Caryl Férey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Férey.
Caryl Férey
Description de cette image, également commentée ci-après
Caryl Férey au Festival Interpol'Art le .
Alias
Jacques Daniel (avec Olivier Mau)
Naissance (50 ans)
Caen, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Zulu

Caryl Férey, né le à Caen (Calvados), est un écrivain français spécialisé dans le roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Caryl Férey grandit en Bretagne après que sa famille se soit installée à Montfort-sur-Meu, près de Rennes, en 1974, une terre qu'il aime pour ses côtes déchiquetées, ses concerts dans les bistrots et ses tempêtes.

Grand voyageur, il parcourt l'Europe à moto, puis fait un tour du monde à 20 ans. Il travaille notamment pour le Guide du routard.

En 1994, paraît chez Balle d'Argent son premier roman Avec un ange sur les yeux. Il sort la même année son premier polar, puis quatre ans plus tard, le très remarqué Haka. Il écrit aussi pour les enfants, pour des musiciens, le théâtre et la radio.

Il remporte le Prix SNCF du polar 2005 pour Utu et le Grand prix de littérature policière 2008 pour Zulu. En 2009, il obtient le prix Jean Amila au Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale d'Arras pour Zulu. En 2015, il est le parrain de la 11e édition du salon Lire en Poche[1].

Engagement politique[modifier | modifier le code]

En 2012, il soutient Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l'élection présidentielle[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Une enquête de Mc Cash[modifier | modifier le code]

  • Plutôt crever (Une enquête de Mc Cash), Paris, Éd. Gallimard, coll. « Série noire », no 2644, 2002, 248 p. (ISBN 2-07-049986-3) ; réédition, Paris, Éd. Gallimard, coll. « Folio policier », no 423 2006, 266 p. (ISBN 2-07-033729-4)
  • La Jambe gauche de Joe Strummer (Une enquête de Mc Cash), Paris, Éd. Gallimard, coll. « Folio policier » no 467, 2007, 256 p. (ISBN 978-2-07-032014-1)

Autres romans[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

  • Caryl Férey (scénario) et Giuseppe Camuncoli (dessins), Maori, t. 1 : La Voie humaine, Roubaix, Ankama Éditions, coll. « Hostile Holster », , 64 p., 28 cm (ISBN 978-2-35910-367-0)
  • Caryl Férey (scénario) et Giuseppe Camuncoli (dessins), Maori, t. 2 : Keri, Roubaix, Ankama Éditions, coll. « Hostile Holster », , 64 p., 28 cm (ISBN 978-2-35910-368-7)

Récit[modifier | modifier le code]

Nouvelle[modifier | modifier le code]

Recueils de textes[modifier | modifier le code]

  • Petit éloge de l'excès, Paris, Éd. Gallimard, coll. « Folio 2 € » no 4483, 2006, 144 p. (ISBN 978-2-07-034163-4)
  • Fond de cale : la décalcomanie, (en collaboration avec Sophie Couronne), Paris, Éd. Après la lune, 2010, 144 p. (ISBN 978-2-35227-043-0)

Romans de littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Piro le Fou, (en collaboration avec Olivier Mau, sous le pseudonyme de Jacques Daniel), Éd. Fleurus, coll. « Z'azimut », 2002
  • Jour de colère, Paris, Éd. Thierry Magnier, coll. « Petite poche », 2003, 44 p. (ISBN 2-84420-202-0)
  • La Cage aux lionnes, Paris, Éd. Syros, coll. « Souris noire », 2006, 120 p. (ISBN 2-7485-0419-4)
  • La Dernière Danse des Maoris, Paris, Éd. Syros, coll. « Souris noire », 2007, 125 p. (ISBN 978-2-7485-0560-3)
  • Ma langue de fer, Paris, Éd. Thierry Magnier, coll. « Petite poche », 2007, 41 p. (ISBN 978-2-84420-591-9)
  • Alice au Maroc, Paris, Éd. Syros, coll. « Souris noire », 2009, 129 p. (ISBN 978-2-7485-0787-4)
  • L'Afrikaner de Gordon's Bay, Paris, Éd. Syros, coll. « Souris noire », 2010, 127 p. (ISBN 978-2-74-850972-4)

Préfaces[modifier | modifier le code]

Pièces radiophoniques[modifier | modifier le code]

Pour France Culture[14],[15],[16] et France Inter (liste non exhaustive) :

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphane Hiscock (France Bleu Gironde), « Salon Lire en poche de Gradignan : un lien très fort des lecteurs avec le "papier" », sur France Bleu (francebleu.fr), .
  2. « 100 auteurs de polar votent Mélenchon », sur humanite.fr,
  3. « Prix SNCF du polar », sur prix-litteraires.net (consulté le 24 septembre 2009)
  4. « Prix Sang d'encre », sur sangdencre.org (consulté le 24 septembre 2009)
  5. « Prix Michel Lebrun », sur prix-litteraires.net (consulté le 24 septembre 2009)
  6. « Grand Prix de Littérature Policière », sur prix-litteraires.net (consulté le 24 septembre 2009)
  7. « Eric Naulleau a remis le prix du Roman noir à Caryl Férey et R.J. Ellory », sur bibliobs.nouvelobs.com, (consulté le 24 septembre 2009)
  8. « Prix du Policier - Elle 2009 », sur elle.fr (consulté le 24 septembre 2009)
  9. « Prix Jean Amila-Meckert », sur prix-litteraires.net (consulté le 24 septembre 2009)
  10. « Prix des Lecteurs Quais du Polar », sur prix-litteraires.net (consulté le 24 septembre 2009)
  11. « Grand Prix du Roman Noir Français », sur prix-litteraires.net (consulté le 24 septembre 2009)
  12. « Prix Mystère de la Critique », sur prix-litteraires.net (consulté le 24 septembre 2009)
  13. « Caryl Ferey reçoit le prix Landerneau polar », sur livreshebdo.fr (consulté le 15 mai 2012)
  14. « Plus jamais seul de Caryl Férey », sur fictions.franceculture.fr, 18 avril 2015 (consulté le 28 septembre 2015)
  15. « Chérie noire de Caryl Férey », sur fictions.franceculture.fr, 5 avril 2014 (consulté le 28 septembre 2015)
  16. « Les dégradés de Caryl Férey », sur fictions.franceculture.fr, 25 avril 2015 (consulté le 28 septembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie critique[modifier | modifier le code]