Claude Amoz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Claude Amoz
Alias
Anne-Marie Ozanam
Naissance (62 ans)
Lyon, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Œuvres principales

  • Le Caveau
  • Bois-Brûlé
  • La Découronnée

Claude Amoz, de son vrai nom Anne-Marie Ozanam, née le à Lyon, est une romancière, nouvelliste, professeur de chaire supérieure et traductrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégée de lettres classiques, professeur de chaire supérieure en khâgne et en chartes au Lycée Henri-IV, elle participe notamment à l'édition de La Germanie — Vie d'Agricola de Tacite (1998), des Vies parallèles de Plutarque (2002) et des Portraits de philosophes de Lucien de Samosate (2008) aux éditions des Belles Lettres.

En tant que romancière, elle choisit le pseudonyme androgyne de Claude Amoz pour éviter que ses romans ne soient d'emblée qualifiés de « féminins », avec tous les a priori qui accompagnent cette étiquette. Elle ferait volontiers sienne la formule de Flaubert : « L'écrivain ne doit laisser derrière lui que ses œuvres. Sa vie importe peu »[1].

Elle écrit des romans noirs dans lesquels les personnages sont confrontés à « un passé qui ne passe pas » et qui a toujours des conséquences plus ou moins graves.

Ses thèmes favoris sont les blessures d'un passé douloureux, la fragilité de la mémoire, la recherche d'identité, la vérité, le désir, la famille, l'Histoire.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Dans la tourbe, Paris, éditions Hors Commerce, coll. « Hors noir » no 14, 1998 ; réédition, Paris, J'ai Lu, coll. « Policier » no 5741, 2001 (ISBN 2-290-31040-9)
  • Le Caveau, Paris, éditions Hors Commerce, coll. « Hors noir » no 6, 1999 ; réédition, Paris, J'ai Lu, coll. « Policier » no 5854, 2000 (ISBN 2-290-30767-X)
  • L'Ancien Crime, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 321, 1999
  • Bois-Brûlé, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 423, 2002
  • Étoiles cannibales, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir »no 487, 2003
  • Un de trop, Paris, Éditions Eden, 2003
  • Tours de clef, Paris, Éditions Autrement, coll. « Noir Urbain » no 10, 2004
  • La Découronnée, Paris, Payot & Rivages, coll. « Grand format », 2017 ; réédition, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 1061, 2018 (ISBN 978-2-7436-4309-6)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • 13 nouvelles noires pour un autre futur, Paris, éditions de la CNT, 2000 (ISBN 2-9504948-6-2)
    Recueil collectif
  • Racines amères, Paris, éditions Nestiveqnen, coll. « Nouvelle donne », 2002 ; réédition, Paris, Payot & Rivages, coll. « Rivages/Noir » no 629, 2006 (ISBN 978-2-7436-1616-8)
  • Du noir dans le vert, vol. 2, Marseille, Écailler de Sud, coll. « L'écailler du Sud » no 32, 2003 (ISBN 978-2-914264-42-6)
    Recueil collectif
  • Les Pages déchirées, six nouvelles illustrées par Mickaël-Pierre, Soligny-la-Trappe, Rougier, coll. « La ficelle noire » no 5, 2006 (ISBN 2-913040-40-3)
  • Le Voyageur éveillé, et autres nouvelles, Cherbourg-Octeville, Isoète, 2009 (ISBN 978-2-913920-87-3)
    Recueil collectif

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. La revue Ligne noire éditée par l'association Horizons Noirs.

Liens externes[modifier | modifier le code]