Syros (maison d'édition)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Syros.

Syros est une maison d'édition française, actuellement spécialisée dans les livres pour enfants, qui se veut tournée vers d'autres cultures et promouvoir un fort engagement social.

Éditeur pionnier, Syros fonde sa notoriété sur une politique éditoriale audacieuse et émancipatrice. Depuis 1984, Syros publie avec passion et conviction de la littérature jeunesse qui ouvre le cœur et remue les méninges. Cette maison d’édition a été la première à proposer aux enfants des romans policiers écrits par les plus grands noms du polar adulte, avec « Souris noire ». Son catalogue, reconnu pour son exigence littéraire, favorise la curiosité, l’ouverture aux autres cultures, le regard critique sur nos sociétés. De très nombreux ouvrages Syros, largement prescrits par les enseignant·e·s, se sont imposés au sein de l’Education nationale. Principalement éditeur de romans d’auteurs et autrices de langue française venant d’horizons différents (le polar, l’anticipation, la littérature générale, le cinéma), Syros publie également des récits de tradition orale, des albums du monde entier ou des documentaires engagés. Syros est une maison fondamentalement attirée par la modernité et l’innovation éditoriale. Elle a donné naissance à des collections telles que « Le Tour du monde d’un conte », qui permet de découvrir que les contes merveilleux les plus connus ne datent pas de Grimm ou de Perrault, « Mini Syros Soon », qui offre enfin de la SF aux enfants dès 8 ans, à une expérience littéraire unique : « U4 », réunissant quatre auteurs et autrices et deux maisons d’édition (Syros et Nathan), ou encore à la toute récente collection « Tip Tongue », qui révolutionne le roman bilingue et a reçu le Label européen des langues.

Le catalogue Syros compte 375 titres, avec 35 nouveautés par an.

Repères historiques[modifier | modifier le code]

En 1972, le PSU (Parti socialiste unifié) décide de transformer la SARL Syros, qu’il utilise jusqu’alors en interne pour les publications du parti, en maison d’édition publique. Pendant trente ans, cette maison est un acteur de l’innovation sociale et politique de gauche, dans plusieurs domaines : le monde du travail, le développement local, le combat des femmes, la famille et ses évolutions, le champ social et la psychologie (en 1998 paraît Le Harcèlement moral, de la psychanalyste Marie-France Hirigoyen). Ses publications sont destinées aux professionnels du social comme au grand public. En 1993, La Découverte, que dirige François Gèze, se rapproche des éditions Syros (rejointes par Alternatives en 1987), avec lesquelles elle fusionne en 1995. En 1998, La Découverte et Syros sont intégrées au groupe Havas (devenu Vivendi Universal Publishing en 2001, puis Editis en 2004). Lorsque, début 2002, le département Syros Jeunesse est cédé à Nathan Jeunesse, les collections du département « Essais » de Syros sont intégrées au catalogue de La Découverte. Les éditions Syros publient dès lors uniquement des ouvrages pour enfants et adolescents.

1972 : Le PSU (Parti socialiste unifié) décide de transformer la SARL Syros, qu’il utilise jusqu’alors en interne, en maison d’édition indépendante, et en confie la direction à Guy Degorce, un des membres du bureau directeur PSU, militant CFTC puis CFDT.

1980 : La CFDT entre au capital ; Jacques Magagnosc, président du PSU Alpes-Maritimes, est appelé à Paris pour diriger les éditions Syros.

1982 : La coopérative Ten et la Ligue de l’enseignement, puis les mutuelles Macif, Unimutualité, Prévoyance sociale et les éditions Gallimard entrent pour un temps au capital.

1984 : Un accord est passé avec l’association « L’arbre à livres », spécialisée dans la conception de livres et de jeux d’initiation pour découvrir les différentes cultures. Le premier livre pour la jeunesse publié par Syros est Écritures dans l’histoire et par les contes de Suzanne Bukiet. Puis, toujours avec « L’arbre à livres » comme partenaire, sous l’égide de Suzanne Bukiet, naît une collection bilingue qui donne la parole aux jeunes qui ont émigré de leur pays pour immigrer dans le nôtre, « Les copains de la classe », animée par Germaine Finifter…

1984/85 : Madeleine Thoby a la charge de ce nouveau secteur jeunesse en affichant le même esprit que la ligne éditoriale adulte : réflexion sur nos sociétés, donner à lire le monde dans sa réalité et sa diversité. Comme avec l’album Pika, l’éclair d’Hiroshima, qui offre le témoignage d’une jeune enfant de 8 ans dans un pays en guerre.

1986 : Catherine Teissandier reprend le secteur jeunesse. Claude Gutman met en place la collection de romans jeunesse contemporains « Croche-Patte » : pied de nez aux interdits, grimace aux préjugés et tenue d’écriture exigée. Dans un même esprit, « Souris noire » est lancée par Joseph Périgot. Il fait appel aux auteurs de la « Série Noire » chez Gallimard. Le vrai polar n’est plus le privilège des adultes. Peu de pages pour de grands romans noirs jeunesse où énigmes, angoisses, enquêtes, suspense, crimes, plongent avec délice les enfants dans le monde d’aujourd’hui. L’image Syros se développe dans le paysage de la littérature jeunesse, notamment au sein de l’Éducation nationale.

1987 : Fusion avec Alternatives ; intégration dans les locaux des Éditions ouvrières.

1989 : Suzanne Bukiet, qui vient de « L’arbre à livres », dirige Syros, assistée de Françoise Mateu. C’est la naissance des collections « L’arbre aux accents » (triptyques bilingues qui proposent autour de chaque pays : un livre de cuisine, un livre de contes et un livre de nouvelles contemporaines par des auteurs et illustrateurs du pays d’origine), « Pollen » (basée sur la calligraphie et des textes poétiques), « Les contes du poulailler » (de beaux albums bilingues en douze langues), « Les Imagiers trilingues » pour les tout-petits…

1992 : Charlotte Ruffault remplace Suzanne Bukiet. C’est la naissance de la collection de romans pour adolescents « Les uns les autres » dirigée par Germaine Finifter. Gérard Lo Monaco est directeur artistique et le « look » de Syros change profondément.

1993 : Les éditions La Découverte, dirigées par François Gèze, rejoignent Syros-Alternatives et les Éditions de l'Atelier. Publication de L’État du Monde Junior, encyclopédie historique, économique et géopolitique signée sous les marques La Découverte/ Syros-Alternatives. Lancement de « J’Accuse… ! », première collection de documentaires qui abordent sans concession les problèmes humains les plus graves du monde contemporain (en partenariat avec Amnesty International, la Ligue des droits de l’homme…), et sera par la suite dirigée par Marie-Agnès Combesque puis Philippe Godard.

1994 : Naissance de la collection « Paroles de conteurs », que dirige Ilona Zanko, où les conteurs de la scène du renouveau du conte prennent la plume pour offrir leur répertoire au jeune public.

1995 : Fusion des éditions Syros et de La Découverte.

1997 : Françoise Mateu prend la direction de Syros Jeunesse (déclinaison des coll. « Souris poche » : Noire, Rose, Verte, Fantastique, Histoire, Conte, Document…).

1998 : Rachat de la Découverte & Syros par Vivendi. Lancement de « Mini Syros ». La direction de la collection « Souris noire » est confiée à François Guérif, qui succède à Franck Pavloff et avant lui Patrick Mosconi.

1999 : Syros, dans son axe d’éducation à la citoyenneté, propose les « Cahiers citoyens » aux enseignants, avec des fiches élèves et de la documentation pour accompagner la lecture intégrale des « Mini Syros » et « Souris poche » autour de problématiques sociétales.

2002 : Intégration de Syros Jeunesse à Nathan (Editis). Le fonds Syros adulte est repris sous la marque La Découverte. Syros Jeunesse devient Syros, une maison d’édition de livres pour la jeunesse. Natalie Beunat reprend la direction de la collection « Souris noire ». François Guérif lance « Rat noir » pour les plus grands, avec des auteurs français et étrangers. Sylvie Baussier anime la nouvelle collection « Les petites histoires des hommes ».

2003 : Création de la collection « Tempo » pour les 10-12 ans, qui simplifie l’offre fiction poche de Syros, et devient le miroir de « Souris noire » en littérature générale, avec des romans « au rythme de la vie qui va, au rythme du monde qui vient ».

2004 : Syros Jeunesse fête ses vingt ans et de nombreux prix littéraires !

2005 : Sandrine Mini, qui vient des éditions Autrement où elle a développé le département jeunesse, reprend la direction de Syros en remplacement de Françoise Mateu, qui part au Seuil avec l’éditrice Caroline Drouault. Une nouvelle équipe se met en place, avec l’arrivée de l’éditrice Stéphanie Hoyos-Gomez et du graphiste Pépito Lopez. Leur projet : mettre en valeur les racines et le passé novateur de Syros, et créer, en résonance, de nouvelles collections et une nouvelle image graphique pour reconquérir le public fidèle, mais aussi aller à la rencontre d’un plus large public.

2006-2007 : Refonte graphique de la totalité du catalogue. Déclinaison des « Mini Syros » par genres bien identifiés. Création des « Albums souples ». Philippe Godard devient directeur de « J’accuse ! » et des nouvelles collections documentaires intergénérationnelles : « Femmes ! », « Au crible », « Les documents Syros ».

2008-2009 : Redéploiement du pôle conte : déclinaison de « Paroles de conteurs », toujours sous la direction de Ilona Zanko (en « Mini Syros », « Albums », « Recueils ») et création du « Tour du monde d’un conte », dirigée par la conteuse Fabienne Morel qui travaille sur cette collection avec le conteur Gilles Bizouerne et la chercheuse Nicole Belmont. Ouverture du catalogue à la fiction grand format : Scarrels de Marcus Malte et Méto de Yves Grevet sont les deux premiers romans « Hors collection grand format » Syros. Naissance de la collection « Soon » (SF-anticipation), dirigée par Denis Guiot : Des histoires de futurs pour réinventer le présent. Véronique Delisle rejoint à temps plein l’équipe Syros en tant que responsable des relations presse et de la promotion.

2010 : « Mini Syros » accueille deux nouveaux genres : l’anticipation, avec la création des « Mini Syros Soon », sous la direction de Denis Guiot, et le théâtre avec « Mini Syros Théâtre à jouer », des pièces conçues pour être jouées par une classe entière. Publication de La fabrique de filles de Laure Mistral dans la collection « Femmes ! ».

2011 : Syros poursuit sa croissance avec la volonté de diminuer le nombre de titres publiés (de 65 en 2007 à 45 en 2011, 35 en 2018) : publier moins, publier mieux, soutenir et accompagner mieux les auteurs et les autrices, ainsi que leurs créations. Six ans après son arrivée, l’équipe Syros lance une nouvelle refonte graphique sur la fiction.

2012 : L’année de Ava de Maïté Bernard, de Doglands de Tim Willocks, de Théa pour l’éternité de Florence Hinckel, de Nox de Yves Grevet… et du premier album avec CD audio du duo de conteuses Huile d’Olive & Beurre salé : L’ogresse poilue !

2013 : L’année de Qui se souvient de Paula ? de Romain Slocombe, Norlande de Jérôme Leroy, Le cycle des destins d’Éric Simard… Création de la collection « Des mots indispensables pour parler… » avec un premier titre sur le racisme, puis l’année suivante sur le sexisme.

2014 : Création de la collection les « Mini Albums » et de « Mini Syros+ Soon », la marche au-dessus de « Mini Soon ». Benoît Séverac crée la surprise avec son polar préhistorique L’homme-qui-dessine. En mai, Syros lance « Tip Tongue », la première collection de romans en français qui passent petit à petit en anglais, de manière progressive et naturelle. Dirigée par Stéphanie Benson, autrice de polars et chercheuse en didactique des langues à l’Université Bordeaux-Montaigne, la collection connaît un succès immédiat.

2015 : L’année de #Bleue de Florence Hinckel, de Celle qui sentait venir l’orage de Yves Grevet mais c’est également, pour ces deux auteurs, l’année de parution de U4. Syros et Nathan coéditent et lancent simultanément le 27 août un événement littéraire totalement inédit : une série de quatre romans qui peuvent être lus dans n'importe quel ordre. À l'origine de cette aventure collective, l’idée géniale de quatre auteurs, qui signent chacun un titre : Koridwen d'Yves Grevet, Yannis de Florence Hinckel, Jules de Carole Trébor, Stéphane de Vincent Villeminot.

En 2015, « Tip Tongue » se déploie avec des romans en allemand et en espagnol et reçoit le Label européen des langues, récompensant des projets pédagogiques d’excellence en matière d’apprentissage et d’enseignement innovants des langues étrangères.

2016 : Une année riche en succès avec la trilogie « La fille du futur » de Nathalie Stragier et la « Souris noire » de Jean-Christophe Tixier Dix minutes à perdre, qui vont faire événement, le succès de Little sister de Benoît Séverac, la relance de la série Lily et Lucas de Danielle Thiéry en « Souris noire », la création de la série Les humanimaux de Éric Simard en « Mini Soon », l’utopie portée avec Macha ou l’évasion de Jérôme Leroy et le choc de Et mes yeux se sont fermés de Patrick Bard, qui raconte l’histoire d’une adolescente française revenue de Syrie.

2017 : Akiko Miyakoshi et Isol enrichissent le catalogue albums étrangers de Syros. Naissance de la collection de poche « Kilim » : Que la force des histoires grandisse en toi ! Dirigée par Ilona Zanko, « Kilim » propose aux jeunes lecteurs de 8-12 ans les meilleures histoires de tous les temps (contes, mythes, légendes, récits) racontées par des auteurs et des autrices d’aujourd’hui. Côté romans, citons parmi tant d’autres Power Club d’Alain Gagnol et Stabat Murder de Sylvie Allouche, qui reçoivent de nombreux prix littéraires.

2018 : Une année littéraire pour vibrer et tout changer dans notre vie. Du côté des grands formats, citons : Libérez l’ours en vous de Carole Trébor, Vivant de Roland Fuentès, Paris est tout petit de Maïté Bernard, Un lapin peut changer une vie, de Sandrine Kao, Une caravane en hiver de Benoît Séverac, Mock Boys de Marie Leymarie, Ceux des limbes de Camille Brissot, Trans Barcelona Express de Hélène Couturier, et pour les plus jeunes, l’incontournable La vie selon Pippa de Barbara Tammes…2018, c’est aussi l’anniversaire des 20 ans de « Mini Syros » et des 10 ans de « Méto » !

2019 : Syros fêtera ses 35 ans !

Liens externes[modifier | modifier le code]