Pont de Grésin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pont de Grésin
Image illustrative de l’article Pont de Grésin
Géographie
Pays France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Commune Léaz (Ain)
Éloise (Haute-Savoie)
Coordonnées géographiques 46° 05′ 06″ N, 5° 51′ 40″ E
Fonction
Franchit Rhône
Fonction Passage piéton
Caractéristiques techniques
Type Pont suspendu
Longueur 160 m
Portée principale 115 m
Hauteur 20 m
Matériau(x) Acier
Construction
Construction 1947
Inauguration
Mise en service 1897 (premier pont)
1951 (second pont)
2007 (réhabilitation)
Maître d'ouvrage Compagnie nationale du Rhône
Entreprise(s) Daubard F. et Cie

Géolocalisation sur la carte : Rhône-Alpes

(Voir situation sur carte : Rhône-Alpes)
Pont de Grésin

Géolocalisation sur la carte : Ain

(Voir situation sur carte : Ain)
Pont de Grésin

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Pont de Grésin

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont de Grésin

Le pont de Grésin est un pont suspendu[1] utilisé comme passage piéton, franchissant le Rhône et reliant Léaz[Note 1] (Ain) à Éloise (Haute-Savoie).

Le pont porte le nom du hameau voisin de Grésin.

Histoire[modifier | modifier le code]

La traversée du Rhône est attesté depuis le Moyen Âge à l'emplacement du pont : elle s'effectuait alors à l'aide d'un bac à traille[2]. L'existence d'un pont en 1460 est également mentionnée[2]. Celui-ci sera par la suite remanié puis remplacé en 1897 par un nouveau pont[2]. Aux XVIe et XVIIe siècles, le pont se trouve sur le Chemin des Espagnols. Il est finalement détruit en 1940 lors de la bataille de France[2]. Une passerelle provisoire est alors improvisée ; elle sera détruite en 1943 par le maquis[2]. En 1947, un nouveau pont (le pont actuel) est construit ; il est inauguré en 1951 et réhabilité en 2007.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Léaz et non Bellegarde-sur-Valserine, comme indiqué sur la fiche Structurae.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]