Langue des signes ougandaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Langue des signes ougandaise
Ugandan Sign Language(en)
Pays Ouganda
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 ugn
IETF ugn

La langue des signes ougandaise (en anglais : Ugandan Sign Language, USL), est la langue des signes utilisée par les personnes sourdes et leurs proches en Ouganda.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il existe des écoles pour les enfants sourds depuis 1962 et plusieurs langues des signes locales fusionné en 1988.

Constitution d'Ouganda[modifier | modifier le code]

La langue des signes ougandaise est notée dans la constitution d'Ouganda depuis le 8 Octobre 1995:
Chapitre Chapitre Constitution de la République de l'Ouganda, Objectifs nationaux et principes directeurs de la politique de l' État, article XXIV (c): « Les valeurs culturelles et coutumières qui sont compatibles avec les droits et libertés fondamentaux, la dignité humaine, la démocratie et à la Constitution peuvent être élaborées et intégrées dans les aspects de la vie ougandaise.
L'État doit: [...] promouvoir le développement d'une langue des signes pour les sourds; »
[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'USL est une fusion de langues des signes locales et a été influencée par les langues des signes kényane et américaine[2].

Les alphabets manuels britanniques et américains avec quelques modifications sont utilisés. Il existe aussi un dictionnaire de signes et des passages de la Bible ont été traduits[2].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Alors que l'Ouganda possède environ 43 langues orales, les enfants sourds apprennent tous à lire et écrire en anglais et à signer en USL, bien qu'il y ait quelques interférences avec l'anglais signé (en)[3].

Il existe quelques cours d'USL pour les personnes entendantes[2].

L'USL est promue par l'Association nationale des sourds d'Ouganda (Uganda National Association of the Deaf)[2].

Personnalité[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « La constitution de Kenya », sur http://www.wipo.int/ (consulté le 3 février 2017), Chapitre Constitution de la République de l'Ouganda, Objectifs nationaux et principes directeurs de la politique de l' État, article XXIV (c)
  2. a, b, c et d Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées ethnologue
  3. Brentari 2010, p. 9

Lien externe servant de source[modifier | modifier le code]

Source bibliographique[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]