Lévitation (paranormal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lévitation.
Lévitation de Daniel Dunglas Home (1852)

La lévitation est le fait, pour un être ou un objet, de se déplacer ou de rester en suspension au-dessus du sol, sous l'effet d'une force plus grande que la gravitation ou pour diverses raisons non scientifiques invoquées par les tenants d'une explication surnaturelle.

Ce phénomène peut être envisagé d'un point de vue scientifique (voir lévitation), religieux (voir dons du Saint Esprit), paranormal (voir télékinésie) ou plus simplement dans la catégorie de l'illusionnisme.

La lévitation est également un thème fréquent au sein de la science-fiction, notamment dans les mangas et les jeux vidéo.

Alexandra David-Néel et John A. Keel entre autres écrivains ont affirmé avoir été les témoins de scènes de lévitations, au Tibet et en Inde[1],[2].

La lévitation comme phénomène paranormal[modifier | modifier le code]

La lévitation (du latin levitas, légèreté) est un mot inventé dans le dernier quart du XIXe siècle par des anglais pour désigner toute forme de suspension d'objets dans le vide. La lévitation physique d'objets peut être provoquée par des actions électrostatiques ou électrodynamiques, par magnétisme, ultrasons, ou rayons laser. Mais la lévitation d'un individu (le corps qui se soulève du sol), que certains témoignages prétendent être un phénomène réel, n'est pas reconnue par la science[3].

Il existe cependant des témoignages de personnes en lévitation recensés depuis le VIIIe siècle dont ceux de contemporains de Joseph de Cupertino aux XVIIe siècle sont parmi les plus célèbres[réf. nécessaire]. Plus récemment, Mark Twain et Napoléon III ont témoigné que Daniel Dunglas Home avait lévité devant leur yeux[réf. nécessaire]. Certains textes de l'hindouisme[4] et du bouddhisme[5] relatent des phénomènes de lévitation antérieurs à ces dates.

Personnalités qui auraient cette capacité[modifier | modifier le code]

Joseph de Cupertino représenté en lévitation sur une gravure du XVIIIe siècle

Personnalités réelles[modifier | modifier le code]

Personnalités de fiction[modifier | modifier le code]

Affiche présentant Harry Kellar dans « la lévitation de la princesse Karnack »

Illusionnistes[modifier | modifier le code]

Le thème de la lévitation dans les mouvements spirituels contemporains[modifier | modifier le code]

D'un point de vue religieux, le phénomène de la lévitation serait produit par l'Esprit Saint, une divinité, un poltergeist ou un pouvoir surnaturel (siddhi en Inde).

Méditation transcendantale[modifier | modifier le code]

Au cours des années 1990, le Parti de la loi naturelle[7], un parti politique émanant du mouvement de Méditation transcendantale fondé par Maharishi Mahesh Yogi, affirmait pouvoir réduire et éliminer les problèmes de la société par l'application du programme de MT-Sidhi[7], incluant le « vol yogique », qui se manifeste, dans sa première phase, par des bonds[8]. Ces bonds étaient présentés comme les prémices de la lévitation, le parti prétendait, que si la racine carrée de 1 % de la population mondiale (soit 8 000 personnes environ) pratiquaient collectivement ce « vol yogique », il se produirait alors une « vague de paix » dans le monde entier qui ferait baisser le taux de criminalité et de mort violente.

Les Siddhis (ou « pouvoirs ») sont des techniques yogiques mentionnées dans le Yoga-Sûtra de Maharishi Patañjali au troisième chapitre : "Vibhūti pāda". Laghimā, un des huit "siddhis" majeurs consiste à « devenir aussi léger qu’une plume » (et donc à léviter).

Falun Gong[modifier | modifier le code]

Le système d'exploitation GNU représenté par un gnou, ici en lévitation

Selon certaines biographies[9], Li Hongzhi, fondateur du Falun Gong, aurait pratiqué la lévitation dès l'âge de 8 ans et prétendrait pouvoir transmettre ce pouvoir à ses adeptes[10].

Aum Shinrikyo[modifier | modifier le code]

Shoko Asahara, le gourou de Aum Shinrikyo, prétendait également pouvoir léviter et l'enseigner à ses adeptes[11].

La lévitation dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

La publicité utilise fréquemment des images de personnes en lévitation pour symboliser la sérénité[12] ou la légèreté[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mystiques et magiciens du Tibet par Alexandra David-Néel, Pocket, 2003
  2. Jadoo, John A. Keel, J Messner, 1957
  3. Joachim Bouflet La Lévitation Le Jardin des Livres
  4. Yoga Sutra de Patañjali aux environs du IIe siècle av. J.-C.
  5. Schulberg, Lucille Historic India (Great Ages of Man: A History of the World's Cultures) 1968:New York Time Inc. Page 69 Un bas relief représente la lévitation du Bouddha
  6. Le secret derrière la lévitation des yogis indiens
  7. a et b Spot de campagne du parti de la loi naturelle aux élections européennes de 1994.
  8. Vol Yogique, Technologie pour la paix.
  9. Zhuan Fallun
  10. Sur Libération
  11. Sur le site de la BBC
  12. Sur le site de l'INA
  13. Sur le site de l'INA

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olivier Leroy, La lévitation, contribution historique et critique à l'étude du merveilleux, éditions Valois, 1928.
  • Herbert Thurson, Les Phénomènes physiques du mysticisme, Gallimard, 1961.
  • Xavier Yvanoff, La Chair des anges : les phénomènes corporels du mysticisme, Seuil, Paris, 1998 (ISBN 978-2020551182).
  • Joachim Bouflet, La Lévitation in Encyclopédie des phénomènes extraordinaires dans la vie mystique T1, Le jardin des Livres, Paris, 2001 (ISBN 29145690401).
  • Joachim Bouflet, La Lévitation chez les mystiques, Le Jardin des Livres, Paris, 2006 (ISBN 978-2914569279).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]