Tour du Leughenaer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tour du Leughenaer
Dunkerque phare.jpg

La Tour du Leughenaer

Présentation
Type
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Géographie
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Place du MinckVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte du Nord
voir sur la carte du Nord
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

La Tour du Leughenaer (ancienne graphie du mot néerlandais leugenaar qui signifie « menteur ») est une tour octogonale de 30 mètres de haut à Dunkerque. Érigée vers 1450, cette tour est le monument le plus ancien de la ville. Elle a été édifiée par Jacques Desfontaines, entourée au XVIIIe siècle d'une plate-forme de surveillance du port, puis rehaussée en 1814 pour y installer une lanterne de phare. Elle a conservé une grande partie de ses dispositifs techniques du XIXe siècle[1].

La Tour est classée Monument historique en 1995[1].

La légende des naufrageurs[modifier | modifier le code]

C’est bien après son édification qu’elle fut affublée du surnom de « Tour du Menteur ». Elle fut baptisée ainsi suite à l’échouage, sur les bancs de sable de la rade, de nombreux bateaux pourtant guidés par les signaux émis de son sommet. Au fil des ans, la légende des « naufrageurs » prit forme : les Dunkerquois auraient envoyé de faux signaux afin d’échouer volontairement les embarcations pour les piller. En réalité, si certains navires n’atteignaient jamais le port, c’était surtout à cause du chenal d’accès trop sinueux[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice no PA00107495, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Dunkerque Magazine n°163, avril 2006

Sur les autres projets Wikimedia :