Langues des signes des Indiens des Plaines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Langue des signes des Indiens des Plaines
Pays États-Unis, Canada
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 psd
IETF psd
Extraits du film de la conférence de 1930 sur la préservation du langage des signes.

Les langues des signes des Indiens des Plaines (LSIP) ou les langues des signes des autochtones des plaines (LSAP) sont diverses langues gestuelles développées et utilisées par des peuples d'Indiens des Plaines des États-Unis et du Canada. La plus connue est la langue des signes standard des Plaines, anciennement utilisée comme langue auxiliaire internationale entre ces peuples[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les possibles antécédents des LSIP sont inconnus, en l'absence de sources écrites, mais les premiers témoignages de contact entre Européens et Amérindiens dans la région côtière du Golfe du Mexique, actuellement au Texas et au nord du Mexique, mentionnent qu'une langue des signes complètement formée était déjà en usage à l'arrivée des Européens[2]. Parmi ces récits, on note ceux d'Álvar Núñez Cabeza de Vaca en 1527 et de Francisco Vásquez de Coronado en 1541.

Divers facteurs, dont l'effondrement démographique des Amérindiens et leur américanisation, ont fait fortement décliner les LSIP depuis l'arrivée des Européens. En 1885, on estimait que plus de 110 000 Indiens en faisaient usage, dont les Pieds-Noirs, les Cheyennes, les Sioux, les Kiowas et Arapahos. Dans les années 1960, il n'en restait « qu'un très faible pourcentage »[3]. Il y a peu d'usagers des LSIP aujourd'hui[4].

Géographie[modifier | modifier le code]

Gestuelle[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A. Garrait-Bourrier, M. Venuat, Les Indiens aux États-Unis, 2002, ISBN p. 110
  2. (en) Susan Wurtzburg, Lyle Campbell. « North American Indian Sign Language: Evidence for its Existence before European Contact. » International Journal of American Linguistics, vol. 61, no 2 (avril 1995), p. 153-167.
  3. (en) Tomkins, William. Indian sign language. [Republication de Universal Indian Sign Language of the Plains Indians of North America, 5e éd., 1931]. New York : Dover Publications, 1969. (p. 7)
  4. (en) Fiche langue (code «psd») dans la base de données linguistique Ethnologue.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yves Berger et Daniel Dubois, Les Indiens des Plaines, Paris, éditions du Rocher, 2001
  • Ted J. Brasser, « Autochtones : les Plaines », L'Encyclopédie canadienne, Historica-Dominion,‎ (lire en ligne).
  • Paul Coze et René Thévenin, Mœurs et histoire des Indiens d’Amérique du Nord, Payot et Rivages, (1re éd. 1928) (ISBN 2-228-89858-9).
  • Angie Debo, Histoire des Indiens des États-Unis, Paris, Albin Michel, 1994, (ISBN 2-226-06903-8)
  • (en) Hugh Aylmer Dempsey, Indian Tribes of Alberta, Calgary, AB, Glenbow Museum, , 100 p. (ISBN 0-919224-00-8).
  • Anne Garrait-Bourrier et Monique Venuat , Les Indiens aux États-Unis : renaissance d'une culture, Paris, Ellipses, 2002, (ISBN 2-7298-1185-0)
  • Royal B. Hassrick , Les Sioux, Albin Michel, Paris, 1994
  • Philippe Jacquin et Daniel Royot , Go West ! Histoire de l'Ouest américain d'hier à aujourd'hui, Paris, Flammarion, 2002, (ISBN 2-08-211809-6)
  • (en) John C. Jackson, The Piikani Blackfeet : A Culture Under Siege, Mountain Press, .
  • Michel Le Bris (dir.), Indiens des plaines : les peuples du bison, Hoëbeke, , 190 p. (ISBN 2842301080).
  • (en) Walter Prescott Webb, « The Plains Indians », dans The Great Plains, University of Nebraska Press, , 525 p. (ISBN 0803297025 et 9780803297029, présentation en ligne, lire en ligne), p. 47-84.

Articles connexes[modifier | modifier le code]