Claude Brami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Claude Brami
Alias
Christopher Diable
Julien Sauvage
Naissance (69 ans)
Tunis, Drapeau de la Tunisie Tunisie
Activité principale
Distinctions
Grand prix de littérature policière 1977
Prix des libraires 1982
Prix RTL Grand Public 1991
Prix de l’Académie Littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire 1995
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • La Plus Longue Course d'Abraham Coles, chauffeur de taxi

Claude Brami, né à Tunis le , est un écrivain français, lauréat du Prix des libraires en 1982. Pendant les années 1970, il écrit une douzaine de romans policiers sous les pseudonymes de Christopher Diable et Julien Sauvage.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Il se révèle un grand amateur de romans policiers dès l'âge de onze ans. En 1968, alors qu'il est encore étudiant, il écrit son premier ouvrage. La Lune du fou paraît en 1973 sous le pseudonyme de Julien Sauvage. Quinze romans policiers vont suivre sous ce pseudonyme, dont la série consacrée aux exploits de l'aventurier Bruno Campara, surnommé le Condottiere et trois romans d'espionnage qui mettent en scène Nicolas Rone. Sous le nom de plume Christophe Diable, il donne trois romans policiers : Une affaire trop personnelle, La Petite Fille au chewing-gum (un chewing-gum qui tue) et La Plus Longue Course d'Abraham Coles, chauffeur de taxi. Ce dernier titre remporte le grand prix de littérature policière. Après 1977, Brami se désintéresse de la littérature de genre et, sous son patronyme, il signe quelques romans aux éditions Denoël et Gallimard.

Claude Brami œuvre également en tant qu'adaptateur pour la télévision. Il travaille sur des séries pour Victor Vicas sur la première chaîne et pour Claude Barma sur la deuxième. L'auteur n'en continue pas moins d'écrire sur sa machine chaque jour et toute l'année des romans à raison d'un exemplaire tous les trois ou quatre mois, parce que, dit-il : « Si je m'arrêtais, je ne sais pas si j'aurais le courage de recommencer. »

Il pratique assidûment le tennis et les arts martiaux : il possède des grades élevés en karaté et aïkido.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Le Garçon sur la colline, Gallimard, 1981 - Prix des libraires
  • La Danse d'amour du vieux corbeau, Denoël, 1986
  • La Grande Sœur, Denoël, 1987
  • Parfums des étés perdus, Gallimard, 1990 - Prix RTL Grand Public
  • Mon amie d'enfance, Gallimard, 1994 - Prix de l’Académie Littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire
  • La Chance des débutants, Gallimard, 1997

Romans sous le pseudonyme de Christopher Diable[modifier | modifier le code]

Romans sous le pseudonyme de Julien Sauvage[modifier | modifier le code]

Série Condottiere[modifier | modifier le code]

  • Le Condottiere, Fleuve noir, « Spécial Police » no 1084, 1974
  • Le Condottiere et la blonde qui pleurait, Fleuve noir, « Spécial Police » no 1115, 1974
  • Le Condottiere et le Chasseur de scalps, Fleuve noir, « Spécial Police » no 1191, 1975
  • Le Condottiere et le Tueur au monocle, Fleuve noir, « Spécial Police » no 1348, 1977

Série d'espionnage Nicolas Rone[modifier | modifier le code]

  • Le Jeu du scorpion, Fleuve noir, « Espionnage » no 1282, 1976
  • Le Tueur d’Amsterdam, Fleuve noir, « Espionnage » no 1299, 1976
  • Coup pourri, Fleuve noir, « Espionnage » no 1352, 1977

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • La Lune du fou, Fleuve noir, « Spécial Police » no 1013, 1973
  • Portes closes, Fleuve noir, « Spécial Police » no 1033, 1973

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]