Marc Forster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Forster.

Marc Forster (né en 1969 à Illertissen, Bavière ( Allemagne) est un réalisateur, producteur et scénariste germano-suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le premier film qu'il a vu au cinéma était Apocalypse Now de Francis Ford Coppola, quand il avait 12 ans. Depuis ce temps, le métier dont il avait toujours rêvé est celui de réalisateur. Cadet d'une famille de trois enfants, il a émigré avec ses parents à Davos en Suisse dès son plus jeune âge. Il a été étudiant à l'Institut Montana Zugerberg.

En [[1990],] il déménage à New York où il étudie le cinéma, à la New York University's film school jusqu'en 1993.

Après cette période de formation, il part à Los Angeles, où il se fait remarquer avec un film à petit budget, Loungers, qui sort en 1995.

Il parvient ensuite à enchaîner avec deux drames : en 2000, La somme de toute chose, puis le plus social À l'ombre de la haine, en 2001. Ce dernier lui vaut une première reconnaissance de la critique, permettant même à l'actrice principale Halle Berry de décrocher l'Oscar de la meilleure actrice.

Il est dès lors convoité par le studio Warner pour réaliser le troisième opus de la franchise Harry Potter, mais il décline, préférant plutôt mettre en scène le biopic Neverland à la place. Le long-métrage, porté par les stars Johnny Depp et Kate Winslet, est un nouveau succès critique et commercial : il est récompensé par l'Oscar de la meilleure musique en 2004 et a eu 11 nominations au BAFTA (British Academy of Film and Television Arts) en 2005.

Il produit dès lors un film chaque année, dans des genres différents : le thriller fantastique Stay en 2005, avec Ewan McGregor et Naomi Watts, un échec critique et commercial ; puis en 2006, la comédie dramatique L'Incroyable Destin de Harold Crick, avec Will Ferrell à contre-emploi, qui surprend positivement la critique qui lui réserve un accueil très positif. En 2007, il revient à un projet plus intimiste : Les Cerfs-volants de Kaboul est un drame historique porté par des enfants, et également soutenu par la critique.

L'année suivante, il réalise la 22e aventure cinématographique de James Bond : Quantum of Solace. Le film souffre d'une production délicate, eu égard à des difficultés de scénario, et déçoit la critique et le public. En juin de la même année, il obtient la nationalité Suisse.

Il attend trois ans pour revenir à la tête d'un projet : mais le thriller d'action Machine Gun, avec Gerard Butler et Michelle Monaghan, sur lequel il officie aussi en tant que producteur, est un flop.

Il enchaîne en 2013 avec un autre blockbuster : World War Z souffre néanmoins aussi d'une production très difficile, liée à des problèmes de scénario, et des dépassements de budget. Contre toutes attentes, le film convainc plutôt la critique, et connait un énorme succès commercial à travers le monde. La suite sera néanmoins confiée à l'espagnol Juan Antonio Bayona.

Le cinéaste revient à un projet personnel : le drame All I See is You, avec Blake Lively et Jason Clarke, dont il assure lui-même le scénario.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Boxe Office

Films Budget Recettes Mondiales
A l'Ombre de la Haine (2001) 4 000 000 $ 44 909 486 $
Neverland (2004) 25 000 000 $ 116 000 000 $
Stay (2005) 50 000 000 $ 8 342 132 $
L'Incroyable Destin de Harold Crick (2006) 30 000 000 $ 53 653 224 $
Les Cerfs-Volants de Kaboul (2007) 20 000 000 $ 73 200 000 $
Quantum of Solace (2008) 200 000 000 $ 586 100 000 $
Machine Gun (2011) 30 000 000 $ 3 300 000 $
World War Z (2013) 190 000 000 $ 540 000 000 $
Total 499 000 000 $ 1 425 504 842 $

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :