Zulu (film, 2013)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zulu.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Zoulou (film).

Zulu

Réalisation Jérôme Salle
Scénario Julien Rappeneau
Jérôme Salle
Acteurs principaux

Orlando Bloom
Forest Whitaker
Sven Ruygrok
Conrad Kemp
Adrian Galley

Sociétés de production Eskwad
Pathé
Lobster Films
M6 Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Genre policier
Durée 110 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Zulu est un film policier franco-sud-africain écrit et réalisé par Jérôme Salle, sorti en 2013.

Le scénario est une adaptation du livre éponyme Zulu de Caryl Férey, œuvre littéraire couronnée par le grand prix de littérature policière[1] en 2008 et par le prix Jean Amila-Meckert au Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale d'Arras en 2009[2]. L'œuvre fait référence au Projet Coast, le programme d'armement biologique et chimique du régime d'apartheid d'Afrique du Sud[3].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ali Sokhela, un officier de police noir de la police du Cap, travaille avec son partenaire blanc Brian Epkeen et sa jeune recrue Dan Fletcher sur l'assassinat d'une jeune étudiante, assassinat qui est lié à une nouvelle drogue. En enquêtant sur cette affaire, ils vont découvrir un terrible secret qui remonte aux heures les plus sombres de l'Apartheid.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) selon la bande annonce[5] et sur AlloDoublage[6]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Auditions[modifier | modifier le code]

Les médias annoncent qu'en , Orlando Bloom et Djimon Hounsou sont engagés à interpréter les personnages policiers Brian Epkeen et Ali Sokhela [7]. Djimon Hounsou est remplacé par Forest Whitaker en [8].

Tournage[modifier | modifier le code]

Initialement prévu en mi-[9], l'équipe de la production et le réalisateur s'envolent pour Le Cap en Afrique du Sud où le tournage débute finalement en fin [8].

Réception[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Lors de sa sortie en salles, Zulu rencontre un accueil favorable des critiques, avec une note moyenne de 3,2/5 sur le site AlloCiné, pour 16 titres de presse[10].

Box-office[modifier | modifier le code]

Distribué dans 243 salles, Zulu occupe la cinquième place du box-office français avec 137 545 entrées la semaine de sa sortie[11]. Il reste dans le top 20 hebdomadaire les deux semaines suivantes avec un total de 249 566 entrées [11]. Après sept semaines restés à l'affiche, Zulu finit son exploitation avec 279 056 entrées [11]. À l'international, il rapporte 2 621 496 $ de recettes[12].

Distinction[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Sélection[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La motivation du CNC pour la classification de Zulu est la suivante : « Pour la version courte de ce film, la commission propose une interdiction aux mineurs de moins de douze ans, sans toutefois l'assortir de l'avertissement proposé pour la version longue. Cette interdiction est motivée par la présence de scènes particulièrement violentes et susceptibles de choquer un jeune public »

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]