Emmanuel Laurentin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Emmanuel Laurentin, né le à Poitiers, est un homme de radio français, animateur sur France Culture de La Fabrique de l'histoire jusqu'en 2019, émission qu'il a créée en 1999. Passionné d'histoire et de journalisme, il se définit lui-même comme un « journaliste d’histoire »[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Emmanuel Laurentin naît en 1960[2].

Après des études d'histoire médiévale à Poitiers (il y réalise sa maîtrise sur le sujet du recrutement des évêques de Saintes du XIe au XIIIe siècle[3], et envisage de faire une thèse sur les Lusignan[3]), sa tentative à l'agrégation d'histoire est infructueuse[3]. Il s'oriente finalement vers le journalisme à l'École supérieure de journalisme de Lille[4]. Il arrive sur les ondes de Radio France en 1986.

Après avoir brièvement travaillé pour France Inter[1],[4], il rejoint France Culture. Il y travaille d'abord en tant que rédacteur, avant de rejoindre l'équipe de Culture Matin, dont il fait la revue de presse de 1990 à 1996, et reprend en 1996 l’émission de Patrice Gélinet L'Histoire en direct[1],[4]. À partir de 1999, il anime l'émission La Fabrique de l'histoire, dont il est le créateur et également le producteur[5]. En 2008 lui est décerné le Prix Philippe Caloni du meilleur intervieweur[1].

Outre son parcours à la radio, Emmanuel Laurentin a été critique de romans policiers et s'est intéressé au thème de la détention[1].

Il fait également partie du comité de rédaction de la revue L'Histoire et du conseil de rédaction de la revue Esprit.

À la rentrée 2019, il anime une émission de débat d'actualité s'appelant Le Temps du débat du lundi au vendredi de 18h20 à 19h[6],[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La longue peine, Paris, Plume, 1989 (collectif)
  • Mon sang retombera sur vous (préf.), coll. « Points Seuil », Paris, Le Seuil, 2008
  • À quoi sert l'histoire aujourd'hui (dir.), Paris, Bayard/France Culture, 2010
  • La France et ses paysans, Paris, Bayard/France Culture, 2012
  • Que doivent-ils à l'histoire ? (dir.), Paris, Bayard, 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Communiqué du prix Philippe Caloni, soutenu par la SCAM
  2. Patrick Boucheron, « Emmanuel Laurentin, ici, l’onde », sur liberation.fr, (consulté le 22 octobre 2019).
  3. a b et c Emmanuel Laurentin, « Comment je ne suis pas devenu historien », sur https://revues.mshparisnord.fr:443/rhc, (consulté le 13 octobre 2020)
  4. a b et c Notice sur le site des Rencontres Enseignement et contexte culturel
  5. a et b Patrick Boucheron, « Emmanuel Laurentin, ici, l’onde », sur Libération.fr, (consulté le 13 octobre 2019)
  6. « Le Temps du débat » (consulté le 6 septembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]