Liste des organisations criminelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ceci est une liste non exhaustive d'organisations qui sont impliqués dans la criminalité organisée ou dans des activités criminelles.

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Canada[modifier | modifier le code]

  • Familles mafieuses
  • Organisations indo-canadiennes
    • Brown Side Thugz: implanté dans la ville de Surrey.
    • Daku Killaz: localisé dans le secteur de Vancouver-Est, il est connu pour être un des gangs indo-canadiens les plus violents du Canada.
    • Dosanjh Brothers: connu pour être le premier gang du crime organisé indo-canadiens à s'implanter dans la ville de Vancouver.
    • The Elite: groupe criminel dont sa zone d'influence est la ville de Richmond.
    • FBK: groupe criminel de Vancouver-Sud.
    • Mobtown Crew: considéré comme une mafia indo-canadienne dont sa zone d'activité est dans le Vancouver-Est.

Québec[modifier | modifier le code]

Gangs de rue[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

Familles mafieuses[modifier | modifier le code]

  • Actives
  • Disparues

Organisations mafieuses juives[modifier | modifier le code]

Organisations afro-américaines[modifier | modifier le code]

Organisations irlando-américaines[modifier | modifier le code]

  • Gangs de rue Historiques

Gangs de rue[modifier | modifier le code]

Afro-Américains[modifier | modifier le code]
Asio-Américains[modifier | modifier le code]
Hispaniques[modifier | modifier le code]

Mexique[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Italie[modifier | modifier le code]

Balkans[modifier | modifier le code]

Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

Russie[modifier | modifier le code]

Uralmash gang (en) (Iekaterinbourg)


Asie[modifier | modifier le code]

Yakuza[modifier | modifier le code]

Groupes actifs[modifier | modifier le code]

Groupes disparus[modifier | modifier le code]

Triades chinoises[modifier | modifier le code]

    • Gang du Bambou Uni [60] crée en 1956, 10 000 à 20 000 membres répartis au Canada, au Japon et aux États-Unis. Elle est aussi parfois appelée Union du Bambou ou Alliance du Bambou.
    • Bande des Quatre Mers [60] 2 000 à 5 000 membres, seconde triade de l'île. Peu présente à l'étranger sauf en Autriche

Inde[modifier | modifier le code]

Moyen-Orient[modifier | modifier le code]

Océanie[modifier | modifier le code]

Australie[modifier | modifier le code]

Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

Amérique du Sud et Caraïbes[modifier | modifier le code]


Colombie[modifier | modifier le code]

Criminalité organisée africaine[modifier | modifier le code]

Parmi les groupes de la criminalité organisée, les syndicats du crime nigérians (en) ont connu un fort développement depuis les années 1990 et pris une place notable dans l'univers de la criminalité. Les organisations les plus connues sont les ex-confréries étudiantes anticolonialistes et panafricanistes nées dans les universités nigérianes dans les années 1970. Ainsi, le Neo-Black Movement (NBM), officiellement une ONG de 30 000 membres à travers le monde et la Black Axe qui a émergé en son sein est devenu en quelques années une organisation criminelle internationale de premier plan. Elle utilise des pratiques d'initiation particulièrement violentes et des pratiques vaudoues au cours desquels les aspirants sont baptisés du nom d'un héros de l'indépendance africaine comme Patrice Lumumba, Mouammar Kadhafi ou Ngugi wa Thiong'o. Les cultes renforcent la cohésion et la fidélité des membres à l'organisation[69].

Autres groupes criminels:

Groupe de motards criminalisés[modifier | modifier le code]

Réseaux de contrebande[modifier | modifier le code]

Réseaux de trafic de stupéfiants[modifier | modifier le code]

  • Nord-Américain

Gangs de prison[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj et ak Capeci, Jerry (2002) The complete idiot's guide to the Mafia, Alpha Books, (ISBN 0-02-864225-2)
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar as at au av aw ax ay az ba bb bc bd be bf bg bh bi bj bk bl bm bn bo bp bq et br Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées gangstersencyclopedia
  3. a b et c « https://vancouversun.com/news/Former+Scorpion+gangster+pleads+guilty+separate+murders/2901831/story.html »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  4. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an et ao Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées traffic
  5. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa et ab Kinnear, Karen L (2009) Gangs: a reference handbook, ABC-CLIO, (ISBN 1-59884-125-4)
  6. « CTV - Police arrest 51 alleged gang members in Ontario », Ctv.ca, (consulté le 19 février 2012)
  7. a et b « National Drug Intelligence Center - Wisconsin Drug Threat Assessment (2001) », Justice.gov (consulté le 19 février 2012)
  8. a b c d e f g h i j k l et m Sifakis, Carl. The Mafia Encyclopedia. New York: Da Capo Press, 2005. (ISBN 978-0-8160-5694-1)
  9. « Man Tied to Mafia Guilty on 10 Counts », NY Times,‎ (lire en ligne, consulté le 19 février 2012)
  10. a et b Allan MacDonell, « In Too Deep », LA Times, Laweekly.com, (consulté le 19 février 2012)
  11. Smith, Jeff (2009). Alias Soapy Smith: The Life and Death of a Scoundrel, Klondike Research. (ISBN 0-9819743-0-9)
  12. a b c d e f g et h Rockaway, Robert A (2000) But he was good to his mother: the lives and crimes of Jewish gangsters, Gefen Publishing House Ltd, (ISBN 965-229-249-4)
  13. a b c d e f g h et i « New Jersey Commission of Investigation Report - Changing face of organized crime » [PDF] (consulté le 19 février 2012)
  14. a b c d e f g h i et j Chepesiuk, Ron (2007) Gangsters of Harlem: the gritty underworld of New York City's most famous neighborhood, Barricade Books, (ISBN 1-56980-318-8)
  15. a b et c « Meet the Genovese Crime Family's New Boss », NY Sun (consulté le 19 février 2012)
  16. William K. Rashbaum, « Queens Father and Son Accused In Illegal Gambling Operation », NY Times, (consulté le 19 février 2012)
  17. a b c et d Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées detroit
  18. a b c et d Salinger, Lawrence (2005) Encyclopedia of white-collar & corporate crime: A - I, Volume 1 SAGE, (ISBN 0-7619-3004-3)
  19. a b c d e et f « American Gangster, BET »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  20. a b c d et e « DEA History Book, Part 1 » [PDF] (consulté le 19 février 2012)
  21. « DEA - News Release: DEA Deals Motor City Mafia a Knock-out Blow », Justice.gov (consulté le 19 février 2012)
  22. a et b « New Jersey Commission of Investigation Report - Afro-lineal organized crime » [PDF] (consulté le 19 février 2012)
  23. a b c d e f et g English, T.J. Paddy Whacked: The Untold Story of the Irish American Gangster. New York: HarperCollins, 2005, (ISBN 0-06-059002-5)
  24. a b c d e f g h i j k l et m Asbury, Herbert The Gangs of New York. New York: Alfred A. Knopf, 1927, (ISBN 1-56025-275-8)
  25. a b c d e f g h i j et k « Will County Sheriff's Office - Gang Suppression Unit », Willcosheriff.org, (consulté le 19 février 2012)
  26. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x et y Gangland, Discovery Channel
  27. a b c d e f et g « New York/New Jersey High Intensity Drug Trafficking Area Drug Market Analysis 2008 - Drug Trafficking Organizations », Justice.gov (consulté le 19 février 2012)
  28. a et b JAMES WILLWERTH Sunday, June 24, 2001, « TIME Magazine - From Killing Fields to Mean Streets », Time.com, (consulté le 19 février 2012)
  29. Page 2 of 2, « ABC News - Mean Streets: Gangs Going Digital », Abcnews.go.com, (consulté le 19 février 2012)
  30. a b c d e f g et h « LAPD Online - Gang Injunctions » (consulté le 19 février 2012)
  31. « Purported Gang Leader Guilty Of Manslaughter », KMBC, (consulté le 19 février 2012)
  32. Mathis, Greg & Walker, Brian S (2002) Inner city miracle Ballantine Books, (ISBN 0-345-44642-9)
  33. « Court May Have Slain Black Dragon », Streetgangs.com, (consulté le 19 février 2012)
  34. « http://www.asianweek.com/2000_03_30/bay_21boysextortion.html »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  35. « New York City Chinatown > Newspaper Articles », Nychinatown.org (consulté le 19 février 2012)
  36. « 五花八門大雜燴_黑幫 », Cybertranslator.idv.tw (consulté le 19 février 2012)
  37. « Bemboo Tigers », Brockmorris.com (consulté le 19 février 2012)
  38. Richard Winton, « LA Times - L.A., Glendale unite to fight gang », Articles.latimes.com, (consulté le 19 février 2012)
  39. Eksner, Julia H (2007) Ghetto ideologies, youth identities and stylized Turkish German: Turkish youths in Berlin-Kreuzberg LIT Verlag Münster, (ISBN 3-8258-8841-X)
  40. a et b « The Copenhagen Post - Prisons under pressure to evenly distribute gangs »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  41. a b c et d Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées sweden
  42. « French 'Barbarian' killer jailed », BBC News, (consulté le 19 février 2012)
  43. Charles Bacelon, Max Clos, etc. Histoire du banditisme et des grandes affaires criminelles, Genève : éditions Famot, 1974. OCLC 77615747
  44. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s et t Roberto Saviano (2006) Gomorrah: Italy's Other Mafia, Mondadori, (ISBN 88-04-55450-9).
  45. Nick Squires in Rome 10:00PM BST 05 Jul 2010, « Mafia gangster tomb reopened to solve 30-year-old mystery », London, The Telegraph, (consulté le 19 février 2012)
  46. Cristiano Armati, Italia criminale. Personaggi, fatti e avvenimenti di un'Italia violenta, Newton Compton Editori, 2006 (ISBN 978-88-541-1083-0)
  47. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées global
  48. « Camorra boss seized in farm raid », BBC News, (consulté le 19 février 2012)
  49. a b c d et e The Independent- Gun gangs of the capital
  50. a b c d e f g h i j et k Morton, James Gangland Volume 2: The Underworld in Britain and Ireland, 1995, (ISBN 978-0-7515-1406-3)
  51. a b c d e f et g Thomas, Donald (2006) Villains' paradise: a history of Britain's underworld, Pegasus Books, (ISBN 1-933648-17-1)
  52. Simon Hattenstone, « The Guardian - Looking for troubles », London, Guardian, (consulté le 19 février 2012)
  53. http://aashaproject.files.wordpress.com/2008/08/map-of-london-gangs-2007.pdf
  54. a b c d et e Varese, Frederico (2005) The Russian mafia: private protection in a new market economy, Oxford University Press, (ISBN 0-19-927949-7)
  55. a et b Michael Schwirtz, « The New York Times - In a River Raid, a glimpse of Russia's criminal elite », Russia, Nytimes.com, (consulté le 19 février 2012)
  56. « Cops shoot dead four Mamak Gang members », The Star (consulté le 19 février 2012)
  57. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab et ac Kaplan, David E. & Dubro, Alec (2003) Yakuza: Japan's criminal underworld, University of California Press, (ISBN 0-520-21562-1)
  58. 5 Minutes 10 Minutes, « Mayor's assassination sparks new yakuza fears », The Australian,‎ (lire en ligne, consulté le 19 février 2012)
  59. « Internet Archive Wayback Machine » [archive du ], Web.archive.org, (consulté le 19 février 2012)
  60. a et b « `Mosquito brother' celebrates 90th birthday in style », Taipei Times, (consulté le 19 février 2012)
  61. 5 Minutes 10 Minutes, « A town like Wadeye »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), The Australian (consulté le 19 février 2012)
  62. « Sydney Morning Herald - Assyrian gang leader linked to murder », Smh.com.au, (consulté le 19 février 2012)
  63. Ansley, Greg, « Aussie gang boss' death points to inside job », The New Zealand Herald,‎ (lire en ligne, consulté le 15 octobre 2011)
  64. « The West Australian - Sword Boys link to gym shooting »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Au.news.yahoo.com, (consulté le 19 février 2012)
  65. a b et c Kemp, Ross (2008) Gangs, Penguin, (ISBN 978-0-14-103225-2)
  66. a et b Tom Phillips in Rio de Janeiro, « The Observer - Twelve dead and helicopter downed as Rio de Janeiro drug gangs go to war », London, Guardian, (consulté le 19 février 2012)
  67. « London Evening Standard - Yardies at war on our doorsteps », Thisislondon.co.uk (consulté le 19 février 2012)
  68. Chris Summers, « 'Malign and corrosive' gangsters », BBC News, (consulté le 19 février 2012)
  69. Guillaume Soto Mayor, « Les syndicats du crime nigérians : les criminels du XXIe siècle », Conflits, no 24, novembre-décembre 2019, p. 53-55
  70. a et b Lansberry, Frederick (2001) Government and politics in Kent, 1640-1914, Boydell & Brewer, (ISBN 0-85115-586-3)
  71. David Francis, Chronicle Foreign Service, « SFGate Mexican drug cartels move into human smuggling », Articles.sfgate.com, (consulté le 19 février 2012)
  72. a et b « Tru-tv Crime Library - "The Company" Drug Smuggling Ring », Trutv.com, (consulté le 19 février 2012)
  73. William Ferchland, « Drug smuggler's money goes to agencies », Tahoe Daily Tribune, (consulté le 19 février 2012)
  74. « Extra Cheese: Busting a pizza connection »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 9 juin 2017), Time Magazine, April 23, 1984
  75. The Sicilian Connection, Time Magazine, October 15, 1984
  76. « From Women's League to Chains », NY Times, (consulté le 19 février 2012)
  77. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées smack
  78. « BBC News - Rhys Ifans as ex-drug baron Howard Marks on screen », Bbc.co.uk, (consulté le 19 février 2012)
  79. a b c d e et f « National Gang Threat Assessment 2009 - Appendix C - Prison gangs »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  80. a et b Dan Glaister in Los Angeles, « Death penalty urged for Aryan Brotherhood gang », London, The Guardian, (consulté le 19 février 2012)
  81. « Department of Justice Press Release - Founding Member of White Supremacist Prison Gang European Kindred (EK) Sentenced to 90 Months in Federal Prison », Portland.fbi.gov (consulté le 19 février 2012)
  82. « FBI — Seattle Gang Dismantled », Fbi.gov (consulté le 19 février 2012)