Jean-Bernard Pouy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Bernard Pouy

Description de cette image, également commentée ci-après

Jean-Bernard Pouy au Festival international du roman noir de Frontignan, juin 2007

Autres noms J.-B. Nacray (avec Daniel Pennac et Patrick Raynal)
J.L. Van Impe
Arthur Keelt
Activités Romancier
Naissance (68 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Langue d'écriture Français
Genres Roman noir
Distinctions Trophées 813 1992
Prix Mystère de la Critique 1993
Grand Prix Paul-Féval de littérature populaire de la SGDL 1996
Grand Prix de l'humour noir 2008

Œuvres principales

  • L'Homme à l'oreille croquée (1987)
  • La Belle de Fontenay (1992)
  • RN86 (1992)
  • La petite écuyère a cafté (1995)

Jean-Bernard Pouy, né le à Paris, est un écrivain français de roman noir et un directeur de collections littéraires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Auteur à succès, il inaugure les collections (Zèbres, Le Poulpe, Pierre de Gondol, Série grise, Tourisme et polar). Il est notamment le créateur du personnage Gabriel Lecouvreur, dit Le Poulpe, aux éditions Baleine dont il est un des fondateurs. Par la suite il lance la série Pierre de Gondol sur le même principe que le Poulpe, un personnage d'enquêteur littéraire, et la même année la série grise, une série en gros caractères destinée aux 72-83 ans. En 2002, il publie Die Amsel (Le Merle), laissant croire qu'il n'est que le traducteur d'Arthur Keelt, romancier imaginaire auteur du roman, et dont les citations se retrouvent dans d'autres livres de Pouy.

Adepte de l'Oulipo, il pratique assidûment l'écriture à contraintes ; il participe notamment à l'émission Des Papous dans la tête sur France Culture. Nombre de ses œuvres appliquent une contrainte, le plus souvent cachée comme l'utilisation d'incipit de romans pour les attaques de chapitre, le cadavre exquis (par chapitre) pour La Vie duraille avec Daniel Pennac et Patrick Raynal sous le pseudonyme de « J.-B. Nacray ».

Il est également depuis 2006 président d'honneur du Prix du polar lycéen d'Aubusson.

Depuis 2006, il est directeur de collection de Suite noire[1] aux Éditions La Branche[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1983 : Spinoza encule Hegel in Very Nice (Albin Michel, coll. "Sanguine" no 16)
  • 1984 : Nous avons brûlé une sainte (Gallimard, coll. "Série noire" no 1968)
  • 1985 : La Vie duraille, avec Patrick Raynal et Daniel Pennac sous le pseudonyme J.-B. Nacray (Fleuve noir "Spécial-Police" no 1968)
  • 1985 : Suzanne et les ringards (Gallimard. coll. "Série noire" no 2013)
  • 1986 : La Pêche aux anges (Gallimard, coll. "Série noire" no 2042)
  • 1987 : L'Homme à l'oreille croquée (Gallimard. coll. "Série noire" no 2098)
  • 1988 : La Clef des mensonges (Gallimard, coll. "Série noire" no 2161)
  • 1989 : Le Cinéma de papa (Gallimard, coll. "Série noire" no 2199)
  • 1990 : Cinq nazes (L'Atalante)
  • 1992 : La Belle de Fontenay (Gallimard, coll. "Série noire" no 2290)
  • 1992 : RN 86 (Clô)
  • 1994 : Le Bienheureux (L'Atalante)
  • 1995 : La petite écuyère a cafté (Baleine no 1, coll. "Le Poulpe")
  • 1996 : 54 x 13 (L'Atalante)
  • 1998 : À sec ! : Spinoza encule Hegel, le retour (Baleine no 111, coll. "Canaille/Revolver")
  • 1998 : Le Poulpe, le film (novélisation avec Guillaume Nicloux et Patrick Raynal (Baleine no 145, coll. "Le Poulpe")
  • 1998 : Les Gros Culs (Baleine - hors commerce)
  • 1999 : Larchmütz 5632 (Gallimard, coll. "Série noire" no 2532)
  • 1999 : 94 (Éd. Grenadine 2000)
  • 2000 : Démons et vermeils (Baleine, coll. "Série grise" no 1)
  • 2000 : 1280 âmes (Baleine, coll. "Pierre de Gondol" no 1)
  • 2002 : Le Merle, sous le pseudonyme d'Arthur Keelt ("trad. de l'allemand par J.-B. Pouy" (sic) (L'Atalante)
  • 2002 : Sur le quai, photogr. Cyrille Derouineau (Terre de brume)
  • 2003 : H4Blues (Gallimard, coll. "Série noire")
  • 2003 : Train perdu, wagon mort (La Vie du rail, coll. "Rail noir") (ISBN 2-915034-07-9)
  • 2004 : Nycthémère (Les Contrebandiers éditeurs) (ISBN 978-2-915438-01-7)
  • 2004 : La Farce du destin, avec Patrick Raynal (Les Contrebandiers éditeurs) (ISBN 978-2-915438-04-8)
  • 2004 : The Farce of the Destin (deuxième épisode de La Farce du destin), avec Patrick Raynal (Les Contrebandiers éditeurs) (ISBN 978-2-915438-08-6)
  • 2005 : Le Rouge et le Vert (Gallimard, coll. "Série noire") (ISBN 978-2-07-030516-2)
  • 2005 : Sirop de Liège, avec Joe G. Pinelli (ill.) (Éd. Estuaire, coll. "Carnets Littéraires") (ISBN 978-2-87443-006-0)
  • 2006 : Avec une poignée de sable : Spinoza encule Hegel 3 (Les Contrebandiers), (ISBN 2-915438-15-3)
  • 2006 : Fratelli, avec Joe G. Pinelli (ill.) (Éd. Estuaire), (ISBN 978-2-87443-016-9)
  • 2006 : Le Petit Bluff de l'alcootest (La Branche, coll. "Suite noire" no 5)
  • 2007 : Nus (Fayard, coll. "Fayard Noir")
  • 2007 : Au pied du mur (Belin jeunesse, coll. "Charivari"). Rééd. sous le titre Le Mur et au-delà (2008)
  • 2008 : La Récup' (Fayard, coll. "Fayard Noir")
  • 2008 : Mes soixante huîtres, Folie d'encre.
  • 2008 : Feuque ! (Mare Nostrum, coll. "Polar Rock", no 5)
  • 2009 : Rosbif saignant (Coop-Breizh, coll. "Les enquêtes de Léo Tanguy")
  • 2009 : Cinq bières, deux rhums (Baleine, coll. "Le Poulpe")
  • 2009 : Blacklagoon, (les mille univers)
  • 2010 : Holiday (Baleine)
  • 2011 : Colère du présent (Baleine)
  • 2011 : Le Bar parfait (Les éditions de l'atelier in8, coll. "Polaroid")
  • 2011 : Samedi 14 (La Branche, coll. "Vendredi 13")
  • 2012 : Sous le vent, avec Joe G. Pinelli (ill.) (JC Lattès), (ISBN 978-2-7096-3702-2)

Feuilletons[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Les Compagnons du veau d'or - Volume 1 (Baleine, coll. "Hors collection"), (ISBN 978-2-84219-460-4), initialement paru dans la revue Shanghaï Express en 2006

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • 1993 : La Chasse au tatou dans la pampa argentine (Canaille)
  • 1994 : Palmiers et crocodiles (Clô)
  • 1997 : Le Jour de l'urubu (La Loupiote, coll. "Tamanoir") (ISBN 978-2-84219-144-3)
  • 2001 : L'Angoisse du banc de touche au moment du coup d'envoi (Baleine, coll. "Instantanés de polar")
  • 2001 : Les Roubignoles du destin (Gallimard. coll, "Série noire")
  • 2005 : Ping-pong, avec Marc Villard (Rivages, coll. Rivages/Noir) (ISBN 978-2-7436-1440-9)
  • 2006 : La Mauvaise Graine et autres nouvelles (Gallimard, "Folio")
  • 2007 : Ma vie s'appelle Peut-être (Ed. La Voix du Nord 2008)
  • 2008 : Tohu-bohu (en collaboration avec Marc Villard), Rivages/Noir no 673.
  • 2008 : La Vengeance du casse-croûte et autres nouvelles[3], coll. ELB Nouvelles)
  • 2009 : Les pieds palmés, Jean-Paul Rocher, coll. « Les Fruits Défendus » (ISBN 978-2-917411-22-3, présentation en ligne)
    Une fable où les pieds sont les héros d'un Festival de Cannes.
  • 2010 : Zigzag (en collaboration avec Marc Villard) ; Rivages/Noir

Anthologies (direction)[modifier | modifier le code]

  • Les Sept familles du polar, Baleine, 2000.
  • Bloody Birthday : nouvelles. Paris : la Branche, novembre 2008. (ISBN 978-2-35306-024-5)

Poésie[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Le Casse-pipe intérieur (Editions Offset, Nice)
  • 1998 : Cendres chaudes (Les Éditions du Ricochet, coll. "Les Mascarets du Ricochet") (ISBN 978-2-911013-13-3)

Documents, essais[modifier | modifier le code]

  • 1999 : N'importe quoi pourvu que ça bouge (Éd. Stylus) (ISBN 978-2-912870-04-9)
  • 2004 : Je hais le cinéma (Les Contrebandiers éditeurs, coll. Adk Pamphlet) (ISBN 978-2-9519753-1-6)
  • 2005 : L'Expédition Sanders-Hardmuth (Antoine de Kerversau éditeur) (ISBN 978-2-9519753-2-3)
  • 2005 : Pétaouchnock (Antoine de Kerversau éditeur) (ISBN 978-2-9519753-3-0)
  • 2006 : L'Encyclopédie des cancres, des rebelles et autres génies (sous la direction d'Anne Blanchard et en collaboration avec Serge Bloch), Gallimard-jeunesse.
  • 2007 : Tentative d'affiliation (en collaboration avec Tatiana Trouvé), Musée d'art contemporain du Val-de-Marne.
  • 2007 : Les Écrivains vus du ciel, (Antoine de Kerversau).
  • 2007 : 1664, la bataille de Cronenbourg, (Antoine de Kerversau).
  • 2008 : Petit précis de littérature précaire, Les Contrebandiers.
  • 2009 : Une brève histoire du roman noir (L'Œil neuf - éditions) (ISBN 978-2-915543-25-4)
  • 2010 : Power Hebdo, œuvre collective de journalisme d'anticipation, numéros 3317 et 3332[4]
  • 2010 : Bord à canal. L'Escaut à l’œuvre, Éditions Invenit, 2010.
  • 2011 : Rémy Cogghe, Combat de coqs en Flandre, Éditions Invenit, 2011.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1994 : La Mise en tropes. Théâtre (hors commerce : Festival du Crime de Saint-Nazaire)
  • 2001 : La Base. Théâtre, éd. Sous le paillasson

Scénario de BD[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Noces de chien (dessins de Jürg), Le Masque, "Petits meurtres".
  • 2001 : À l'ombre des étoiles (dessins de Jürg), Le Masque, "Petits meurtres".

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Prix Polar & Co, Bruxelles (pour Nous avons brûlé une sainte)
  • 1986 : Prix de la Ville de Reims (pour La Pêche aux anges)
  • 1989 : Prix Polar (pour La Clef des mensonges)
  • 1990 : Prix des lecteurs des comités d'entreprise de Saint-Nazaire (pour Le Cinéma de papa)
  • 1992 : Trophée 813 du meilleur roman (pour La Belle de Fontenay)
  • 1993 : Trophée 813 de la nouvelle (pour La Chasse au tatou dans la pampa argentine)
  • 1993 : Prix Mystère de la critique (pour La Belle de Fontenay)
  • 1995 : Prix de la nouvelle de Nanterre (pour Casimir)
  • 1995 : Prix Polar La Roche-sur-Yon (pour La petite écuyère a cafté)
  • 1995 : Prix Polar (pour L'ABC du métier)
  • 1996 : Trophée 813 Maurice-Renault (pour La petite écuyère a cafté)
  • 1996 : Grand Prix Paul-Féval de littérature populaire de la SGDL (pour RN86 et La petite écuyère a cafté)
  • 1999 : Prix Michel Lebrun de la ville du Mans (pour Larchmütz 5632)
  • 2007 : Prix de la presse des jeunes à Montreuil (pour L'Encyclopédie des cancres)
  • 2007 : Prix de la Nuit du livre, catégorie jeunesse (pour L'Encyclopédie des cancres)
  • 2007 : Bologna Ragazzi Award, catégorie Non-Fiction, Foire du livre de jeunesse de Bologne (pour L'Encyclopédie des cancres)
  • 2008 : Grand Prix de l'humour noir, catégorie Prix de l'Humour Noir Xavier Forneret (pour l'ensemble de son œuvre)
  • 2009 : Trophée Georges Hugot, 5e Biennale du polar - Aniche (pour l'ensemble de son œuvre)

Bibliographie critique[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]