René Reouven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
René Reouven
Description de cette image, également commentée ci-après

René Reouven aux Rencontres de l'imaginaire à Sèvres le 13 décembre 2014

Nom de naissance René Sussan
Alias
Albert Davidson
Naissance (91 ans)
Alger
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • L'Assassin maladroit

René Sussan, dit René Reouven, né le à Alger, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études et le service militaire, il part en Israël vivre dans un kibboutz. De retour en France, il entre à l'Éducation nationale et commence à écrire : il remporte le Prix Cazes en 1965 pour Histoire des Farczi. Deux ans plus tard, il fait son entrée en littérature policière avec Octave II, qui est également son premier livre signé René Reouven. En 1967, il reçoit le Grand prix de littérature de la fondation Del Duca pour l'ensemble de son œuvre.

La métamorphose lui réussit puisqu'il remporte le Grand prix de littérature policière en 1971 pour L'Assassin maladroit. Son œuvre, qui s'inscrit d'abord dans la tradition du suspense à la française incarnée par Boileau-Narcejac et Louis C. Thomas, évolue ensuite vers une forme plus originale dont la petite et la grande Histoire, notamment littéraire et criminelle, sont les matériaux de prédilection. Cette évolution, amorcée avec Confessions d'un enfant du crime, se concrétise avec Élémentaire, mon cher Holmes, qu'il signe du pseudonyme d'Albert Davidson et qui lui vaut le Prix Mystère de la critique. Ce livre marque sa première incursion dans l'univers holmésien, lequel lui inspirera une série de pastiches réunis par la suite sous le titre Histoires secrètes de Sherlock Holmes.

Il s'est également aventuré à plusieurs reprises dans la science-fiction, sous son vrai nom (Les Confluents) ou en tant que René Reouven (Les Grandes Profondeurs) et également avec son épouse Dona ("Les nourritures extra-terrestres"). On lui doit enfin un très exhaustif Dictionnaire des assassins.

Il est membre du jury du Grand prix de littérature policière.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sous son propre nom[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles de science-fiction et de fantastique[modifier | modifier le code]

Sous le pseudonyme de René Reouven[modifier | modifier le code]

Romans policiers[modifier | modifier le code]

Cycle de Sherlock Holmes[modifier | modifier le code]

  • Élémentaire, mon cher Holmes, Denoël, 1982
    Sous le nom de Albert Davidson. Prix Mystère de la critique 1983
  • L'Assassin du boulevard, Denoël, 1985
  • Le Bestiaire de Sherlock Holmes, Denoël, recueil de nouvelles
  • Le Détective volé, 1988
  • Les Passe-temps de Sherlock Holmes, Denoël, 1989, recueil de nouvelles
  • Le Drame ténébreux qui se déroula entre les frères Atkinson de Trincomalee, Néo, 1989
    in Le Nouveau Musée de l'Holmes
  • Histoires secrètes de 1887
    in Enigmatika no 40, spécial René Reouven
  • La Plus Grande machination du siècle, Presses Pocket no 3232, 1990
    in Histoires de machinations
  • Histoires secrètes de Sherlock Holmes, Denoël, 1993
    Réédition en un seul volume de l'intégralité du cycle

Fantastique et science-fiction[modifier | modifier le code]

Non-fiction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]