Pont Raymond-Barre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont Raymond-Barre
Pont Raymond-Barre avec le tramway T1.
Pont Raymond-Barre avec le tramway T1.
Géographie
Pays France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Métropole Métropole de Lyon
Commune Lyon
Coordonnées géographiques 45° 43′ 58″ N, 4° 49′ 12″ E
Fonction
Franchit Rhône
Fonction Transports en mode doux
Caractéristiques techniques
Type pont bow-string
Longueur 260 m
Largeur 17,5 m
Matériau(x) acier
Construction
Architecte(s) Alain Spielmann
Entreprise(s) Bouygues TP Régions France (mandataire)
Matière
Zwahlen & Mayr

Géolocalisation sur la carte : Rhône-Alpes

(Voir situation sur carte : Rhône-Alpes)
Pont Raymond-Barre

Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon

(Voir situation sur carte : métropole de Lyon)
Pont Raymond-Barre

Géolocalisation sur la carte : Lyon

(Voir situation sur carte : Lyon)
Pont Raymond-Barre

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont Raymond-Barre

Le Pont Raymond-Barre est un pont réservé aux transports modes doux situé à Lyon sur le Rhône. Raymond Barre, né le 12 avril 1924 à Saint-Denis (La Réunion) et mort le 25 août 2007 à Paris, est un économiste et homme politique français, ancien maire de Lyon.

Description[modifier | modifier le code]

En vue du prolongement en février 2014 de la ligne de tramway T1 de Montrochet à la station de métro Debourg à Gerland, un nouvel ouvrage d'art, conçu par l’architecte Alain Spielmann, est construit en aval du pont Pasteur afin de franchir le Rhône. Il est emprunté par les tramways, les piétons et les cyclistes. Il est long de 260 m pour 17,50 m de large. Ce pont bow-string est constitué de trois travées : une travée centrale de 150 m encadrée par deux autres de 72 m et 38 m. Les travaux ont débuté le 24 novembre 2011 par la pose de la première pierre et se sont achevés en septembre 2013[1].

Situation du Pont Raymond-Barre

Construction[modifier | modifier le code]

Étude et maîtrise d'ouvrage[modifier | modifier le code]

L'ossature métallique de ce pont très spécifique a été calculée par le service études du Centre technique industriel de la construction métallique où des modèles complets en éléments finis sont réalisés. La construction de l'ouvrage est assurée par le groupement d'entreprise Bouygues TP Régions France (mandataire) / Matière (construction métallique) / Zwahlen & Mayr (construction métallique)

Historique de la construction[modifier | modifier le code]

La construction du pont se déroule en plusieurs étapes, certaines sont réalisées simultanément[2].

  • Construction des culées : Les culées ont été placées sur chaque rive (côté Confluence et côté Gerland), elles permettent de supporter le tablier.
  • Construction des piles : Un batardeau (enceinte étanche) a été mis en place dans le Rhône pour permettre de construire les deux piles du pont. La pile no 1 (Côté Confluence) a été réalisée depuis une barge (grue, ouvriers, etc.) et depuis le Pont Pasteur pour l'alimentation en béton. La pile no 2 a été réalisée depuis la berge en raison de sa proximité. Chaque pile est fixée au lit rocheux du Rhône par 28 pieux de 18 m.
  • Montage du tablier : Le tablier composé de 3 400 t d'acier, a été assemblé par plusieurs dizaines d'ouvriers sur le port Édouard Herriot au sud de l'emplacement définitif. Le tablier est composé d'une travée centrale (la partie qui sera située entre les deux piles) et de deux travées de rive (les parties situées entre une pile et une culée).
  • Mise en place du tablier : La partie centrale (150 m de long) devait être posée le 30 juillet 2013, une barge spéciale devait soulever la structure, la déplacer sur le Rhône jusqu'aux piles et y déposer la travée centrale. Finalement l'opération a été annulée en raison d'un incident technique sur le dispositif de levage de la structure[3]. Le pont a été posé sur la barge de transport le 31 août, le déplacement sur le Rhône a débuté le 2 septembre et la pose du pont sur les piles s'est déroulée le 3 septembre. Durant l'opération de transport et de positionnement, la navigation sur cette partie du Rhône a été totalement interrompue.
  • Équipement et construction des voies : Lorsque le tablier aura été mis en place, la pose des voies et l'équipement du pont sera effectué.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]