Langue des signes sud-africaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une langue
Cet article est une ébauche concernant une langue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Langue des signes sud-africaine
South African Sign Language (en)
Pays Afrique du Sud
Nombre de locuteurs 12100[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 sfs
IETF sfs
Alphabet manuel pour la langue des signes sud-africaine

La langue des signes sud-africaine (en anglais : South African Sign Language, SASL), est la langue des signes utilisée par les personnes sourdes et leurs proches en Afrique du Sud. Il existe à côté un afrikaans signé.

Histoire[modifier | modifier le code]

La langue des signes britannique (BSL) était utilisée pour les familles blanches parlant anglais. En 1881, une école pour enfant de familles parlant afrikaan commence à utiliser la BSL. Plusieurs dialectes sont utilisés officieusement dans différentes écoles, dont neuf systèmes de langue des signes, 60% liées à la BSL ou à la langue des signes australienne (Auslan), quelques-uns à la langue des signes américaine[2].

Utilisation[modifier | modifier le code]

La langue des signes sud-africaine est comprise dans une certaine mesure par la plupart des personnes sourdes. Des interprètes sont fournis dans les tribunaux. Il existe actuellement 29 écoles pour 4 000 élèves sourds[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. dont 6 000 Noirs, 2 000 Anglais blancs, 2 000 Afrikaans blancs, 1 200 Coloured, 900 Indiens (Van Cleve 1986)
  2. a et b Ethnologue.com

Lien externe servant de source[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]