Jean-Pierre Cabanes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cabanes.
Jean-Pierre Cabanes
Jean-Pierre Cabanes - Comédie du Livre 2010 - P1390645.jpg
Jean-Pierre Cabanes en 2010.
Biographie
Naissance
Pseudonyme
Pierre-Alain CabreroVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Ordre des avocats de Nîmes (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Grand prix de littérature policière ()
Prix Jean-Carrière (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean-Pierre Cabanes, né le à Montpellier, est un avocat et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avocat spécialisé en droit pénal, il prête serment le [1]. Il devient un avocat connu au sein du barreau de Nîmes, puis son bâtonnier[Quand ?],[2]. Il vit également dans la cité des Antonins.

Il est, en outre, l'auteur de nombreux romans[2].

Contrairement à la réputation que lui avait offert son Faena[Quoi ?], il n'est pas un aficionado[2].

Il partage le nom de plume collectif de Pierre-Alain Cabrero avec Alain Roger et Alain Levrero.

En 2011, il suscite la polémique en déclarant sur le ton de la « boutade »[3] que son client est — avec sa consœur Khadija Aoudia et le journaliste Hocine Rouagdia — « un des rares maghrébins qui paie ses impôts »[4],[5]. La bâtonnière Chantal Chabanon-Clauzel le dédouane toutefois de toute « intention malveillante »[5].

En 2019, il apporte son soutien à la candidature d'Yvan Lachaud aux élections municipales de 2020 à Nîmes[6].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • L'Audience solennelle, Éditions de Trévise, 1981 (France Loisirs, 1982)
  • Procès pour une amante défunte, Éditions de Trévise, 1982 (France Loisirs, 1985)
  • Le Manipulateur, Éditions de Trévise, 1983
  • Le Jeu de Jan, Fanval, 1985
  • La Bâtonnière de Nîmes, 1988
  • Femmes obscures vers la Maison Carrée, Éditions C. Lacour, 1989
  • Les Passions mitoyennes, Éditions J.-C. Lattès, 1991 (France Loisirs, 1992)
  • Un notable affranchi, Hermé, 1991
  • Les Guetteurs d'orages, Éditions C. Lacour, 1994
  • Étranges Histoires d'Occitanie, Éditions C. Lacour, 1994
  • Le Retour de Mathilde, Éditions HB, 1997 (Gros caractères, Éditions Encre bleue, 2000)
  • Les Haines vigilantes, Éditions C. Lacour, 1998
  • Le Scribe de César, Éditions HB, 2002
  • Rendez-vous après la guerre, Éditions C. Lacour, 2004
  • Retour des dieux, Éditions C. Lacour, 2005
  • Les Vies parallèles, Éditions C. Lacour, 2007
  • Faena, Éditions Singulières, 2009
  • Le Gynophage, Éditions Singulières, 2009
  • Ciao bella, Aubéron, 2009 (Sélection du Reader’s Digest, Grand Livre du Mois)
  • Retour à Palerme, Aubéron, 2011
  • Une jeunesse italienne, Anthema-Aubéron, 2014 - Prix Jean-Carrière 2014
  • Rhapsodie italienne, Albin Michel, 2019

Prix[modifier | modifier le code]

Il a notamment obtenu le Grand prix de littérature policière en 1982 pour L'Audience solennelle et le prix Jean-Carrière en 2014 pour Une jeunesse italienne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]