. À la suite de ces problèmes, Farr s'est vu contraint de s'allier aux Séparatistes et au vice-roi Nute Gunray pour l'aider. Amidala est alors enfermée en cellule par les droïdes de combat. Peu après, Jar Jar et C-3PO sont attaqués par des droïdes mais ceux-ci sont vaincus par la maladresse du Gungan. Cependant, Jar Jar détruit également le vaisseau et déduit que si les Séparatistes sont présents alors la sénatrice est en danger. Alors qu'il croit appuyer sur le bouton de communication, Jar Jar appuie sur un mauvais bouton et ouvre le placard de ce qui reste du vaisseau. Avec C-3PO, ils découvrent une bure Jedi et Binks décide de la porter pour passer inaperçu.

Peu après, Gunray arrive sur la planète afin de récupérer Amidala. Alors que Jar Jar et C-3PO discutent du plan pour sauver la sénatrice, les droïdes pensent que Binks est un Jedi à la vue de sa bure. Le Gungan parvient à s'échapper mais C-3PO se fait capturer. Dans sa cellule, Padmé utilise une ruse pour tromper les droïdes et parvient à se détacher grâce à une épingle. Alors qu'elle sort de sa prison, elle tombe sur C-3PO et le sauve des droïdes. Celui-ci lui révèle alors que Jar Jar est parti la sauver. Amidala part donc retrouver Jar Jar et C-3PO est chargé de contacter la République pour qu'elle capture Gunray. Le vice-roi, désireux de voir la sénatrice, se rend à sa cellule mais se rend compte qu'elle s'est échappée. Au même moment, Jar Jar arrive et entend qu'Amidala s'est évadée. Alors que des droïdes lui tirent dessus, il part se cacher sous l'eau. Pendant ce temps, C-3PO parvient à contacter la République mais est interrompu par des droïdes de combat. De son côté, Padmé se bat mais est vite encerclée. Jar Jar surgit alors soudainement de l'eau avec un monstre marin qui détruit tous les droïdes. Gunray essaie alors de s'échapper mais Padmé l'en empêche. Farr décide alors de revenir du côté de la République et un croiseur arrive afin d'embarquer Gunray. Peu après, le chancelier Palpatine assure auprès du sénateur, par hologramme, que le ravitaillement est déjà en route.
Sagesse Jedi
« C'est le temps qui fait les héros. »[Note 2]
Commentaires
Le design du monstre marin Kwazel Maw est basé sur un design non utilisé de Ralph McQuarrie pour une créature des marais sur la planète Dagobah[35].

Épisode 9 : La Cape des ténèbres[modifier | modifier le code]

Titre original
Cloak of Darkness[36]
Numéro de production
9 (1-09)[36]
Code de production
1.10[36]
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 1,95 million de téléspectateurs[37] (première diffusion)
Résumé détaillé

À la suite de la capture de Nute Gunray, le conseil Jedi envoie Luminara Unduli et Ahsoka ramener le vice-roi sur Coruscant. Arrivées sur le croiseur Tranquillité, Gunray est placé en cellule par le capitaine Faro Argyus. Pendant ce temps, le comte Dooku planifie avec son maître la récupération du vice-roi. Ils décident d'envoyer Asajj Ventress pour ramener Gunray ou le faire taire définitivement. Alors que les Jedi interrogent Gunray, le croiseur est attaqué par des droïdes Vautours qui escortent des vaisseaux d'abordage. Malgré une tentative d’arrêter l'abordage, des super droïdes de combat infiltrent le croiseur et les clones sont dépassés. Unduli et le commandant Gree partent affronter les droïdes tandis qu'Ahsoka et le capitaine Argyus restent pour garder le vice-roi. Peu après, Ventress sort d'un vaisseau d'abordage et se dirige vers la salle des machines où elle y place des charges explosives. Elle rejoint après le quartier de détention et parvient à libérer Gunray et à emprisonner Ahsoka à la place. Après avoir vaincu les droïdes, Unduli et le commandant Gree reviennent vers le quartier de détention. Une fois rendus, la Jedi libère Ahsoka et ordonne à Ventress de se rendre. Celle-ci semble obéir mais active à la place les explosifs placés dans la salle des machines et profite de l'explosion pour s'enfuir.

Ahsoka tente de la poursuivre mais Unduli lui ordonne de rester pour garder le vice-toi tandis qu'elle part affronter Ventress. Elle arrive alors dans la salle des machines en flammes où Ventress l'attaque. De son côté, Ahsoka se demande si elle doit désobéir et partir aider Unduli ou rester à son poste. Le capitaine Argyus la convainc de faire ce qui est juste et Ahsoka part rejoindre Unduli. Ventress prend l'avantage au combat et parvient à mettre à terre le maître Jedi. Alors qu'elle allait donner le coup final, Ahsoka intervient de justesse pour la sauver et les deux Jedi reprennent le combat contre Ventress. Celle-ci lance alors un signal au capitaine Argyus qui se révèle être un traître payé par Dooku et libère Gunray. Le commandant Gree évite d'être abattu et informe les Jedi de la situation. Alors que le commandant sort vainqueur du combat contre Argyus, Gunray assomme Gree. Argyus envoie un signal à Ventress et celle-ci parvient à s'échapper. Argyus et Gunray embarquent alors à bord d'un vaisseau et prennent la fuite. Ventress rejoint le vaisseau grâce à une capsule de sauvetage et tue de sang froid Argyus qui voulait s'attirer le succès de la mission. Alors que Luminana et Ahsoka font leur rapport à Anakin et Yoda, Unduli révèle que le vaisseau volé possède une balise, ce qui permet de retrouver la trace de Gunray. La flotte du Jedi Kit Fisto étant dans le secteur où se trouve Gunray, le Jedi est envoyé à sa poursuite.
Sagesse Jedi
« Ignore ton instinct à tes risques et périls. »[Note 2]

Épisode 10 : L'Antre de Grievous[modifier | modifier le code]

Titre original
Lair of Grievous[38]
Numéro de production
10 (1-10)[38]
Code de production
1.12[38]
Première diffusion
Réalisation
Atsushi Takeuchi[38]
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,14 millions de téléspectateurs[39] (première diffusion)
Résumé détaillé

Après l'évasion du vice-roi Nute Gunray, Kit Fisto parvient à suivre le vaisseau volé jusqu'au système de Vassek. Une fois arrivé, le maître Jedi y retrouve son ancien apprenti devenu chevalier Jedi, Nahdar Vebb, accompagné de quelques clones. Après s'être introduits dans un imposant bâtiment, l'équipe entend la voix de Gunray et voit quelques droïdes de combat. Les Jedi parviennent aisément à détruire les droïdes mais découvrent qu'il s'agissait d'un hologramme et non de Gunray. Soudainement, Dooku apparaît, également par hologramme, et active une commande pour ouvrir une porte avant de disparaître. L'équipe visite quelques pièces avant de découvrir qu'ils sont dans le repaire du général Grievous. Peu après, Grievous, arrivé près de la planète, reçoit une communication de Dooku qui exige de lui plus de Jedi morts et celui-ci répond que les droïdes fournis sont incompétents. Une fois posé, Grievous se voit piégé par les Jedi et les clones et un combat s'engage. Il parvient à tuer deux clones et à s'enfuir mais perd ses deux jambes au combat. Le cyborg se réfugie dans la salle de contrôle, prépare des pièges pour les Jedi et active les Magna Gardes qui vont le protéger et détruire la navette de la République.

Alors que l'équipe tente de s'échapper, Grievous ouvre un plancher qui fait tomber deux clones dont l'un parvient à s'échapper. Grievous envoie alors un imposant animal domestique, Gore, qui arrive à tuer le dernier clone mais la bête se fait tuer par les Jedi. Pendant ce temps, le général se fait opérer par son droïde médical, EV-A4-D. Désireux de voir Gore victorieux, Grievous constate avec colère que son animal est mort. Peu après, Dooku apparaît par hologramme et est déçu des nombreuses défaites du général face aux Jedi et se voit obligé de réévaluer le cyborg. Grievous devine alors que Dooku a désactivé ses Magna Gardes et a conduit les Jedi jusqu'à son repaire pour le tester. Après cela, les Jedi réussissent, après avoir observé la combinaison, à rentrer dans la salle de contrôle mais EV-A4-D informe Grievous de leur présence. Fisto incite son ancien padawan à rentrer dans la pièce mais Vebb tient à affronter Grievous. Le jeune Jedi parvient à neutraliser les Magna Gardes et engage le combat contre Grievous. Pendant ce temps, Fisto, rentré dans la salle de contrôle, détruit EV-A4-D mais assiste, via un écran de la salle, à la mort de Vebb par Grievous. Fisto reçoit un appel de son droïde astromécano et lui donne rendez-vous sur une plateforme d'atterrissage. Cependant, Grievous survient avec des Magna Gardes et engage le combat. L'astromécano arrive et permet à Fisto de s'échapper et de rentrer sur Coruscant pour y faire son rapport. Peu après, Dooku apparaît par hologramme mais est déçu que Fisto soit toujours en vie, affirmant au général qu'il a encore des progrès à faire.
Sagesse Jedi
« L'être le plus puissant est celui qui contrôle son propre pouvoir. »[Note 2]
Commentaires
Selon le script, le sabre laser que Kit Fisto examine dans le repaire appartenait autrefois au maître Jedi Neebo qui a disparu alors qu'elle défendait des réfugiés sur les lunes de Sanjin[40].

Épisode 11 : La Capture du comte Dooku[modifier | modifier le code]

Titre original
Dooku Captured[41]
Numéro de production
11 (1-11)[41]
Code de production
1.16[41]
Première diffusion
Réalisation
Jesse Yeh[41]
Scénario
Julie Siege[41]
Résumé détaillé

Alors qu'il tentait de capturer le comte Dooku, Anakin est porté disparu. Obi-Wan se rend alors vers sa dernière position connue : une frégate Séparatiste. Il parvient à libérer Anakin, qui était en détention, et les deux Jedi décident d'attaquer Dooku qui est à bord afin de la capturer. Alors qu'un croiseur de la République surgit, commandé par Ahsoka et Rex, Dooku s'enfuit à bord de son vaisseau. Anakin et Obi-Wan prennent une navette Séparatiste et parviennent à toucher le vaisseau du comte qui s'écrase sur la planète Vanqor. Cependant, leur navette est touchée par un droïde Vautour et ils s'écrasent à leur tour sur la planète. Ils partent alors à la recherche du comte dans une grotte à proximité mais celui-ci déclenche, grâce à la Force, un éboulement sur les Jedi. Il en profite pour s'emparer du sabre laser d'Anakin et ferme la grotte grâce à un nouvel éboulement. Il découvre alors que des pirates, dirigés par Hondo Ohnaka, pillent son vaisseau. Afin de quitter la planète, le comte part avec les pirates. Pendant ce temps, Anakin et Obi-Wan parviennent à sortir des décombres et Anakin remarque l'absence de son sabre, tandis que celui d'Obi-Wan s'avère être défaillant. Alors qu'ils essayent de sortir, ils sont attaqués par un Gundark, une créature à quatre bras, mais les Jedi parviennent à l'assommer à l'aide de rochers. De son côté, Dooku arrive sur la planète Florrum afin d'y trouver un transport.

Cependant, le comte se fait encercler et emprisonner par les pirates après que ceux-ci aient compris qu'il s'agit du chef des Séparatistes et qu'ils pouvaient en tirer une très bonne somme d'argent. Sur Vanqor, Anakin et Obi-Wan tentent de dégager grâce à la Force l'entrée bouchée mais cela provoque un nouvel éboulement qui libère un gaz toxique. Alors qu'ils commencent à s'évanouir, ils sont sauvés de justesse par Ahsoka et des clones. Sur Coruscant, Ohnaka informe le chancelier Palpatine, par hologramme, de la capture du comte. Anakin et Obi-Wan sont alors envoyés sur Florrum pour vérifier que le pirate détient bien Dooku. Une fois arrivés, les Jedi ont confirmation que les pirates détiennent le comte et informent la République que la rançon peut être livrée. Le sénateur Kharrus et le représentant Jar Jar Binks sont envoyés vers Florrum. Alors qu'ils s'apprêtent à partir, Ohnaka invite les Jedi à sceller l'accord en buvant une boisson. Ceux-ci sentent un piège et échangent alors les verres grâce à la Force avec leurs voisins de tables qui s'évanouissent peu de temps après.
Sagesse Jedi
« La route sinueuse qui mène à la paix vaut tous les détours qu'elle vous fait emprunter. »[Note 2]
Commentaires
Dans le script original, le vaisseau qu'Anakin et Obi-Wan découvrent dans le hangar est un chasseur Sabaoth, un vaisseau du jeu vidéo Star Wars: Jedi Starfighter sorti en 2002[42].

Épisode 12 : Le Général Gungan[modifier | modifier le code]

Titre original
The Gungan General[43]
Numéro de production
12 (1-12)[43]
Code de production
1.20[43]
Première diffusion
Réalisation
Justin Ridge[43]
Scénario
Julie Siege[43]
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,31 millions de téléspectateurs[44] (première diffusion)
Résumé détaillé

Malgré la prudence d'Anakin et d'Obi-Wan pour éviter le piège de la boisson orchestré par Hondo Ohnaka, ils se réveillent dans la cellule du comte Dooku et sont tous deux attachés à celui-ci. Pendant ce temps, Ohnaka ordonne à Turk Falso, son second, de s'assurer que la navette de la République arrive jusqu'au camp pour demander ensuite une rançon pour les deux Jedi. Cependant, Turk ordonne à un de ses acolytes, Barb Mentir, de détruire la navette avant qu'elle n'arrive pour récupérer la rançon et s'enfuir. Une fois la navette arrivée, Mentir tire dessus et la navette s'écrase, ce qui provoque la mort du sénateur Kharrus et des pilotes clones. Dans la cellule, Dooku utilise la Force pour fait léviter un couteau qu'il fait rentrer dans la serrure, ce qui permet d'ouvrir la porte, mais les Jedi et le Sith ne vont pas bien loin et se font capturer. Après avoir abattu la navette de la République, Mentir revient vers Turk en disant qu'il y a peut-être des survivants. Ils partent alors sur des speeder bike rejoindre le site du crash. Après avoir enterré le sénateur, les survivants sont attaqués par les hommes de Turk et ceux-ci parviennent à récupérer la rançon. Dans la base, Obi-Wan manipule mentalement un garde pour qu'il ouvre la porte, ce qui permet au trio de partir de la cellule. Cependant, l'alarme se met à retentir et le trio se retrouve face à un mur qui les empêche de sortir de la forteresse. Anakin saisit alors une perche qui permet de les propulser dans les airs, mais, une fois le mur agrippé, le poids du trio devient trop lourd pour le jeune Jedi et ils se font de nouveau emprisonner.

Sur le site du crash, Jar Jar Binks et les clones montent sur le dos des bêtes locales et parviennent à récupérer la rançon, à éliminer les hommes de Turk et à mettre en fuite celui-ci. Une fois rentré à la base, Turk ment à Hondo en déclarant que la République a envoyé une armée récupérer les Jedi à la place d'une navette. Hondo le croit et décide d'envoyer les chars tandis qu'il va torturer les Jedi. À la vue de trois chars, Jar Jar part négocier avec les pirates. Les pirates acceptent d'amener Jar Jar à leur repaire en pensant sournoisement faire payer la République pour délivrer le Gungan. Cependant, Jar Jar trébuche et tombe sur le pilote pirate qui perd le contrôle du véhicule. Le char rentre alors dans un autre qui va s'écraser dans les pylônes d'énergie, ce qui provoque la coupure de l'alimentation de la base pirate et libère ainsi Anakin et Obi-Wan de la torture mais également Dooku de sa cellule qui en profite pour tuer Turk et Mentir et s'enfuir de la planète. Jar Jar tente de contrôler le char, mais le dernier véhicule fait feu, ce qui fait tomber le Gungan. Alors que Jar Jar s'apprête à être tué, les clones prennent le contrôle du char et sauvent ainsi le Gungan. Les Jedi, libérés, parviennent à récupérer leurs sabres-laser et à prendre Hondo en otage afin de s'enfuir. Jar Jar et les clones, à bords des chars, rejoignent les Jedi et tout le monde voit Dooku s'échapper, ce qui met fin au possible échange. Malgré ce que les pirates ont fait, Obi-Wan ordonne à Anakin de relâcher Hondo afin qu'ils ne partent pas de la planète en mauvais termes puis l'équipe de la République part.
Sagesse Jedi
« Un échec honorable est préférable à une réussite frauduleuse. »[Note 2]
Commentaires
Le sénateur Kharrus porte le médaillon de , ce qui est une référence au film Les Aventuriers de l'arche perdue sorti en 1981[45].

Épisode 13 : Le Crash[modifier | modifier le code]

Titre original
Jedi Crash[46]
Numéro de production
13 (1-13)[46]
Code de production
1.22[46]
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,35 millions de téléspectateurs[47] (première diffusion)
Résumé détaillé

Dans l'atmosphère de la planète Quell, les croiseurs de la République, dirigés par la Jedi Aayla Secura, sont dépassés par les forces Séparatistes. Anakin et Ahsoka, à bord du Résolu, traversent alors la galaxie afin de venir en aide à Aayla. Une fois arrivés, ils utilisent des vaisseaux de déploiement pour se rendre sur le croiseur d'Aayla mais ils sont attaqués par des super droïdes de combat. Anakin en profite pour monter sur l'un d'eux et arrive à entrer dans le croiseur en flammes où il est rejoint par Ahsoka, Rex et quelques clones. Après avoir réussi à rejoindre Aayla, l'équipe doit rejoindre une navette afin d'évacuer le croiseur. Cependant, une explosion survint alors qu'ils s'apprêtent à rentrer dans la navette. L'explosion gagnant en rapidité, Anakin utilise la Force pour mettre le reste de l'équipe dans la navette et tente de retenir l'explosion. Cependant, celle-ci propulse une porte sur le Jedi, ce qui le rend inconscient. Aayla et Ahsoka le traînent jusque à la navette puis celle-ci décolle et rejoint la baie d'amarrage du Résolu. Cependant, des tirs de chasseurs droïdes touchent le cockpit, ce qui tue un pilote et détériore le système de navigation. L'hyperpropulsion se met en marche alors que la navette est amarrée. Afin de ne pas entraîner le Résolu, l'équipe détache la navette et celle-ci saute en hyperespace. Le second d'Aayla, le commandant Bly, informe l'équipe qu'ils sont dans une trajectoire d'impact avec une étoile. Ahsoka, inquiète pour Anakin, rejoint tout de même le cockpit pour aider. Malgré avoir réussi à éviter l'étoile, la navette s'écrase sur la planète Maridun. L'intégralité du groupe parvient à sortir de la navette à temps et à mettre à l'abri Anakin qui est dans un état critique. Peu après, Rex trouve une tablette qui prouve qu'un peuple vit sur la planète.

L'équipe part alors à la recherche du peuple, à l'exception de Rex qui reste pour veiller sur Anakin. Alors qu'ils marchent, Aayla apprend à Ahsoka la philosophie Jedi consistant à ne pas avoir d'attachement personnel, malgré le fait de pouvoir montrer de la compassion. Une fois arrivés à des grands arbres, le groupe voit des traces et décide de les suivre. Pendant ce temps, Rex entend des bruits étranges et part surveiller les environs. Anakin reprend connaissance et sent via la Force qu'une créature hostile, nommée mastif phalone, arrive et prévient Rex de justesse. Le capitaine parvient à tirer sur la bête et à la faire fuir. Peu après, le groupe est également attaqué par deux mastifs phalones dont l'un s'échappe et l'autre est tué après avoir ôté la vie de trois soldats clones. Au petit matin, le groupe trouve un village et demande de l'aide au chef de celui-ci : Tee Watt Kaa. Les villageois ne veulent pas prendre part au conflit et refusent de fréquenter des guerriers. Ils concluent que les Jedi ne sont pas pacifiques puisqu'ils participent à la guerre. Tee Watt Kaa entend cependant l'appel à l'aide d'Ahsoka et décide d'envoyer son guérisseur et fils Wag Too avec Ahsoka et le commandant Bly. Alors qu'ils sont sur la route, Anakin et Rex sont de nouveau attaqués par des mastifs phalones. Rex en abat un tandis que l'autre détruit l'abri d'Anakin. Le groupe arrive juste à temps et Wag Too utilise une corde pour mettre l'animal à terre sans lui faire de mal. De retour au village, Anakin se fait soigner par Wag Too tandis qu'Aayla et Ahsoka sont confiantes que la République viendra les sauver.
Sagesse Jedi
« La cupidité et la peur sont les racines qui conduisent à l'arbre du mal. »[Note 2]
Commentaires
La conception de la planète Maridun provient de peintures et d'illustrations de Ralph McQuarrie produites à l'origine pour Le Retour du Jedi[48].

Épisode 14 : Les Défenseurs de la paix[modifier | modifier le code]

Titre original
Defenders of Peace[49]
Numéro de production
14 (1-14)[49]
Code de production
1.24[49]
Première diffusion
Réalisation
Steward Lee[49]
Scénario
Bill Canterbury[49]
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,17 millions de téléspectateurs[50] (première diffusion)
Résumé détaillé

Tandis qu'Anakin reprend des forces, Rex aperçoit un vaisseau Séparatiste qui se pose près du village des Lurmens. Afin de ne pas mettre les habitants en danger, l'équipe part se réfugier dans les hautes herbes. De son côté, Tee Watt Kaa refuse de se battre et décide de rester neutre face aux Séparatistes. Alors que l'équipe décide de voler une navette aux Séparatiste, un droïde sonde les repère mais Aayla Secura parvient à le détruire. L'équipe prend alors position dans un des grands arbres pour observer l'évolution des Séparatistes. Dans la base de ceux-ci, le général Lok Durd contacte le comte Dooku pour que ce dernier puisse assister au test d'une nouvelle arme capable de désintégrer la matière organique sans que les droïdes ne soient affectés. Après un test réussi sur les droïdes, Dooku ordonne de tester l'arme sur des êtres vivants, plus précisément sur le village des Lurmens. Témoins de l'échange, les Jedi attendent alors la nuit pour aller voler discrètement une navette dans la base Séparatiste et retourner au village pour aider ses habitants.

Une fois arrivés avec la navette et deux générateurs de boucliers, les Jedi tentent de faire entendre raison à Tee Watt Kaa mais celui-ci refuse de se battre et est prêt à mourir pour rester neutre. Peu après, les Séparatistes se dirigent vers le village et remarquent la présence des Jedi. Au village, l'équipe met en marche les générateurs de boucliers qui protègent du tir de la nouvelle arme. Lok Durd envoie alors un premier escadron de droïdes. Après sa destruction, le général en envoie deux autres dont une partie parvient à passer le bouclier et à détruire les deux générateurs. Pendant ce temps, Anakin se dirige vers la nouvelle arme pour la détruire et capturer le général ennemi. Dans le village, Wag Too et quelques Lurmens décident d'aller, contre l'ordre du chef, aider Aayla, Ahsoka, Bly et Rex, ce qui permet au village d'être sauvé. Du côté d'Anakin, celui-ci parvient à neutraliser l'arme et à capturer Lok Durd. Peu après, trois croiseurs républicains arrivent, ce qui permet à l'équipe d'être sauvée.
Sagesse Jedi
« Une fois au cœur du conflit, on finit toujours par choisir son camp. »[Note 2]
Commentaires
L'espèce des Lurmens devait initialement apparaître dans La Revanche des Sith, mais cela fut abandonné durant la production du film[51],[52].

Épisode 15 : Intrusion[modifier | modifier le code]

Titre original
Trespass[53]
Numéro de production
15 (1-15)[53]
Code de production
1.25[53]
Première diffusion
Réalisation
Brian Kalin O'Connell[53]
Scénario
Steven Melching[53]
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,62 millions de téléspectateurs[54] (première diffusion)
Résumé détaillé

Sur la planète gelée d'Orto Plutonia, qui fait partie du système de Pantora, la République a perdu tout contact avec son avant-poste. Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi sont alors envoyés sur place avec des représentants de Pantora : le polémarque Chi Cho et la sénatrice Riyo Chuchi. Une fois arrivés dans l'avant-poste, ils découvrent des casques de soldats clones empalés sur des piques et des cadavres dans le centre de contrôle. Dans un même temps, Rex informe Kenobi que les éclaireurs ont également trouvé une base Séparatiste sur la planète. Les Jedi en explorant cette base découvrent des droïdes dans le même état et observent par hologramme que le responsable est un bon combattant. En dehors de la base, ils voient des reflets et décident de se rendre vers eux où ils arrivent à un camp de mammifères de grande taille, les Talz. Ils découvrent qu'il s'agit du peuple qui occupe la planète gelée et qui a attaqué l'avant-poste. Après s'être expliqués avec le chef du camp en insistant sur le fait de vouloir la paix, les Jedi repartent en bons termes. De retour à l'avant-poste, ils expliquent la situation au polémarque qui suggère un massacre. Afin de trouver un accord, une réunion est organisée dans la base Séparatiste entre le polémarque, le chef des Talz et les Jedi. Cependant, l'arrogance du polémarque, qui ne veut pas des Talz sur Orto Plutonia, provoque le chef qui donne un dernier avertissement à la République pour qu'elle parte ou la guerre sera déclarée.

Le polémarque, qui tient à tout prix à continuer à avoir le contrôle de la planète, reste sur sa position contre l'avis des Jedi. Peu après, dans leurs véhicules, le polémarque et les clones sont pris en embuscade et sont vite dépassés. Le polémarque est blessé par une lance et Rex se voit obligé de le porter et de partir avec les clones survivants. Pendant ce temps, de retour à la base, les Jedi et la sénatrice Chuchi contactent le président de l'Assemblée de Pantora afin qu'il puisse destituer le polémarque Cho de ses fonctions. Il accepte et donne pleine autorité à la sénatrice pour qu'elle puisse négocier un traité de paix avec les Talz. Du côté de Rex et des clones survivants, ceux-ci sont bloqués par l'effondrement d'un pont de glace et sont largement inférieurs en nombre. Ils sont rejoints par les Jedi et la sénatrice qui informe le polémarque qu'il a été démis de ses fonctions. Le polémarque succombe peu après à sa blessure puis la sénatrice parvient à instaurer une paix entre les Talz et Pantora. Elle informe alors les Talz que la planète est désormais la leur.
Sagesse Jedi
« L'arrogance atténue la sagesse. »[Note 2]
Commentaires
Le design de la tenue des soldats clones est basé sur des débuts de concept art et de costumes de Ralph McQuarrie, Joe Johnston et John Mollo pour les soldats des neiges[55] et la tenue des Jedi est basée sur la veste polaire d'Han Solo dans L'Empire contre-attaque[19].

Épisode 16 : L'Ennemi caché[modifier | modifier le code]

Titre original
The Hidden Enemy[56]
Numéro de production
16 (1-16)[56]
Code de production
2.01[56]
Première diffusion
Réalisation
Steward Lee[56]
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,51 millions de téléspectateurs[57] (première diffusion)
Résumé détaillé

Alors que les Séparatistes tentent de conquérir la planète Christophsis, ses habitants demandent l'aide de la République qui envoie Anakin et Obi-Wan et leurs troupes. Ils prévoient une embuscade mais celle-ci tourne mal quand les droïdes se divisent et submergent les forces Républicaines. Grâce au vol de la tête du droïde tactique qui coordonne l'armée droïde, les Jedi découvrent que les droïdes connaissaient le plan d'embuscade de la République et concluent qu'un espion est parmi eux. Alors qu'ils sont chargés de l'enquête, le commandant Cody et le capitaine Rex découvrent que l'espion est l'un des soldats clones du sergent Slick. Pendant ce temps, Anakin et Obi-Wan entament un combat avec Asajj Ventress. Alors que l'enquête se poursuit, chaque soldat présente son alibi, sauf Slick qui parle de la sortie des Jedi alors qu'il ne devrait pas être au courant, révélant ainsi que c'est lui le traître.

Entre-temps, le combat contre Ventress continue jusqu'au moment où les Jedi se retrouvent face à l'armée Séparatiste et décident de rentrer à leur base. Peu après, Cody et Rex tendent un piège à Slick, et, après un combat, parviennent à le maîtriser. Une fois les Jedi arrivés, ils découvrent avec étonnement l'identité du traître. Celui-ci explique que Ventress l'a payé et qu'il ne supporte plus les ordres des Jedi ainsi que l'« esclavage » des autres soldats clones
Sagesse Jedi
« La vérité t'éclairera, mais ne fera pas forcément ton bonheur. »[Note 2]
Commentaires

Épisode 17 : Le Virus de l'ombre bleue[modifier | modifier le code]

Titre original
Blue Shadow Virus[60]
Numéro de production
17 (1-17)[60]
Code de production
1.26[60]
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,94 millions de téléspectateurs[61] (première diffusion)
Résumé détaillé

À la suite de la découverte de droïdes de combat sur Naboo, la sénatrice Padmé Amidala retourne sur sa planète en compagnie de Jar Jar Binks afin d'évaluer la situation. Alors qu'ils analysent les droïdes pour en tirer des informations, le droïde tactique révèle qu'il y a un laboratoire, contenant un virus, sur Naboo. Durant l'interrogatoire, Jar Jar poursuit un insecte volant provenant d'un droïde abattu mais renverse des étagères qui détruisent le droïde interrogé. Cependant, la provenance de l'insecte, connue par Jar Jar, révèle que les droïdes viennent des marécages. Padmé appelle alors le conseil Jedi et demande l'envoi d'Obi-Wan et d'Anakin. La sénatrice et Jar Jar se rendent alors vers les marécages en tenues de survie et rencontrent une Gungan, Peppi Bow, qui révèle que l'eau est empoisonnée. Padmé envoie alors Peppi à Theed tandis que la sénatrice et Jar Jar se dirigent vers la forêt où se trouve l'origine du virus. Ils trouvent alors une trappe d'une base souterraine et Padmé demande au capitaine Typho, son garde du corps, de scanner la zone. Cependant, ils sont capturés par des droïdes de combat et emmenés devant le docteur Nuvo Vindi. Ce dernier leur explique qu'il a recréé le virus de l'ombre bleue, un ancien agent pathogène ne fonctionnant que dans l'eau, responsable de la mort de nombreuses personnes dans plusieurs systèmes stellaires. Le docteur présente alors une nouvelle version du virus où ce dernier se propagera désormais dans l'air à l'aide de bombes.

Peu après, Obi-Wan, Anakin et Ahsoka arrivent sur Naboo, à Theed, où Typho informe les Jedi de la situation. Tandis qu'Ahsoka se rend avec Peppi sur le dernier lieu où elle a vu Padmé et Jar Jar, les Jedi apprennent l'existence du laboratoire, du docteur, et du virus inclus dans les bombes. Ahsoka fait exploser une bombe anti-bunker et est rejoint par Rex et ses hommes. Dans un même temps, Obi-Wan et Anakin rentrent dans le laboratoire par des entrées différentes. Anakin parvient à trouver Vindi mais celui-ci laisse le choix au jeune Jedi de le capturer ou de sauver Padmé et Jar Jar. Anakin choisit de sauver le duo, tandis que Vindi s'échappe et amorce les bombes à distance avec un compte à rebours. Obi-Wan, dans la salle des bombes, ordonne alors à l'équipe de déminage de les désamorcer mais remarque qu'il manque une bombe. L'équipe d'Anakin se sépare et Padmé parvient à récupérer la dernière bombe à un droïde assistant. Peu après, Anakin retrouve Vindi mais celui-ci lance des fioles du virus pour que le Jedi les récupère pendant qu'il s'enfuit. Obi-Wan rejoint alors Anakin mais Vindi effectue la même manœuvre. Alors que Vindi arrive sur la plateforme extérieure, il est mis à terre par Peppi et est arrêté par Anakin, tandis que toutes les bombes ont été désamorcées à temps.
Sagesse Jedi
« La peur est une maladie ; l'espoir est son seul remède. »[Note 2]
Commentaires

Épisode 18 : Les Mystères des mille lunes[modifier | modifier le code]

Titre original
Mystery of a Thousand Moons[64]
Numéro de production
18 (1-18)[64]
Code de production
2.02[64]
Première diffusion
Réalisation
Jesse Yeh[64]
Scénario
Brian Larsen[64]
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,11 millions de téléspectateurs[65] (première diffusion)
Résumé détaillé

Après avoir réussi à empêcher la diffusion du virus mortel de l'ombre bleue et à arrêter le docteur Nuvo Vindi, Anakin et Obi-Wan décident d'amener le scientifique à Theed, la capitale de Naboo, tandis qu'Ahsoka, Padmé et les soldats clones sont encore dans le laboratoire. Alors qu'ils s'apprêtent à partir, Padmé remarque qu'une fiole du virus est manquante dans la dernière bombe qu'elle a récupéré à un droïde assistant. Ce dernier se rend alors avec le virus dans la salle des bombes et place la fiole dans l'une d'elles, ce qui provoque une explosion et libère le virus. Alors que Padmé et Jar Jar sont à l'abri dans un sas stérile, Ahsoka et les clones tentent de se réfugier dans une salle sécurisée. Cependant, ils arrivent légèrement trop tard et sont contaminés. Après avoir été informés de la situation, Anakin et Obi-Wan partent pour Theed afin d'interroger Vindi sur un possible antidote. Une fois arrivés, le capitaine Typho informe les Jedi d'un possible remède à base de racine de Reeksa et trouvable uniquement sur la planète Iego. Anakin et Obi-Wan décident alors d'aller chercher ces racines. Pendant ce temps, dans le laboratoire, l'équipe de la République parvient à empêcher les droïdes de combat de sortir de la base afin de relâcher le virus sur Naboo. Cependant, lors d'un affrontement, la combinaison de Padmé est endommagée, ce qui contamine la sénatrice.

De leur côté, Anakin et Obi-Wan arrivent sur Iego où ils trouvent des débris de vaisseaux en orbite et un escadron de droïdes de combat. Anakin commence à les combattre quand il se rend compte qu'ils ne ripostent pas, les droïdes étant reprogrammés par un jeune habitant : Jaybo Hood. Celui-ci informe les Jedi qu'un fantôme nommé Droll empêche les vaisseaux spatiaux de repartir de la planète en tuant leur pilote, d'où les débris en orbite. Le jeune garçon informe également les Jedi du lieu où ils peuvent trouver les racines. Après avoir réussi à récupérer les racines, Amit Noloff, un habitant, confirme les paroles de Jaybo avec une archive holographique. Les Jedi tentent tout de même de repartir mais sont stoppés par un champ de lasers installé par les Séparatistes pour empêcher les habitants de partir, ce qui les force à revenir sur la planète. Une fois atterris, Anakin et Obi-Wan reçoivent une transmission d'Ahsoka et Padmé mourantes où elles expliquent leur situation. Les Jedi décident d'informer la population que le fantôme de Droll n'est qu'un système de sécurité établi par les Séparatistes. Subitement, une mystérieuse créature entre alors dans la pièce où se trouve les Jedi et explique que les Séparatistes ont expulsé son espèce, les Anges, de leur lune : Millius Prime. Les Jedi en déduisent alors que l'émetteur du champ de lasers est sur cette lune et décident, grâce à des droïdes Vautours reprogrammés, de détruire cet émetteur. Après avoir réussi, Anakin et Obi-Wan informent les citoyens qu'ils peuvent désormais partir de la planète. Les Jedi repartent alors sur Naboo et parviennent à faire un remède pour l'équipe de la République.
Sagesse Jedi
« Une unique chance est un univers d'espoir. »[Note 2]
Commentaires
La ville de Cliffhold est basée sur d'anciens designs de Doug Chiang pour La Menace fantôme[66].

Épisode 19 : Tempête sur Ryloth[modifier | modifier le code]

Titre original
Storm Over Ryloth[67]
Numéro de production
19 (1-19)[67]
Code de production
1.15[67]
Première diffusion
Réalisation
Brian Kalin O'Connell[67]
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,37 millions de téléspectateurs[68] (première diffusion)
Résumé détaillé

Les Séparatistes ont mis en place un blocus, dirigé en orbite par le capitaine Mar Tuuk, sur la planète Ryloth. Anakin et Ahsoka sont envoyés afin de libérer le système et préparer l'assaut terrestre pour Obi-Wan. Ahsoka est assignée pour la première fois aux commandes d'un escadron, mais celui-ci est dépassé quand plusieurs croiseurs Séparatistes émergent de l'hyperespace. L'amiral Yularen, qui est sous les ordres du jeune Jedi, et Anakin ordonnent à Ahsoka de se replier, en raison du nombre important de chasseurs droïdes qui attaquent les croiseurs de la République. Cependant, Ahsoka refuse d'obéir et s'entête à vouloir terminer la mission. Voyant qu'Ahsoka perd une grande partie de son escadron, Anakin insiste. Ahsoka finit par rentrer à bord du Résolu où les croiseurs endommagés partent en hyperespace. Dépitée par le nombre de morts dans son escadron, Anakin tente de donner une leçon à sa padawan sur le respect de l'autorité et une opportunité de rédemption. Pour ce faire, Anakin laisse à Ahsoka les commandes du croiseur Résolu pendant que le Jedi sera dans le Défenseur, gravement endommagé, pour que ce dernier se crashe sur le vaisseau de commandement Séparatiste.

Sur la passerelle du Résolu, Ahsoka explique son plan pour achever les forces Séparatistes une fois le vaisseau de commandement détruit. Le plan de la padawan consiste à mettre la coque du Résolu face aux frégates ennemies en approche puis de lancer une attaque grâce aux bombardiers Y-wing afin que le reste des forces Séparatistes soient submergées par la rapidité des bombardiers. De son côté, Anakin sort de l'hyperespace et informe le capitaine Tuuk qu'il a reçu l'ordre de se rendre. Le capitaine se rend compte du plan d'Anakin en scannant le croiseur et en détectant qu'il est le seul à bord et que l'énergie du croiseur est dirigée sur les boucliers avants. Anakin ordonne alors à R2-D2 de mettre les réacteurs à la puissance maximum puis ils s'enfuient dans une capsule de sauvetage. Par la suite, le Résolu émerge de l'hyperespace et se met en position, tandis que le Défenseur s'apprête à se crasher. Mar Tuuk, voyant qu'il n'obtiendra pas la victoire mais la mort, s'enfuit à bord d'une capsule de sauvetage et le Défenseur se crashe sur le vaisseau de commandement. Maintenant seuls et sans capitaine, les droïdes décident d'attaquer le Résolu, ce qui permet à Ahsoka d'exécuter son plan et de détruire les frégates Séparatistes. Peu de temps après, Obi-Wan et Mace Windu arrivent à bord de croiseurs afin de commencer l'assaut terrestre, tandis qu'Anakin est récupéré par une navette envoyée par Ahsoka.
Sagesse Jedi
« Ardue est la route qui conduit au sommet de la gloire. »[Note 2]

Épisode 20 : Les Innocents de Ryloth[modifier | modifier le code]

Titre original
Innocents of Ryloth[69]
Numéro de production
20 (1-20)[69]
Code de production
1.17[69]
Première diffusion
Réalisation
Justin Ridge[69]
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 2,49 millions de téléspectateurs[70] (première diffusion)
Résumé détaillé

Après qu'Anakin et Ahsoka aient neutralisé le blocus de la planète Ryloth, Obi-Wan se dirige avec ses troupes sur la planète. Cependant, des canons à protons des Séparatistes endommagent fortement les croiseurs et détruisent les canonnières, mais Obi-Wan et des soldats clones arrivent à se poser près d'un avant-poste droïde dans l'objectif de neutraliser les canons. Obi-Wan, accompagné de deux autres clones nommés Waxer et Boil, parvient à neutraliser l'avant-poste pour se diriger vers les canons. Une fois entrés dans un village Twi'lek, Waxer et Boil sont envoyés en reconnaissance tandis que le commandant Cody découvre que les droïdes gardent des otages près des canons et en informe Obi-Wan. Sur place, un droïde de reconnaissance espionne la conversation et la retransmet au commandant droïde. Celui-ci décide d'envoyer des créatures carnivores sur les forces de la République. De leur côté, Waxer et Boil découvrent une petite fille Twi'lek nommée Numa qui mène les deux soldats clones jusqu'à sa maison en ruine puis les clones décident de veiller sur elle.

Alors qu'ils quittent la maison en compagnie de Numa, ils sont attaqués par les créatures envoyées par le commandant droïde. Ils se retranchent alors dans la maison puis empruntent un passage secret connu par Numa. Pendant ce temps, Obi-Wan et ses troupes sont également attaqués par les créatures. Alors qu'ils sont dépassés par la force de celles-ci, Obi-Wan utilise la Force pour les amener dans une impasse puis ordonne aux clones de détruire la passerelle afin de bloquer les créatures. Peu après, Waxer et Boil sortent du passage secret devant Obi-Wan et les troupes. Numa informe alors Obi-Wan qu'elle peut le conduire jusqu'aux otages grâce à d'autres passages secrets pendant que Cody et le reste des clones font diversion. Tandis que la diversion fonctionne, Obi-Wan en profite pour libérer les otages, puis les emmène dans les passages secrets. Il retourne peu après au camp Séparatiste, où se trouve les canons à protons, puis, à l'aide de Waxer et Boil, il utilise l'un des canons pour détruire les autres. Peu de temps après, le commandant droïde détruit le canon, ce qui projette Obi-Wan et Waxer et Boil. Témoins de la scène, les otages Twi'leks reviennent et montent sur le char d'assaut où ils démembrent le commandant droïde. Dans un même temps, les croiseurs de la République se posent et Mace Windu arrive pour organiser l'attaque de la capitale et finir la libération de la planète.
Sagesse Jedi
« Le coût d'une guerre ne peut jamais vraiment se justifier. »[Note 2]

Épisode 21 : Liberté sur Ryloth[modifier | modifier le code]

Titre original
Liberty on Ryloth[71]
Numéro de production
21 (1-21)[71]
Code de production
1.19[71]
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,01 millions de téléspectateurs[72] (première diffusion)
Résumé détaillé

Après la destruction des canons à protons par Obi-Wan, Mace Windu se dirige avec ses troupes vers Lessu, la capitale de Ryloth où se trouve Wat Tambor, un chef Séparatiste. Dans un véhicule d'assaut lourd, un entretien se déroule entre le chancelier de la République Palpatine, Anakin, Yoda et le sénateur de Ryloth Orn Free Taa. Anakin affirme que l'espace autour de la planète est sécurisé, tandis que Windu les informe qu'il prévoit de se joindre aux rebelles Twi'lek dirigés par Cham Syndulla. Le sénateur n'approuve pas l'idée et révèle, qu'avant la guerre des clones, ils étaient rivaux politiques et que Syndulla cherche à prendre le pouvoir. Malgré cela, Windu se rend sur le lieu où s'est déroulée une bataille. Après un court affrontement entre une patrouille droïde et les rebelles, le Jedi rencontre Syndulla. Une fois arrivé au repère des rebelles, Windu tente de convaincre Syndulla afin de l'aider à reprendre la capitale. Pendant ce temps, le comte Dooku ordonne à Tambor de partir et de tout détruire. Des bombardiers droïdes décollent alors et détruisent les villages habités. Informé des bombardements, Syndulla se dit prêt à discuter avec le sénateur Taa. Peu après, dans la capitale, le droïde tactique présente à Tambor un hologramme de Dooku où celui-ci ordonne à Tambor de bombarder la capitale à distance une fois qu'il sera parti et que Windu et ses troupes seront arrivés, mais Tambor, après la fin de la transmission, refuse.

Dans le repère des rebelles, Taa apparaît par hologramme et Syndulla et le sénateur établissent un accord : les troupes de la République ne resteront pas sur la planète après la fin des combats tandis que Syndulla ne tentera pas de prendre le pouvoir. Windu et ses troupes partent alors avec Syndulla et ses hommes vers la capitale. Une fois arrivés, Windu décide de passer le pont de plasma, un dispositif qui permet d'activer ou désactiver le tablier, grâce à un convoi contenant des trésors. Cependant, le convoi est scanné, ce qui oblige Windu à en sortir et à détruire les droïdes. Avertis, les autres droïdes désactivent le pont à plasma, mais Windu parvient à s'en tirer et à sauver les deux clones qui l'accompagnent. Tandis que le Jedi se charge de repousser les droïdes, les deux clones parviennent à réactiver le pont, ce qui permet aux restes des forces de la République et aux rebelles de s'introduire dans la capitale. Pendant ce temps, Tambor tente de s'enfuir à bord de son vaisseau mais le droïde tactique s'échappe avec, ce qui permet à Windu de capturer Tambor tandis que Dooku, informé de la situation, ordonne tout de même le bombardement de la capitale. Cependant, Anakin et Ahsoka débarquent dans les airs et détruisent de justesse les bombardiers. Les troupes de la République rejoignent les rebelles, ce qui permet à Ryloth d'être libérée des Séparatistes.
Sagesse Jedi
« Le compromis est une vertu à cultiver, pas une faiblesse à mépriser. »[Note 2]
Commentaires
  • Une des premières versions de l'histoire prévoyait que Windu sauvait les Twi'leks captifs depuis une prison suspendue au-dessus de la caldeira d'un volcan, mais cela fut abandonné en raison du décor similaire de la planète Mustafar[73].
  • Parmi les trésors amassés par Wat Tambor, il y a l'Arche d'alliance, légèrement modifié pour présenter un Twi'lek chérubin au sommet du coffre[73].

Épisode 22 : Prise d'otage[modifier | modifier le code]

Titre original
Hostage Crisis[74]
Numéro de production
22 (1-22)[74]
Code de production
2.04[74]
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 3,29 millions de téléspectateurs[75] (première diffusion)
Résumé détaillé

Malgré de nombreuses victoires dans la bordure extérieure, la capitale de la République, Coruscant, n'est pas un lieu sûr. Cad Bane, un chasseur de prime, a rassemblé les meilleurs mercenaires et se dirige vers le Sénat afin d'en capturer les membres. Une fois arrivée sur une piste d'atterrissage, l'équipe du chasseur de primes supprime les gardes avec l'aide d'Aurra Sing qui manie un fusil de précision dans une tour environnante, ce qui permet à l'équipe de pénétrer dans le bâtiment. Pendant ce temps, dans les quartiers de la sénatrice Padmé Amidala, Anakin tente de la convaincre de partir en vacances, mais celle-ci refuse en raison du vote d'une loi importante. Anakin lui confie alors son sabre laser afin de lui prouver sa confiance et son amour. Soudainement, Bail Organa et C-3PO entrent dans la pièce, ce qui oblige Anakin à se cacher sous le bureau et Padmé à partir avec le sabre laser caché dans sa manche. Peu après, l'équipe de Bane tue, grâce à un détonateur thermique, la relève de la garde sénatoriale et rejoint les sénateurs dans une chambre du Sénat où ils sont pris en otage. Le sénateur Philo refuse et tente de partir, mais Bane le tue. Dans le bureau de Palpatine, celui-ci est informé de la situation par le sénateur Orn Free Taa et Bane exige au chancelier que le seigneur du crime Ziro le Hutt soit libéré de prison, sans quoi il exécutera les sénateurs les uns après les autres. L'alimentation du bâtiment se coupe alors, grâce à un complice de Bane, Robonino, pendant qu'Anakin sort des quartiers de Padmé et se rend dans la chambre du Sénat.

Cependant, Bane le remarque et envoie son équipe à sa poursuite, le jeune Jedi n'ayant pas son sabre laser. Anakin est alors poursuivi par l'un des mercenaires nommé Shahan Alama et un droïde assassin. Il arrive à prendre contact avec le chancelier qui lui demande de couper la sécurité qui bloque les portes et les communications. Une fois caché, il utilise la Force pour convaincre Alama de fouiller les autres étages. Les deux mercenaires se séparent, ce qui permet à Anakin de détruire le droïde assassin. Peu de temps après, Alama constate la destruction du droïde assassin et observe qu'il n'a aucune entaille de sabre laser. Le mercenaire retourne alors voir Bane et l'informe que le Jedi ne détient pas son arme. Bane contacte Palpatine pour avoir une amnistie qu'Orn Free Taa déposera lors du transfert de Ziro, puis il relâchera les sénateurs. De son côté, Anakin tente de couper la sécurité mais il est arrêté par les complices de Bane qui le ramènent inconscient auprès des sénateurs. Bane contacte alors un autre droïde assassin, qui est arrivé à la prison avec Taa, pour libérer Ziro. Le Hutt monte à bord tandis que le sénateur Taa est libéré près de soldats clones. Dans la chambre du Sénat, les mercenaires posent des explosifs pour empêcher les sénateurs de partir. Palpatine tente de capturer Bane et son équipe mais celui-ci joue avec la vie des sénateurs, ce qui oblige Palpatine à le laisser partir avec Ziro. Dans la chambre du Sénat, Anakin se réveille et récupère son sabre laser puis commence à faire un trou circulaire pour s'échapper. Cependant, Bane active les bombes mais celles-ci explosent de justesse après qu'Anakin ait réussi à sauver la vie des sénateurs.
Sagesse Jedi
« Un secret partagé forge la confiance. »[Note 2]
Commentaires
  • Quand Shahan Alama recherche Skywalker, il tombe sur un droïde Bettie effrayé (un modèle de droïde de luxe) dont la conception a été en partie inspirée par le mannequin Bettie Page[76].
  • Robonino est basé sur un concept art inutilisé de Iain McCaig pour un Jedi alien[76].

Réception[modifier | modifier le code]

Cette première saison de The Clone Wars est mieux accueillie que le film pilote sorti au cinéma, notamment grâce à la durée des épisodes qui permet plus d'action, de suspense et un tournant vers un public plus adulte[77],[78]. Néanmoins, l'humour présent grâce aux droïdes de combat est critiqué car jugé frustrant et rebutant[79]. De même la présence du personnage comique Jar Jar Binks dans la série est considérée comme un faux pas[79]. Le journal Newsday qualifie le style de la série comme innovant pour représenter la lutte des Jedi et leur armée de soldats clones contre l'armée droïde des Séparatistes[80]. Le , The Hollywood Reporter, après avoir vu un épisode en avant-première, qualifie The Clone Wars comme « probablement la série d'animation la plus réaliste jamais produite[Note 3] »[81] puis, deux mois plus tard, que la série « reflète le style, l'ambiance, les idéaux et l'esprit des six films Star Wars[Note 4] »[82]. De son côté, le magazine Time attribue un C- à la série pour être aussi décevante que le film pilote, mais loue la vivacité de l'animation[83]. Pour Variety et Slate, l'introduction du personnage d'Ahsoka Tano dans l'univers Star Wars est conçue dans l'objectif de conquérir le public féminin[77],[84].

Le quotidien Chicago Tribune note un meilleur rythme de la série face aux films de la prélogie, mais reproche des mondes lisses et sans vie malgré une animation 3D « techniquement impressionnante[Note 5] »[85]. Sur Metacritic, la saison obtient un score de 64 sur 100, sur la base de neuf critiques, indiquant des avis majoritairement positifs[86]. En janvier 2009, IGN classe The Clone Wars comme la 89e meilleure série animée, notamment grâce aux épisodes Les Bleus et La Cape des ténèbres, affirmant que leur histoire se démarque comme l'une des meilleures de l'univers étendu de Star Wars[87]. Lors de la 36e cérémonie des Annie Awards qui s'est déroulée le , le compositeur de la série, Kevin Kiner, est nominé pour l'épisode L'Aube du Malveillant dans la catégorie de la meilleure musique dans une production télévisuelle[88]. Le , lors de la 35e cérémonie des Saturn Awards, The Clone Wars est nominée dans la catégorie de la meilleure série diffusée sur le câble ou en syndication[89].

DVD et Blu-ray[modifier | modifier le code]

Trois rangées de coffrets DVD de couleurs noirs et rouges.
Coffrets DVD de l'intégrale de la saison aux États-Unis.

La commercialisation de cette première saison a débuté en mars 2009 avec la sortie, uniquement en DVD et aux États-Unis, des quatre premiers épisodes regroupés sous le titre A Galaxy Divided[90] puis en septembre 2009 des épisodes 5 et 19 à 21 regroupés sous le titre Clone Commandos[91]. Deux mois plus tard, l'intégrale de la saison est commercialisée en DVD et disque Blu-ray[92]. Elle contient plusieurs bonus, dont un making-of pour chaque épisode commenté par le superviseur de la réalisation Dave Filoni et l'équipe de production, un livret de 64 pages axé sur la production de la saison (les premières esquisses, les notes des artistes et des concept arts pour chaque épisode) ainsi qu'un bonus, en exclusivité sur le disque Blu-ray, nommé Les Archives du temple Jedi (The Jedi Temple Archives), qui est une base de données qui présente des galeries en 2D et 3D de photos, croquis, dessins préparatoires, animations préliminaires et recherches pour la saison[92].

Par la suite, quatre volumes sans bonus, regroupant chacun une partie de la saison, sont sortis uniquement en DVD le au Royaume-Uni[93].

Liste des coffrets
Intitulé du coffret Nombre
d'épisodes
Dates de sortie Support Distributeur
Zone 1
(dont Drapeau des États-Unis États-Unis et Drapeau du Canada Canada)
Zone 2
(Europe dont Drapeau de la France France)
Star Wars: The Clone Wars - A Galaxy Divided 4 [90] Non sorti DVD Warner Home Video
Star Wars: The Clone Wars - Clone Commandos 4 [91]
Star Wars: The Clone Wars - L'intégrale de la saison 1 22 [92] [94] DVD et
Blu-ray
Star Wars: The Clone Wars - Saison 1, volume 1 5 Non sorti [95],[96] DVD
Star Wars: The Clone Wars - Saison 1, volume 2 5
Star Wars: The Clone Wars - Saison 1, volume 3 6 [97],[98]
Star Wars: The Clone Wars - Saison 1, volume 4 6

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit d'un robot qui s'exprime dans un langage sonore électronique ressemblant à des sifflements. Il n'a donc pas d'acteur qui prête sa voix à ce personnage.
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u et v La citation est la propriété de Lucasfilm.
  3. (en) « Likely the most photo-realistic animated TV series ever produced. »
  4. (en) « Reflects the style, attitude, ideals and spirit of the six Star Wars films. »
  5. (en) « Technically impressive. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. « The Clone Wars - Chronologie », sur Star Wars Universe (consulté le 26 juillet 2016).
  2. « Star Wars: The Clone Wars », sur Planète Jeunesse (consulté le 22 juillet 2016).
  3. « Star Wars: La Guerre des Clones », sur Doublage.qc.ca (consulté le 2 juin 2016).
  4. a et b (en) Dave Itzkoff, « George Lucas, Free to Follow His Instincts Right Back to Star Wars », sur The New York Times, (consulté le 24 juillet 2016).
  5. a et b (en) « Clone Wars TV Movie Event Not Planned », sur EUCantina, (consulté le 3 août 2016).
  6. a et b (en) « Innocents of Ryloth Trivia Gallery », sur StarWars.com (consulté le 23 mai 2016).
  7. a et b Star Wars: The Clone Wars - L'intégrale de la saison 1. Les Bleus : les droïdes de combat version 2.0 : interviews du réalisateur et de l'équipe de production. DVD, 2009.
  8. Star Wars: The Clone Wars - L'intégrale de la saison 1. Embuscade : interviews du réalisateur et de l'équipe de production. DVD, 2009.
  9. a b et c Star Wars: The Clone Wars - L'intégrale de la saison 1. L'Aube du Malveillant : interviews du réalisateur et de l'équipe de production. DVD, 2009.
  10. a et b (en) Cole Horton, « From World War to Star Wars: Malevolence and Bismarck », sur StarWars.com, (consulté le 1er juin 2016).
  11. a b et c (en) « Shadow of Malevolence Trivia Gallery », sur StarWars.com (consulté le 2 juin 2016).
  12. Star Wars: The Clone Wars - L'intégrale de la saison 1. L'Ombre du Malveillant : le chasseur Y-wing : interviews du réalisateur et de l'équipe de production. DVD, 2009.
  13. a et b Star Wars: The Clone Wars - L'intégrale de la saison 1. Jedi Bombad : interviews du réalisateur et de l'équipe de production. DVD, 2009.
  14. (en) Bonnie Burton, « James Marsters Talks Clone Wars », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 1er juin 2016).
  15. a b c d et e Star Wars: The Clone Wars - L'intégrale de la saison 1. La Cape des ténèbres : Luminara Unduli, maître Jedi : interviews du réalisateur et de l'équipe de production. DVD, 2009.
  16. a b et c Star Wars: The Clone Wars - L'intégrale de la saison 1. La Capture du comte Dooku : Forbans et Ovnis : interviews du réalisateur et de l'équipe de production. DVD, 2009.
  17. a b c et d (en) « Jedi Aayla Secura Makes Her Clone Wars Debut », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 1er juin 2016).
  18. a et b (en) « The Lurmen Must Choose a Side in The Clone Wars », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 2 juin 2016).
  19. a b c d et e Star Wars: The Clone Wars - L'intégrale de la saison 1. Intrusion : interviews du réalisateur et de l'équipe de production. DVD, 2009.
  20. a b et c Star Wars: The Clone Wars - L'intégrale de la saison 1. Tempête sur Ryloth : interviews du réalisateur et de l'équipe de production. DVD, 2009.
  21. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Ambush », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  22. a et b (en) Bill Gorman, « Nielsen TV Ratings Top Cable Shows September 29 - October 5, 2008: ESPN Monday Night Football, Vice Presidential Debate, Baseball Playoffs, O'Reilly Factor, Star Wars: The Clone Wars, Spongebob Squarepants, Wizards of Waverly Place - Ratings », sur TV by the Numbers, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 21 septembre 2016).
  23. a b c d et e « Belle audience pour Star Wars hier soir sur W9 », sur Jeanmarcmorandini.com, (consulté le 8 janvier 2015).
  24. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Rising Malevolence », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  25. a et b (en) « Rising Malevolence Trivia Gallery », sur StarWars.com (consulté le 20 mai 2016).
  26. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Shadow of Malevolence », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  27. (en) Robert Seidman, « Weekly Nielsen Top Cable TV Show Ratings for the week ending October 12, 2008 including Monday Night Football, Presidential Debate, and Boston Red Sox vs. Tampa Bay Rays - Ratings », sur TV by the Numbers, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 21 septembre 2016).
  28. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Destroy Malevolence », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  29. a et b (en) « Destroy Malevolence Trivia Gallery », sur StarWars.com (consulté le 20 mai 2016).
  30. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Rookies », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  31. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Downfall of a Droid », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  32. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Duel of the Droids », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  33. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Bombad Jedi », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  34. (en) Robert Seidman, « Weekly Cable TV Show Nielsen Ratings for the Week Ending November 23, 2008 - Ratings », sur TV by the Numbers, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 6 septembre 2016).
  35. (en) « Bombad Jedi Trivia Gallery », sur StarWars.com (consulté le 20 mai 2016).
  36. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Cloak of Darkness », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  37. (en) Robert Seidman, « NFL, Drake & Josh, The Librarian, WWE Raw and Leverage lead cable - Ratings », sur TV by the Numbers, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 21 septembre 2016).
  38. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Lair of Grievous », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  39. (en) Robert Seidman, « Monday Night Football, WWE RAW and SpongeBob lead weekly cable viewing - Ratings », sur TV by the Numbers, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 21 septembre 2016).
  40. (en) « Lair of Grievous Trivia Gallery », sur StarWars.com (consulté le 21 mai 2016).
  41. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Dooku Captured », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  42. (en) « Dooku Captured Trivia Gallery », sur StarWars.com (consulté le 21 mai 2016).
  43. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: The Gungan General », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  44. (en) Robert Seidman, « Nielsen Ratings for Cable Shows for the week ending January 11, 2009 TV Ratings for your favorite cable shows - Ratings », sur TV by the Numbers, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 21 septembre 2016).
  45. Star Wars: The Clone Wars - L'intégrale de la saison 1. Le Général Gungan : Le Médaillon de Râ : interviews du réalisateur et de l'équipe de production. DVD, 2009.
  46. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Jedi Crash », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  47. (en) Robert Seidman, « Updated: WWE RAW, Cinderella, iCarly and Monk lead weekly cable viewing - Ratings », sur TV by the Numbers, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 21 septembre 2016).
  48. (en) « Jedi Crash Trivia Gallery », sur StarWars.com (consulté le 21 mai 2016).
  49. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Defenders of Peace », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  50. (en) Robert Seidman, « Nielsen Ratings: Top cable shows for the week ending January 25, 2009 including Obama inauguration coverage, WWE RAW, Burn Notice, Psych, SpongeBob, Back at the Barnyard, Battlestar Galactica, Kyle XY and Damages - Ratings », sur TV by the Numbers, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 21 septembre 2016).
  51. (en) J.W. Rinzler, The Art of Star Wars Episode III: Revenge of the Sith, Del Rey Books, , 224 p. (ISBN 978-0-345-43135-6), p. 22-23.
  52. (en) Cameron McEwan, « George Takei in Star Wars », sur Den of Geek, (consulté le 21 mai 2018).
  53. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Trespass », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  54. (en) Robert Seidman, « The Closer, Monk and Burn Notice lead weekly Nielsen Ratings for cable viewing for the week ending February 1, 2009 - Ratings », sur TV by the Numbers, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 21 septembre 2016).
  55. (en) « Trespass Trivia Gallery », sur StarWars.com (consulté le 21 mai 2016).
  56. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: The Hidden Enemy », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  57. (en) Robert Seidman, « Monk, WWE RAW, The Closer and Burn Notice lead cable viewing - Ratings », sur TV by the Numbers, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 21 septembre 2016).
  58. a et b (en) « The Hidden Enemy Trivia Gallery », sur StarWars.com (consulté le 21 mai 2016).
  59. Star Wars: The Clone Wars - L'intégrale de la saison 1. L'Ennemi caché : interviews du réalisateur et de l'équipe de production. DVD, 2009.
  60. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Blue Shadow Virus », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  61. (en) Robert Seidman, « Updated: NBA All-Star festivities, The Closer, WWE RAW, and Monk lead week, Damages to return despite ratings - Ratings », sur TV by the Numbers, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 21 septembre 2016).
  62. Star Wars: The Clone Wars - L'intégrale de la saison 1. Le Virus de l'ombre bleue : interviews du réalisateur et de l'équipe de production. DVD, 2009.
  63. (en) « Blue Shadow Virus Trivia Gallery », sur StarWars.com (consulté le 21 mai 2016).
  64. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Mystery of a Thousand Moons », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  65. (en) Robert Seidman, « WWE RAW, The Closer and Monk lead weekly cable viewing - Ratings », sur TV by the Numbers, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 21 septembre 2016).
  66. (en) « Mystery of a Thousand Moons Trivia Gallery », sur StarWars.com (consulté le 21 mai 2016).
  67. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Storm Over Ryloth », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  68. (en) Robert Seidman, « WWE RAW, The Closer and President Obama lead cable viewing - Ratings », sur TV by the Numbers, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 21 septembre 2016).
  69. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Innocents of Ryloth », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  70. (en) Robert Seidman, « iCarly, Burn Notice and WWE RAW top cable charts - Ratings », sur TV by the Numbers, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 21 septembre 2016).
  71. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Liberty on Ryloth », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  72. (en) Robert Seidman, « WWE RAW, Cars, Hannah Montana and SpongeBob Lead Weekly Cable Viewing - Ratings », sur TV by the Numbers, (consulté le 26 décembre 2014).
  73. a et b (en) « Liberty on Ryloth Trivia Gallery », sur StarWars.com (consulté le 23 mai 2016).
  74. a b c d e et f (en) « The Clone Wars Episode Guide: Hostage Crisis », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine (consulté le 25 septembre 2016).
  75. (en) Robert Seidman, « WWE RAW, Hannah Montana and Northern Lights lead cable show rankings - Ratings », sur TV by the Numbers, (consulté le 26 décembre 2014).
  76. a et b (en) « Hostage Crisis Trivia Gallery », sur StarWars.com (consulté le 23 mai 2016).
  77. a et b (en) Brian Lowry, « Review: Star Wars: The Clone Wars », sur Variety, (consulté le 2 août 2016).
  78. (en) Rob Owen, « TV Review: Clone more intense than film », sur Pittsburgh Post-Gazette, (consulté le 2 août 2016).
  79. a et b (en) Eric Goldman, « Star Wars: The Clone Wars - Season 1 Review », sur IGN, (consulté le 2 août 2016).
  80. (en) « Quick View: Star Wars: The Clone Wars », sur Newsday, (consulté le 2 août 2016).
  81. (en) James Hibberd et Kimberly Nordyke, « First look: Star Wars: The Clone Wars TV series », sur The Hollywood Reporter, archivé sur Archive.is, (consulté le 2 août 2016).
  82. (en) Barry Garron, « TV Review: Star Wars: The Clone Wars », sur The Hollywood Reporter, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 2 août 2016).
  83. (en) « Star Wars: The Clone Wars - The Short List of Things to Do », sur Time (consulté le 2 août 2016).
  84. (en) Troy Patterson, « The End of Star Wars », sur Slate, (consulté le 2 août 2016).
  85. (en) « Are these the droids you're looking for? George Lucas unleashes Star Wars: The Clone Wars », sur Chicago Tribune, (consulté le 2 août 2016).
  86. (en) « Star Wars: The Clone Wars - Season 1 Reviews », sur Metacritic (consulté le 2 août 2016).
  87. (en) « 89. Star Wars: The Clone Wars », sur IGN (consulté le 15 septembre 2017).
  88. (en) « Annie Awards: 36th Annie Awards », sur Annie Awards, archivé sur Wayback Machine (consulté le 15 septembre 2017).
  89. (en) « The Saturn Awards nominees are lead by The Dark Knight », sur HitFix (en), (consulté le 2 août 2016).
  90. a et b (en) Brian Murphy, « Review – Star Wars Clone Wars: A Galaxy Divided », sur HoboTrashcan (consulté le 7 juin 2016).
  91. a et b (en) David Lambert, « Star Wars: The Clone Wars - Warner/Lucasfilm Press Release Posted for Vol. 2: Clone Commandos DVD », sur TVShowsOnDVD, (consulté le 7 juin 2016).
  92. a b et c (en) « Star Wars: The Clone Wars The Complete Season One on DVD and Blu-Ray », sur StarWars.com, archivé sur Wayback Machine, (consulté le 7 juin 2016).
  93. (en) « The Clone Wars: DVD & Blu-Ray », sur Star Wars Books (consulté le 31 juillet 2016).
  94. « Test Blu-ray : Star Wars : The Clone Wars - saison 1 », sur SeriesLive, archivé sur Archive.is, (consulté le 3 janvier 2017).
  95. « Star Wars: The Clone Wars - Saison 1 - Volume 1 », sur DVDFr (consulté le 7 juin 2016).
  96. « Star Wars: The Clone Wars - Saison 1 - Volume 2 », sur DVDFr (consulté le 7 juin 2016).
  97. « Star Wars: The Clone Wars - Saison 1 - Volume 3 », sur DVDFr (consulté le 7 juin 2016).
  98. « Star Wars: The Clone Wars - Saison 1 - Volume 4 », sur DVDFr (consulté le 7 juin 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 5 octobre 2016 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.
La version du 5 octobre 2016 de cet article a été reconnue comme « bon article », c'est-à-dire qu'elle répond à des critères de qualité concernant le style, la clarté, la pertinence, la citation des sources et l'illustration.