Hayley Atwell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une actrice image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant une actrice britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Hayley Atwell
Description de cette image, également commentée ci-après

Hayley Atwell au Comic-Con de San Diego, en juillet 2015.

Nom de naissance Hayley Elizabeth Atwell[1]
Naissance (34 ans)
Londres, (Angleterre, Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Anglaise
Drapeau : États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables The Duchess
Captain America: First Avenger
Captain America : Le Soldat de l'hiver
Ant-Man
Séries notables Les Piliers de la terre
Black Mirror
Agent Carter

Hayley Atwell est une actrice britanno-américaine[2],[3], née le à Londres (Angleterre).

Elle est principalement connue pour son rôle de Peggy Carter dans divers films et séries de l'univers Marvel, dont Captain America: First Avenger, Agent Carter, Captain America : Le Soldat de l'hiver et Ant-Man.

Elle a également tenu des rôles notables dans des productions théâtrales tels que Vu du pont et des films et séries tels que Le Rêve de Cassandre, The Duchess et Les Piliers de la Terre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hayley Atwell est née à Londres et a grandi à Ladbroke Grove. Fille unique d'Allison (née Cain), conférencière et de Grant Atwell, massothérapeute, photographe et chaman[4],[5],[6],[7],[8]. Son père, américain de Kansas City, est d'ascendance amérindienne et sa mère est britannique[5],[6],[9]. Sa grand-mère est irlandaise. Hayley Atwell a la double nationalité britannique et américaine[2]. Ses parents se séparent lorsqu'elle a deux ans[6], vivant avec sa mère en Angleterre et passant ses vacances scolaires à Kansas City chez son père, reparti aux États-Unis après le divorce[10].

Elle fait sa scolarité à la Sion Manning Roman Catholic Girls' School de Londres, où cette période fut délicate, comme elle le confiera dans une interview, se dépeignant comme une « enfant ronde et introvertie », surnommée « Hayley Fatwell » par ses pairs et a été malmenée[10]. Sa vie change lorsqu'elle intègre le London Oratory School pour son A-level[10],[5], où elle avoue qu'elle commençait à « à attirer l'attention des garçons » grâce à sa poitrine, qu'elle considère comme un « grand cadeau »[10]. C'est là-bas qu'elle découvre le rugby, canalisant une certaine agressivité physique non résolue qu'elle avait depuis l'école primaire, ce qui lui vaut le surnom de « Hulk Hayley », notamment en raison de l'habitude de lutter avec les garçons[10].

Sa vocation d'actrice est venue après avoir vu Ralph Fiennes jouant Hamlet au Hackney Empire en 1995[10]. Par la suite, elle est formée à la Guildhall School of Music and Drama, d'où elle est diplômée en 2005[11].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts et révélation[modifier | modifier le code]

Elle obtient ses premiers rôles à la télévision en 2006 avec le téléfilm Coup de foudre royal, centré sur la relation du Prince Charles et Camilla Parker-Bowles dans les années 1970 à 1981, et la mini-série La Ligne de beauté, adapté du roman d'Alan Hollinghurst et diffusée sur la BBC[12]. Elle incarne Cat Fedden, la fille maniaco-dépressive d'un député conservateur[12].

Atwell lors de la première du Rêve de Cassandre au Festival de Toronto, le .

Après plusieurs téléfilms, elle obtient son premier rôle au cinéma dans Le Rêve de Cassandre de Woody Allen aux côtés d'Ewan McGregor et Colin Farrell, huit mois après avoir fini ses études[9]. Dans ce long-métrage, elle incarne une ambitieuse comédienne de théâtre et petite amie du personnage de McGregor[13]. Atwell jugera que son audition pour le rôle était « atroce »[14]. Bien qu'Allen ait annoncé que la jeune actrice soit devenue sa nouvelle muse, ils n'ont jamais retournés ensemble depuis[14]. Lors de sa sortie en 2007, Le Rêve de Cassandre rencontre un accueil critique mitigé[15],[16] et n'est pas un véritable succès au box-office[17].

En 2008, elle apparait dans le drame historique The Duchess avec Keira Knightley et Ralph Fiennes où sa prestation de Lady Bess Foster, meilleure amie de Georgiana Cavendish (duchesse de Devonshire) et maîtresse de son mari, lui vaut une nomination au British Independent Film Awards dans la catégorie meilleur second rôle féminin[18]. Elle partage également l'affiche avec Dominic Cooper, qu'elle retrouvera quelques années plus tard sur Captain America: First Avenger et Agent Carter[19]. La même année, elle partage l'affiche avec Emma Thompson dans le drame Retour à Brideshead, adapté du roman d'Evelyn Waugh. Le long-métrage a fait parler car Thompson, ayant appris que les producteurs du film faisaient pression pour qu'Atwell, avec qui elle s'est liée d'amitié[20], perde quelques kilos avant le début du tournage, menaçant de quitter le film, car outrée par ce comportement, si la jeune actrice de 25 ans n'était pas autorisée à garder son tour de taille[21],[22]. À défaut d'un succès au box-office[23], le film est globalement bien reçu par la critique[24].

Parallèlement à sa carrière cinématographique, elle joue sur les planches des pièces tels que L'Homme à la mode et la reprise londonienne de Vu du pont d'Arthur Miller[25], pour lequel elle fait ses débuts dans le West End et obtient une nomination au Laurence Olivier Awards pour sa prestation. En 2009, sa prestation d'une volontaire de l'armée du salut dans la pièce Major Barbara lui permet d'obtenir une nomination au Laurence Oliver Awards[26].

Pour la télévision, elle incarne 415 dans la mini-série Le Prisonnier, reboot de la série éponyme diffusée entre 1967 et 1968 diffusée en novembre 2009 sur AMC[27]. Elle déclara plus tard que le show était une « blague », en raison d'un script réécrit tous les jours et que le tournage s'est transformé en congés payés pour les membres du casting après le renvoi du réalisateur[28]. En 2010, elle prête ses traits à Aliena de Shiring dans la mini-série Les Piliers de la Tere, adaptation du roman éponyme de Ken Follett, pour lequel elle obtient une nomination au Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série ou un téléfilm[18].

Consécration[modifier | modifier le code]

Atwell au Florida SuperCon, en .

En 2011, sa carrière prend un tournant lorsqu'elle incarne Peggy Carter dans Captain America: First Avenger, dans lequel elle partage la vedette avec Chris Evans, qui interprète le rôle-titre, et Tommy Lee Jones[29]. Dans cette adaptation cinématographique du comic éponyme de Marvel, elle incarne l'agent Peggy Carter, officier britannique qui a co-fondé le SHIELD. Atwell s'est inspiré de Ginger Rogers pour ce personnage, dont elle dit qu'« elle peut faire tout ce que Captain America peut faire, mais à reculons et en hauts talons »[30]. Pour se préparer physiquement, elle s'entraîne six heures par jour[31]. Le film obtient un accueil critique favorable[32],[33] et un succès commercial au box-office avec 370 millions de $ de recettes[34] qui lui vaut de se faire connaître d'un large public. Le site Nextmovies l'a nommé comme l'une « des révélations à surveiller » en 2011[35]. Elle reprend ce rôle également dans Captain America: Le soldat de l'hiver[36], Avengers : L'Ère d'Ultron[37] et Ant-Man.

En 2012, elle joue un officier de police ayant une liaison avec un collègue de vingt-cinq ans son aîné dans The Sweeney, adaptation de la série télévisée britannique Regan. Avec son partenaire Ray Winstone, dont elle fait l'éloge pour son grand sens de l'humour, elle s'entraîne dans un stand de tir à Stoke Poges[38]. Impressionnée par la première saison de la série Black Mirror, Hayley Atwell demande au créateur du programme, Charlie Brooker, de lui confier un rôle dans la deuxième saison. Brooker lui donnera un rôle de premier plan dans le premier épisode de la deuxième saison dans lequel une jeune femme pleure la mort de son petit ami, joué par Domhnall Gleeson, et qui apprend l'existence d'un service qui se sert de l'historique Internet des défunts pour simuler des conversations entre morts et vivants[39]. En 2013, elle participe à la pièce de théâtre The Pride de Alexi Kaye Campbell, joué au Trafalgar Studios, sur le thème de l'homosexualité, traitant de relations parallèles dans les années 1950 à 2000. Atwell et son partenaire Matthew Horne se sont amusés durant leur temps libre à se faire des farces : Horne a enfilé un masque et une culotte à froufrous pour surprendre Atwell dans sa loge, tandis qu'elle a rempli le vestiaire d'Horne avec 4 000 balles en plastique multicolores[40].

Le 9 mai 2014, Marvel et ABC annoncent la série Marvel's Agent Carter, dont Hayley sera l’héroïne. Une deuxième saison a été annoncée en mai 2015[41]. La série est annulée en 2016 au bout des deux saisons diffusées.

En 2012, l'actrice tourne dans le biopic consacré à Jimi Hendrix, All Is by My Side, de John Ridley, aux côtés d'André 3000, du groupe Outkast. Elle joue le rôle de Kathy Etchingham, la petite amie du guitariste durant ses premières années à Londres. Le film obtient un accueil critique modéré[42], notamment en raison de l'absence de chansons clés d'Hendrix[43] et a été un échec commercial[44]. Il a également suscité la controverse auprès des amis du défunt chanteur, y compris Etchingham, qui a décrié le biopic comme un film largement fictif[45].

Entre 2014 et 2015, elle incarne la mère de Cendrillon dans le film éponyme et tourne le drame Mémoires de jeunesse, d'après le roman de Vera Brittain[46]. Les deux films obtiennent un succès critique[47],[48].

En février 2016, après l'arrêt d'Agent Carter, l'actrice s'est engagée sur le pilote d'une nouvelle série judiciaire sur ABC intitulé Conviction[49].

Vie privée[modifier | modifier le code]

De 2014 à juillet 2015, l'actrice sort avec le musicien Evan Jones, rencontré lors d'un shooting avec le photographe Rankin[10],[50],[51].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Prochainement

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, France Renard[52] est la voix française la plus régulière de Hayley Atwell. Il y a également Ariane Aggiage[52] qui l'a doublé à trois reprises.

Au Québec, elle est régulièrement doublée par Catherine Proulx-Lemay[53].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Créditée Hayley Attwell au générique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Births, Marriages and Deaths Index of England and Wales, 1916–2005.; at ancestry.com
  2. a et b « Hayley Atwell Brideshead Revisited & The Duchess Interview », femail.com.au (consulté le 20 avril 2009)
  3. « Hayley Atwell to star in US series », BelfastTelegraph.co.uk
  4. Profile, theguardian.com; accessed 25 May 2015.
  5. a, b et c Leslie White, « Sizzling for England », Sunday Times, London,‎ , p. 6 :

    « a shaman and healer based in Kansas City »

  6. a, b et c Maureen Paton, « Hayley confidential: the actress takes Flyte », Daily Mail,‎ (consulté le 20 avril 2009)
  7. Fox, Chloe "Action girl: Hayley Atwell interview" The Telegraph 17 July 2011
  8. "Hayley Atwell: 'Gentlemen swoon but only on set'", independent.co.uk; accessed 31 May 2015.
  9. a et b 5 things to know about Hayley Atwell, people.com; accessed 31 May 2015.
  10. a, b, c, d, e, f et g (en) Stephanie Rafanelli, « Hayley Atwell: 'I've always felt quite genderless. Which is odd, because I have big boobs' »,‎ (consulté le 20 novembre 2015)
  11. Graduates 2004-05: Hayley Atwell profile, gsmd.ac.uk; consulté le 31 mai 2015.
  12. a et b (en) « Hayley Atwell's career in pictures : page 1 », sur The Telegraph,‎ (consulté le 23 juillet 2016)
  13. Manon Simenel, « Biographie d'Hayley Atwell », sur AlloCiné (consulté le 15 novembre 2015)
  14. a et b (en) « Hayley Atwell's career in picures : page 2 », sur The Telegraph,‎ (consulté le 23 juillet 2016)
  15. (en) « Cassandra's Dream », sur Rotten Tomatoes, Flixster (consulté le 21 janvier 2008)
  16. (en) « Cassandra's Dream (2007): Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 21 janvier 2008)
  17. (en) « Hayley Atwell - Box Office », sur thenumbers.com (consulté le 15 novembre 2015)
  18. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k (en) « Hayley Atwell : Awards », sur imdb.com (consulté le 14 novembre 2015)
  19. (en) « Hayley Atwell's career in picures : page 4 », sur The Telegraph,‎ (consulté le 23 juillet 2016)
  20. (en) Lydia Slater, « Meet the where-it's-at-girl: Actress Hayley Atwell is poised to conquer Hollywood », sur DailyMail,‎ (consulté le 23 juillet 2016)
  21. (en) « Brit actress saved by outraged Emma », sur theweek.co.uk,‎ (consulté le 20 novembre 2015)
  22. « Secrets de tournage de Brideshead Revisited », sur AlloCiné (consulté le 20 novembre 2015)
  23. (en) « Brideshead Revisited (2008) », sur Box Office Mojo (consulté le 20 novembre 2015)
  24. (en) « Brideshead Revisited », sur Rotten Tomatoes (consulté le 20 novembre 2015)
  25. "A View from the Bridge' listing, 2009, Duke of York's Theatre thisistheatre.com, retrieved April 4, 2010
  26. (en) « Hayley Atwell's career in pictures : page 5 », sur The Telegraph (consulté le 23 juillet 2016)
  27. Drew Pisarra, « Four More Residents of The Village », AMC,‎
  28. (en) « Hayley Atwell's career in pictures : page 6 », sur The Telegraph (consulté le 23 juillet 2016)
  29. (en) « Captain America Movie: Peggy Carter Cast », Marvel.com,‎ (consulté le 14 avril 2010)
  30. (en) « Hayley Atwell's career in picures : page 7 », sur The Telegraph,‎ (consulté le 23 juillet 2016)
  31. (en) « Hayley Atwell's career in picures : page 8 », sur The Telegraph,‎ (consulté le 23 juillet 2016)
  32. (en) « Captain America: The First Avenger (2011) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 11 janvier 2015)
  33. (en) « Captain America: The First Avenger », sur Metacritic (consulté le 11 janvier 2015)
  34. (en) « Captain America: The First Avenger », sur Box Office Mojo (consulté le 11 janvier 2015)
  35. Max Evry, « 25 Breakout Stars to Watch for in 2011 », Next Movie,‎ (consulté le 10 avril 2011)
  36. « 'Captain America: The Winter Soldier' filming begins », Marvel.com,‎ (consulté le 8 avril 2013)
  37. Hanna Flint, « Captain America star Hayley Atwell, 32, looks cool in ice-white as she leaves Oliviers after-party with model beau Evan Jones, 23 », Daily Mail,‎ (consulté le 17 avril 2014)
  38. (en) « Hayley Atwell's career in picures : page 9 », sur The Telegraph,‎ (consulté le 23 juillet 2016)
  39. (en) « Hayley Atwell's career in picures : page 10 », sur The Telegraph,‎ (consulté le 23 juillet 2016)
  40. (en) « Hayley Atwell's career in picures : page 11 », sur The Telegraph,‎ (consulté le 23 juillet 2016)
  41. « ABC Renews 'Agents of SHIELD,' 'Agent Carter' », sur The Hollywood Reporter (consulté le 27 juillet 2015)
  42. « Jimi: All Is by My Side », Rotten Tomatoes,‎ (consulté le 3 octobre 2014)
  43. « Une première bande-annonce pour le biopic sur Jimi Hendrix », sur Le Figaro,‎ (consulté le 9 juillet 2014).
  44. « Jimi: All Is By My Side (2014) », sur Box Office Mojo (consulté le 2 octobre 2014)
  45. « Jimi Hendrix's former girlfriend slams 'made up' domestic violence in new film - Daily Mail Online », Mail Online (consulté le 3 octobre 2014)
  46. (en) Dan Bullock, « Filming Begins On ‘Testament Of Youth’ Starring Alicia Vikander & Kit Harington »,‎ (consulté le 16 mars 2014)
  47. « Cinderella », Rotten Tomatoes (consulté le 23 mars 2015)
  48. « Testament of Youth », Rotten Tomatoes, Flixster (consulté le 11 mars 2015)
  49. (en) Chris Arrant, « Hayley Atwell Signs Onto Another ABC Series -- What Does This Mean for Agent Carter? », Newsarama,‎ (consulté le 11 février 2016)
  50. (en) Tim Walker, « Hayley Atwell finds love with musician », sur telegraph.co.uk, The Telegraph, Telegraph Media Group Limited (consulté le 20 juin 2016)
  51. (en) « Hayley Atwell keeps it real, announces breakup on Instagram », sur themalaymailonline.com,‎ (consulté le 20 juin 2016)
  52. a, b, c, d, e et f « Comédiennes ayant doublé Hayley Atwell en France » sur RS Doublage, consulté le 27 mars 2014
  53. a, b et c « Comédiennes ayant doublées Hayley Atwell au Québec », sur doublage.qc.ca (consulté le 13 novembre 2015)
  54. Doublage relevé lors de sa diffusion télévisée
  55. « Fiche de doublage de la série Le Prisonnier », sur Doublage Séries Database (consulté le 13 novembre 2015).
  56. Carton du doublage français télévisuel.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]