Élections à Dunkerque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette liste regroupe les résultats des derniers scrutins ayant eu lieu à Dunkerque.

Élections européennes[modifier | modifier le code]

Les résultats de l'élection à Dunkerque diffèrent de ceux du pays, les socialistes résistant mieux au raz-de-marée : la liste de UMP arrive effectivement en tête avec 23,79 % (27,87 % au niveau national), la liste est cependant talonnée par le PS avec 22,21 % (16,48 %), arrive ensuite Europe Écologie avec 13,73 % (16,28 %), puis le FN ayant recueilli 9,04 % (6,34 %), enfin le MoDem obtient 8,58 % (8,45 %)[1], les autres ayant moins de 6 %. L'abstention suit la moyenne nationale avec un taux de 59,23 % (59,35 %).

Pour cette élection, les résultats à Dunkerque divergent quelque peu de la moyenne nationale, le PS arrive en tête avec 33,25 % (contre 28,90 % au niveau national), arrive ensuite la liste du Front National avec 14,26 % (9,81 %), puis l'UMP avec 14,22 % (16,64 %), l'UDF recueille 8,94 % (11,96 %) et les Verts obtiennent 8,63 % (7,41 %)[2]. Les autres listes recueillent moins de 6 %. L'abstention étant de 58,15 %, ce qui suit la moyenne nationale de 57,24 %[3].

Élections présidentielles[modifier | modifier le code]

La ville a suivi la moyenne nationale en donnant 52,30 % (53,06 % au niveau national) des voix à Nicolas Sarkozy contre 47,70 %(46,94 %) pour Ségolène Royal, l'abstention étant de 16,73 % (16,03 %)[4].


Dunkerque à l'image de la France, a massivement voté pour Jacques Chirac en lui attribuant 79,16 % (82,21 %) de ses voix, et donc 20,84 % (17,79 %) pour Jean-Marie Le Pen, l'abstention ayant été de 22,93 % (20,29 %)[5]. À noter que Lionel Jospin recueille au premier tour 17,54 %, Jean-Marie Le Pen obtient 19,49 % et Jacques Chirac est accrédité de 18,12 % des voix. L'abstention étant de 29,22 %[6].

Élections régionales[modifier | modifier le code]

Lors du 1er tour du 21 mars, les Dunkerquois, à l'image du Nord-Pas-de-Calais, votent majoritairement pour trois listes : La première, celle de Daniel Percheron du PS à 35,09 % (29,89 % au niveau régional), puis celle de Carl Lang du FN à hauteur de 18,14 % (17,94 %) et enfin celle de Jean-Paul Delevoye soutenue par 16,18 % (17,27 %). À l'issue du second tour, la liste vainqueur est celle de Daniel Percheron qui obtient à Dunkerque 51,68 % des voix, taux très proche du score régional de 51,84 %, ce qui lui permet d'avoir 73 sièges au conseil régional. La liste de l'UMP réunit 28,93 % dans la ville, pour 28,43 % dans la région, elle obtient ainsi 24 sièges, enfin la liste frontiste recueille 19,39 % des voix, là où elle en a 19,73 % dans le Nord-Pas-de-Calais, ayant 16 sièges[7],[8]. On peut constater que Dunkerque, comme souvent, obtient des scores très proches de ceux de la région, notamment au second tour.

Élections législatives[modifier | modifier le code]

  • du  :
    • Douzième circonscription : lors du premier tour, seuls les deux candidats du second tour recueillent 10 % des voix, Christian Hutin (DVG) qui obtient 37,08 % des bulletins et Jacqueline Gabant créditée de 23,17 %, 44,59 % des électeurs étant abstentionnistes. Au second tour, Christian Hutin est élu avec 63,95 % des suffrages devant Jacqueline Gabant soutenue par 36,05 %, le taux d'abstention a été de 46,19 %[9].
    • Treizième circonscription : à la suite du premier tour, les deux listes présentes au second tour sont les seules à recueillir plus de 5 %. En effet, le maire de Dunkerque, Michel Delebarre, obtient 40,50 % des voix alors que Franck Dhersin, maire de Téteghem, est soutenu par 39,90 % des suffrages, l'abstention étant de 36,47 %. Le député sortant est réélu avec 53,12 % des voix face à Franck Dhersin ayant obtenu 46,88 %, l'abstention ayant été de 33,23 %[10].
  • du  :
    • Douzième circonscription : Le premier tour offre un duel entre le socialiste Jean Le Garrec ayant recueilli 30,45 % des voix et la frontiste Marion Auffray obtenant 17,89 %. Lors du second tour, Jean Le Garrec est élu avec 64,19 % des voix devant son adversaire recueillant 35,81 %. L'abstention ayant été de 45,52 % au second tour contre 41,08 % au premier[11].
    • Treizième circonscription : Au soir du premier tour, les deux candidats du second tour sont Michel Delebarre avec 38,02 % des voix et Franck Dhersin (UMP) accrédité de 35,25 %, l'abstention étant de 35,91 %. Lors du second tour, Michel Delebarre est élu député grâce à un score de 51,61 % contre 48,39 % pour son adversaire de droite. L'abstention ayant été de 37,10 %[12]

Élections municipales[modifier | modifier le code]

Lors du premier tour, le maire sortant Michel Delebarre recueillant 49,87 % des suffrages est mis en ballotage favorable par la liste de droite de Franck Dhersin obtenant 30,93 % et celle du MNR de Philippe Eymery avec 13,20 %. L'abstention ayant été de 39,40 %[13]. À l'issue du second tour, Michel Delebarre est réélu avec 55,64 % des suffrages, face aux 31,87 % de Dhersin et 12,49 % de Eymery, 40,65 % des inscrits étant abstentionnistes[14].

Élections cantonales[modifier | modifier le code]

Canton de Dunkerque-Est :

Au soir du premier tour, les deux candidats qualifiés pour le second tour sont le socialiste Alain Vanwaefelghem, 1er adjoint au maire de Dunkerque et le candidat de la majorité présidentielle, maire de Zuydcoote, Paul Christophe. Sur l'ensemble du canton, ils recueillent respectivement 31,96 % et 27,69 % des voix[15]. Cependant dans la partie dunkerquoise du canton, Paul Christophe est devancé par le frontiste Bertrand Meurisse qui obtient 21,18 % contre 19,83 %. M.Vanwaefelghem y arrive également en tête avec 37,82 % des suffrages, la candidate d'Europe-Ecologie les Verts Eveline Lelieur est accréditée de 12,16 % (can:10,60 %) des voix, vient ensuite la candidate Divers Droite Edith Varet avec 5,24 % (4,27 %) et enfin la candidate du parti communiste Delphine Castelli reçoit 3,81 % (3,62 %). L'abstention dans la ville a été similaire à celle de l'ensemble du canton, 56,05 % contre 55,34 %[16].
Au terme d'un second tour serré c'est Alain Vanwaefelghem qui est nommé conseiller général avec 53,22 % des suffrages sur l'ensemble du canton contre 46,78 % pour son adversaire Paul Christophe[15]. À Dunkerque, l'écart est plus important, le nouvel élu obtenant 60,65 % des voix contre 39,35 %. Quant à l'abstention, elle s'élève à 53,65 % pour la ville, alors qu'elle est de 52,88 % dans le canton[17]. M.Vanwaefelghem étant conseiller municipal de Dunkerque et surtout maire de Rosendaël, quartier de la ville inclus dans le canton, il est logique qu'il obtient un score plus favorable dans la ville que par rapport à l'ensemble du canton.

Canton de Coudekerque-Branche :

À la suite du premier tour, les résultats permettent au socialiste, Joël Carbon, conseiller municipal de Coudekerque-Branche et la frontiste Sandra Kaz de se présenter au second tour, le premier a obtenu 36,78 % des voix alors que la seconde recueille 24,40 % des suffrages sur l'ensemble du canton[18]. Le rapport de force est similaire pour la partie dunkerquoise du canton puisque M.Carbon reçoit 32,62 % des voix contre 21,17 % pour Mme.Kaz[19]. Les candidats éliminés sont l'écologiste Claudine Ducellier avec 13,31 % (9,90 %), le divers droite Michel Delbar avec 8,99 % (7,34 %), le candidat de la majorité Alexandre Distanti avec 8,98 % (7,91 %), la divers droite Véronique De Miribel avec 7,17 % (4,14 %), le communiste Gaëtan Lacassaigne avec 4,13 % (4,75 %) et enfin la candidate Modem Marie-Colette Yana-Pladys avec 3,63 % (4,75 %).
Le second tour donne pour vainqueur M.. Carbon avec 64,15 % des suffrages contre 35,85 %[18] pour l'ensemble du canton. Le résultat est similaire à Dunkerque, puisque le vainqueur recueille 66,20 % des voix alors que la vaincue obtient 33,80 %. Concernant l'abstention, elle a été plus faible au second tour qu'au premier, respectivement 62,90 % contre 58,33 %[19].

Canton de Grande-Synthe :

Les suffrages issus du premier tour offrent un duel entre le socialiste Roméo Ragazzo, maire de Fort-Mardyck et le frontiste Pierre Bonnet, les deux candidats ayant reçu respectivement 43,96 % et 32,82 % des voix de l'ensemble du canton[20]. Dans la partie dunkerquoise de celui-ci, ils arrivent également en tête avec 45,00 % et 38,21 % des voix. Arrive ensuite Féthi RIAH Sans étiquette (7,5 %), suivi de l'écologiste Agnès EVRARD (6,7 %), Dany WALLYN du Parti communiste (5,1 %), Jean-Claude MORET Extrême gauche (2,4 %) et François PISAREK Extrême gauche (1,6 %). Le vainqueur du second tour est M.Ragazzo qui récolte 63,25 % des voix au niveau du canton contre 36,75 % pour M.Bonnet[20]. Les résultats sont plus serrés pour Dunkerque où le vainqueur obtient 57,64 % contre 42,36 % pour son adversaire. L'abstention pour les deux tours a été plus faible à Dunkerque (55,70 % puis 51,49 %)[21] que pour l'ensemble du canton (62,17 % puis 57,56 %).

Canton de Dunkerque-Ouest :

À l'issue du premier tour, la socialiste Marie Fabre et la candidate de l'UMP Jacqueline Gabant arrivent en tête avec respectivement 47,73 % (can:48,59 %) des voix et 21,05 % (19,32 %). Arrivent ensuite Marcel Lefevre (Les Verts) à 13,67 % (13,48 %), la frontiste Françoise Coolzaet créditée de 12,00 % des suffrages (11,20 %) et enfin le candidat du PC Fabrice Kharfallah avec 6,42 % des voix (6,54 %). Lors du second tour, Marie Fabre remporte, haut la main, l'élection puisqu'elle recueille 77,76 % des voix à Dunkerque, et au total 75,01 % dans le canton[22]. L'abstention à Dunkerque ayant été au premier tour de 43,46 % et de 59,32 % au second[23], la grande différence entre les deux tours peut s'expliquer par le fait que les élections cantonales et municipales se déroulant le même jour, les Dunkerquois ont moins voté au second tour car les municipales se sont joués en un tour, ils ne se sont pas déplacés que pour les cantonales.

Canton de Dunkerque-Est :

Le premier tour offre un ballotage entre la socialiste Danièle Thinon avec 38,49 % (34,90 %) des voix et Franck Dhersin obtenant 32,18 % (33,91 %). Les candidats battus étant Ghislaine Vancauwenberghe du Front National à 13,10 % (13,84 %), le vert Philippe Rousselle à 8,34 % (8,28 %), le communiste Claude Tange à 4,00 % (5,09 %)et enfin le candidat d'extrême gauche Jacques Volant à 3,90 % (4,09 %), l'abstention étant de 38,46 % à Dunkerque. Au soir du deuxième tour, Danièle Thinon est élue avec 54,90 % des suffrages à Dunkerque, 53,56 % dans le canton contre Franck Dhersin recueillant 45,10 % (46,44 %) des voix, 33,63 % des inscrits dunkerquois étant abstentionnistes[24],[25]. On peut constater que les relatives différences entre les résultats du canton et ceux de Dunkerque, bien que la ville représente un peu près la moitié des inscrits, sont dues au fait que Franck Dhersin est maire de Téteghem, ville appartenant au canton, il bénéficie, à l'image de Michel Delebarre pour Dunkerque, d'un électorat fidèle[26].

Canton de Coudekerque-Branche :

Lors du premier tour, les deux candidats admis au second tour sont le socialiste Joël Carbon avec 35,77 % (40,78 %) des suffrages et le candidat de l'UMP Stéphane Croo obtenant 27,09 % (21,27 %), devançant ainsi le frontiste Guy Gouteau avec 15,27 % (16,44 %) et le Vert Luc Bonnenfant à 9,78 % (8,16 %) des voix, les autres candidats (PC et plusieurs d'extrême-gauche) recueillent moins de 4 %. L'abstention étant de 40,12 % à Dunkerque. À l'issue du second tour, Joël Carbon est élu avec 56,79 % des voix à Dunkerque, pour un total de 63,99 %, Stéphane Croo obtenant 43,21 % (36,01 %)[27]. L'abstention ayant été de 37,22 %[28]. Les différences que l'on peut constater entre les résultats dans le canton et ceux de Dunkerque peuvent être expliquées par le fait que Coudekerque-Branche, chef-lieu du canton représentant la moitié de l'électorat de celui-ci, est ancrée à gauche[29] et également par le fait que les quartiers de Dunkerque dans le canton sont une partie de Malo et de Rosendaël, quartiers plus à droite que le reste de la ville.

Canton de Grande-Synthe :

Au cours du premier tour, deux candidats recueillent à eux deux 60 % des voix, le socialiste Roméo Ragazzo crédité de 38,39 % (39,09 %) et le frontiste Yannick Le Floc'h ayant 26,13 % (21,65 %), arrivent ensuite la candidate divers gauche Clémence Declercq avec 4,80 % (10,87 %) et le communiste Daniel Liennart obtenant 5,67 % (8,72 %). Les autres candidats (UMP, Verts et d'extrême gauche) recueillent moins de 8 % des voix dans le canton, bien qu'ils fassent des scores plus élevés à Dunkerque (respectivement 9,75 %, 8,64 % et 6,63 %). L'abstention ayant été de 38,64 % à Dunkerque. À la suite du second tour, Roméo Ragazzo remporte l'élection avec un score de 64,97 % des suffrages à Dunkerque et un total de 69,57 % dans tout le canton. Yannick le Floc'h obtenant donc 35,03 % (30,47 %)[30]. 35,51 % des inscrits dunkerquois étant abstentionnistes au second tour[31]. Les différences entre les résultats du canton et ceux de Dunkerque, peuvent être expliquées par le fait que Roméo Ragazzo, étant maire de Fort-Mardyck, appartenant au canton, a bénéficié d'un électorat fidèle[32].

Référendum sur la Constitution européenne du [modifier | modifier le code]

À l'image de la France, Dunkerque a voté largement contre, le « non » l'a emporté avec 59,17 % (54,68 % au niveau national) contre 40,83 % (45,32 %) pour le « oui ». L'abstention ayant été de 31,3 % (30,66 %)[33].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Résultat des élections européennes de 2009 à Dunkerque », sur http://elections.lefigaro.fr/,
  2. « Diagramme des scores des différents partis aux européennes de 2004 », sur http://elections.lefigaro.fr/,
  3. « Résultats nationaux des européennes de 2004 », sur http://www.france-politique.fr/,
  4. « Résultats de l'élection présidentielle à Dunkerque en 2007 », sur http://www.journaldunet.com/,
  5. « Ministère de l'Intérieur : résultat par commune de l'élection présidentielle », sur interieur.gouv.fr,
  6. « Ministère de l'Intérieur : résultat par commune du 1er tour de l'élection présidentielle de 2002 », sur interieur.gouv.fr,
  7. « Résultats des deux tours des élections régionales de 2004 à Dunkerque », sur interieur.gouv.fr,
  8. « Résultats des deux tours des élections régionales dans le Nord-Pas-de-Calais et répartition des sièges », sur interieur.gouv.fr,
  9. « Résultat des élections législatives de 2007 dans la douzièm circonscription du Nord », sur interieur.gouv.fr,
  10. « Résultat des élections législatives de 2007 dans la treizième circonscription du Nord », sur interieur.gouv.fr,
  11. « Résultat des élections législatives de 2002 dans la douzième circonscription du Nord », sur interieur.gouv.fr,
  12. « Résultat des élections législatives de 2002 dans la treizième circonscription du Nord », sur interieur.gouv.fr,
  13. « Résultats des municipales de 2001 pour les villes de plus de 9000 habitants pour le premier tour », sur interieur.gouv.fr,
  14. « Résultats des municipales de 2001 pour les villes de plus de 9000 habitants pour le second tour », sur interieur.gouv.fr,
  15. a et b « Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Dunkerque-Est », sur interieur.gouv.fr,
  16. « Résultats des élections cantonales de 2011 à Dunkerque », sur http://www.lavoixdunord.fr/,
  17. « Résultats des élections cantonales de 2011 à Dunkerque (canton de Dunkerque-Est) », sur interieur.gouv.fr,
  18. a et b « Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Coudekerque-Branche », sur interieur.gouv.fr,
  19. a et b « Résultats des élections cantonales de 2011 à Dunkerque (canton de Coudekerque-Branche) », sur interieur.gouv.fr,
  20. a et b « Résultats des élections cantonales de 2011 dans le canton de Grande-Synthe », sur interieur.gouv.fr,
  21. « Résultats des élections cantonales de 2011 à Dunkerque (canton de Grande-Synthe) », sur interieur.gouv.fr,
  22. « Résultats des élections cantonales de 2008 dans le canton de Dunkerque-Ouest », sur interieur.gouv.fr,
  23. « Résultat des élections cantonales de 2008 à Dunkerque (partie composant le canton de Dunkerque-Ouest) », sur interieur.gouv.fr,
  24. « Résultat des élections cantonales de 2004 à Dunkerque (partie Canton de Dunkerque Est) », sur interieur.gouv.fr,
  25. « Résultat des élections cantonales de 2004 dans le canton de Dunkerque-Est », sur interieur.gouv.fr,
  26. « Résultat des élections cantonales de 2004 à Tétéghem », sur http://www.interieur.gouv.fr/,
  27. « Résultat des élections cantonales de 2004 dans le canton de Coudekerque-Branche », sur interieur.gouv.fr,
  28. « Résultat des élections cantonales de 2004 à Dunkerque (partie Canton de Coudekerque-Branche) », sur interieur.gouv.fr,
  29. « Résultat des élections cantonales de 2004 à Coudekerque-Branche », sur interieur.gouv.fr,
  30. « Résultat des élections cantonales de 2004 dans le canton de Grande-Synthe », sur interieur.gouv.fr,
  31. « Résultat des élections cantonales de 2004 à Dunkerque (partie Canton de Grande-Synthe) », sur interieur.gouv.fr,
  32. « Résultat des élections cantonales de 2004 à Fort-Mardyck », sur interieur.gouv.fr,
  33. « Résultat du référendum sur la Constitution européenne de 2005 », sur http://www.journaldunet.com/,