Haïda (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la langue haïda. Pour le peuple haïda, voir Haïda.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant une langue
Cet article est une ébauche concernant une langue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Haïda
X̲aat Kíl, X̲aadas Kíl, X̲aayda Kil
Pays États-Unis, Canada
Région Alaska, Colombie-Britannique
Nombre de locuteurs 24[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 hai
ISO 639-3 hai – Code générique
Étendue macro-langue
Type langue vivante
IETF hai
Glottolog haid1248
Carte
Carte de répartition de l'haïda
Carte de répartition de l'haïda

Le haïda (Xaat Kíl) est la langue du peuple Haïda. Elle comprend au moins 46 consonnes, pour seulement trois voyelles. Bien qu'elle ait pu être considérée comme appartenant à la famille des langues na-dené, elle est généralement considérée comme une langue isolée.

C'est une langue en grand danger de disparition, car elle n'est plus parlée que par une trentaine ou une cinquantaine de locuteurs, tous âgés de plus de 70 ans.

Les Haïdas essayent de raviver l'usage de leur langue. À Skidegate, les personnes âgées se regroupent quotidiennement pour travailler sur le dialecte de Skidegate. Ils ont déjà produit une série d'enregistrements. À Masset, le groupe de travail est plus jeune, et œuvre pour que le dialecte de Masset soit réintégré dans la vie quotidienne. En Alaska, la communauté a constitué un site web comprenant des outils linguistiques et des enregistrements du dialecte « kaigany ». Par ailleurs, les Haïdas produisent des efforts en vue de se doter d'instruments d'enseignement de leur langue.

Consonnes[modifier | modifier le code]

Voici les consonnes de l'haïda présentées dans un tableau. À gauche, on trouve l'orthographe développée par le centre des langues autochtones d'Alaska (Alaska Native Language Center (ANLC)) pour l'haïda d'Alaska, suivie par l'orthographe établie par Enrico pour l'haïda de Masset, puis par l'orthographe qu'il a établie pour l'haïda de Skidegate.

Consonnes de l'haïda
Bilabiales Alvéolaires Palatales Vélaires Uvulaires Pharyngales Glottales
centrales latérales
Occlusives pleines b b b [b̥] d d d [d̥] g g g [g̊] ĝ G r [ɢ̥]
aspirées p p p [pʰ] t t t [tʰ] k k k [kʰ] q q [qʰ]
éjectives p' p' p' [p̕] t' t' t' [t̕] k' k' k' [k̕] ḵ' q' q' [q̕] ' 7 7 [ʔ]
Affriquées voisées dl dl dl [d̥͡ɫ] j j j [d̥͡ʒ̊]
sourdes ts ts ts [t͡s] tl tl tl [t͡ɬʰ] ch ts ts [t͡ʃ] r – [ʔˤ]
éjectives ts' ts' ts' [t͡s̕] tl' tl' tl' [t͡ɬ̕]
Fricatives sourdes s s s [s] hl hl hl [ɬ] x c c [ç] X x [χ] x – [ħ] h h h [h]
Nasales pleines m m m [m] n n n [n] ng ng ng [ŋ]
glottales 'm 'm 'm [ˀm] 'n 'n 'n [ˀn]
Spirantes pleines w w w [w] l l l [ɫ] y y y [j]
glottales 'w 'w 'w [ˀw] 'l 'l 'l [ˀl] 'y 'y 'y [ˀj]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]