Fusil de précision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fusil.
Légionnaire français utilisant un fusil FR-F2 calibre 7,62.

Le fusil de précision, aussi appelé fusil à lunette, est une arme destinée à permettre des tirs plus précis qu'un fusil d'assaut classique. Il s'agit de l'arme des tireurs d'élite.

Le terme de « fusil de précision » n'est utilisé que pour les applications militaires et de maintien de l'ordre, ce qui exclut les carabines de chasse équipées de lunettes.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Lunette de visée de grossissement x 4.
Article détaillé : Lunette.

Tous les fusils de précision comportent une lunette de visée qui, par son grossissement (fixe ou variable) permet de mieux voir sa cible (même s'il y a quelques rares exceptions, comme le fusil type 99 en 7,7 mm japonais de 1939 ou le Mauser 1918 T-Gewehr (en) allemand cal. 13,3 mm de 1918).

Leurs caractéristiques sont très différentes selon le type considéré. On distingue trois grandes catégories de fusils de précision, adaptés à différents usages : le fusil d'assaut, le fusil de précision de calibre moyen et le fusil de précision de gros calibre (fusil anti-matériel).

Cependant, toutes les variations sont possibles entre ces différents types, en particulier avec la multiplicité récente des calibres qui comblent les trous entre les calibres principaux : le .338 Lapua Magnum, intermédiaire entre le 7,62 mm OTAN et le 12,7 mm OTAN, puis le calibre .408 Cheyenne Tactical, intermédiaire entre le .338 Lapua Magnum et le .50 BMG, ce dernier étant interdit pour les tirs anti-personnels par la convention de Genève.

Types[modifier | modifier le code]

Fusil d'assaut (5,56 mm)[modifier | modifier le code]

HK 33 (version Sniper) équipé d'une lunette.
Article détaillé : Fusil d'assaut.

Généralement calibré en 5,56 mm OTAN, le fusil d'assaut est modifié généralement par l'ajout d'une lunette, une queue de détente modifiée, éventuellement une crosse plus ergonomique, un bipied et/ou un canon lourd, voire flottant.

Du fait de sa filiation avec le fusil d'assaut d'origine, il conserve son calibre et sa mécanique, et de ce fait tire en semi-automatique.

On peut citer comme exemple les dérivés du M16 (M110 SASS, Mk.12, SAM-R, SDM-R), le HK G-3SG/1 ou le SIG 550 Sniper.

Fusil de précision de calibre moyen (7,62 mm)[modifier | modifier le code]

Fusil SVD (Dragunov), modèle bois.

Généralement calibré en 7,62 mm OTAN, le fusil de précision de calibre moyen peut être :

Fusil de précision de gros calibre (12,7 mm et plus)[modifier | modifier le code]

Fusil de précision de l'armée israélienne IDF Barak (HTR 2000 (en)) calibre .338 Lapua Magnum.
Article détaillé : Fusil anti-matériel.

Généralement calibré en 12,7 mm OTAN, le fusil de précision de gros calibre est apparu plus récemment (premières utilisations au Viêt Nam) et permet d'atteindre des distances allant jusqu'à plus de 2 km.

Il est est surtout utilisé pour détruire du matériel adverse, ainsi que pour le « contre-sniping ». Il est également employé pour la neutralisation de terroristes ou de preneurs d'otages.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Tireur de précision et Sniper.
Tireurs d'élite du 2e Régiment étranger d'infanterie (France) en Afghanistan.
  • Les fusils de précision de petit ou moyen calibre et généralement semi-automatiques sont principalement utilisés par les tireurs de précision (aussi appelé sharpshooter, marksman, ou tirailleur).
  • Les fusils de précision de moyen ou gros calibre à répétition manuelle sont principalement utilisés par les snipers (en français « tireurs embusqués ») car ils tirent peu et à grande distance.
  • Les fusils de précision employés pour le déminage peuvent être de type standard (utilisé pour les autres tâches) ou spécifiques (généralement de faible précision par rapport aux fusils employés par les tireurs, par exemple le M14 SMUD). Ils sont employés pour la destruction de mines (terrestres ou marines) ou de charges explosives non-explosées, emploi qui nécessite surtout des munitions spéciales.
  • Les fusils de gros calibres (arrivés dans les années 1990) employés pour le tir antimatériel qui permet de détruire des équipements légers (véhicules non blindés ou légèrement, avions au sol, hélicoptères au sol ou même en vol lent à basse altitude, antennes radar, etc.).
  • Les fusils de gros calibres sont également appréciés pour le contre-sniping qui consiste à neutraliser les tireurs embusqués adverses, pour assurer la sécurité des soldats ou des civils. Dans cet emploi, les fusils de gros calibre permettent d'engager des tireurs embusqués adverses en restant hors de leur portée (si ces derniers ont des armes de catégorie inférieure), et de les neutraliser même s'ils s'abritent dans des bâtiments grâce à la puissance des munitions de gros calibre.
  • Les fusils de précision sont également utilisés pour le tir depuis des hélicoptères, phénomène assez récent, cette spécialité étant principalement enseignée au sein des forces spéciales.
  • Les fusils de précision sont également utilisés par les unités d'intervention de la police lors de leurs diverses interventions contre des personnes armées, pour les libérations d'otages et pour couvrir une zone où se trouve une personnalité à protéger.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]