Bande Verte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Bande Verte (青幫) était une triade active à Shanghai au début du XXe siècle jusqu'aux années 1950.

Historique[modifier | modifier le code]

La Bande Verte est une société secrète créée par Fong Toh-tak du monastère Shaolin dans le but de protéger les Chinois de l'ethnie des Han qui étaient opprimés par les Mandchous de la dynastie Qing, et pour rétablir la dynastie Ming. Réunissant en son sein de nombreux hommes d'affaires, elle contrôlait la quasi-totalité de l'activité criminelle de Shanghai, alors capitale mondiale du commerce de l'opium. Les activités principales de la Bande Verte étaient le trafic d'opium, le jeu et la prostitution, et ses services étaient en outre régulièrement demandés pour disperser des réunions syndicales et des grèves.

En partageant avec le Kuomintang les profits tirés du trafic de drogue, la Bande Verte a apporté un important soutien financier à Tchang Kaï-chek, qui avait noué de nombreux liens avec les dirigeants criminels durant son séjour à Shanghai de 1915 à 1923. Tchang Kaï-chek a d'ailleurs probablement été initié à ses secrets ou était au moins considéré comme un "associé".

Le 12 avril 1927, la Bande Verte est responsable du massacre d'environ 5 000 grévistes et sympathisants communistes, ordonné par le leader du Kuomintang Tchang Kaï-chek. Ce dernier récompensa le chef du gang, Du Yuesheng, en le nommant général.