Boeing 777X

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article connexe : Boeing 777.

Boeing 777X
Maquette du Boeing 777-9x.
Maquette du Boeing 777-9x.

Rôle Avion de ligne long courrier
Constructeur Drapeau : États-Unis Boeing
Statut En construction
Premier vol Prévu pour début 2020
Mise en service Prévue pour 2021
Coût unitaire 777-8X : 410,2 M$
777-9X : 442,2 M$
Dérivé de Boeing 777
Variantes • 777-8X
• 777-9X

Le Boeing 777X est un avion de ligne biréacteur à fuselage large en cours de développement par la société Boeing destiné à succéder au modèle Boeing 777. Il devait effectuer son premier vol le mais a été annulé en raison d’un problème sur l'un des réacteurs.

Lors d'essais entre août et , une porte a été arrachée alors que des inspecteurs de l’agence fédérale de l’aviation (FAA) étaient présents pour valider une partie de la certification du nouvel avion. Boeing a suspendu les tests afin de faire toute la lumière sur cet incident. Le premier vol du 777X devrait avoir lieu début 2020[1] et la mise en service est estimée par Boeing à 2021[2].


Conception[modifier | modifier le code]

L'extrémité d'une aile de 777X repliée, lors d'une démonstration à Everett.

Face à la concurrence de l'Airbus A350 XWB, le Boeing 777 se devait d'être amélioré, c'est pourquoi le modèle 777X est conçu [3]. Le nouveau modèle est prévu pour consommer 12% de carburant en moins et présenter des coûts d'exploitation 10% plus faibles par rapport à la concurrence.

L'appareil est présenté pour la première fois au public en 2013 lors du salon aéronautique de Dubaï[4].

Le Boeing 777X est doté d'une envergure de 72 mètres ; chaque aile sera ainsi 3,5 mètres plus longue que le Boeing 777 de 65 mètres d'envergure. L'extrémité des ailes est conçue pour être repliable afin de ne pas poser de problème dans les aéroports[5].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Boeing 777X
Modèle 777-8 777-9
Équipage technique (PNT) 2
Nombre typique de sièges 384 (2 classes) 426 (2 classes)
Capacité cargo (conteneurs) 40 LD3 48
Longueur 69,79 m 76,72 m
Hauteur de la queue 19,49 m 19,53 m
Envergure Ailes dépliées 71,8 m
Envergure Ailes repliées 64,8 m
Surface alaire 466,6 m² [6]
Facteur de forme 11.043787489289
Largeur de cabine 5,96 m[7]
Largeur des sièges 45,72 cm (10 sièges par rangée)[8]
Largeur du fuselage 6,20 (comme le Boeing 777)
Masse à vide (OEW) A définir 188 241 kg
Masse maximale réservoirs vides A définir 256 000 kg
Masse maximale au décollage (MTOW) 351 500 kg
Masse maximale à l'atterrissage A définir 266 000 kg
Kérosène transportable A définir 198 000 ℓ
Rayon d'action maximal[9] 16 170 km 13 500 km
Kérosène transportable A définir A définir
Réacteurs (×2) General Electric GE9X-105B1A
Poussée (×2) 467 kN[10]

Construction[modifier | modifier le code]

Les ailes en composites de l'avion ont nécessité la construction d'une usine à Everett pour un montant de 2 milliards de dollars.

Motorisation[modifier | modifier le code]

Les deux moteurs de l'appareil sont des GE9X de 3,35 mètres de diamètre. Ces moteurs fabriqués par General Electric promettent une réduction de la consommation de 10% et des émissions de gaz carbonique de 30% par rapport aux GE90-115B de l'actuel Boeing 777-300ER, ce qui devrait permettre de répondre aux exigences écologiques CAEP/8[11].

Commandes[modifier | modifier le code]

Commandes de Boeing 777X (à jour au 21/11/2019)[12]
Date Pays Client Commandes Source
-8X -9X Total
Drapeau de l'Allemagne DE Lufthansa 0 20 20 [1]
Drapeau des Émirats arabes unis UAE Etihad Airways 0 25 25 [2]
Drapeau de Hong Kong HKG Cathay Pacific 0 21 21 [3]
Drapeau des Émirats arabes unis UAE Emirates 35 115 150 [4]
Drapeau du Qatar QAT Qatar Airways 10 50 60 [5]
Drapeau du Japon JAP All Nippon Airways 0 20 20 [6]
Client Anonyme 10 10
Drapeau de Singapour SIN Singapore Airlines 0 20 20 [7]
Drapeau du Royaume-Uni UK British Airways 0 18 18 [8]
Drapeau des Émirats arabes unis UAE Emirates ? ? -24 [9]
Total 320

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Boeing repousse le premier vol du 777X à 2020 », sur www.journal-aviation.com (consulté le 21 novembre 2019)
  2. « Boeing réduit la cadence de production du 787 et repousse la livraison du 777X à 2021 », sur www.journal-aviation.com (consulté le 21 novembre 2019)
  3. Vincent Lamigeon, « Le Boeing 777X, l’avion qui fait peur à Airbus (ou qui devrait) », sur Challenges, (consulté le 17 janvier 2018)
  4. Léna Corot, « Boeing débute la production de son 777X et vient concurrencer les Airbus A380 et A350-900 », sur L'usine digitale, (consulté le 17 janvier 2018)
  5. « Vidéo - Le système d’ailes repliables du Boeing 777X », sur aeronews TV, (consulté le 18 janvier 2018)
  6. Daniel Tsang, « Boeing chooses largest wingspan for 777X », Aspire Aviation,
  7. (en) Daniel Tsang, « Airbus, Boeing in game of thrones for widebody dominance », sur Aspire Aviation,
  8. (en) Marisa Garcia, « Boeing's New 777X Designs Intensify the Race for Space on Airlines », sur Skift,
  9. (en) « 777X Technical Specs », Boeing
  10. Tomas Kellner, « The World’s Largest Jet Engine Is Already More Powerful Than America’s First Manned Space Rocket », GE Aviation,
  11. (en) « The largest engine of the world gets ready to power B777X », sur airlinerwatch, (consulté le 18 janvier 2018)
  12. « 777 Orders and Deliveries Official at 31/10/19 », sur active.boeing.com (consulté le 21 novembre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]