Tomb Raider (jeu vidéo, 1996)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tomb Raider (homonymie).
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Tomb Raider
featuring Lara Croft
Image illustrative de l'article Tomb Raider (jeu vidéo, 1996)

Éditeur Eidos Interactive
Développeur Core Design
Concepteur Toby Gard, Phil Campbell

Date de sortie
  • Japon 14 février 1997
  • États-Unis 14 novembre 1996
  • Europe 25 novembre 1996[1]
Genre Action-aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Téléphone(s) mobile(s) :
Média CD-ROM
Contrôle Manette, clavier

Évaluation PEGI : 16+ ?

Tomb Raider est un jeu vidéo d'action-aventure développé par Core Design et édité par Eidos en 1996 sur DOS, PlayStation, Saturn et Macintosh.

Premier épisode à succès de la série Tomb Raider, son héroïne, Lara Croft, est devenue l'un des personnages les plus populaires du monde du jeu vidéo.

Trame[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

L'histoire débute dans les années 1940, au Nouveau-Mexique, lorsqu'une déflagration causée par un essai nucléaire fait voler le couvercle d'un sarcophage cylindrique qui était enseveli. Le sarcophage s'ouvre alors mécaniquement et une silhouette humaine apparaît.

Quelques décennies plus tard, Lara Croft, une archéologue britannique, est contactée en Inde par Jacqueline Natla, la PDG de Natla Technologies pour retrouver un objet aux pouvoirs extraordinaires : le Scion des Atlantes, un sceau dispersé en plusieurs morceaux aux quatre coins du globe.

La jeune aventurière accepte de partir à sa recherche et se rend au Pérou où elle affronte loups, ours et chauves-souris dans l'immense cité Inca de Vilcabamba et même des dinosaures avant d'arriver au tombeau d'un des gardiens de l'Atlantide, Qualopec, lequel recèle un des fragments du Scion. En sortant du monument funéraire, Larson, un employé de Natla, tente de tuer l'archéologue. Après quelques échanges de coups de feu aux termes desquels l'Américain est blessé au bras, Lara parvient à lui soutirer des informations. Ce dernier lui explique que Pierre Dupont, un Français, est déjà à la recherche du deuxième fragment.

Lara Croft, qui comprend que Natla a voulu la doubler, fouille les bureaux de Natla Technologies où elle apprend par le manuscrit d'un moine, que le second fragment se trouve en Grèce. Une fois sur place, l'héroïne explore les labyrinthes d'un monastère appelé le Monument St Francis. Celui-ci recèle en réalité des vestiges qui célèbrent de grandes figures de la mythologie grecque : Atlas, Damoclès, Héphaïstos et Poséidon, ainsi que les jardins du palais de l'antique roi Midas. Tentant de parvenir jusqu'au sanctuaire où repose Tihocan, un autre souverain de l'Atlantide, Lara affronte un Pierre Dupont tout aussi déterminé à mettre la main sur le second morceau du Scion. Après avoir tué son concurrent, l'archéologue assemble les deux morceaux qu'elle a en sa possession et a alors une vision furtive de l'ancienne cité d'Atlantide qui lui indique que le dernier fragment se trouve en Égypte.

Là-bas, Lara explore la cité troglodyte de Khamoon jusqu'à une porte qu'elle parvient à ouvrir en se servant des deux morceaux du sceau. À l'intérieur d'un sphinx gardé par des créatures monstrueuses momifiées, elle tue Larson et récupère le dernier morceau du Scion. Après être sortie du temple, Lara est appréhendée par les hommes de Natla qui lui subtilisent la relique. Parvenue à ses fins, la femme d'affaires décide de se débarrasser de son ancienne employée. La jeune archéologue réussit à échapper à ses ravisseurs en plongeant depuis une falaise. De retour à la surface, Lara enfourche sa moto pour se propulser jusqu'au yacht de Natla. Une fois à son bord, elle se cache dans la cale où elle s'effondre d'épuisement.

Le bateau amarré, Lara rejoint à la nage la cité perdue d'Atlantide où elle affronte une armée de monstres hybrides engendrés par Natla grâce aux pouvoirs combinés du Scion et de la pyramide atlante. Arrivée au sommet de l'édifice, Lara découvre la vérité au contact de l'artefact : Natla n'est autre qu'une ancienne reine d'Atlantide qui, alors qu'elle gouvernait aux côtés de Tihocan et de Qualopec, a tenté un coup d'état en brisant le sceau de Scion qui scellait leur alliance. Condamnée par ses pairs pour avoir envahi leur royaume avec leur propre armée et créé une race de monstre censée devancer l'évolution de l'espèce humaine, ces derniers l'ont enfermée dans un sarcophage cryogénique.

C'est donc dans le but d'accomplir ce que Tihocan et Qualopec avaient tenté d’empêcher que Natla a voulu ré-assembler le sceau de Scion. Ainsi, après une ultime confrontation avec la jeune Britannique où elle lui explique que l'humanité n'a pas évolué comme elle aurait dû, la reine déchue s’apprête à parachever une nouvelle race d'hommes qui supplantera l'espèce humaine. Mais en voulant empêcher Lara de détruire le Scion, instrument indispensable à son dessein, Natla tombe dans le vide en entraînant l'archéologue dans sa chute. Heureusement, cette dernière réussit à s’agripper in extremis à une plateforme.

Parvenue à terrasser un des monstres difforme engendré par Natla, Lara revient détruire le Scion, ce qui provoque une éruption volcanique et l'effondrement de la pyramide. Sur le chemin qui mène à la sortie, la jeune femme affronte une Jacqueline Natla pourvue d'ailes et capable de tirer des boules de feu avec son bras. Après l'avoir terrassée et s'être extraite de la pyramide, Lara regagne le yacht de son ancienne patronne et quitte l'île qui explose derrière elle.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Le joueur dirige Lara Croft dans un jeu de plates-formes en trois dimensions, comprenant la résolution d'énigmes et des combats aux armes à feu. Il est possible de sauter (en avant, en arrière et latéralement), de s'accrocher aux parois et de les gravir (à la manière de Prince of Persia), de nager, de pousser des blocs et d'actionner des leviers. Le joueur peut sortir des pistolets (qui sont les armes de base à munitions illimitées, d'autres armes étant disponibles en quantité limitées) et tirer ; lors des combats - qui font intervenir le plus souvent des animaux sauvages et des dinosaures, plus rarement des humains - le joueur ne dirige pas la visée, qui est automatique, mais seulement les déplacements et les tirs du personnage.

Sur console, il est possible de sauvegarder lorsque Lara touche un cristal bleu inamovible, disséminé en nombre à travers chaque niveau. Sur ordinateur, il est possible de sauvegarder à tout moment.

Les mouvements de l'héroïne sont relativement basiques : elle peut sauter dans les cinq directions (avant, arrière, droite, gauche et sur-place) et s'accrocher aux parois pour les grimper ou s'y déplacer latéralement. Lara peut aussi nager sous l'eau pendant environ une minute. Lara peut aussi faire le saut de l'ange ainsi que le poirier. Elle peut, enfin, interagir sur des blocs à pousser ou tirer et des leviers, qu'ils soient au sec ou sous l'eau.

Lara retrouve ses forces grâce à des trousses de soins de deux types, les petites qui restaurent la moitié de la barre de vie et les grandes qui en soignent la totalité. Les objets et morceaux de puzzles sont très divers et disséminés à travers le jeu, et certaines fois très bien cachés. Lara devra notamment retrouver des clés, des statuettes, des Ânkh, des barres de plomb et des fusibles, entre autres...

À l'exception des pistolets dont les munitions sont illimitées, les munitions sont disséminées un peu partout et peuvent constituer des secrets. Le jeu comporte quatre armes au total : pistolet, fusil à pompe, magnum et uzi.

Les pièges et les énigmes vont d'un extrême à l'autre. D'un côté, on retrouve les très basiques piques acérés, lance-flammes et autres rochers dégringolants mais il faudra aussi faire face à des coulées de lave, des systèmes de poulies, des itinéraires incertains le long de parois rocheuses et autres sosies imitant le moindre de vos mouvements. Les énigmes régulent en fait le niveau de difficulté du jeu, ainsi elles sont élémentaires au début et tendent à devenir plus longues et compliquées au fur et à mesure que le joueur avance dans l'aventure.

Le premier opus se détache involontairement de ses successeurs par la place donnée aux ennemis humains qui sont "seulement" au nombre de six. Le reste des ennemis est largement représenté par une faune sauvage et féroce allant des loups aux crocodiles en passant par des lions. Notons également la présence de monstres et de momies égyptiennes.

Développement[modifier | modifier le code]

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

  • Concepteur graphique en chef : Toby Gard
  • Programmeur en chef : Paul Douglas
  • Programmation : Jason Gosling, Gavin Rummery
  • Conception graphique : Heather Gibson, Neal Boyd
  • Programmation additionnelle : Derek Leigh-Gilchrist, Andrew Howe, Mansoor Nusrat
  • Conception additionnelle : Lee Pullen, Peter Barnard, Stuart Atkinson, Dave Pate
  • Musique : Nathan McCree
  • Effets sonores : Martin Iveson
  • Auteur du script : Vicky Arnold
  • Conception originale : Toby Gard
  • Producteur exécutif : Jeremy H. Smith

Accueil[modifier | modifier le code]

En 2014, Marcus regrette le manque de réactivité de Lara Croft mais admire les paysages que le joueur peut observer sous tous les angles[2].

Extension : Unfinished Business[modifier | modifier le code]

Sur Microsoft Windows et Mac OS, un extension est sortie en 1998, sous le nom de Unfinished Business (ou Shadow of the Cat en Amérique du Nord). Elle propose quatre niveaux inédits.

Dans la première partie, Lara Croft doit retourner en Égypte, dans la ville de Khamoon pour enquêter sur une statuette de chat.

La seconde partie se déroule en Atlantide et propose une version étendue de la fuite de Lara pour sortir de la Grande Pyramide. Le premier niveau de cette partie commence d'ailleurs sur la pente qui concluait le jeu original.

Remakes[modifier | modifier le code]

En 2007, pour le dixième anniversaire du jeu, Crystal Dynamics a développé un remake de l'opus intitulé Tomb Raider: Anniversary.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Tomb Raider Informations
  2. Marcus (ill. Guillaume Lapeyre, photogr. Raoul Dobremel, mise en couleurs Julien Nido), Nos Jeux vidéo 90-2000 : De la raquette de Pong au racket dans GTA, l'irrésistible ascension des jeux vidéo, Hors Collection, coll. « Nostalgie / Nostalgie illustré », , 1e éd. (1re éd. 2014), 142 p., 260 × 260 mm, broché (ISBN 978-2-258-11049-6, notice BnF no FRBNF44203686, présentation en ligne), partie 1, « La PlayStation, le retour du jeu cool ! », p. 9

Lien externe[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Tomb Raider.