Bombardier-torpilleur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Torpilleur.

Un bombardier-torpilleur est un bombardier conçu principalement pour attaquer des navires ou des sous-marins avec des torpilles. Cela requiert une longue soute à bombe ou une installation particulière sous le fuselage pour transporter l'engin, ce qui explique pourquoi il existe un type d'avion particulier pour cette tâche.

Historique[modifier | modifier le code]

Les bombardiers-torpilleurs furent utilisés surtout jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Pendant cette guerre, ils jouèrent un rôle important par exemple contre les sous-marins allemands, ainsi que lors de batailles comme l'attaque de Tarente par les Britanniques ou l'attaque japonaise sur Pearl Harbor. Le taux de réussite des attaques contre des navires en mouvement durant ce conflit est de 15 %, il faut en moyenne quatre impacts de torpilles pour couler un cuirassé[1].

Les bombardiers-torpilleurs disparurent pratiquement à la fin de la Seconde Guerre mondiale, remplacés par :

Listes de bombardiers-torpilleurs[modifier | modifier le code]

Ces listes ne sont pas exhaustives. Les types d'appareils sont classés par époque d'utilisation puis par pays du concepteur d'origine. Certains types d'appareils ont été utilisés à plusieurs périodes.

Bombardiers-torpilleurs de la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Bombardiers-torpilleurs de l'Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Bombardiers-torpilleurs de la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Bombardiers-torpilleurs de l'Après-guerre[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Grumberg, « Et si... les Américains avaient attendu les Japonais à Pearl Harbor », Guerres & Histoire, no HS n° 3,‎ , p. 45.