Jacques Sadoul (éditeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacques Sadoul et Sadoul.
Jacques Sadoul
Naissance
Agen, Drapeau de la France France
Décès (à 78 ans)
Astaffort, Lot-et-Garonne
Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Jacques Sadoul, né en 1934 à Agen et mort le à Astaffort, en Lot-et-Garonne[1], est un directeur de collection, directeur littéraire et écrivain français. Il est un anthologiste spécialisé, entre autres, en histoire de la science-fiction et a également écrit des ouvrages sur l'alchimie, le fantastique, la photographie et la littérature policière[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été rédacteur en chef de Mystère magazine et du Alfred Hitchcock magazine entre 1964 et 1968, ainsi que directeur du Club du livre d’anticipation et du Club du livre policier de 1965 à 1968, Jacques Sadoul assure la direction éditoriale de la collection de poche J'ai lu pendant plus de 30 ans, à compter de 1968 et jusqu'en 1999. Il dirige notamment au sein de J'ai lu la collection Science-fiction, et contribue à faire connaître la science-fiction à un large public. Il avait commencé cette activité aux éditions Opta, où il cofonda le Club du livre d'anticipation en 1966 et la collection Galaxie-bis en 1967.

En grand amateur et collectionneur de pulps (fond Georges H. Gallet acheté à ce dernier en 1965), il partage sa passion dans la collection Les Meilleurs Récits chez J'ai lu.

En 1972, il crée le prix Apollo qui récompensera les meilleurs romans de science-fiction publiés en France jusqu’en 1990.

Également romancier, il publie les dix titre du cycle des aventures-enquêtes de Carol Evans entre 1981 et 1999. Il écrit en parallèle d'autres romans populaires, notamment Trois morts au soleil qui reçoit le Grand prix de littérature policière en 1987.

En 2006, il fait paraître ses mémoires, intitulées C'est dans la poche.

Œuvres[modifier | modifier le code]

(liste non-exhaustive)

Anthologies[modifier | modifier le code]

Dans la collection « Les Meilleurs Récits de… »[modifier | modifier le code]

Dans la collection « Librio »[modifier | modifier le code]

  • La Méchante Dose : neuf nouvelles de David Goodis à Léo Malet, Librio Noir no 273 (1999)
  • Une histoire de la science-fiction, tome I : Les premiers maîtres (1901-1937), Librio no 345 (2000)
  • Une histoire de la science-fiction, tome II : L'âge d'or (1938-1957), Librio no 368 (2000)
  • Une histoire de la science-fiction, tome III : L'expansion, Librio no 404 (2000)
  • Une histoire de la science-fiction, tome IV : Le renouveau (1982-2000), Librio no 437 (2000)
  • Une histoire de la science-fiction, tome V : La science-fiction française (1950-2000), Librio no 485 (2001)

Autres anthologies[modifier | modifier le code]

  • Le Trésor des alchimistes, Éditions Publication premières (1970) ; réédition, J'ai lu, coll. « L'Aventure mystérieuse » no A258 (1971) ; édition revue, J'ai lu, coll. « L'Aventure mystérieuse » no 2986 (1990)
  • Hier l'an 2000 : l'illustration de science-fiction des années 1930, Denoël (1973)
  • Univers 01 à Univers 19 (1975-1979)
  • Univers 1980 à Univers 1989 (1980-1989)
  • Anthologie de la littérature policière : de Conan Doyle à Jerome Charyn, Ramsay (1980)
  • Anthologie de la science-fiction, Ramsay (1981)

Essais[modifier | modifier le code]

  • Naissance de l'U.R.S.S., Charlot (1946)
  • Le Cinéma : son art, sa technique, son économie..., La Bibliothèque française, coll. « Tout savoir » (1948)
  • Histoire d'un art : le cinéma des origines à nos jours, Flammarion (1949) ; dernière réédition augmentée sous le titre Histoire du cinéma mondial : des origines à nos jours, Flammarion (1990)
  • Histoire générale du cinéma, 6 vol., Paris, Denoël, (1946-1954) ; dernière réédition augmentée, Denoël (1984)
  • Vie de Charlot : Charles Spencer Chaplin, ses films et son temps, Éditeurs français réunis (1952) ; édition définitive, Ramsay (1991)
  • Panorama du cinéma hongrois : 1896-1953, Éditeurs français réunis (1952)
  • Écrits, tome I : Chroniques du cinéma français
  • Conquête du cinéma, Gedalge, coll. « Grand Pavois » (1960)
  • Le Cinéma français, 1890-1962, Flammarion (1962)
  • Dictionnaire des cinéastes, Seuil, coll. « Microcosme » no 4 (1965) ; dernière édition revue et augmentée par Émile Breton, Seuil, (1990)
  • Dictionnaire des films, Seuil, coll. « Microcosme » no 5 (1965) ; dernière édition revue et augmentée par Émile Breton, Seuil (1990)
  • Les Cinémas des pays arabes, Beyrouth, Centre interarabe du cinéma et de la télévision (1966)
  • L'Enfer des bulles, éd. Jean-Jacques Pauvert (1968) ; réédition augmentée sous le titre L'Enfer des bulles - vingt ans après, Albin Michel (1990)
  • L'Énigme du zodiaque, éd. Denoël, coll. « Frontières de l’inconnu » (1971) ; réédition, J'ai lu, coll. « L'Aventure mystérieuse » no A299 (1973)
  • Le Grand Art de l'alchimie, éd. Albin Michel, coll. « Sciences parallèles » (1972) ; réédition, J'ai lu, coll. « L'Aventure mystérieuse » no A329 (1975)
  • Histoire de la science-fiction moderne : 1911-1971, Albin Michel (1973) ; réédition augmentée sous le titre Histoire de la science-fiction moderne : 1911-1984, Robert Laffont (1984)
  • Histoire de la science-fiction moderne, tome I : domaine anglo-saxon, J'ai lu coll. « Documents » no 66 (1975)
  • Histoire de la science-fiction, tome II : domaine français, J'ai lu coll. « Documents » no 67 (1975)
  • Panorama de la bande dessinée, J'ai lu, coll. « Documents » no 75 (1976)
  • Rencontres : chroniques et entretiens, Denoël (1984)
  • 93 ans de BD, J'ai lu no 2561 (1989)

Romans[modifier | modifier le code]

Cycle Carol Evans[modifier | modifier le code]

  • L'Héritage Greenwood (1981)
  • La Chute de la maison Spencer (1982)
  • L'Inconnue de Las Vegas (1984)
  • Doctor Jazz (1988)
  • Yerba Buena (1992)
  • Carol s'en va en guerre (1993)
  • A Christmas Carol (Un chant de Noël, un Noël de Carol) (1994)
  • Trop de détectives (1997)
  • Le Homard fou (1998)
  • Carré de dames (1999)

Cycle du domaine de R.[modifier | modifier le code]

  • La Passion selon Satan (1960)
  • Le Jardin de la licorne (1977)
  • Les Hautes Terres du Rêve (1979)
  • La Mort du héros (1984)
  • La Cité fabuleuse (1991)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • L'Île Isabelle (1987)
  • Trois morts au soleil (1988)
  • La Mort et l'Astrologue (1990)
  • La Belle-est-venue (1993)
  • Baron-Samedi (1995)
  • Les Sept Masques (1997)
  • La Méchante dose (1999)
  • Chronique des dragons oubliés (2000)
  • Shaggartha (2005)
  • Le Ballet des sorcières (2006)

Mémoires[modifier | modifier le code]

  • C’est dans la poche !, Bragelonne, (2006) ; réédition, J'ai lu no 8603, 2007

Radio[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Valérie Deymes, « L'écrivain Jacques Sadoul s'est éteint à Astaffort », sur sudouest.fr,‎ (consulté le 20 janvier 2013)
  2. AFP, « Mort de l'éditeur Jacques Sadoul », sur lefigaro.fr,‎ (consulté le 18 janvier 2013)
  3. Entretien avec Jacques Sadoul 1/4 (2011, à 19');