Boeing C-32

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un aéronef image illustrant l'US Air Force
Cet article est une ébauche concernant un aéronef et l'US Air Force.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Boeing C-32
{{#if:
Un C-32 à l'aéroport Paris-Orly
Un C-32 à l'aéroport Paris-Orly

Constructeur Drapeau : États-Unis Boeing
Rôle Transport de personnalités politiques
Statut En service
Mise en service Juin 1998
Nombre construits 8
Équipage
16 membres
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney PW2000
Nombre 2
Type Turboréacteur
Poussée unitaire 184 kN
Dimensions
Envergure 37,99 m
Longueur 47,32 m
Hauteur 11,02 m
Masses
Maximale 115 700 kg
Performances
Vitesse maximale 850 km/h
Plafond 12 700 m
Rayon d'action 10 200 km

Le Boeing C-32 est un avion de transport militaire de l'USAF dérivé du 757-200 . Il est actuellement en service comme Air Force Two.

Historique[modifier | modifier le code]

Il a été choisi en 1996 pour remplacer la flottille de Boeing C-137 Stratoliner destiné au transport de personnalités. Quatre appareils sont rentrés en service entre 1998 et 1999 dans le 89th Airlift Wing sous la désignation C-32A. En 2015, un total de 6 C-32A sont en service[1].

Les C-32A sont équipés d'un centre de communication, d'une salle de conférence, d'un coin salon et de quartiers privés[2].

L'USAF utilise également deux 757-200 de 45 sièges, désignés C-32B, qui ont déjà été utilisé comme avions commerciaux, pour un emploi, en autre, par l'équipe extérieure de soutien d'urgence au Département d'État des États-Unis[3]. Ces deux appareils sont les seuls 757 du gouvernement américain équipés de réacteurs Rolls-Royce.

Les C-32A ont un schéma de peinture bleu et blanc utilisé par l'USAF pour sa flotte de transports VIP[2], tandis que les C-32B sont peints d'un blanc uni avec les marquages d'identification minimaux[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arnaud, « Le parc aérien de l’US Air Force en 2015 et en images », sur Avions légendaires,‎ (consulté le 14 novembre 2015).
  2. a et b (en) « Factsheets: C-32 », sur af.mil, United States Air Force,‎ (consulté le 2 octobre 2013)
  3. United States General Accounting Office 2003, p. 197
  4. (en) « Midair Collision Avoidance Guide », sur jointbasemdl.af.mil, 305th and 514th Air Mobility Wings, McGuire Air Force Base,‎ (consulté le 18 décembre 2012), p. 5, 8, 12
  5. (en) Eddie Heisterkamp, « Boeing C-32B (757-23A) Aircraft Pictures », sur airliners.net,‎ (consulté le 18 décembre 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Combating terrorism : interagency framework and agency programs to address the overseas threat, Washington, district de Columbia, United States General Accounting Office, (ISBN 978-1-4289-3944-8, lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]