Boca Raton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raton.
Boca Raton
Image illustrative de l'article Boca Raton
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de la Floride Floride
Comté Palm Beach
Type de localité City
Maire Susan Haynie (R)
Code FIPS 12-07300
GNIS 0279123
Démographie
Population 87 836 hab. (2012)
Densité 1 165 hab./km2
Géographie
Coordonnées 26° 22′ 07″ nord, 80° 06′ 00″ ouest
Altitude 4 m
Superficie 7 540 ha = 75,4 km2
· dont terre 70,4 km2 (93,37 %)
· dont eau 5 km2 (6,63 %)
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Divers
Fondation 1925
Devise « A City for All Seasons »
Localisation
Carte du comté de Palm Beach.
Carte du comté de Palm Beach.

Géolocalisation sur la carte : Floride

Voir sur la carte administrative de Floride
City locator 14.svg
Boca Raton

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Boca Raton

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Boca Raton
Liens
Site web ci.boca-raton.fl.us

Boca Raton (en anglais [ˈboʊkə rəˈtoʊn]) est une ville américaine située en Floride, dans le comté de Palm Beach. Située à mi-chemin entre Fort Lauderdale et West Palm Beach, cette station balnéaire prospère et ensoleillée accueille, depuis déjà fort longtemps[évasif], toute une clientèle fortunée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce furent des Amérindiens de l'ère préhistorique qui furent les premiers à découvrir les attraits naturels de la région et à y établir des villages à proximité des lagunes et marais côtiers. La venue des Européens, à la fin du XVIIIe siècle, entraîna la disparition de la population autochtone, décimée par des maladies d'origine étrangère et les esclavagistes britanniques. Pendant un siècle, la région demeure largement inexplorée, les récifs du littoral formant un obstacle naturel à la navigation. Puis, vers la fin du XIXe siècle, des pionniers commencèrent à s'aventurer dans ces vastes étendues subtropicales. En 1884, le capitaine Tom Rickards acheta 20 ha de terrain au bord d'un lac alors nommé Boca Ratone, et quelques années plus tard, décida d'y installer une exploitation agricole. Secondé par son fils, il se bâtit une maison, puis, aidé de travailleurs noirs, défricha ses terres pour y planter des agrumes et des ananas. Engagé par la Florida East Coast Railway comme arpenteur et promoteur immobilier, Rickards traça les plans d'une communauté agricole : Boca Raton, et en vanta les atouts auprès d'éventuels acheteurs.

Le nom de Boca Raton vient de l'espagnol et signifie littéralement « la bouche de la souris ». Le terme espagnol boca (bouche) était utilisé pour décrire une baie ou une embouchure, alors que ratón (littéralement, la souris) était employé par les marins espagnols pour décrire des rochers qui pouvaient endommager les amarres d'un bateau, ou pour désigner un lâche[1],[2]. Le nom de Boca Ratones apparaît à l'origine sur des cartes du XVIIIe siècle pour désigner une ouverture dans la baie de Biscayne près de Miami. Au début du XIXe siècle, l'appellation a, par erreur, été déplacée au nord de sa position actuelle sur la plupart des cartes et appliquée au lac Boca Raton, dont le débouché sur la mer était alors refermé.

La fondation de la ville remonte officiellement à 1925, celle-ci est devenue la 25e ville la plus peuplée de Floride et la seconde du comté de Palm Beach. Au dernier recensement, datant de 2004, la ville comptait environ 84 000 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Boca Raton est située à un peu moins de 50 miles (80 km) au nord de Miami. D'une surface d'environ 30 miles (48 km2), elle longe la côte Atlantique sur 5 miles (8 km). La ville est plutôt séparée en deux zones, d'est en ouest. La partie Est est celle qui est plutôt prisée par les touristes et ressemble à beaucoup de villes balnéaires floridiennes, alors que la partie Ouest est plutôt résidentielle et familiale. Boca Raton a plutôt l'image d'une ville bourgeoise, voire élitiste, de Floride. En effet, la criminalité y est plus basse que dans d'autres villes floridiennes, et la population est globalement plutôt âgée, avec une moyenne d'âge de 42 ans.

Ville réputée pour ses golfs très nombreux, ses écoles de tennis de réputation mondiale, ainsi que pour son club de polo. Jouissant d'un climat sub-tropical caractérisant le Sud de la Floride, Boca Raton voit chaque année affluer un nombre important d'habitants saisonniers venant du Nord des États-Unis ainsi que du Canada durant les longs mois d'hiver. De plus, bon nombre d'Américains aisés viennent y vivre leur retraite au soleil.

Économie[modifier | modifier le code]

Volvo Aero, filiale aéronautique du groupe suédois Volvo, y dispose d'une unité de production.

Transports[modifier | modifier le code]

Boca Raton possède un aéroport (Boca Raton Airport, code AITA : BCT).

Démographie[modifier | modifier le code]

Historique des recensements
Ann. Pop.  %±
1930 447
1940 723 61,7%
1950 992 37,2%
1960 6 961 601,7%
1970 28 506 309,5%
1980 49 447 73,5%
1990 61 492 24,4%
2000 74 764 21,6%
2010 84 394 12,9%
Composition de la population en % (2010)[3],[4]
Groupe Boca Raton Drapeau de la Floride Floride Drapeau des États-Unis États-Unis
Blancs 88,5 75,0 72,4
Afro-Américains 5,2 16,0 12,6
Asiatiques 2,4 2,4 4,8
Autres 2,0 3,6 6,2
Métis 1,7 2,5 2,9
Amérindiens 0,2 0,4 0,9
Total 100 100 100
Hispaniques et Latino-Américains 11,9 22,5 17,37

Selon l'American Community Survey, pour la période 2011-2015, 75,82 % de la population âgée de plus de 5 ans déclare parler l'anglais à la maison, 11,19 % déclare parler l'espagnol, 2,13% le portugais, 1,56 % un créole français, 1,03 % le français, 0,90 % l'italien, 0,84 % l'allemand, 0,72 % une langue chinoise, 0,63 % le russe, 0,51 % l'arabe et 4,67 % une autre langue[5].

Habitat[modifier | modifier le code]

Bâtie autour d'un centre-ville un peu à l'européenne, la ville s'est largement étendue au travers de « communautés », qui ne sont autres que des zones pavillonnaires entourées, fermées, et souvent gardées 24 h/24. Parfois celles-ci se trouvent directement sur des golfs, par exemple la communauté de Boca Greens. Ces gated communities ont été largement construites sur d'anciens marécages assainis et sont au nombre de plusieurs dizaines ; elles sont de toutes tailles et comprennent généralement ce qu'on appelle des recreation centers, qui sont des centres de loisirs privés avec piscine, tennis, fitness, etc.

Collèges et universités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Boca Raton.