Mongols (gang de motards)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mongols MC
Image illustrative de l’article Mongols (gang de motards)

Date de fondation 1969
Lieu Montebello, Californie
Territoire
Années actives 1969-présent
Ethnies présentes Caucasiens, Hispaniques, et Amérindiens
Nombre de membres 700 à 800, environ 1500 prospects
Activités criminelles
  • Assassinats
  • Trafic de stupéfiants
  • Racket
  • Braquages
  • Trafic d'armes
  • Blanchiment d'argent
  • Extorsion
Alliés Outlaws, Mafia mexicaine, Bandidos, Sons of Silence
Rivaux Hells Angels, Brother Speed, Free Souls
Site web www.mongolsmc.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Le Mongols Motorcycle Club est un gang de motards "1 %". Le club a son quartier général en Californie du Sud, et fut créé à Montebello en Californie, par des motards hispaniques recalés à l'entrée des Hells Angels à cause de leur appartenance ethnique[1]. Les autorités américaines estiment à environ 500 voire 600 les membres des Mongols, leur plus grande zone d'influence étant la Californie.

Activités criminelles[modifier | modifier le code]

Les "Mongols" sont connus pour avoir beaucoup de problèmes avec les forces de l'ordre, notamment à cause du trafic d'amphétamines, de vols, et de meurtres[2],[3].

En 1998, le club fut infiltré par un agent des stupéfiants, celui-ci grimpant petit à petit les échelons du club jusqu'à en devenir trésorier. En 2000, à la suite de son infiltration de 28 mois, 54 membres des Mongols furent arrêtés, les charges étant trafic de drogue, conspiration et tentative de meurtre.

En 2002, une confrontation eut lieu à Laughlin, Nevada, entre les Mongols et les Hells Angels, au Harrah's Laughlin Casino, trois bikers furents tués, deux Hells Angels, Albert Munson et Rodolphe O'Connel d'origine française et un Mongols, Dwight Dougill.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel Mongols MC

Notes et références[modifier | modifier le code]