Pont Carnot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pont Carnot
Vue du pont Carnot vers 1910 (à gauche le département de l'Ain et à droite celui de la Haute-Savoie, d'où a été prise la photographie).
Vue du pont Carnot vers 1910 (à gauche le département de l'Ain et à droite celui de la Haute-Savoie, d'où a été prise la photographie).
Géographie
Pays France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Commune Collonges (Ain)
Chevrier (Haute-Savoie)
Coordonnées géographiques 46° 07′ 13″ N, 5° 54′ 15″ E
Fonction
Franchit Rhône
Fonction Pont routier supportant la RD 1206
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc
Portée principale 40 m
Matériau(x) Maçonnerie
Construction
Construction 1865-1874
Architecte(s) Sadi Carnot
Géolocalisation sur la carte : Rhône-Alpes
(Voir situation sur carte : Rhône-Alpes)
Pont Carnot
Géolocalisation sur la carte : Ain
(Voir situation sur carte : Ain)
Pont Carnot
Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie
(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Pont Carnot
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Pont Carnot

Le pont Carnot est un pont en arc[1] (unique) utilisé comme pont routier. Il franchit le Rhône entre Collonges (Ain) et Chevrier (Haute-Savoie).

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Il porte le nom de son concepteur[1], Sadi Carnot, futur président de la République française.

Historique[modifier | modifier le code]

À la suite du rattachement de la Savoie à la France en 1860, les municipalités des secteurs de la Haute-Savoie et du Pays de Gex riverains du Rhône ont demandé à l'État de construire un pont sur ce fleuve pour leur permettre de les relier par la route[2]. Les travaux de constructions débutent en 1865 sous la direction de Sadi Carnot, le concepteur de l'ouvrage, alors ingénieur en chef des Ponts et Chaussées du département de la Haute-Savoie. Ils sont interrompus lors de la guerre franco-allemande de 1870 et reprennent après la guerre sous la direction d'un nouvel ingénieur (Carnot venant de commencer sa carrière politique), pour se terminer en 1874[2]. L'ouvrage, initialement dénommé « pont de Collonges », est rebaptisé « pont Carnot » après l'accession de Sadi Carnot à la présidence de la République[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pont Carnot sur Structurae. Consulté le 19 novembre 2012.
  2. a b et c « Le pont Carnot sur le Rhône en amont du Fort l'Écluse », sur Site de la société savante d'histoire du Genevois savoyard (consulté le 20 novembre 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]