Rise of the Tomb Raider

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rise of the Tomb Raider
Image illustrative de l'article Rise of the Tomb Raider

Éditeur Square Enix (Windows et PS4)
Microsoft (Xbox One et 360)
Feral Interactive (Linux et macOS)
Développeur Crystal Dynamics
Concepteur Brian Horton et Daniel Neuburger
Musique Bobby Tahouri

Date de sortie
  • Xbox One, 360
  • États-Unis 10 novembre 2015
  • Japon 12 novembre 2015
  • Europe 13 novembre 2015
    Windows
  • Sortie internationale 28 janvier 2016 (numérique)
  • Sortie internationale 29 janvier 2016 (physique)
    PlayStation 4
  • Sortie internationale 11 octobre 2016 (édition 20e anniversaire)
    macOS
  • Sortie internationale 12 avril 2018 (édition 20e anniversaire)
    Linux
  • Sortie internationale 19 avril 2018
(édition 20e anniversaire)
Genre Action-aventure
Mode de jeu Solo
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Média Blu-ray (PS4 et Xbox One)
DVD (Xbox 360 et Windows)
Téléchargement numérique
Langue Voix et textes en français
Contrôle Manette
Clavier, souris

Évaluation ESRB : M ?
PEGI : 18 ?
Moteur Crystal Engine

Rise of the Tomb Raider est un jeu vidéo d'action-aventure développé par Crystal Dynamics et édité par Microsoft pour les versions Xbox One et Xbox 360 et par Square Enix pour les autres, sorti en novembre 2015 sur Xbox 360 et Xbox One, en janvier 2016 sur Windows, en octobre 2016 sur PlayStation 4 en édition 20e anniversaire et en avril 2018 sous Linux et macOS en édition 20e anniversaire[1].

Le jeu est la suite de Tomb Raider sorti en 2013. Il s'agit donc du deuxième épisode du reboot de la franchise Tomb Raider.

Trame[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

Après avoir été témoin des phénomènes surnaturels sur l'île du Yamataï, Lara Croft comprend désormais le but des recherches de son père et poursuit les travaux de ce dernier qui avait consacré sa vie à la recherche de la vie éternelle. Richard Croft était sur le point de faire une grande découverte sur l’immortalité de l’âme grâce à la Source Divine, puissante relique pouvant conférer l'immortalité.

Malgré les mises en garde de sa belle mère Anna, Lara est déterminée et obstinée à poursuivre son objectif en quête de réponses.

Cela la mène dans un premier temps en Syrie, à la recherche du tombeau d'un mystérieux prophète du Xe siècle qui serait revenu d'entre les morts pour guider son peuple hors de l'Empire byzantin. Alors qu'elle trouve enfin le tombeau, Lara est surprise par des hommes armés qui appartiennent à l'Ordre de la Trinité, un groupuscule millénaire formé par le Vatican qui a pour objectif d'acquérir des reliques mystiques aux pouvoirs surnaturels pour imposer leur idéologie au monde. Étants également à la recherche de la Source divine, les Trinitaires sont prêts à massacrer tous ceux qui se trouvent sur leur chemin. Après leur avoir faussé compagnie, Lara remarque un symbole dans le tombeau qui lui fera faire le lien avec Kitej, mythique cité située au Nord-Est de la Sibérie, disparue depuis des siècles. Mais les trinitaires volent ses travaux et une course contre la montre commence alors pour trouver en premier la cité perdue.

Avec l’aide de Jonah, seul autre rescapé du Yamataï, cette dernière se rend en Sibérie afin de trouver la Source Divine. Escaladant dangereusement les montagnes, les deux amis sont séparés par une avalanche.

Lara continue seule en appliquant ses compétences de survivante acquises au Yamataï et découvre que les Trinitaires sont déjà arrivés et se sont établies dans une ancienne base soviétique abandonnée. Mais Lara découvre également l'existence de Natifs qui vivent cachés dans la vallée et les montagnes. Ils semblent protéger les secrets de la Source Divine, en espionnant les Trinitaires pour en apprendre davantage.

Lara se retrouve capturée par les Trinitaires et découvre avec horreur qu'Anna s’est jointe à eux il y a fort longtemps, ainsi que son frère Konstantin. Anna a décidé de trahir les Croft pour accéder à la Source Divine dans l’espoir de guérir d'une maladie mortelle. Anna propose à Lara de les rejoindre mais cette dernière refuse et parvient à s'échapper en libérant au passage le chef des natifs que Konstantin a capturé : Jacob.

Lara et Jacob parviennent à semer les Trinitaires mais après une course-poursuite explosive, Lara saute d’une immense cascade jusque dans un lac gelé pour pouvoir fuir la Trinité. Elle ne doit sa survie qu'à l'intervention de Jacob, ce dernier l’aide à s’en remettre puis lui révèle qu'elle doit renoncer à chercher la Source et que son peuple la protège depuis des siècles, mais Lara refuse voulant rétablir l'honneur de son père et souhaitant, plus que tout, découvrir la vérité. Jacob accepte donc de l'accompagner jusque dans son village mais le duo doit se séparer dans une vieille mine de cuivre abandonnée près du complexe soviétique à cause d'un éboulement provoqué par une machine de forage des Trinitaires. Lara finit malgré tout par atteindre des ruines de la cité perdue de Kitej et fait la connaissance du peuple de Jacob, ce dernier arrive in extremis alors que Lara était sur le point de se faire tuer car elle est considérée comme une ennemie aux yeux des Natifs. Jacob assure à son peuple qu'elle peut les aider, une féroce bataille commence donc entre les Natifs et les Trinitaires.

Si Jacob estime que Lara mérite la vérité, il guidera l’archéologue jusqu’au bout de son périple. La jeune femme réussie à faire décrocher la victoire aux Natifs même si les pertes sont considérables. Jacob remarque la détermination inébranlable et le courage indomptable de l'aventurière, il lui révèle qu'un Atlas a été conçu, jadis pour localiser tous les trésors du prophète y compris la cité perdue, et donc la Source.

Lara parvient à le retrouver et découvre folle de joie que Jonah a retrouvé sa trace et a rejoint les Natifs, mais alors qu'ils fêtent leurs retrouvailles et qu'ils déchiffrent l'Atlas localisant la cité sous un gigantesque glacier, les Trinitaires attaquent de nouveau et parviennent à voler l'Atlas et capturent Jonah.

Lara décide de faire une croix sur sa quête pour aller sauver son ami, retenu prisonnier à la base soviétique. Mais elle ne parvient pas à empêcher Konstantin de blesser mortellement Jonah, les Natifs le ramène d'urgence auprès de Jacob qui parvient à le guérir miraculeusement. Stupéfaite, Lara comprend abasourdie que Jacob n’est autre que le prophète et lui demande des explications. Il lui explique que toutefois si la Source possède un grand pouvoir elle n'a rien de divin, car c’est le pouvoir qui a provoqué la chute de Kitej. De plus, Jacob admet avoir fait l'erreur de transformer son ancienne armée en soldats immortels et que ces derniers ont dévasté Kitej en l'enfouissant sous la glace afin de garder le pouvoir. Lara et les Natifs empruntent alors un tunnel secret qui leur permet d'accéder premierement à l'ancien observatoire de Kitej; porte d’entrée de la cité. Lara parvient à rejoindre Kitej en se faufilant discrètement par de dangereux chemins enneigés et glacés. Au cœur de la cité, une terrible bataille commence alors entre Natifs, Trinitaires et Immortels.

Durant la bataille Lara parvient à vaincre Konstantin au sommet d’une tour du palais du prophète, mais ce dernier lui apprend que son père ne se serait pas suicidé par le déshonneur qu’à engendré ses recherches excentriques, mais qu’il aurait été tué par l’Ordre de la Trinité. Folle de rage Lara décide toutefois de le laisser mourir et le regarde brûler dans l’affreux incendie de la tour.

Elle rejoint Anna qui a déjà pris possession de la Source dans la plus haute tour du palais; la Chambre des Âmes. Lara parvient cependant à la lui reprendre. À la demande de Jacob, elle décide de détruire l’artefact qui entraîne la disparition des Immortels mais aussi de Jacob qui remercie Lara de lui accorder enfin la paix.

Après un adieu déchirant avec Jacob, Lara et Anna parviennent à quitter la cité. La jeune femme menace Anna avec son arme pour savoir si les Trinitaires ont bel et bien tué son père. Mais avant qu'elle ne puisse lui dévoiler que c’était elle qui l’a tué, Anna est abattue par un sniper. Ce dernier est en communication avec un supérieur par radio et lui demande s'il doit tuer Lara Croft. Le mystérieux homme lui répond que son heure n'est pas encore venue.

Quelques jours plus tard Lara et Jonah sont de retour à Londres, ils prennent la décision de continuer à résoudre les mystères surnaturels qui restent encore sans réponses. Lara comprend donc que le monde n’est pas celui que l’on croit et qu’elle se doit de découvrir ces secrets dans son propre intérêt afin de stopper l’Ordre de la Trinité. Les deux amis se dirigent donc vers le Mexique pour leur prochaine aventure.

Le jeu a été récompensé du prix du meilleur scénario par le syndicat Writers Guild of America en 2016[2].

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Lara Croft (VF : Alice David ; VO : Camilla Luddington) : Jeune archéologue prodige et dernière descendante de la famille Croft. Aventurière endurcie depuis son périple sur l'île du Yamataï, elle n'a de cesse de chercher une preuve de la possibilité de l'immortalité en reprenant les travaux de son défunt père.
  • Jacob (VO : Philip Anthony-Rodriguez) : Il est le chef des natifs protégeant les ruines de la cité de Kitej. Il était emprisonné dans le goulag jusqu'à ce que Lara le libère. Sage et bienveillant, il est disposé à l'aider dans sa quête mais semble en savoir plus que ce qu'il paraît sur Kitej.
  • Sofia (VF : Marie-Eugénie Maréchal ; VO : Jolene Andersen) : La fille de Jacob. Elle est intrépide et manie l'arc avec dextérité. Dans un premier temps hostile envers Lara, elle finit par lui accorder sa confiance.
  • Jonah (VF : Frédéric Souterelle ; VO : Earl Baylon) : Rescapé du Yamataï, il suit Lara dans ses aventures jusqu'à ce qu'une avalanche les sépare. Il n'aura de cesse d'essayer de retrouver sa trace.
  • Ana (VF : Marie Zidi ; VO : Laura Waddell) : La compagne de Richard Croft et belle-mère de Lara. Depuis le suicide de Lord Croft, elle s'inquiète pour Lara.
  • Konstantin (VF : Arnaud Arbessier ; VO : Zack Ward) : Le chef des opérations de la secte des Trinitaires. Il supervise les recherches de la cité de Kitej et convoite la Source divine. Redoutable tueur, il est d'autant plus motivé qu'il pense être un soldat de Dieu devant purifier l'Humanité.
  • Lord Richard Croft (VF : Paul Borne ; VO : Michael Maloney) : Le père de Lara était un éminent archéologue, jusqu'à ce que ses travaux sur l'immortalité ne jettent le discrédit sur sa réputation. Conspué par ses pairs, il mit fin à ses jours. Depuis l'aventure de Lara sur l'île du Yamataï, celle-ci est déterminée à rétablir la réputation de son père.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2015)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le jeu se repose sur ce qu'avait introduit le reboot Tomb Raider en termes de gameplay. Cette fois-ci, l'aspect survie est plus marqué, notamment avec des ressources à collecter pour construire divers éléments comme des bombes ou des soins que Lara pourra utiliser sur le terrain à la façon de The Last of Us. On retrouve les feux de camps qui permettent d’attribuer les points de compétences de Lara, mais ce système a été revu pour être plus complet avec par exemple des compétences spéciales déblocables en complétant des quêtes annexes, des tombeaux. De nouvelles fonctionnalités font leur apparition comme la flèche empoisonnée, un plus grand nombre d'armes ou bien un deuxième piolet aussi utile en combat qu'en escalade.

Développement[modifier | modifier le code]

Lors du Comic-Con 2013, Phil Rogers, président des filiales Square Enix Amérique et Europe, confirme le développement d'une suite sur consoles de nouvelle génération pour Tomb Raider[3]. Le titre est dévoilé officiellement lors de la conférence de Microsoft à l'E3 2014[4].

Au cours de la Gamescom 2014, le jeu est annoncé comme une exclusivité temporaire sur Xbox One[5], du fait du soutien apporté par Microsoft après l'annonce du précédent épisode durant l'E3 2011[6]. Le directeur du studio Crystal Dynamics, Darrell Gallagher, précise sur son blog que l'opus en question est une véritable exclusivité Microsoft[7]. Interviewé par Eurogamer, Phil Spencer, le dirigeant de Microsoft Studios, explique qu'une version sur Xbox 360 sera également disponible lors de la sortie du jeu, et que l'accord d'exclusivité n'est que temporaire[8]. En juillet 2015, Square Enix annonce la sortie du jeu sur Windows pour début 2016, ainsi qu'une version sur PlayStation 4 pour fin 2016[9].

Le compositeur de la musique du jeu est Bobby Tahouri (Game of Thrones, Iron Man). Karen O a également fait une chanson pour le jeu, I Shall Rise.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse numérique
Média Xbox One PC PS4
Gameblog (FR) 4/5 étoiles [10] 4/5 étoiles [15] 4/5 étoiles [16]
Gamekult (FR) 6 / 10[11] 6 / 10[17] 6 / 10[18]
GameSpot (US) 9 / 10 [12] 9 / 10[12] 9 / 10[12]
IGN (US) 9,3 / 10[13] 9,3 / 10[13] 9,3 / 10
Jeuxvideo.com (FR) 18 / 20[14] 18 / 20 [19] 18 / 20[20]
Agrégateurs de notes
Média Xbox One PC PS4
GameRankings 87,04 % [21] 85.86 %[23] 87.89 %[24]
Metacritic 86 / 100[22] 86 / 100[25] 88 / 100

Ventes[modifier | modifier le code]

Lors de sa première semaine de commercialisation sur les consoles Xbox, le jeu s'écoule à plus de 300 000 exemplaires[26]. En janvier 2016, Aaron Greenberg de Microsoft annonce que plus d'un million d'exemplaires ont été écoulés[27].

En février 2016, selon Superdata, la version dématérialisée du jeu s'est trois fois mieux vendu sur PC en un mois que sur Xbox One depuis sa sortie en novembre[28]. Selon Steam Spy, le total des ventes du jeu sur Steam pour l'année 2016 est de 1 303 957 exemplaires, pour un revenu estimé de 54 898 279 $, ce qui en fait la seizième meilleure vente de l'année en termes de nombre d'acheteurs, et sixième en termes de revenus[29].

En novembre 2017, le jeu s'était vendu à 7 millions d'exemplaires[30].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Rise of the Tomb Raider™: 20ème Anniversaire met le cap sur macOS et Linux », sur Feral Interactive, (consulté le 13 février 2018).
  2. (en) « Rise of the Tomb Raider claims Writers Guild's top honor for video games », sur Polygon, (consulté le 17 février 2016).
  3. « Tomb Raider : La suite confirmée sur next-gen », sur Jeuxvideo.com (consulté le 12 août 2014).
  4. « E3 2014 : Rise of the Tomb Raider annoncé », sur generation-nt.com (consulté le 12 août 2014).
  5. « Gamescom : Rise of the Tomb Raider sera une exclu Xbox One », sur Jeuxvideo.com (consulté le 12 août 2014).
  6. « Gamescom : Crystal Dynamics répond sur l'exclusivité de Rise of the Tomb Raider », sur Jeuxvideo.com (consulté le 12 août 2014).
  7. « Rise of the Tomb Raider exclusif Xbox One », sur Gamekult (consulté le 12 août 2014).
  8. « Microsoft confirms Rise of the Tomb Raider Xbox exclusivity deal "has a duration" », sur Eurogamer.
  9. « Rise of the Tomb Raider : Fin 2016 sur PS4 et début 2016 sur PC », sur Jeuxvideo.com, .
  10. Julien Chièze, « TEST de Rise of the Tomb Raider, Lara Croft un peu trop sage ? », sur Gameblog, (consulté le 9 novembre 2015).
  11. Puyo (Nicolas Verlet), « Test : Rise of the Tomb Raider », sur Gamekult, (consulté le 9 novembre 2015).
  12. a, b et c (en) Mike Mahardy, « Rise of the Tomb Raider Review - Adventure found me. », sur GameSpot, (consulté le 9 novembre 2015).
  13. a et b (en) Lucy O'Brien, « Rise of the Tomb Raider Review - Lara Croft's new adventure is full of hidden treasures. », sur IGN, (consulté le 9 novembre 2015).
  14. Epyon (Loïc Ralet), « Test : Rise of the Tomb Raider : Lara va bien », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 9 novembre 2015).
  15. Camille Allard, « TEST de Rise of the Tomb Raider sur PC : Lara plus belle que jamais », sur Gameblog, (consulté le 27 janvier 2016).
  16. « TEST de Rise of the Tomb Raider », sur Gameblog.
  17. Puyo (Nicolas Verlet), « Test : Rise of the Tomb Raider », sur Gamekult, (consulté le 29 janvier 2016).
  18. « Test : Rise of the Tomb Raider », sur Gamekult.
  19. mrderiv (Jérémy Satin), « Rise of the Tomb Raider - Enfin sur PC, que vaut cette version ? », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 27 janvier 2016).
  20. « Rise of the Tomb Raider », sur Jeuxvideo.com.
  21. « Rise of the Tomb Raider », sur GameRankings (consulté le 9 novembre 2015).
  22. « Rise of the Tomb Raider », sur Metacritic (consulté le 9 novembre 2015).
  23. « Rise of the Tomb Raider », sur GameRankings (consulté le 28 janvier 2016).
  24. « Rise of the Tomb Raider », sur GameRankings.
  25. « Rise of the Tomb Raider », sur Metacritic (consulté le 28 janvier 2016).
  26. « Le point sur les ventes de Rise of the Tomb Raider », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 9 janvier 2016).
  27. « Rise of the Tomb Raider s'est vendu à bien plus d'un million d'exemplaires », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 9 janvier 2016).
  28. Jérémy Paquereau, « Rise of the Tomb Raider : En un mois le démat' se vend trois fois mieux sur PC que sur Xbox One », sur Gameblog, (consulté le 19 janvier 2017).
  29. Cedric Gasperini, « Les jeux qui ont le plus rapporté sur Steam en 2016 », sur Gamalive.com, (consulté le 19 janvier 2017).
  30. daFrans, Tomb Raider : Les ventes des deux derniers épisodes dévoilées, 27 novembre 2017, Jeuxvideo.com.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]