Philip Pullman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pullman.
Philip Pullman
Description de cette image, également commentée ci-après

Philip Pullman en 2005

Naissance (69 ans)
Norwich, Norfolk, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Œuvres principales

Philip Pullman, né le à Norwich dans le Norfolk, est un écrivain anglais surtout connu pour le cycle littéraire À la croisée des mondes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philip Pullman est né à Norwich, en Angleterre, en 1946, de l'union de Audrey Evelyn Merrifield et Alfred Outram Pullman, pilote de la Royal Air Force. Son enfance se déroule en Afrique, dans les pays dans lesquels son père est affecté, notamment en Rhodesie du Sud, aujourd'hui le Zimbabwe, où il effectue une partie de sa scolarité avec son frère, Francis. En 1954, Alfred Pullman meurt dans un crash d'avion pendant la révolte des Mau Mau au Kenya.

Après cette tragédie, la mère décide de renter au Royaume Uni. Elle confie les enfants à ses parents, installés à Norwich, pour accepter un emploi à Londres auprès de la BBC. Le jeune Philipp noue d'étroites relations avec son grand-père, un ecclésiastique anglican, excellent conteur par ailleurs. Pullmann dira de lui « il avait le don de façonner une histoire à partir de moindre évènement »[1].

En 1955, Audrey Pullman se remarie avec un contrôleur aérien de la Royal Air Force, que les enfants appelaient « Oncle Johnny ». Le couple s'installe avec les enfants d'abord en Australie puis au Pays de Galles, lorsque son beau-père sera affecté à Llanbedr. Le jeune Pullman y acquit l'essentiel de sa formation à Ysgol Ardudwy secondary school. Par la suite il sera reçu à l'Université d'Oxford, dont il sortira diplômé en 1968.

En 1970, il épouse Judith Speller, avec laquelle il aura deux fils. Il enseignera dans plusieurs villes avant de d'obtenir une chaire à Oxford, et une au College de Westminster en 1986[1],[2].

Passionné dès son plus jeune âge par les contes, il décide très vite de devenir écrivain. Il juge cependant ce terme inapproprié car pour lui il ne fait que « raconter des histoires »[réf. nécessaire]. Il dit distinguer le métier d'écrivain (writer) et celui de conteur (storyteller). Un écrivain selon lui prête davantage attention à la forme qu'au contenu tandis qu'il dit privilégier le contenu[3].

Les livres de Philip Pullman sont destinés en majorité à la jeunesse, mais il écrit également pour les adultes. Il signe à l'intention des jeunes spectateurs des adaptations théâtrales d'œuvres littéraires célèbres.

Œuvres littéraires[modifier | modifier le code]

Cycle À la croisée des mondes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : À la croisée des mondes.
  1. Les Royaumes du Nord (1995)
  2. La Tour des anges (1997)
  3. Le Miroir d'ambre (2000)
HS : Lyra et les Oiseaux (2003)
HS : Il était une fois dans le Nord (2008)

Publié entre 1995 et 2000, ce cycle est l'un de ses plus gros succès au Royaume-Uni comme en France. Il a été adapté au National Theater de Londres. New Line a adapté le premier tome de la série au grand écran sous le nom de À la croisée des Mondes : La Boussole d'Or (2007), un film réalisé par Chris Weitz et avec, dans les rôles principaux : Dakota Blue Richards, Nicole Kidman, Daniel Craig, Eva Green et Sam Elliott.

Il aurait en préparation un ouvrage intitulé Le Livre de la Poussière qui sans être une suite, présenterait des informations complémentaires, notamment sur la Poussière et les personnages. Il se déroulerait quelques années après la trilogie, avec Lyra alors âgée de 16 ou 17 ans.

Série Sally Lockhart[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Sally Lockhart.
  1. La Malédiction du rubis
  2. Le Mystère de l'étoile polaire
  3. La Vengeance du tigre
  4. La Princesse de Razkavie

Romans isolés[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Phillip Pullman se lance en mai 2008 dans la bande dessinée en écrivant le scénario d'une BD illustrée par John Aggs : John Blake. Cette BD paraîtra de façon épisodique dans les pages de The Guardian.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Encyclopedia of British Writers, 1800 to the Present, George Stade, Karen Karbiener, Infobase Publishing, 01.01.2009, Vol. 2, p. 395
  2. lien
  3. Interview Five minutes with Philip Pullman, BBC, 24 Septembre 2011, lien

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]