Rim'K

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rim'K
Surnom Tonton , Vin DZ[1]
Nom de naissance Abdelkarim Brahmi-Benalla
Naissance (39 ans)
Vitry-sur-Seine, Val-de-Marne, Drapeau de la France France[2]
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, rap français, gangsta rap, Rap Conscient
Instruments Voix
Années actives Depuis 1995
Labels Frénésik, Universal
Site officiel www.rimkdu113.com

Rim'K, de son vrai nom Abdelkarim Brahmi-Benalla[3], né le à Vitry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, est un rappeur français membre du groupe 113. Rim'K lance sa carrière en solo avec son premier album L'Enfant du pays, en mars 2004.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Abdelkarim est né le à Paris[2]. Il grandit à Vitry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, aux côtés de ses parents originaires d'Algérie[4]. Petit, il se souvient avoir été placé au fond de la classe : « Je ne savais pas pourquoi, explique-t-il avec colère. Avec le temps, j’ai compris qu’on voulait se débarrasser de moi. Mais pour quelle raison ? J’arrivais douché le matin comme tout le monde, j’étais habillé comme les autres enfants, il n’y avait aucune différence », explique-t-il[4]. À l'âge de 12 ans, il entre pour la première fois en studio d'enregistrement[5]. Bien que pour lui Vitry soit « un berceau du banditisme », il ne se considère pas comme un voyou ou un bandit[6].

Débuts avec Le 113[modifier | modifier le code]

En 1994, il fonde, avec AP et Mokobé, le groupe 113, duquel il est le leader. Ce nombre représente le numéro du bâtiment de leur cité Camille Groult de Vitry-sur-Seine, d'où ils sont tous originaires. Dans le groupe, il emprunte le nom de scène Rim'K et se sert de son art pour « combattre la diabolisation de la communauté maghrébine installée en France[4]. » Le succès du 113 contribue également à l'émergence de plusieurs artistes de la Mafia K'1 Fry, un collectif dont ils ont fait partie.

Pendant ses premières années de succès, Rim'K explique : « Après douze ans de carrière, c’est le kif ! Au début, quand j’ai connu le succès, j’avais énormément de pression, des obligations de résultats. Après une décennie à tenir bon, là enfin on souffle et on s’amuse sans pression[7]. »

Carrière solo[modifier | modifier le code]

Rim'K lance sa carrière en solo avec son premier album L'Enfant du pays, publié le [8], dans lequel il évoque beaucoup le pays et la région de ses parents[9]. Plusieurs singles seront extraits de cet album, parmi lesquels Boozillé ou encore Rachid System avec la chanteuse Chaba Zahouania. Il est également populaire pour un de ses titres, Tonton du bled, sur l'album Les Princes de la ville. Avec un de ses associés, Mooch, Rim'K fonde la société de production Frenesik qui a notamment composé des morceaux pour le 113, la Mafia K'1 Fry ou Intouchable. Il collabore avec Reda Taliani pour la musique de film de Il était une fois dans l'Oued et compose avec Mooch la quasi-totalité des musiques du film.

En 2006, Rim K et le 113 refusent de prendre sous leurs ailes une jeune chanteuse inconnue nommée Rihanna ; ils expliquent dix ans plus tard n'avoir eu aucun regret à le faire[10]. « J’étais pas seul. C’était au 113 qu’on l’a proposé », précise Rim K au micro de la radio Le Mouv’[10]. Le 26 novembre 2007, Rim-K sors un album intitulé Famille nombreuse produit par Frenesik, 2093Therapy et DJ Goldfingers. Le 29 juin 2009, Rim’K présente un projet intitulé Maghreb United qui fait participer des chanteuses comme Amel Bent et Kenza Farah et des rappeurs comme Sefyu Nessbeal & Tunisiano[11]. Le projet est certifié disque d'or[12].

En 2010, Rim'K participe à l'écriture du scénario d'une bande dessinée avec Régis Hautière Ghetto poursuite, aux éditions Dargaud. L'année 2012 marque le retour de Rim-K dans les bacs avec son album intitulé Chef de famille, dont plusieurs titres en feat avec Francisco, Booba, et Despo Rutti. En 2012, Rim'K s'associe avec Régis Hautière pour une bande-dessinée intitulée Ghetto Poursuite, inspirée de son single homonyme[13].

Monster Tape[modifier | modifier le code]

Après une série de freestyles Hors Série sur YouTube, il signe avec Millenium Barclay (une filiale d'Universal) et annonce en mi-2015 un nouveau projet intitulé Monster prévu pour début 2016[14]. Lacrim confirme sa participation en juin 2015[15]. Pour le projet, il invite Rich Homie Quan à y participer[16]. En novembre 2015, Rim'K publie la chanson Tristesse, une réponse aux attentats du 13 novembre[17]. « Ça m’a beaucoup touché, ça a ravivé des blessures. Je suis d’origine algérienne et le terrorisme, ce pays [l'Algérie] l’a subi pendant 10 ans ; c’est quelque chose que j’ai côtoyé de près [...] C’est comme ça qu’est né Tristesse », explique-t-il[17]. En décembre 2015, il dévoile la liste des titres de son prochain album[18].

En janvier 2016, il publie son nouvel album sous le titre de Monster Tape[19]. En avril 2016, le projet atteint 17 964 ventes[réf. nécessaire]. Avec cet album, Rim'K se classe premier des ventes sur iTunes en janvier[20]. La même année, la naissance de son petit garçon explique l'inactivité du rappeur[21]. En mars 2016, Rohff valide la chanson Seul, issue de Monster Tape[22] après quelques années de tensions entre lui et Rim'K[23].

Album Fantôme[modifier | modifier le code]

Rim'K a sorti l'album Fantôme le 3 Mars 2017 chez Frénésik, son propre label.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

CD singles et EP[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Rachid System
  • 2008 : Clandestino
  • 2008 : Club E.P

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Liens sacrés (avec Mafia K'1 fry)
  • 1998 : Ni barreaux, ni frontières, ni barrières (avec 113)
  • 1999 : Légendaire (avec Mafia K'1 fry)
  • 2000 : Les Princes De La Ville (avec 113)
  • 2002 : 113 Fout La Merde (avec 113)
  • 2003 : La Cerise Sur Le Ghetto (avec Mafia K'1 fry)
  • 2003 : 113 Dans L'urgence (avec 113)
  • 2005 : 113 Degrés (avec 113)
  • 2010 : Universel (avec 113)
  • 2007 : Jusqu'à la mort (avec Mafia K'1 fry)
  • 2007 : Jusqu'à la mort réédition (avec Mafia K'1 fry)

Apparitions[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Le Micro brise le silence : Rap de Maghrébin (feat0 M.B.S)
  • 2003 : Gravé Dans La Roche : Panam all starz (feat. Haroun, Manokid Mesa, L'Skadrille, Sinik , Diam's, Salif Zoxea, Tandem , AP , Akéto , Tunisiano & Blacko)
  • 2004 : Street Lourd : Haute criminologie (feat. Lino)
  • 2005 : Autopsie Vol. 1 : Banlieue (feat. Booba)
  • 2005 : 113 clando (feat. Cheb Mami)
  • 2005 : Double Face 6 : Avec le cœur (feat. Assia)
  • 2006 : B.O Sheitan : Bucarest
  • 2007 : Interdit : Q.H.S (feat. Bazooka)
  • 2007 : Cracheur de venin : Venimeuz (feat. Aketo & Zesau)
  • 2008 : Bolide : O.G.M (feat. Dosseah)
  • 2008 : Prolongation : Capitale du crime feat Salif
  • 2008 : Département 94 : 94 VMA
  • 2008 : Drive-by en caravane : Le bruit du Pe Pon (feat. 25G, Hamza & Seth Gueko)
  • 2008 : Fait 13 attention : On mord pas, on dévore (feat. Black marché)
  • 2008 : B.O Mesrine : L'instinct de mort (feat. Lino)
  • 2008 : Code Urb'1 / Naturellement costaud (feat. O'Rosko & Azzdivin)
  • 2008 : Génération (feat. Kazkami & AP)
  • 2008 : Le son des halls Vol. 1 : Bienvenue (feat. Ademo)
  • 2009 : La Connexion : La vie nous a balafré (feat. Azad)
  • 2011 : B.O Halal Police d'État - Chouff
  • 2012 : MDR 2 : La Vie D'artiste (feat. Mister You)

Clips[modifier | modifier le code]

Apparitions dans les clips[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2009: Banlieue 13 Ultimatum - traficant de Ming
  • 2009:Les kairas
  • 2014: Pattaya - Propriétaire de l’hôt

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Référence à l'acteur Vin Diesel, DZ étant l'abréviation de Djazaïr, le nom arabe de l'Algérie d'où est originaire Rim'K.
  2. a et b (en) Chris True, « Rim' K Biography », sur AllMusic (consulté le 9 mai 2016).
  3. « 113 - Ados.fr », sur musique.ados.fr (consulté le 18 juillet 2015).
  4. a, b et c Habibou Bangré, « Rim’K : « L’unité va au-delà des frontières » », sur afrik.com, (consulté le 9 mai 2016).
  5. « Tout le monde aime Rim’K », sur Le Mouv', (consulté le 9 mai 2016).
  6. « Rim'K : « Je n'ai ni été un voyou, ni fait partie du banditisme... » », sur booska-p, (consulté le 9 mai 2016).
  7. « Exclu Public : Rim’K : "l’amour, c’est mon moteur !" », sur public.fr, (consulté le 9 mai 2016).
  8. « L'Enfant du pays », sur Amazon (consulté le 9 mai 2016).
  9. « L'enfant du pays », sur booska-p (consulté le 9 mai 2016).
  10. a et b « Rim K du 113 révèle avoir refusé de travailler avec Rihanna - « On ne regrette pas » », sur voici.fr, (consulté le 9 mai 2016).
  11. « Rim’K du 113 présente la compilation ’Maghreb United’ », sur evous.fr, (consulté le 9 mai 2016).
  12. « Maghreb United, le « youyou » de trop pour deux députés UMP », sur nouvelobs, (consulté le 9 mai 2016).
  13. « Rim’K : Une BD et un single baptisés ’Ghetto Poursuite’ », sur evous.fr, (consulté le 9 mai 2016).
  14. « Vidéo "annonce son feat avec Rim'K sur Monster" », sur Rap2France (consulté le 9 mai 2016).
  15. « Lacrim annonce son feat avec Rim’K sur Monster ! (Vidéo) », sur raprnb.com, (consulté le 9 mai 2016).
  16. « Rim’k invite Rich Homie Quan sur son projet ! », sur MCETV, (consulté le 9 mai 2016).
  17. a et b « Rencontre avec Rim’k: ” Le rap reste mon métier, ma passion, mais demain tout peut s’arrêter” », sur Les Inrocks, (consulté le 9 mai 2016).
  18. « Rim’k dévoile la tracklist de « Monster » », sur hiphopcorner.fr, (consulté le 9 mai 2016).
  19. « Rim-K revient avec Monster Tape : le tonton du 113 est toujours le patron », sur Nouvel Observateur, (consulté le 9 mai 2016).
  20. « Rim'K n°1 des ventes sur iTunes France », sur Le Parisien, (consulté le 9 mai 2016).
  21. « Rim'K papa : L'iconique rappeur du 113 père d'un petit garçon », sur PurePeople (consulté le 9 mai 2016).
  22. « Rohff valide un nouveau son de Rim'k ! », sur Melty, (consulté le 9 mai 2016).
  23. « Rohff fait la paix avec Rim'k ! », sur 13or-du-hiphop (consulté le 9 mai 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]