Fraude 4-1-9

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exemple de scam nigérian expédié par courrier postal en 1995

La fraude 419 (aussi appelée scam 419, ou arnaque nigériane) est une escroquerie répandue sur Internet. La dénomination 4-1-9 vient du numéro de l'article du code nigérian sanctionnant ce type de fraude.

Présentation[modifier | modifier le code]

Cette escroquerie abuse de la crédulité des victimes en utilisant les messageries électroniques (courriels principalement) pour leur soutirer de l'argent. Les premières escroqueries de ce type sont apparues comme des escroqueries sous la forme de livraison postale.

Un scam se présente généralement sous la forme d'un spam dans lequel une personne affirme posséder une importante somme d'argent (plusieurs millions de dollars en héritage, pots-de-vin, comptes tombés en déshérence, fonds à placer à l'étranger à la suite d'un changement de contexte politique, etc.) et fait part de son besoin d'utiliser un compte existant pour transférer rapidement cet argent.

La personne à l'origine du scam demande de l'aide pour effectuer ce transfert d'argent, en échange de quoi il offre un pourcentage sur la somme qui sera transférée, en général par la « voie diplomatique ». Si la victime accepte, on lui demandera petit à petit d’avancer des sommes d’argent destinées à couvrir des frais imaginaires (notaires, entreprises de sécurité, pots-de-vin…) avant que le transfert ne soit effectif ; bien entendu, ce transfert n’aura jamais lieu.

En 2002, le Secret service, service du Département du Trésor des États-Unis, estime que ce type d'escroquerie rapporte plusieurs centaines de millions de dollars US par an à ses auteurs et cela en constante augmentation[1]. Des affaires jugées en 2010 ont montré une moyenne de 20 000 $ US extorqués par victime[2].

Variantes[modifier | modifier le code]

Exemple de mail frauduleux racontant de manière peu plausible une histoire d'héritage.
Loterie
L'escroc prétend s’exprimer au nom d'un organisme gérant des jeux de loterie. Il annonce à la victime potentielle qu'elle a été tirée au sort, a gagné une grosse somme d'argent et doit contacter certaines personnes pour recevoir son prix. La procédure pour récupérer le prix nécessite le paiement de divers frais de gestion.
Offre d'emploi (1)
Une personne ou entreprise, prétend offrir un emploi en Afrique (Nigeria). Cette offre d'emploi n'existe pas, mais la victime est sollicitée pour verser de l'argent pour le permis de travail ou le voyage.
Offre d'emploi (2)
Une offre propose du travail à de (jeunes) traducteurs indépendants contre une rémunération intéressante[3]. Si le naïf accepte, on lui propose de le payer d'avance et on lui envoie un chèque (évidemment faux) qu'il transmet à sa banque. Les escrocs savent que celle-ci mettra un certain temps à traiter le chèque et à découvrir qu'il ne vaut rien. Peu de temps après, le traducteur reçoit l'avis que, pour une raison quelconque, la commande est annulée et on demande le remboursement de la somme versée. Le malheureux s'exécute et son chèque est aussitôt encaissé, alors le chèque reçu et déposé ne vaut rien.
Voiture, matériel high-tech
Sur un site de petites annonces, un article (généralement un véhicule, ou encore des lots de matériel high-tech) est proposé à un prix défiant toute concurrence, voire gratuit. Le vendeur demande juste de payer les frais de port, par Western-Union! L'article n'existe pas et la victime perd bien entendu l'argent versé.
Œuvre d'art
Sur un site de petites annonces, un tableau ou une œuvre d'art est proposée au prix du marché. Généralement, le descriptif est copié-collé d'une notice issue d'une vente précédente. Le tableau n'existe pas ou n'est pas à vendre, mais l'escroc demande des versements préalables à la vente, urgente comme de bien entendu.
Amour (1)
Sur un site de rencontres (selon le principe de « la prisonnière espagnole »), une femme séduisante dialogue quelque temps et finit par demander de l'argent pour diverses raisons (venir vous voir, un problème d'argent pendant un voyage lointain, paiement d'une agence de traduction). L'arnaqueuse donnant réellement l'impression d'être amoureuse, l'escroquerie devient facile[4].
Amour (2)
Un piège aux femmes seules inscrites sur des sites de rencontres. Un homme se présente bien, photo à l'appui, bonne profession, passé douloureux, ayant un lien avec l'Afrique soit professionnel, soit associatif. Très amoureux, il promet rapidement le mariage. Il vous contacte un jour, d'Afrique où sa fille est hospitalisée, ou il a commis un accident de la route et blessé une jeune fille. Bien sûr, il a de gros besoins financiers, il demande une forte somme et jure sur l'honneur de la rendre au centuple, etc..
Location
Souvent rédigé dans un très bon anglais, courtois, l'escroc se présente comme médecin ou chercheur, et souhaiterait louer un appartement ou une maison avec plusieurs chambres, pour un certain nombre de semaines. Ceci lui permet dans un premier temps de récupérer des photos, adresses et descriptifs de biens immobiliers, afin de créer de fausses annonces de location, et d'encaisser les acomptes. Dans un second temps, il souhaite réserver la location, envoie un faux chèque qui ne pourra être encaissé, et entre-temps, se désiste de la location, et demande le remboursement de son acompte.

Origine[modifier | modifier le code]

Les pourriels dits scam proviennent surtout d'Afrique, mais aussi de différents pays d'Europe, de Russie (Zelenodolsk) et d'Asie.[réf. nécessaire]

En France, le tribunal de grande instance de la Roche-sur-Yon a prononcé, le 24 septembre 2007, des condamnations de cinq et trois ans de prison ferme, à l'encontre de personnes jugées pour escroquerie en bande organisée[5], qui opéraient sur le territoire français.

Exemple[modifier | modifier le code]

Voici un exemple de courriel destiné à lancer une fraude 4-1-9 :

De: Fred Kone
Tel:***-********
Courriel:****@yahoo.com
Bonjour,
Je m'appelle Fred Kone je suis âgé de 26 ans et je vis en Côte d'Ivoire.
Malheureusement comme vous le savez mon pays traverse une période très difficile ce qui m'a contraint à fuir ma région d'habitation qui est Bouaké (dans le centre du pays). Mon père était un marchand de cacao très riche à Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire.
Avant qu'il n'ait été grièvement blessé par les rebelles, urgemment conduit à l'hôpital il m'a fait savoir qu'il avait déposé 5 000 000 $ dans une mallette dans une société de sécurité basée à Abidjan.
À l'annonce de la mort de mon père je me suis précipité dans sa chambre dans le but de prendre tout ce qu'il avait comme document administratif, j'ai découvert le certificat de dépôt délivré par la compagnie de sécurité à mon père. Une fois arrivé à Abidjan j'ai essayé de vérifier la validité de ce document.
Le directeur de la société m'a confirmé l'existence de cette mallette dans leur établissement. De peur de perdre cet argent, je sollicite l'aide de quelqu'un afin de transférer ce seul bien que mon père m'a légué dans un pays étranger pour investir car la situation en Côte d'Ivoire est toujours incertaine.
Une fois le transfert effectué je me rendrai là-bas pour récupérer cet argent et y faire ma vie. Si vous êtes prêt à m'aider, envoyez-moi vite une réponse afin que l'on puisse trouver un conciliabule. Dans l'attente d'une suite favorable recevez mes salutations et que dieu vous bénisse.
PS: N'oubliez pas de me contacter directement à mon adresse privée:****@yahoo.com
Fred Kone.

Il existe plusieurs centaines de variantes de ce spam.

Morts violentes[modifier | modifier le code]

La fraude 4-1-9 a été à l’origine de plusieurs morts violentes :

  • en , un Tchèque a tué par balle un diplomate nigérian qu'il prenait pour un responsable de l'escroquerie[7] ;
  • en , un Britannique s'est suicidé à la suite d'une dépression provoquée par une escroquerie par scam[8] ;

Origine du terme[modifier | modifier le code]

La dénomination 419 vient du numéro de l'article du code nigérian sanctionnant ce type de fraude.

L'origine des escroqueries par courrier est antérieure à l'adoption généralisée de l'Internet. Le premier cas occidental d’escroquerie de ce type remonte à la Révolution française : il s’agit des lettres de Jérusalem.

Dès la seconde moitié du XXe siècle, des Nigérians se sont inspirés des études du siècle précédent sur les premiers réseaux d'envoi massif de courriers postaux à vocation frauduleuse. Le phénomène nigérian, à propagation rapide, fut rapidement identifié et dénoncé par les services d'État anglais et américains, ce qui a mené à sa pénalisation au Nigeria.[réf. nécessaire]

Internet a produit une véritable explosion de l'arnaque (à la fois en quantité et en efficacité). On observe depuis des variantes qui ne sont pas seulement limitées à l'Afrique et il semble confirmé que des escrocs de tous pays se cachent derrière ces identités inventées.

Scambaiters[modifier | modifier le code]

Certains internautes se sont spécialisés dans la lutte contre ces arnaques, et notamment le scam africain. On les dénomme « croque-escrocs » ou « scambaiters » ((en) scam étant « fraude » et bait « appât »)[10].

Leur objectif est d'occuper et de faire perdre du temps et de l'argent à ces escrocs, qui se connectent en général depuis des cyber-cafés, et qui paient donc leurs connexions. Il y aurait actuellement des croque-escrocs dans pratiquement tous les pays du monde[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Public awarness advisory regarding "4-1-9" OR "Advance fee fraud" schemes », United States Secret Service,‎ 2002 (consulté le 13 janvier 2009)
  2. (fr) « Fraude nigériane : 20 000 $ de gain par victime en moyenne », SecurityVibes,‎ 2010 (consulté le 7 septembre 2010)
  3. (en) www.paymentpractices.net/Scams.aspx
  4. « Un Loirétain, ruiné par une arnaque aux sentiments sur internet, témoigne », La Nouvelle République, 14 avril 2014.
  5. La décision du 24 septembre 2007
  6. « INVESTOR ALERT: An Old Scam Hits the Internet », Mississippi secretary of state,‎ 23 février 2001 (lire en ligne)
  7. « Czech pensioner charged with murdering Nigerian consul », Radio Prague,‎ 20 février 2003 (lire en ligne)
  8. « Suicide of internet scam victim », BBC News,‎ 30 janvier 2004 (lire en ligne)
  9. « SA cops, Interpol probe murder », News24.com,‎ 31 décembre 2004 (lire en ligne)
  10. Le Tigre, volume III (juin 2007), Arnaque à la nigériane
  11. Le Tigre, volume III (juin 2007), Mes amis les cyber-arnaqueurs

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Hennig Wagenbreth (illustration), Cry for Help: 36 Scam E-Mails from Africa, Gingko Press,‎ 2006 (ISBN 9781584232452)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]