Pont Morand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pont Morand (1976)
Le pont en 2009
Le pont en 2009
Géographie
Pays France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Métropole Métropole de Lyon
Commune Lyon
Coordonnées géographiques 45° 46′ 07″ N, 4° 50′ 22″ E
Fonction
Franchit Rhône
Fonction pont routier
Caractéristiques techniques
Longueur 187 m
Largeur 15,50 m
Historique
Anciens noms pont Saint-Clair
pont Rouge
pont de Bois
pont Affranchi (1793)
pont des Victoires (1794)
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Pont Morand (1976)
Géolocalisation sur la carte : Rhône-Alpes
(Voir situation sur carte : Rhône-Alpes)
Pont Morand (1976)
Géolocalisation sur la carte : Rhône
(Voir situation sur carte : Rhône)
Pont Morand (1976)
Géolocalisation sur la carte : Lyon
(Voir situation sur carte : Lyon)
Pont Morand (1976)

Le pont Morand est un pont sur le Rhône à Lyon.

Cinq ponts successifs ont occupé son emplacement.

Situation[modifier | modifier le code]

Le pont Morand relie le 1er arrondissement à l'ouest et le 6e arrondissement à l’est.

À l'ouest, il débouche sur la place Louis Pradel (qui jouxte la place Tolozan). Il y marque le début de la Presqu'île, cœur de Lyon depuis le Ier siècle ; il marque aussi la limite entre le quai Jean Moulin vers le sud et le quai André Lassagne vers le nord.

À l'est, il débouche sur la place du Maréchal-Lyautey, au point de rencontre du quai de Serbie vers le nord et du quai Sarrail vers le sud[n 1],[n 2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier a été construit en bois par l'architecte urbaniste Jean Antoine Morand, en 1774 (il n'existait alors qu'un autre pont sur le Rhône, celui de la Guillotière). Il est long de 208 m et large de 12 m. Il a porté plusieurs noms : pont Saint-Clair, pont Rouge ou de Bois à l'origine, pont Affranchi en 1793, pont des Victoires en 1794, puis pont Morand (attesté en 1810). En 1825, ce pont s'écroule ; il est remplacé par un pont volant pendant sa reconstruction. En 1854, il résiste à la crue qui emporte le pont Saint-Clair, qui vient heurter ses piles et bloquer les eaux. Mais dans les années 1880, ce pont vétuste menace de tomber en ruine et doit être limité à la circulation.

Démoli en 1886, il est remplacé par un pont à structure métallique reposant sur des piles de maçonnerie. Ce nouveau pont est long de 214,50 m, avec une chaussée de 11 m et deux trottoirs de 4,50 m. L'arche centrale est détruite par les Allemands en 1944. Le , un pont provisoire en bois, le pont du Bâtiment, est ouvert pour permettre la circulation pendant les travaux de reconstruction du pont Morand. Il est constitué d'un tablier de 205 m reposant sur dix piles sur pilotis.

Le pont définitif est rouvert le .

Il est démoli à son tour en 1974 dans le cadre des travaux du métro. En 1976, le pont actuel est inauguré.

Description[modifier | modifier le code]

Le pont actuel est en béton précontraint, long de 187 m. Il permet au métro de circuler à l'intérieur du tablier, tandis que les automobiles et les piétons sont en surface sur une chaussée de 15,50 m de large et deux trottoirs de 2 m. Conçu à l'origine comme le premier de deux ponts jumeaux, il est dans l'alignement du projet de la percée Morand-Martinière, à la différence des ponts précédents, qui étaient dans l'alignement du cours Franklin-Roosevelt (ancien cours Morand). Ce projet ayant été abandonné, le deuxième pont Morand n'a jamais été construit.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Pont Morand, carte interactive » sur Géoportail. Vous pouvez bouger la carte (cliquer et maintenir, bouger), zoomer (molette de souris ou échelle de l'écran), moduler la transparence, désactiver ou supprimer les couches (= cartes) avec leurs échelles d'intensité dans l'onglet de "sélection de couches" en haut à droite, et en ajouter depuis l'onglet "Cartes" en haut à gauche. Les distances et surfaces se mesurent avec les outils dans l'onglet "Accéder aux outils cartographiques" (petite clé à molette) sous l'onglet "sélection de couches".
  2. « Vue en caméra de rue depuis le pont Morand vers l'est », sur google.fr/maps
    On peut faire glisser la vue vers la gauche ou la droite (placer le curseur sur le côté droit ou gauche de la vue, cliquer sur le bouton gauche de la souris, maintenir le bouton appuyé et faire glisser la vue vers la gauche ou la droite) ; faire avancer la caméra en cliquant sur la route ; et repositionner la caméra ailleurs en plaçant la souris dans la carte en encart en bas à gauche de la fenêtre, puis en cliquant sur un des traits bleus qui apparaissent.

Références[modifier | modifier le code]