Michel Grisolia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michel Grisolia
Naissance
Nice (France)
Décès (à 56 ans)
Paris (France)
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Inspecteur de la mer

Michel Grisolia, né le à Nice et mort le à Paris, est un homme de lettres français à la fois romancier, scénariste, journaliste, critique littéraire et parolier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d’un artisan chromeur-nickeleur. D’abord élève à Nice au lycée Masséna, il monte en région parisienne où il finit ses études secondaires au lycée Lakanal de Sceaux et à l’Institution des pères maristes Saint-Vincent à Senlis.

Après le baccalauréat, il se fait connaître comme le parolier de Marie-Paule Belle, son amie d’enfance, mais aussi de Fabienne Thibeault, de Régine, de Demis Roussos et des Étoiles. C'est par la chanson qu’il vient à l’écriture. En collaboration avec Françoise Mallet-Joris, il publie ainsi en 1975 une biographie de Juliette Gréco dans la collection de son ami Lucien Rioux chez Seghers.

Il collabore alors au Nouvel Observateur, son ami Jean-Louis Bory l’ayant fait entrer pour l’aider à rédiger les notices de films que les pages guides lui réclamait. Il y publie également des critiques de cinéma, notamment pour la revue de la Fédération des ciné-clubs cinéma, La Nouvelle Revue française, Positif, Le Nouveau Cinémonde, Les Lettres françaises, Mystère Magazine et L'Evénement du jeudi[1].

Il se lance véritablement dans l’écriture en 1977 avec L'Inspecteur de la mer, prix Mystère de la critique 1978 et adapté l’année suivante au cinéma sous le titre de Flic ou voyou. Édité chez J.C. Lattès, il enchaîne ensuite avec des romans d'aventures comme Barbarie Coast (1978) ou Haute Mer (1980), d'atmosphère comme Les Guetteurs (1983) ou La Chaise blanche (1986), ainsi que des nouvelles comme L'Homme devant le square (1984).

Parallèlement, à partir de 1979, il écrit des scénarios, tels L'Étoile du Nord, Le Choix des armes ou Le Grand Frère. Prix du Rotary Club pour Les Guetteurs (1983), il obtient aussi le prix du roman d'aventures pour Les Sœurs du Nord (1986).

Cessant sa collaboration au Nouvel Observateur en février 1981, il travaille pour la rubrique Livres de L'Express.

Il est mort le , à l'âge de 56 ans, des suites d'un accident vasculaire cérébral[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • L'Inspecteur de la mer, Éditions Jean-Claude Lattès, 1977 ; réédition sous le titre Flic ou Voyou, Le Livre de poche no 7442, 1980 (prix Mystère de la critique)
  • Barbarie Coast, Éditions Jean-Claude Lattès, 1978 ; réédition, 10/18 no 2031, 1989 ; réédition, Le Livre de poche no 7463, 1982
  • Haute Mer, Éditions Jean-Claude Lattès, 1980 ; réédition, Le Livre de poche no 7471, 1983
  • Le Choix des armes, Éditions Hachette, 1981 ; réédition, Le Livre de poche no 7457, 1982
  • La Petite Afrique, Éditions L'instant romanesque, 1983 ; réédition, Éditions Balland, 1994
  • Les Guetteurs, Éditions Jean-Claude Lattès, 1983 ; réédition, Le Livre de poche no 7482, 1984 (prix du Rotary Club)
  • Les Sœurs du nord, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1838 1986 ; réédition, Librairie des Champs-Élysées, Club des Masques no 638, 1994 (prix du roman d'aventures)
  • L'Homme aux yeux tristes, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1846 1986 ; réédition, Librairie des Champs-Élysées, Club des Masques no 639, 1994
  • La Madone noire, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1847 1986 ; réédition, Librairie des Champs-Élysées, Club des Masques no 640, 1994
  • La Chaise blanche, Éditions Jean-Claude Lattès, 1986 ; réédition, Le Livre de poche no 6346, 1987 (prix Roland-Dorgelès)
  • Question de bruit ou de mort, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1930 1988
  • La Promenade des Anglaises, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1874 1987 ; réédition, Librairie des Champs-Élysées, Club des Masques no 642, 1995
  • 650 Calories pour mourir, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1890 1987 ; réédition, Librairie des Champs-Élysées, Club des Masques no 641, 1995
  • Nocturnes en mineur, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1907 1988 ; réédition, Librairie des Champs-Élysées, Club des Masques no 643, 1995
  • L'Amour noir, Éditions Flammarion, 1990 ; réédition, Le Livre de poche no 7319, 1983
  • Le Mystère de l'abbé Moisan, Éditions Jean-Claude Lattès, 1991 ; réédition, Le Livre de poche no 9781, 1994 (en collaboration avec Francis Girod)
  • Les Seconds Rôles, Éditions Flammarion Nouvelles, 1992
  • La Justice de l'abbé Moisan, Éditions Jean-Claude Lattès, 1993
  • La Maison mère, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 2175 1994
  • Délit mineur, Éditions Jean-Claude Lattès, 1994
  • L'Excelsior, Éditions Flammarion, 1996
  • L'Apôtre des Indes, Éditions Bayard, 1997
  • Les Jardins du tigre, Éditions Albin Michel, 1999 ; réédition, Le Livre de poche no 15188, 2001
  • L'Heure d'hiver, Éditions Albin Michel, Roman noir, 2000 ; réédition, Le Livre de poche no 15383, 2002

Littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Coup de feu dans la nuit, Éditions Bayard Presse, 1988
  • Menace dans la nuit, Éditions Bayard no 5, 1991
  • L'Été rouge, Éditions Hachette, coll. Vertige no 809, 1997 ; réédition, Le Livre de poche jeunesse no 1005, 2004

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • L'Homme devant le square, Éditions Jean-Claude Lattès, 1984 (prix littéraire Nouvelles)
  • La Petite Amie du crime, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 2227 1995

Biographie[modifier | modifier le code]

  • Juliette Gréco, Seghers, 1975 ; réédition, Seghers, coll. Poésie et chansons no 35, 1999 (en collaboration avec Françoise Mallet-Joris)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]