Pierre Siniac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Siniac
Alias
Pierre Signac
Naissance
Paris, Drapeau de la France France
Décès (à 73 ans)
Aubergenville, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Monsieur Cauchemar (1960)
  • Luj Inferman’ et La Cloducque (1971)
  • Aime le Maudit (1980)
  • Femmes blafardes (1981)

Pierre Siniac est un écrivain français, né le et mort le à Aubergenville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Auteur de romans policiers, Siniac se distingue par un goût pour les histoires criminelles au dénouement surprenant et paradoxal, l'humour rabelaisien et la description d'une vie provinciale inquiétante. Ses descriptions du « milieu » montrent des personnages qui ne sont le plus souvent ni des exemples de bravoure, ni d'intelligence, ni d'honnêteté.

On peut citer parmi ses œuvres Femmes blafardes, Vampir's club (également connu sous le titre Aime le maudit), Des Perles aux cochonnes et Le Tourbillon. Il est aussi le créateur de la série Luj Inferman'. Il a notamment été édité dans la Série noire et dans la collection Rivages/Noir.

Fait notoire, Pierre Siniac a reçu en 1981 le grand prix de littérature policière pour trois ouvrages : L’Unijambiste de la cote 284, Reflets changeants sur mare de sang (deux recueils de nouvelles) et Aime le Maudit.

Il est mort le . Ses voisins ne l'ont réalisé qu'un mois plus tard, quand ils ont senti l'odeur. Les pompiers sont entrés le 11 avril dans l'appartement, pour découvrir le corps en état de décomposition avancée.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Les Morfalous (Gallimard "Série noire" no 1244, 1968) ;
  • Le Casse-route (Gallimard "Série noire" no 1271, 1969) ;
  • La Nuit des Auverpins (Gallimard "Série noire" no 1292, 1969, réimp. sous le titre La Nuit des flingueurs, 1986) ;
  • Les Monte-en-l’air sont là ! (Gallimard "Série noire" no 1320, 1970) ;
  • L’Increvable (Gallimard "Série noire" no 1353, 1970) ;
  • Deux Pourris dans l’île (Gallimard "Série noire" no 1397, 1971) ;
  • Les Sauveurs suprêmes (Gallimard "Série noire" no 1438, 1971) ;
  • Si jamais tu m’entubes… (Gallimard "Série noire" no 1666, 1974) ;
  • Les Congelés (Gallimard "Série noire" no 1682, 1974) ;
  • L’Or des fous (Jean-Claude Lattès, 1975, éd. revue sous le titre Sous l’aile noire des rapaces, Rivages/Noir no 223, 1995) ;
  • Le Tourbillon (Jean-Claude Lattès, 1976. Ed. revue Rivages/Noir no 256, 1996) ;
  • L’Orchestre d'enfer (Jean-Claude Lattès, 1977) ;
  • L'Épinglage (Jean Goujon “ Engrenageno 20, 1980) ;
  • Aime le Maudit (Jean Goujon “ Engrenage ” no 26, 1980, Grand prix de littérature policière 1980. Rééd. sous le titre Vampir’s Club, NéO "Le Miroir obscur" no 143, 1988 ; nouvelle réédition sous le titre Aime le maudit, Le Masque no 2071, 1991.
  • Femmes blafardes (Fayard “ Fayard noir ” no 17, 1981) ;
  • La Câline inspirée (NéO "Le Miroir obscur" no 18, 1981) ;
  • Un assassin, ça va ça vient (Jean Goujon "Engrenage" no 33, 1981) ;
  • Comment tuer son meilleur copain : rétropolar époque 1960 (NéO "Le Miroir obscur" no 27, 1981) ;
  • Bazar bizarre (Jean Goujon "Engrenage" no 49, 1982. Ed. revue Baleine “ Canaille/Revolver ” no 132, 1998) ;
  • La Tenue léopard (Jean Goujon "Engrenage" no 65, 1983) ;
  • Charenton non-stop (Jean Goujon "Engrenage" no 76, 1983) ;
  • Ras le casque (Jean Goujon "Engrenage" no 105, 1984) ;
  • Les Enfants du père Eddy (NéO "Le Miroir obscur" no 90, 1984) ;
  • Carton blême (Jean Goujon "Engrenage" no 115, 1985. Ed. revue Canaille/Revolver “ Coupes sombres ”, 1995) ;
  • L’Affreux joujou (Jean Goujon "Engrenage" no 126, 1985. Ed. revue Baleine “ Instantanés de polar ” no 126, 1997) ;
  • La Femme au cigare (Fleuve noir hors coll., 1986) ;
  • Des amis dans la police (Masque no 1949, 1989) ;
  • Sombres Soirées chez madame Glauque (Masque no 1983) ;
  • Mystère en coup de vent (Masque no 2023, 1990) ;
  • Les Mal-lunés (Rivages/Noir no 208, 1995) ;
  • Démago story suivi de L’Utilisation des restes (Rivages/Noir no 242, 1996) ;
  • Ferdinaud Céline (Rivages/Thriller, 1997) ;
  • Le Mystère de la Sombre Zone (Rivages/Mystère, 1999) ;
  • De l’horrifique chez les tarés (Rivages/Noir no 364, 2000) ;
  • Bon cauchemar, les petits (Rivages/Noir no 389, 2001) ;
  • Le Crime du dernier métro (Baleine “ série Grise ” no 11, 2001).
  • La Course du hanneton dans une ville détruite ou La Corvée de soupe (Rivages/Noir no 586, 2006)

Romans de la série Luj Inferman' & La Cloducque[modifier | modifier le code]

  1. Luj Inferman’ et La Cloducque (Gallimard "Série noire" no 1454, 1971) ;
  2. Les 401 coups de Luj Inferman’ (Gallimard "Série noire" no 1535, 1972) ;
  3. Les 5 milliards de Luj Inferman’ (Gallimard "Série noire" no 1553, 1972) ;
  4. Luj Inferman’ dans la jungle des villes (Jean Goujon “ Engrenage ” no 12, 1979)
  5. Pas d’ortolans pour La Cloducque (Les Autres, 1979) ;
  6. Luj Inferman’ chez les poulets (Gallimard "Série noire" no 1795, 1980) ;
  7. Luj Inferman ou Macadam-Clodo (NéO "Le Miroir obscur" no 39, 1982).

Romans publiés sous le nom de Pierre Signac[modifier | modifier le code]

  • Illégitime Défense (L’Arabesque “ Crime Parfait ” no 19, 1958) ;
  • Bonjour cauchemar (L’Arabesque “ Crime Parfait ” no 27, 1959) ;
  • Monsieur Cauchemar (Denoël “ Crime-clubno 26, 1960).

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • L’Unijambiste de la cote 284 (Gallimard "Série noire" no 1773, 1980, Grand prix de littérature policière 1980) ;
  • Reflets changeants sur mare de sang (Gallimard "Série noire" no 1776, 1980, Grand prix de littérature policière 1980) ;
  • Folies d’infâmes (Gallimard "Série noire" no 1938, 1993) ;
  • Viande froide : nouvelles saignantes (NéO "Le Miroir obscur" no 14, 1985) ;
  • Les Âmes sensibles (Denoël “ Sueurs froides ”, 1991)

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  • Trafic de bidoche (avec Poussin) (in (À SUIVRE) hors série "BD/Polar : noces de sang", 1981) ;
  • Guignol’s Gang (découpage destiné à être illustré par Poussin). In LEBRUN, Michel. L’Almanach du crime 1982 : l’année 1980-81 du roman policier. Paris : Veyrier/Polar, 1981, p. 106-110. (ISBN 2-903430-03-9). Introduction : « En exclusivité mondiale : une bande dessinée (sans dessins) de Pierre Siniac »
  • Monsieur Cauchemar (adaptation et dess. de André Benn) (prépublication in Circus du no 99 au no 106, 1986-1987 / Glénat “ Circus aventure ”, 1987)
  • Le Secret de l'Étrangleur (d'après Monsieur Cauchemar, adaptation et dessin de Jacques Tardi) (Casterman, 2006)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Pas de partage (in EQMM no 285, 1971) ;
  • L’Appel de minuit 17 (in EQMM no 289, 1972) ;
  • Les Tombeuses (in Magazine du mystère no 1, 1976) ;
  • La Grâce (in Magazine du mystère no 5, 1977. Reprise sous le titre Le Coup de patte du Chat Bouboule in Libération, 1979) ;
  • Luj Inferman’ se met à table (in Magazine du mystère no 8, 1977) ;
  • Un fameux coup de pinceau (in Magazine du mystère no 10, 1977) ;
  • Schadenfreude (in À Suivre no 6/7, 1978) ;
  • Luj Inferman’ ne manque pas de souffle (in Libération, 1979) ;
  • Luj Inferman’, fruits et légumes (in Libération, 1979) ;
  • La Dame était dans le placard (in Libération, 21-04-1979) ;
  • Quelques mots avant de partir ? (in Paris Noir, Dernier Terrain Vague, 1980) ;
  • Un chef-d’œuvre criminel (in Polar no 14, 1981) ;
  • Sinistrose (in Le Monde Dimanche, suppl. au no 11397, 20-09-1981) ;
  • La Corvée de soupe (in Polar no 24, 07-1982) ;
  • Deux petites imprudentes (in 813 no 5, 09-1982) ;
  • Un petit geste (in Nouvelles noires, Encre “ Étiquette noire ”, 1985) ;
  • Espèce de cochon (in Séries B no 12, 1986) ;
  • Lettres de mon malin (in Mystères 87, Le Livre de Poche Policier no 6365, 1987) ;
  • La Commission Larnequin (in Nouvelles, nouvelles, Polar no 22, 1991) ;
  • Secours aux persécutés (in Place d’Italie, Presses Pocket “ Noir ” no 3234, 1991) ;
  • Fous et usage de fous (in Polar no 12, 1994) ;
  • Flag de nuit (in 813 no 49, 12-1994) ;
  • Monsieur James (in 813 no 58, 03-1997) ;
  • Madame ne peut plus (in programme du 1er salon du Polar de Montigny-les-Cormeilles, 12-1998) ;
  • Prière dans le tunnel (in Libération, 28-07-1999) ;
  • Tout le plaisir est pour moi (in De minuit à minuit, Fleuve noir, 2000) ;
  • Sales obscures (in Noir scénar, Manitoba/Belles lettres “ Grand cabinet noir policier ”, 2002).

Scénario[modifier | modifier le code]

  • L’Automobiliste (in Super 8 se déchaîne : scénarios professionnels pour les cinéastes amateurs, Solar, 1972).

Articles[modifier | modifier le code]

  • Le petit courrier de l’almanach du crime. De Pierre Siniac, en date du 9 janvier 1982. In LEBRUN, Michel. L’Almanach du crime 1983 : l’année 1981-1982 du roman policier. Paris : éd. de la Butte aux cailles, 1982, p. 26.
  • Ma bibliothèque idéale du roman criminel. In LEBRUN, Michel. L’Année du polar 1987 : tous les romans policiers publiés dans l’année ; suivi de L’Almanach du crime. Paris : Ramsay, 1986, p. 339-340. (ISBN 2-85956-536-1)
  • Pierre Siniac, mon papa, [par] La Cloducque, 15 ans. In LEBRUN, Michel. L’Almanach du crime 1984 : l’année 1982-1983 du roman policier. Paris : éd. de la Butte aux cailles, 1983, p. 46.
  • Les Surnoms du polar. In LEBRUN, Michel. L’Almanach du crime 1984 : l’année 1982-1983 du roman policier. Paris : éd. de la Butte aux cailles, 1983, p. 134-136.
  • Le saviez-vous ?. In LEBRUN, Michel. L’Almanach du crime 1983 : l’année 1981-1982 du roman policier. Paris : éd. de la Butte aux cailles, 1982, p. 168.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie critique[modifier | modifier le code]

  • « Pierre Siniac : écrivain de la démesure et de l'imaginaire ». La revue 813, février 2003, no 83.

Liens externes[modifier | modifier le code]