Northrop Gamma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Northrop Gamma
Le Northrop 2B Gamma « Polar Star », exposé au National Air and Space Museum, à Washington, aux États-Unis.
Le Northrop 2B Gamma « Polar Star », exposé au National Air and Space Museum, à Washington, aux États-Unis.

Rôle Avion de transport
Constructeur Drapeau des États-Unis Northrop Corporation
Statut Retiré du service
Mise en service
Production 60 exemplaires
Dérivé de Northrop Alpha
Variantes Northrop YA-13
Northrop A-17

Le Northrop Gamma était un avion de transport monoplan monomoteur américain des années 1930, de construction entièrement métallique et conçu par la Northrop Corporation. Vers la fin de son service opérationnel, il fut développé en un avion militaire de bombardement léger, le Northrop A-17.

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Le Gamma était une évolution de l'Alpha[1], un avion réussi également conçu par Jack Northrop, et partageait avec celui-ci ses innovations aérodynamiques, en particulier sa construction d'ailes à revêtement travaillant et congés, favorisant un bon écoulement de l'air autour de l'avion et lui donnant des performances intéressantes. Comme sur les derniers Alphas produits, le train d'atterrissage fixe était revêtu de « guêtres » aérodynamiques très caractéristiques, tandis que l'avion inaugurait l'emploi d'un cockpit entièrement fermé.

Histoire opérationnelle[modifier | modifier le code]

Le « Polar Star », exposé au National Air and Space Museum.

Le Gamma ne connut en fait qu'une utilisation assez limitée dans le monde civil en tant qu'avion postal pour la compagnie Trans World Airlines (TWA), mais il eut une carrière remarquable en tant que laboratoire volant et avion briseur de records. Les militaires américains trouvèrent sa conception suffisamment intéressante pour encourager Northrop à le faire évoluer en une version qui devint finalement le bombardier léger A-17. Les versions militaires du Gamma furent utilisées au combat par les forces aériennes chinoise et espagnole[2]. 25 Gamma 2E furent assemblés en chine, à partir d'éléments envoyés par Northrop[3].

Le , Frank Hawks (en) vola à bord de son Gamma 2A, nommé « Sky Chief »[1],[4], de Los Angeles à New York en un temps record de 13 h 26 min 15 s. En 1935, Howard Hughes improvisa la réalisation d'un record similaire à bord de son Gamma 2G modifié, effectuant alors le vol transcontinental dans le sens ouest → est en h 26 min 10 s[2].

Le plus célèbre Gamma fut celui nommé Polar Star[1] (en français : « Étoile polaire »). L'avion fut transporté par bateau et déchargé sur la banquise dans la Mer de Ross pendant l'expédition de 1934 de Lincoln Ellsworth vers l'Antarctique. Le Gamma fut presque perdu lorsque la glace sous ses roues se brisa, et il dut repartir vers les États-Unis pour y être réparé. Le deuxième passage du Polar Star en Antarctique, en , fut aussi décevant que le premier : une bielle cassa et l'avion dut à nouveau repartir pour être réparé. Le , Ellsworth et le pilote Bernt Balchen purent enfin survoler l'Antarctique.

Le , Ellsworth et le pilote canadien Herbert Hollick-Kenyon (en) tentèrent la premier vol trans-antarctique au Monde, partant de l'île Dundee, dans la Mer de Weddell, vers la base d'exploration de Little America. L'équipage effectua quatre arrêts pendant son voyage, au cours d'un vol qui représenta la première visite dans l'Histoire de l'Antarctique Ouest par des hommes. Lors d'un des arrêts, un blizzard recouvra complètement le fuselage de neige, ce qui demanda une journée entière de nettoyage. Le , après avoir volé sur une distance de plus de 2 400 miles (3 865 km), l'avion tomba à court de carburant, à seulement 25 miles (40 km) de son objectif. L'intrépide équipage prit six jours à effectuer à la marche ce qu'il restait du voyage et s'installa dans le camp abandonné de Richard E. Byrd, pour être finalement retrouvés par le navire de recherches RRS Discovery II, le . Le Polar Star fut retrouvé plus tard et donné au National Air Museum[5].

Versions[modifier | modifier le code]

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Militaires[modifier | modifier le code]

Civils[modifier | modifier le code]

Spécifications techniques (Gamma 2D)[modifier | modifier le code]

NorthropGammaPropeller.JPG

Données de McDonnell Douglas Aircraft since 1920[8]

Caractéristiques générales

Performances



Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h (en) « The Northrop Gamme », sur www.airminded.net (consulté le 9 octobre 2018).
  2. a et b (en) Smith 1986.
  3. a b c et d (en) Eden et Moeng 2002, p. 74–77.
  4. (en) « Northrop Gamma 2A, Sky Chief » (consulté le 9 octobre 2018).
  5. (en) « Northrop Gamma Polar Star », National Air and Space Museum (NASM) (consulté le 9 octobre 2018).
  6. (en) « Fourteen Cylinder Motor In Hawke's New Plane », Popular Science,‎ (lire en ligne).
  7. (en) Francillon 1979, p. 153.
  8. (en) Francillon 1979, p. 154.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.